#121 30/10/2015 11:00:04

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2898

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Drifter a écrit:

Giggs muet...

1er pod depuis 6 mois et au pied levé. Donc GUIGZ (rien à voir avec Ryan) forcément plus proche du stade atone, mieux vaut parfois ça que de raconter n'importe quoi.

Si vous vous croyez progressistes en vous inspirant des américains c'est sur qu'il y a un souci...

Who said that ?

Vivement que la Chine prenne l'ascendant culturel sur les USA

ça va changer beaucoup de choses dites donc.
Finalement le problème est-ce que ça ne serait pas justement de prôner une supériorité culturelle sur une autre ?


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#122 30/10/2015 19:35:30

Drifter
Lige
Date d'inscription: 04/11/2011
Messages: 57

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Non mais pas de souci, c'est juste que d'habitude t'as pas peur de mettre les pieds dans le plat, là c'était plus la tribune de Witch qu'autre chose, le sujet lui tenait à l'évidence à coeur, pas de souci non plus. J'aurais aimé quelque chose en face c'est tout.

Pour ce qui est de la Chine je ne dis pas que c'est mieux, je dis juste que lorsqu'ils auront l'ascendant culturel on arrêtera de dire que l'homme blanc hétéro étouffe tout le reste de la planête.

Hors ligne

 

#123 30/10/2015 21:32:07

wizardine
Lige
Date d'inscription: 06/08/2014
Messages: 63

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Sinon je ne lis quasiment plus fantasy occidentale, je lis du wuxia/xianxia et des light novels japonaises et ça ne me pose absolument aucun problème en tant que ""male blanc"" de m'identifier à des héros asiatiques dans 99% des séries.

Pour moi ce n'est pas un problème d'identification. D'ailleurs, arrêtez moi si je me trompe, mais je ne pense pas que quiconque est dit ne pas parvenir à s'identifier à un personnage parce qu'il est blanc. L'inverse non plus d'ailleurs : ce n'est pas parce qu'un personnage est noir qu'une personne noire va forcément s'identifier à lui, de même pour un personnage gay, un personnage féminin...
C'est plutôt un problème de représentation. Quant tu es noir et que tu vois cinquante films réalisés par des occidentaux avec que des blancs, tu dois avoir l'impression qu'il y a un problème avec ta couleur, comme si on voulait te cacher. Pour les oeuvres chinoises et japonaises ce n'est pas pareil, parce que les blancs et les noirs n'y sont quand même pas très nombreux (dites-moi si je me trompe, je ne suis pas spécialiste de ces cultures), du coup ça ne me choque pas de ne pas en voir dans leurs oeuvres. Alors qu'en France ou aux Etats-Unis, il y a quand même une forte population de gens "issus de la diversité" (je n'aime pas cette expression, mais vous voyez l'idée).
Personnellement, ça ne me dérange pas quand l'action se déroule dans un univers qui se veut médiéval. Par contre, ça me dérange quand c'est censé se passer à notre époque.


la culture anglosaxone est une culture communautariste, je ne veux pas spécialement développer pour ne pas complétement dérailler sur autre chose mais les stats raciales y sont autorisées et répandues par ex, toute leur approche est contraire à la tradition française de mixité et d'assimilation

Justement, où est la mixité quand tu ne vois que l'homme blanc hétéro?


Je ne pense pas qu'il faille mettre des minorités juste pour en mettre et dire "regardez comme je suis ouvert d'esprit". N'empêche qu'on ne peut pas nier qu'il y a un problème, et ça n'a rien à voir avec les Etats-Unis. Je rêve d'un monde où choisir la couleur de peau d'un personnage serait aussi simple que de le faire blond ou brun. Malheureusement, il suffit de voir les adjectifs utilisés dans les descriptions pour voir que ce n'est pas demain la veille. Moi aussi, j'avais un problème avec le teint olivâtre. Il y a le teint d'ivoire aussi qui est pas mal dans le genre aussi.

Hors ligne

 

#124 30/10/2015 21:40:51

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2898

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Drifter a écrit:

Non mais pas de souci, c'est juste que d'habitude t'as pas peur de mettre les pieds dans le plat, là c'était plus la tribune de Witch qu'autre chose, le sujet lui tenait à l'évidence à coeur, pas de souci non plus. J'aurais aimé quelque chose en face c'est tout.

Pour ce qui est de la Chine je ne dis pas que c'est mieux, je dis juste que lorsqu'ils auront l'ascendant culturel on arrêtera de dire que l'homme blanc hétéro étouffe tout le reste de la planête.

Ben on risque peut-être de dire dans ce cas que l'homme hétéro étouffe le reste de la planète happy

On aura enlevé "blanc", mais pour le reste j'ai des doutes sur le fait que ça change grand chose.


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#125 02/10/2016 20:02:43

Dakeyras
Lige
Date d'inscription: 09/08/2007
Messages: 72

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Boba Fett a écrit:

Podcast sympatoche, mais un sujet trop vaste (et au multiples ramifications) pour tout aborder en 2h wink

Par contre, petite question que je me posais, est-ce que certains auteurs n'incorporeraient pas de personnages plus "diversifiés" de manière volontaire par peur de tomber dans les clichés et donc se mettre à dos le public issue de cette "diversité" ?

En baignant dans une culture européenne depuis leur enfance, les auteurs en connaissent mieux les codes et savent donc les utiliser et les déjouer. En revanche, ils se limitent peut-être à ne pas faire apparaître de personnages de type, par exemple, asiatique pour éviter de tomber dans le stéréotype Kung Fu/vieux sage/samouraï/ninja/cité interdite.

C'est exactement ça mais je rajouterais que malgré tout ce qui moralement fait par nos gouvernements et surtout, nos intellectuels à propos de l'égalité des chances, du racisme etc....le fait est que c'est purement humain, quand on voit un étranger, pas forcément un homme venant d'un autre pays (région , ville, voisin) , on est s'identifie difficilement à lui justement parce qu'on ne le connait pas. Au mieux, c'est un humain donc on s'identifie mais c'est flou, c'est trop large. Quand un homme de telle origine part vivre dans un autre pays, la plupart du temps on constate qu'il a tendance a aller vers ce qu'il connait, vers ce qui le renvoie à lui donc la plupart du temps il ira voir des personnes de son origine et qui parlent sa langue. Ce que je veux dire, c'est que personnellement, je ne pourrais pas écrire un personnage issu d'une origine que je ne connais pas, d'une culture que je ne connais pas tout simplement parce que je ne m'y identifie pas donc je ne veux pas écrire n'importe quoi.

Comme disent Stephen King ou Scorcese, il faut parler de ce qu'on connait. Et moi perso, je ne connais pas le Congo ni la ou les cultures qui y vivent, je ne connais pas les religions principales du pays donc qui suis je pour écrire un perso qui serait de cette origine ? Comment vais je faire pour que le personnage soit crédible ? Est-ce que si je l'écris comme ça me vient et que je m'éloigne donc de la réalité je ne vais pas me mettre de potentiels lecteurs congolais à dos qui pourraient me dire " vous n'êtes pas légitime pour écrire un tel personnage" ce à quoi je répondrais " faudrait savoir, les noirs ne sont apparemment pas assez représentés mais si c'est un blanc qui représente un noir, ça passe aussi pour du racisme et de la condescendance ? Donc on fait quoi ? Seul un congolais peut écrire un personnage congolais ?"

Donc pour ça la fantasy est plutôt sympa puisque l'on peut s'extirper des problèmes sans fins auxquels nos sociétés font face. Soit dit en passant , pour en revenir à Tolkien et le racisme, il suffit de prendre en compte deux choses : les lettres de Tolkien, ses écrits et surtout prendre en compte que d'un point de vue mythologique, le SDA et le reste, penche énormément vers les mythologies européennes (pas le bon terme mais on se comprend) et de ce fait, à l'époque de ces mythes , il n'y avait pas d'immigrations comme elle est pensée et pratiquée aujourd'hui. Donc pourquoi aurait-il fallu que Tolkien balance des quotas et de la diversité qu'il a néanmoins déjà mis en place avec tous les différents peuples de la Terre du milieu qui se chamaillent entre eux et s'allient contre un ennemi commun ? Je vois justement ici un Tolkien conscient du problème racial. Pour autant , en Terre du Milieu c'est chacun chez soi mais sans verser dans le " l'étranger un ennemi". La préservation d'une culture est sans doute très bancale avec l'immigration mais elle peut aussi évoluer vers plus de richesse et tout cela qui fait que ce sujet n'est ni tout blanc ni tout noir (sic). Autre chose, l'amitié Legolas/Gimli démarre très mal au début. Les frictions ethniques sont très présentes en Terre du Milieu mais que fait Tolkien à la fin ? Legolas et Gimli deviennent les meilleurs amis du monde puis plus tard, prennent un bateau pour Valinor avec le corps d'Aragorn. C'est du racisme ça ? Alors on va me rétorquer "oui mais les Suderons et les Haradrims" ok ok sauf que là encore, on apprend plus tard  via les appendices qu'Aragorn finit par faire la paix avec eux et on a droit à une réplique de Sam (dans le film Faramir) qui dit en gros " quels mensonges l'ont menés si loin de chez lui ?" en parlant d'un suderon (je crois) mort. Donc ils ne sont pas intrinsèquement mauvais, juste corrompus par Sauron. Le racisme chez Tolkien donc, nawak.

Encore une fois, j'ai horreur de ces histoires de quotas. Est-ce qu'on demande aux auteurs africains , asiatiques ou autre de respecter des quotas dans leurs oeuvres ? Voit-on souvent des blancs , des noirs, des arabes dans les mangas ? Non et je m'en fous. Si un jour on arrive à un tournant tel que obligation de mettre au moins un homo, un noir, un asiatique, un arabe, un gros, un nain , un handicapé et une femme forte dans les romans j'abandonne de suite la lecture et l'écriture. Car c'est selon moi une morale forcée et en plus pas si morale. Je ne vois pas en quoi mettre un black dans une histoire changera quoi que ce soit au racisme. Surtout que ça dépend du rôle qu'on lui donne  : si c'est un gentil ça passe, si c'est un méchant " raciste !". Non franchement ça n'en finira jamais.

Il faut mettre un noir, un gay etc...quand on a vraiment envie de le faire point. Je comprends ceux qui ne le font pas. De plus, on dit souvent qu'un noir, un blanc etc...ne sont que des hommes. Ok alors dans ce cas, il faut arrêter de demander des quotas et jouer le jeu jusqu'au bout : ne plus faire de distinctions. Le souci, c'est que ça fait partie de la vie, de nos vies et de nos racines : couleur de peau, couleur des yeux, des cheveux, culture, langue, sous prétexte qu'il ne faut pas pousser le racisme, on va devoir cacher tout ce qu'on est sous des discours dangereux d'universalité (mal interprétée) ? Si l'art souffre de plus en plus de ces soucis (surtout en France où ce n'est absolument pas subtil , notamment au cinéma) , on va en arriver à des romans lisses et tous les auteurs qui penseront la même chose , le même avis, les mêmes idéaux politiques etc....C'est déjà un peu le cas avec la pensée unique, le monopole intellectuel me fait peur.

Alors effectivement, si vraiment on a eu des bouquins sans aucun africain, aucun arabe, aucun asiatique etc...on peut penser qu'il y a un problème mais en même temps, la fantasy est quand même un genre largement anglo saxon et inspiré des mythologies les plus nordiques donc afrique, asie...je veux bien hein.....Bien sur, on a des exemples de fantasy qui joue la carte de la diversité, c'est cool mais faut pas que ça devienne un truc qu'on balance en mode auto sous peine d'amendes ! Je remarque aussi une chose, je croise peu d'africains, arabes et asiatiques ou latinos dans les salons SF et fantasy, en boutiques idem. Est-ce une littérature qui ne les intéressent pas culturellement parlant ? Le fait est que si peu d'entre eux sont intéressés c'est surement qu'ils ne s'identifient que difficilement au genre, aux personnages etc...car oui la culture fait (en partie) la pensée (l'époque aussi) donc c'est tout à fait normal d'aller vers ce qui nous cause un minimum. Plutôt que de parler de "couleur" on devrait penser à une chose : la couleur de peau induit une culture.

Bah oui, les noirs ne sont pas originaires d'Europe et si aujourd'hui ce discours n'a plus lieu d'être avec l'immigration , le fait est qu'au départ, les africains d'ici ont des origines africaines et que pour pleins d'entre eux, malgré une présence en France  depuis des générations, ils continuent à vivre, manger et parler leur langue en privé (ou pas). Donc l'attachement à la culture existe alors même que le pays de résidence est d'une autre culture. Là encore on voit le rattachement quasi inné à ce qui nous relie à nos ancêtres, nos familles etc.. Du coup, c'est un débat hyper compliqué.

Dernière modification par Dakeyras (02/10/2016 20:36:09)

Hors ligne

 

#126 02/10/2016 23:53:26

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12161
Site web

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Dakeyras a écrit:

Legolas et Gimli deviennent les meilleurs amis du monde puis plus tard, prennent un bateau pour Valinor avec le corps d'Aragorn.

fixed.

Hors ligne

 

#127 03/10/2016 11:25:01

Dakeyras
Lige
Date d'inscription: 09/08/2007
Messages: 72

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

Belle erreur oui surtout qu'en plus ce n'est pas Valinor la destination si ? Que veux dire fixed ?Je vois sur pas mal de forums. Fixė ?

Hors ligne

 

#128 03/10/2016 13:22:21

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10147
Site web

Re: Podcast n°52 - La fantasy est-elle réac ?

C'est dans le sens de "corrigé". smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums