Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 08/02/2016 11:57:39

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7095

Re: Littérature Star Wars

Fini Shatterpoint de Stover ce week-end et je confirme que c'est de la bonne. Pour qui a lu les Acts of Caine, on retrouve vraiment la plume de l'auteur, à la fois brute et littéraire.
Stover fait de Mace Windu un Jedi très bad-ass dont les convictions vont se heurter à la réalité d'une guérilla en pleine jungle, dans laquelle aucun des 2 camps n'est vraiment gentil ou méchant. Ça se passe pendant la Guerre des Clones, donc après l'épisode 2, mais ça peut se lire sans avoir une grosse connaissance de l'univers. Revoir l'épisode 2 suffit à comprendre et apprécier.
C'est assez sombre, ça s'inspire effectivement de la Guerre du Vietnam, des récits qui ont pu en être faits et des codes des œuvres qui en ont découlé (Heart of Darkness/Apocalypse Now en tête).

Ça reste cependant une histoire assez indépendante, un récit de guerre qui se suffit à lui-même mais qui ne fait pas avancer plus que ça l'histoire de l'univers (contrairement à Thrawn ou au NJO par exemple).


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#22 10/02/2016 08:41:03

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7095

Re: Littérature Star Wars

Deux petites citations tout à fait innocentes extraites de Labyrinth of Evil, la préquelle-introduction à l'épisode 3.

The omnipresence of the soldiers seemed to bother Bail more than it did his few friends on Coruscant or his peers in the Senate. He had tried to attribute his agitation to the fact that he hailed from pacific Alderaan, but that explained only some of it. What bothered him most was the ease with which the majority of Coruscanti had acclimated to the changes. Their willingness—almost an eagerness—to surrender personal freedoms in the name of security. And a false security, at that. For while Coruscant seemed far from the war, it was also at the center of it.
Now, three years into a conflict that might have been ended as abruptly as it had begun, every new security measure was taken in stride. Except, of course, by members of those species most closely associated with the Separatist agenda—Geonosians, Muuns, Neimoidians, Gossams, and the rest—many of whom had been ostracized or forced to flee the capital. Having lived for so long in fear and ignorance, few Coruscanti stopped to question what was really going on. Least of all the Senate itself, which was so busy modifying the Constitution that it had completely abandoned its role as a balancing arm of the government.
Before the war, widespread corruption had stifled the legislative process. Bills languished, measures sat for years without being addressed, votes were protested and subjected to endless recounts… But one effect of the war had been to replace corruption and inertia with dereliction of duty. Reasoned discourse and debate had become so rare as to be archaic. In a political climate where representatives were afraid to speak their minds, it was easier—and thought to be safer—to cede power to those who at least appeared to have some grasp of the truth.

“We’ll come directly to the point, Supreme Chancellor,” Bail said. “Now that the Confederacy has been chased from the Core and Inner Rim, we wish to discuss the abrogation of some of the measures that were enacted in the name of public safety.”
Palpatine gazed at Bail over steepled fingers. “Our recent victories have made you feel so secure?”
“They have, Supreme Chancellor,” Padmé said.
“The Enhanced Security and Enforcement Act in particular,” Bail continued. “Specifically those measures that permit the unrestricted use of observation droids, and searches and seizures without the need for warrants or due process.”
“I see,” Palpatine said slowly. “Unfortunately, the fact of the matter is that the war is far from won, and I, for one, am not entirely satisfied that traitors and terrorists are not a continued threat to public safety. Oh, I realize that our victories give all appearances of a quick resolution to the war, but as of this morning I was informed that the Separatists still hold many key worlds in the Outer Rim, and that our sieges there could go on indefinitely.”
“Indefinitely?” Eekway said.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#23 10/02/2016 11:25:49

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 476
Site web

Re: Littérature Star Wars

Oh, ça n'est pas très bien écrit, hein?


Julien Hirt

Hors ligne

 

#24 14/02/2016 10:58:58

LordAtticus
Magicien Mangeur de Chat
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 11/07/2012
Messages: 475

Re: Littérature Star Wars

Je viens de m'acheter le cycle de Thrawn ! A voir donc!


« — Supposez que des explosions nucléaires se soient produites sur Terre... »
« — A la surface de la Terre ? Impossible. Il n'y a pas d'exemple dans toute l'histoire de la Galaxie d'une société assez stupide pour employer les explosions nucléaires comme une arme de guerre. »
Fondation, Isaac Asimov

Hors ligne

 

#25 19/02/2016 19:54:30

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7095

Re: Littérature Star Wars

Bonne lecture !

J'étais passé à côté des magnifiques couvertures de la trilogie par Marc Simonetti :

https://pbs.twimg.com/media/CbmM1NvVIAE-E-T.jpg:large


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#26 22/02/2016 13:29:18

Rckep
Mad Titan
Lieu: Titan
Date d'inscription: 27/09/2010
Messages: 1105

Re: Littérature Star Wars

Pareil, comme j'étais dans la période Star Wars, je me suis pris la trilogie Thrawn après avoir lu la bonne critique qu'en à fait Merwin. J'ai terminé le premier tome et c'est vraiment une bonne découverte, je retrouve bien l'ambiance que j'aime et les personnages prennent de l'épaisseur, je trouve, en les lisant plutôt qu'en les regardant.


"We lost, all of us. We lost friends. We lost family. We lost part of ourselves. This is the fight of our lives."
Steve Rogers

Hors ligne

 

#27 23/02/2016 21:10:02

LordAtticus
Magicien Mangeur de Chat
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 11/07/2012
Messages: 475

Re: Littérature Star Wars

Je suis dans le cycle de Thrawn et effectivement, c'est vraiment bien! Comme le dit Rckep, je suis dans l'ambiance que je voulais retrouver!


« — Supposez que des explosions nucléaires se soient produites sur Terre... »
« — A la surface de la Terre ? Impossible. Il n'y a pas d'exemple dans toute l'histoire de la Galaxie d'une société assez stupide pour employer les explosions nucléaires comme une arme de guerre. »
Fondation, Isaac Asimov

Hors ligne

 

#28 25/02/2020 07:02:38

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12478
Site web

Re: Littérature Star Wars

Fin août…

https://nsa40.casimages.com/img/2020/02/25/200225080044146591.png


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#29 26/02/2020 22:07:44

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1085

Re: Littérature Star Wars

Véritablement hypé par cette nouvelle période totalement inédite dans l'univers Star Wars (que ce soit dans l'ancien canon ou le nouveau). De plus, les informations fournies sur divers sites spécialisés me font penser que cette série de romans et de comics risque de faire beaucoup parler d'elle.

J'espère qu'elle réunira les fans de Star Wars plutôt que les diviser.


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#30 27/02/2020 21:01:17

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1637
Site web

Re: Littérature Star Wars

Den a écrit:

Véritablement hypé par cette nouvelle période totalement inédite dans l'univers Star Wars (que ce soit dans l'ancien canon ou le nouveau).

C'est-à-dire ? Tu pourrais en dire un peu plus sur sa place dans la chronologie ?
(Pure curiosité, je n'ai jamais vraiment été un grand lecteur de romans Star Wars en dehors de la trilogie de Thrawn, mais c'est intéressant de voir les développements choisis pour l'univers.)

Dernière modification par Tybalt (27/02/2020 21:01:38)

Hors ligne

 

#31 27/02/2020 21:29:27

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1085

Re: Littérature Star Wars

Oui, je peux!happy

En fait, ces différentes histoires se passent dans la Haute République, 200 ans avant La Menace Fantôme. Une période qui n'a jamais été utilisée dans l'Univers Étendu précédent et, bien entendu, totalement nouvelle dans le nouvel UE.

Si bien que l'on ne connait que peu de choses sur cette période. Si ce n'est que un groupe de "Vikings" de l'espace, les Nihils, sévit dans les Régions Inconnues, et qu'il y a eu, à cette époque, une sorte de cataclysme qui pose des problèmes dans l'Hyperespace.

Ah! On sait aussi que l'histoire ne parlera probablement pas des Sith (du moins, je l'espère) car ils sont censés vivres caché à cette époque.

Voilà! C'est tout ce que je sais.happy


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#32 28/02/2020 17:44:25

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1637
Site web

Re: Littérature Star Wars

Merci pour les précisions smile Ça peut être intéressant, en effet. Et c'est une direction à explorer particulièrement diplomatique pour concilier les gens qui découvrent l'univers et les amateurs de longue date de Star Wars qui ont pu être déçu par la manière dont la nouvelle trilogie réécrivait la période post-Retour du Jedi (au hasard, moi). Prendre une époque jamais traitée auparavant est encore la meilleure chose à faire.

Hors ligne

 

#33 28/02/2020 18:27:42

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1085

Re: Littérature Star Wars

De rien^^


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#34 02/07/2020 05:53:26

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12478
Site web

Re: Littérature Star Wars

https://www.lisez.com/ebook/ahsoka/9782823874556

Comme le perso est très aimé des fans il me semble !


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums