#1 23/02/2016 20:48:17

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10174
Site web

Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 24/02/2016 16:36:13

Anarion
Primarque
Lieu: Gotham City
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6255
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Un nouveau Mieville, ça constitue toujours un petit événement, merci pour la critique en tout cas smile.


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#3 24/02/2016 19:11:06

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

De rien !
J'espère bien le voir arriver lui aussi en VF.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#4 24/02/2016 21:19:14

Anarion
Primarque
Lieu: Gotham City
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6255
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

J'espère aussi, le plus tôt sera le mieux.


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#5 25/02/2016 15:10:22

Ratha
Sedai
Date d'inscription: 12/06/2012
Messages: 137

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Critique qui donne envie et rejoignant pas mal d'autres avis anglo-saxons. Je suis en tout cas admiratif des défis que China Miéville se lance en écrivant des livre aussi différents les uns des autres.

Question HS mais puisque vous évoquiez les parutions en France, quelqu'un sait si Railsea est prévu en France. Je demande car Fleuve Edition n'a pas l'air de répondre aux mails

Hors ligne

 

#6 26/02/2016 18:33:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Ah oui tiens, j'en étais arrivé à totalement l'oublier celui-là, c'est dire.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 29/02/2016 18:38:15

Ratha
Sedai
Date d'inscription: 12/06/2012
Messages: 137

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Pas d'interêt pour la chose? Moi la mention de trains, de chasse à la Taupe, les reférences à Moby Dick ont suffi pour titiller mon sens de l'aventure. Bon, je pense que je vais passer par la case VO,  j'ai pris l'habitude de lire Miéville en français et quasiment tous ses livres étant sortis, j'espérais une sortie pour ce dernier mais ça n'a pas l'air le cas...

Hors ligne

 

#8 29/02/2016 18:39:10

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Ah, mais je ne parle pas de moi et de mon intérêt pour le roman, mais de sa parution française. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 29/02/2016 18:46:51

Ratha
Sedai
Date d'inscription: 12/06/2012
Messages: 137

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Au temps pour moi. D'ailleurs par curiosité, combien Miéville vend en France? J'imagine pas assez pour qu'un livre jeunesse plus accessible ne soit pas traduit.

Hors ligne

 

#10 02/03/2016 17:00:38

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1550

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Merci pour la chronique. Ce Miéville plus intimiste me tente bien, je le note sur ma liste ! tongue


Lecture en cours : "Le Baron noir" d'Olivier Gechter

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#11 02/03/2016 18:44:58

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Ratha a écrit:

Au temps pour moi. D'ailleurs par curiosité, combien Miéville vend en France? J'imagine pas assez pour qu'un livre jeunesse plus accessible ne soit pas traduit.

Il me semble qu'il y a quelques années, il était autour de 3-4000 exemplaires vendus, pas vraiment plus. Mais je ne voudrais pas dire de bêtises. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#12 24/03/2016 17:43:27

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1550

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Bon j'ai fini ce roman dernièrement et j'avoue que je ne sais pas trop quoi dire. Je ne peux pas dire que je ne l'ai pas aimé mais je ne peux pas dire non plus que je l'ai aimé ! wacko
J'ai eu une impression d'un livre avec une atmosphère sombre et oppressante très réussi qui m'a bien plu et tout un contexte très mystérieux que j'ai trouvé très intriguant. Mais problème : le livre est assez court (moins de 150 pages il me semble de mémoire), j'ai trouvé que la mise en route de l'intrigue était plutôt longuette et que le vif du sujet arrivait très tard et était un peu trop vite expédié à mon goût. Je pense que je me suis aussi fait un peu avoir par ce que vendait la quatrième de couverture

Quand, enfin, un étranger frappe à sa porte, le garçon sent que son isolement pourrait bien toucher à sa fin. Mais quel est le but de ses questions ? Est-il un ami? Ennemi? Ou tout autre chose ?

J'aurais voulu que cette partie là, qui me semblait la plus intéressante, soit plus importante et plus mystérieuse ou plus trouble alors que j'ai eu l'impression que finalement c'était la partie la moins développée.

Donc un livre que je dirais intéressant mais un peu frustrant qui m'a laissée sur ma faim.


Lecture en cours : "Le Baron noir" d'Olivier Gechter

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#13 01/04/2016 14:14:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Oui, c'est vrai que finalement, c'est loin d'être l'interrogation centrale, donc il y a un côté déstabilisant, renforcé effectivement par l'ambiance lourde.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 25/10/2017 14:47:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#15 26/10/2017 14:24:20

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 723
Site web

Re: Critique ! [Celui qui dénombrait les hommes - Miéville]

Mouais... J'aime beaucoup Miéville mais là... je ne sais pas trop, ça ne m'emballe pas tant que ça. Le côté gothique, sans doute. Je vais le suggérer à la bibliothèque :-).


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

Pied de page des forums