Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 28/09/2015 18:52:42

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

On va donc discuter du format TV, qu'il s'agisse d'adaptations ou de créations originales. smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/Emi … etit-ecran


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 29/09/2015 22:34:32

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 735

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

"Game of Thrones", phénomène unique ou véritable déclic pour le genre ?

Adaptation de "La Roue du Temps" ? Utopique ou envisageable ?

Quels autres grands cycles pourraient toucher un large public et susciter un intérêt pour la lecture des romans correspondants ?

Lesquels en revanche, seraient plus contre-productifs que profitables à la Fantasy ?

Du retour possible des recalés au cinéma, comme "À la croisée des mondes" ?

Les séries originales le sont-elles vraiment ? Cycle arthurien...  Quel intérêt ?

Là aussi, y a t-il des sujets qui ont la cote ?

Le choc en retour et l'inévitable lassitude, comme pour le policier ? Au bout de combien de temps ?

Pas d'autres idées.  neutral

Dernière modification par Kik (29/09/2015 22:35:59)


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#3 30/09/2015 05:23:26

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 476
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Je pense qu'une partie du succès de Game of Thrones n'est pas spécifique à la fantasy mais est plutôt lié au côté "soap opera" de l’œuvre: sa multitude de personnages en conflit permanent, avec des rebondissements et des coups de théâtre constants. C'est difficilement reproductible, selon moi: toute autre série qui tenterait de reproduire cette formule serait considérée comme une pâle copie de GoT. Quant aux autres séries de fantasy qu'on a vu jusqu'ici, elles ont soi joué la carte du kitsch avec un certain succès (comme Xena) ou alors elles n'ont pas convaincu, pour le dire gentiment (comme Legend of the Seeker)

A mon avis, l'avenir de la fantasy à la télévision est plutôt à chercher dans des mini-séries ciblées. C'est peut-être à ça qu'on assiste avec l'adaptation de "Jonathan Strange"


Julien Hirt

Hors ligne

 

#4 30/09/2015 12:43:26

Rckep
Mad Titan
Lieu: Titan
Date d'inscription: 27/09/2010
Messages: 1105

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

On a quand même était témoin d'un sacré changement de ce qui se fait à la tv depuis quelques années.

Je me souviens de ma jeunesse où les séries fantasy se limitaient à Hercule ou autre Xena la guerrière, alors j'aimais ça étant gosse, mais il faut se l'avouer c'était quand même bas de plafond.

Au niveau des adaptations, la technique actuelle peut permettre d'aller plus loin et d'avoir des trucs de bien meilleure qualité, je suis tombé par hasard sur un épisode de Legend Of The Seeker sur je ne sais quelle chaîne de la TNT et le côté hyper cheap des effets ne donnait vraiment pas envie de s’intéresser plus que ça.

Maintenant, même des séries ont un budget qui leur permet de ne pas être trop crado, il n'y a qu'à regarder Game Of Thrones (ça c'est sur que vous y couperez pas) où les effets spéciaux sont loin d'être ridicules.

Comme le dit Kik, je vois bien un bon pans de la discussion autour de la légende arthurienne, la myriade de choses qui s'en inspirent dans des genres tellement différents (Kaamelott, Merlin BBC ou encore la série qui s'était lancée presque en même temps que GoT et qui a fait un bide), adaptation ou série originale ?

Sans parler de tous les dessins animés adaptés de jeux vidéos, de livres ou même dans un univers original...

Bref un vaste sujet encore une fois, hâte de vous entendre là dessus smile

Je pense qu'une partie du succès de Game of Thrones n'est pas spécifique à la fantasy mais est plutôt lié au côté "soap opera" de l’œuvre: sa multitude de personnages en conflit permanent, avec des rebondissements et des coups de théâtre constants.

Tout à fait d'accord, je pense même que l'aspect fantasy est très loin d'être le moteur principal du succés de la série. Combien de personnes on connait qui ne savaient même pas que l'histoire appartenait à ce genre.

Spoiler:

avant de voir apparaître le premier dragon

De ma petite expérience, mes parents ont tout de suite accrochés et n'avaient pas du tout compris que c'était l'adaptation du gros bouquin qu'ils me voyaient lire.

Dernière modification par Rckep (30/09/2015 12:49:34)


"We lost, all of us. We lost friends. We lost family. We lost part of ourselves. This is the fight of our lives."
Steve Rogers

Hors ligne

 

#5 30/09/2015 13:43:44

Aion
Chat bibliovore
Date d'inscription: 12/07/2007
Messages: 456

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

... du coup, je me demande s'il ne faut pas s'interroger sur la place, l'image de la fantasy au sein du paysage spécifique des séries (voire du cinéma, mais c'est un autre débat).

En ce qui me concerne, je me demande si le paysage des séries n'appraît pas moins "cloisonné" aux yeux du grand public que ne l'est celui de la littérature... et si oui, comment l'expliquer? Pour ma part, je me demande si cela ne pourrait pas partiellement venir d'un truc aussi bête que les classements en magasin.

En effet, en magasin, on mélange rarement (voire jamais) polar, fantasy et littérature "classique", qui font l'objet de rayons séparés (en tout cas pour les éditeurs qui ne sont pas catégorisées comme "jeunesse").

Pour les films et les séries, soit les catégories sont différentes, soit elles n'existent pas. En effet, lorsqu'une catégorisation est faite, elle est souvent davantage orientée sur le type d'histoire et d'action racontée que sur le contenu du récit lui-même. Il existe ainsi des catégories "action", "aventure", "drame ou "comédie" qui n'existent en général pas, ou pas comme telles, dans la littérature. De même, les catégories "fantasy" ou "littérature classique" ne me semblent pas exister comme telles pour désigner les oeuvres de cinéma ou les séries.

Il existe bien des points de recoupement, des intersections dans les deux catégorisations, mais même elles ne sont pas toujours parfaitement équivalentes : le "thriller" du cinéma n'est pas forcément le même que celui de la littérature, et inversement.

Et en ce qui concerne plus spécifiquement les séries, la distinction n'existe pratiquement pas, de ce que j'ai pu en voir jusqu'à présent : il n'y a généralement pas d'autre classement que l'ordre alphabétique.

Du coup, les acheteurs ne me semblent pas physiquement séparés (dans les magasins que je connais, le rayon DVD est en général assez ouvert, là où les rayons livres sont nettement plus compartimentés, formant presque des petites pièces à part en fonction de la catégorie choisie), ni "cataloguables" (ou alors différemment) en fonction des rayons qu'ils visitent.


Cette théorie pourrait-elle partiellement expliquer certaines différences entre la littérature et le petit écran, si tant est qu'elles existent? Et si oui, quelle a été/est/sera l'influence d'internet et des chaînes à la demande sur cette situation?


Ces questions m'intéressent beaucoup.

Et pour ma part, pour reprendre le gros exemple à côté duquel on ne passera pas, si je devais inscrire GoT dans une mouvance (côté public), ce serait davantage dans celle initiée par Rome et les Tudors que dans la mouvance fantasy "aventures" que sont Xena, Hercule, Robin des bois, Merlin BBC ou... Stargate, qui me semblent répondre au même modèle.

Dernière modification par Aion (30/09/2015 13:59:11)

Hors ligne

 

#6 30/09/2015 14:28:47

mamath1234
Sedai
Date d'inscription: 09/02/2015
Messages: 135

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Si on parle de fantasy à la télé, on ne peut pas non plus passer à coté des animés. Moi, avant de penser séries je pense tout de suite aux mangas ou aux dessins animés.

Du coté des mangas, il y a Les chroniques de la guerre de lodoss, Full Metal Alchemist, Berserk. Pour moi des shonen comme One Piece, Naruto ou Dragon Ball sont également des œuvres de fantasy.

Une série (ou un film) de fantasy va vieillir plus ou moins rapidement en fonction de la qualité de la production, notamment du coté des effets spéciaux, ce qui va moins toucher le format animés.

Hors ligne

 

#7 30/09/2015 15:30:51

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 735

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Mangesonge a écrit:

A mon avis, l'avenir de la fantasy à la télévision est plutôt à chercher dans des mini-séries ciblées. C'est peut-être à ça qu'on assiste avec l'adaptation de "Jonathan Strange"

Entièrement d'accord, surtout si ces mini-séries sont de cette qualité !

Cela ne règle pas le sort des longs cycles qui pourraient être adaptés. Sans forcément fonctionner comme GOT, ces séries devront s'appuyer sur de gros budgets, clé pour trouver et fidéliser une audience en rapport avec le statut de l’œuvre dont elles s'inspirent et qu"elles ne peuvent pas passer sous silence.

Ce qui a été présenté comme possible adaptation de La Roue du Temps, il y a quelques mois, est une injure à un univers que n'importe qui ne peut pas se charger de mettre en scène. Est-ce à dire qu'il vaut mieux souhaiter ne jamais en voir l'adaptation, tout comme pour le Silmarillion et tant d'autres ?

Maintenant, comme le souligne très bien Aion, les classements, catégories, n'ont rien à voir dans le monde télévisuel par rapport à celui de la littérature. Et il doit exister des personnes qui ont accroché à GOT sans être amateurs de Fantasy.

Pour reprendre l'exemple arturien, il existe nombre d'adaptations (plutôt anciennes) dont le côté merveilleux a été gommé.

Donc oui, il faut distinguer le modèle (Fantasy pure ou pas), la mouvance,  le traitement... Et j'en passe.

Mais comme toujours, notre équipe, tout en prêtant une antenne attentive au bourdonnement de la ruche, va nous régaler d'un festin royal autant qu'inattendu.  respect


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#8 30/09/2015 15:52:47

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 732

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

mamath1234 a écrit:

Si on parle de fantasy à la télé, on ne peut pas non plus passer à coté des animés. Moi, avant de penser séries je pense tout de suite aux mangas ou aux dessins animés.

Du coté des mangas, il y a Les chroniques de la guerre de lodoss, Full Metal Alchemist, Berserk. Pour moi des shonen comme One Piece, Naruto ou Dragon Ball sont également des œuvres de fantasy.

Une série (ou un film) de fantasy va vieillir plus ou moins rapidement en fonction de la qualité de la production, notamment du coté des effets spéciaux, ce qui va moins toucher le format animés.

Tu as raison, surtout que chaque saison d'anime (été, automne, hiver, printemps) comporte généralement 3-4 séries pouvant être estampillée fantasy.

Et puis j'ai l'impression que la Fantasy donne de très bonnes dessins animés occidentaux à destination des jeunes et moins jeunes : Korra, Dragon, wakfu...

Cependant, peut être que les tenanciers d'Elbakin veulent se focaliser sur la prise de vue réelle.


Il n'y a rien qui plaise autant, même au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

#9 30/09/2015 16:02:15

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Non non non, le plan actuel prend bien en compte les séries animées, qu'elles soit françaises, américaines ou japonaises (ou autres, d'ailleurs) smile


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#10 30/09/2015 16:59:00

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Ah, non, pour moi, l'animation, c'est encore un autre sujet. ohmy
Je ne me vois pas tout mélanger ici, d'autant que ça mériterait largement un podcast à part. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#11 30/09/2015 19:54:47

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12772
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Donc vous vous mettez d'accord et je posterai des suggestions ensuite.

Hors ligne

 

#12 30/09/2015 20:56:13

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2671
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Quel ton péremptoire tongue


Lecture en cours : Je suis Providence, de S.T Joshi

Hors ligne

 

#13 30/09/2015 21:56:27

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12772
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Il faut bien.

Hors ligne

 

#14 01/10/2015 10:11:23

mamath1234
Sedai
Date d'inscription: 09/02/2015
Messages: 135

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Perso je trouve qu'il y a plus à dire sur les animes que sur les séries TV, mais c'est juste mon avis.

En tout cas, en série télé, il ne faudra pas oublier des oeuvres d'Urban Fantasy qui ont eu un gros succés ici dans les années 90-00 comme Charmed ou Buffy

Hors ligne

 

#15 02/10/2015 16:39:25

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

mamath1234 a écrit:

Perso je trouve qu'il y a plus à dire sur les animes que sur les séries TV, mais c'est juste mon avis.

Donc justement l'intérêt d'un numéro à part pour moi. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#16 05/10/2015 19:15:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Enregistrement ce week-end, alors si vous avez encore des remarques, c'est le moment ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 09/10/2015 18:45:46

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 735

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Est-ce qu'il n'y aurait pas des petites retouches de prévues sur le podcast précédent, qu'on attend toujours et qui avait fait réagir d'avantage que celui-ci ?


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#18 09/10/2015 18:55:02

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Comment ça, tu me mets la pression ? tongue J'espère finir le montage ce week-end smile


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#19 09/10/2015 19:21:28

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 735

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Aaah ! J'avais plutôt pensé à des retouches question contenu, vu que le sujet est tellement brûlant.

Et puis, maintenant, nous avons un article d'encyclopédie !

Bon, remarque au second degré. J'espère qu'à Elbakin, on n'est pas adepte d'autocensure.

Quoi ! le Beaujolais nouveau n'était pas encore sorti. Vous n'avez pas pu délirer à ce point.  drunk

Mais une bonne pression, ça se laisse déguster aussi.


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#20 12/10/2015 16:27:44

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

Re: Podcast n°53 - La fantasy sur petit écran

Merwin a déjà récupéré les fichiers de ce 53eme numéro, je dis ça, je dis rien. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums