#1 08/05/2015 19:18:59

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11873
Site web

Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 09/05/2015 18:36:08

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34670
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

OK... happy
Bon, j'ai rajout le nom de l'auteur dans le titre, pour ceux qui connaissent. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3 11/08/2015 15:16:11

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34670
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Dautant quil peut galement faire office de prquelle un autre roman de lauteur, We Are All Completely Fine, bien plus sombre a priori et que je prcise de pas avoir lu.

Eh bien justement, au Blial ce mois-ci...

http://nsa37.casimages.com/img/2015/08/11/150811031758357204.jpg

Il y a dabord Harrison, qui, adolescent, a chapp une telle horreur quon en a fait un hros de romans. Et puis Stan, sauv des griffes dune abomination familiale layant pour partie dvor vif. Barbara, bien sr, qui a crois le chemin du plus infme des tueurs en srie et semble convaincue que ce dernier a grav sur ses os les motifs dun secret indicible. La jeune et belle Greta, aussi, qui a fui les mystres dune rvlation eschatologique et pense conserver sur son corps scarifi la cl desdits mystres. Et puis il y a Martin, Martin qui jamais nenlve ses normes lunettes noires... Tous participent un groupe de parole anim par le Dr Jan Sayer. Tous feront face labomination, affronteront le monstre qui sommeille en eux... et dcouvriront que le monstre en question nest pas toujours celui quon croit...

     Nous allons tous trs bien, merci, roman finaliste des plus grands prix littraires du domaine Nebula, Locus, Theodore Sturgeon et World Fantasy , laurat du prestigieux Shirley Jackson Award, est actuellement en cours dadaptation par Wes Craven en srie tlvise. Il sagit du second livre de Daryl Gregory publi en France aprs Lducation de Stony Mayhall.

      Ce roman pluriel mchamment drle, horrible et nanmoins curieusement inspirant savre une russite pleine de tnbres, un rcit en quilibre entre le dgnr et le sublime... Publishers Weekly


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#4 28/08/2015 19:17:49

Navym
Vala
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 340

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Haha, j'avais pas vu ce topic !
Alors je me promenais en librairie pour voir les sorties fantasy et je tombe sur ce titre :Nous allons tous trs bien, merci.
Je ne connaissais pas l'auteur et la couverture m'intriguait car elle faisait moins "fantasy" par rapport aux autres livres autour (j'ai mme pens au fait que quelqu'un s'est tromp dans les rayons).

En voyant a, j'ai pens la classique blague du "avant j'tais schizophrne, maintenant nous allons bien. Rien que a a m'a donn envie de lire le quatrime de couverture."

J'ai lu du coup le quatrime de couverture (le mme que celui post par Gillossen), sans me proccuper des prix littraires, et je sais pas, j'ai eu une envie de l'acheter sans consulter s'il y avait une chronique dessus ou non.
Du coup je l'ai achet. Le roman est court, donc je pense le finir rapidement happy

Hors ligne

 

#5 31/08/2015 14:19:38

Navym
Vala
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 340

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Et donc lu la novella  (on va appeler a comme a tongue) ! Je poste mon avis et ensuite je lirai l'interview happy

Bon, dj une petite pense Wes Craven... Vu que sur le quatrime de couverture a parlait d'une adaptation en srie tl en cours par ce dernier.

Bon, maintenant revenons au bouquin.
Ce qui est marrant c'est que je trouve ce livre abordable une plus large audience. Ce n'est pas spcialement mainstream, mais le ct urbain et psy a parle. Il y a un ct plus fantastique (Lovecraftien) que fantasy qui s'en dgage au dbut, car on sait pas trop s'ils sont tous compltement timbrs ou quoi.

Bon, le principe du livre est simple, a traite en gros de ce qui se passe aprs aux hros de films d'horreur ou autre. Lorsque le dernier survivant a russis tuer le monstre ou lui chapper.
Comment mne-t-il sa vie ? Comment fait-il pour vivre nouveau dans un monde "normal" quand il a t veill au surnaturel ?
C'est a que sert le livre : il s'agit de suivre une thrapie de groupe smile

Rien que a, c'est rafraichissant comme ide happy

Alors, je ne sais pas pourquoi mais a m'a fait penser en un sens The Cabin in the Woods, produit par Joss Whedon. Pourtant ce film est une comdie/film d'horreur...
Mais, je ne sais pas, quelque chose dans le ton du livre m'a fait penser ce film. Peut-tre est-ce le fait que a puise sa nature sur le concept mme du film d'horreur pour aborder certains points du genre ?

Sinon, ct narratif, chaque chapitre se centre sur l'un des personnages :
Et le premier paragraphe de chaque chapitre est souvent "flou" On ne sait pas forcment qui l'ont suit. Surtout car a utilise le "on" pour parler au dbut, avant de passer un plus classique "il" ou "elle".
A tel point qu' un moment je me suis demand s'il n'y avait pas un autre protagoniste, qui suivrait les sances l'insu de tous (un peu comme un fantme).
Ou bien si, en ralit, il n'y avait qu'une seule personne ses sances et qu'il s'tait cr un ddoublement de personnalit.
Un ddoublement parce qu'il lui serait arriv trop de chose et son cerveau aurait eu alors besoin de partitionner tout a en plusieurs personnages.
Bref, a collerait bien avec le titre avec la blague du "avant j'tais schizophrne, mais aujourd'hui nous allons bien, merci."
Bon, bien sur, je ne vous dirais pas si c'est le cas tongue Je ne fais que retranscrire mes impressions/questionnements que j'ai eu la lecture du livre tongue

Et donc, dans les persos principaux, il y a Harrison, 36 ans. Le perso hros du livre Harrison Squared (le livre critiqu par le cite et sujet de ce fil de discussion happy ). Il sert un peu de manuel de monstres nos autres protagonistes. Son pass de tueur de monstre en fait une encyclopdie vivante.

Il y a Martin, homme qui aurait pu trouver sa place dans une version moderne du Horla de Maupassant.

Il y a Barbara et Stan, qui eux sont de vrais survivants de squestration.

Il y a Jan Sayer, la psy qui est l pour jouer son rle.

Et il y a Greta. Mystre complet.

C'est trs intimiste vu qu'en dehors de ces personnages, ont a quasiment aucune intrusion du reste de l'humanit. On est vraiment dans un p'tit groupe, qui peuvent parler librement, l'abri du reste de l'humanit.

a fonctionne bien, jusqu' la deuxime moiti du livre. Mais ce n'est pas la faute aux persos, mais plutt l'histoire. On dirait que l'auteur s'est dit "il faut que j'avance" et du coup, pass une certaine scne

Spoiler:

(l'agression de Martin),

tout s'acclre.
En soit, c'est normal. Mais c'est juste que l'acclration se fait linairement. Pas vraiment de surprise ni de suspens. Pas de rebondissement qui ferait monter l'intrt du lecteur.
Tout se droule selon une trame qu'on peut deviner dans les grandes parties. Bref, un peu trop simpliste. Pas de surprises ou autre. Pas de climax mouvant, d'intervention qu'on n'attendait pas, de retournement de situation qui relancerait toutes les donnes, etc.
Bref, c'est comme si l'auteur avait couch sa premire version de l'histoire, sans aucun moment la modifier, ni rajouter des lments perturbateurs, etc. Bref, comme un architecte (en rfrence aux types d'crivains) qui a une ide en tte et ne s'en loigne pas d'un millimtre.
J'avoue aimer quand l'architecte s'inspire un peu du jardinier, et vice-versa smile

En dpit de ce ct "banal" de la fin, j'en garde quand mme une bonne impression, dans le sens o j'ai apprci sortir des sentiers battus. J'ai bien aim suivre en quelque sorte l'aprs-coup des hros/survivants de film d'horreur smile

Au final, seul petit mystre :

Spoiler:

Le devenir de Greta et les motivations/intentions relles du Scrimshander.

Bon, maintenant lisons l'interview de fin de livre...

Dernire modification par Navym (31/08/2015 14:29:45)

Hors ligne

 

#6 01/09/2015 15:52:22

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34670
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Merci pour ton retour dtaill ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 08/11/2015 22:52:50

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34670
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 24/02/2016 18:54:40

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 744

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Annonc en format de poche pour septembre, le trs bon, "L'ducation de Stony Mayhall" ! wink

Hors ligne

 

#9 15/01/2020 07:23:10

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11873
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Comme quoi, le Blial aurait pu en parler de celui-l. wink
(27 fvrier)

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/15/200115081930384800.jpg


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#10 17/01/2020 09:39:11

Goldberry
En dplacement
Lieu: Enferme dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 4964
Site web

Re: Critique VO ! [Harrison Squared - Daryl Gregory]

Sympa la couv, je trouve qu'il y a un petit ct La Cit des saints et des fous dans la maquette. smile

Hors ligne

 

Pied de page des forums