#161 02/10/2019 12:05:53

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Nakor a crit:

L'dition du tome 1 (VF) en belle brique de 850 pages (donc bien are) pouvait laisser dubitatif pour la publication du deuxime (bien plus gros). Je crois que nous avons dsormais la rponse avec un "got de la victoire" de moins de 700 pages, il sera donc dcoup...

A vrifier ds maintenant en librairie !

https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/02/191002125313160580.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#162 05/10/2019 11:56:21

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12186
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Confirmation :

https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/05/191005124546472536.jpg


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#163 18/10/2019 12:26:24

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Et le tome 1 vient de sortir en poche chez Pocket, cf la pub en ce moment sur le site ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#164 18/11/2019 17:38:13

Muhyidin
Maa
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 298

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Cette srie semble diviser. Elle m'intrigue depuis un moment et elle est sur ma liste d'achats (qui n'en fini plus, comme ma PAL...).
Faut dire que GG Kay a plac la barre haut avec son diptyque d'inspiration asiatique.

Hors ligne

 

#165 22/11/2019 12:14:44

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Pour moi, ce n'est pas vraiment la mme approche, notamment dans le ton. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#166 22/11/2019 14:41:16

Druss
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 528

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Perso, j'ai beaucoup aim ce volume 2.1 et la direction que l'intrigue prend petit petit (mais pas si tonnant venant de Liu). Ce tome propose moins d'action que le tome 1, mais ce n'est pas pour autant critique. J'ai hte de lire la suite.

Hors ligne

 

#167 20/01/2020 16:15:02

Temliw
Adhrent
Lieu: Lige
Date d'inscription: 22/05/2017
Messages: 558

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

Je viens de terminer le premier volume, la grce des rois et comme quelques derniers avis, je suis plutt mitig aprs lecture.

Il y a pourtant normment de positif.

Beaucoup le comparent l'Illiade et l'Odysse, mais il se rapproche encore plus des Chroniques des trois royaumes qui est leur quivalent chinois.

On trouve d'ailleurs de nombreuses rfrences l'histoire de Chine dans le livre, et je ne rsiste pas la tentation d'en numrer quelques unes (attention, a va spoiler par endroits)

Tout d'abord les 7 tats font fortement penser au 7 royaumes combattants qui prcdent la premire unification de la Chine. 

On peut voir en Mapidr le pendant de l'empereur Qin Shi Huangdi qui lui aussi  fit une unification par la force, et une fois au pouvoir fit riger un gigantesque mausole, un palais imprial (Pan dans le livre) et la grande muraille qui n'a pas de pendant (ventuellement les fameux tunnels).
La comparaison peut aller encore plus loin : la mort de l'empereur Huangdi, le prcepteur de son fils cadet et le premier ministre intriguent pour vincer l'hritier "promis".  Hu, qui monte alors sur le trne connatra le mme destin qu'Erishi et ne maintiendra la dynastie que trs peu de temps.  Vous en voulez encore ? Le palais de l'empereur fut brl et il n'en reste rien aujourd'hui.  Son mausole fut profann peu aprs la fin de la dynastie mais certains piges encore actifs aujourd'hui ralentissent les fouilles toujours de nos jours. (Comme dans... le livre happy)
On va plus loin ?  Aprs la mort de Hu-Erishi, les divers chefs territoriaux se battent entre eux en reformant peu ou prou d'anciens ou de nouveaux royaumes.  Qui finit par sortir vainqueur de cet imbroglio ?  Liu Bang, chef de guerre d'origine... Paysanne.  Vous le voyez, notre Kuni Garu ? 

En dehors de ces vidences particulirement frappantes, il y a plusieurs "piques"
- La Princesse Kikomi fait beaucoup penser Diao Chan, figure du dbut de la priode dite "Des trois royaumes", vers 180 aprs JC.  Diao Chan est charge par son oncle premier ministre de semer la discorde entre Dong Zhuo, le tyran et son fils adoptif L Bu, plus grand guerrier de l'poque, en les charmant tous les deux.  (Vous avez dit "plus grand guerrier de l'poque" ? ) son destin est nanmoins moins tragique que celui de Kikomi.
- On mentionne plusieurs fois des soldats vaincus qui doivent creuser leur propre tombe, cela peut faire rfrence la bataille de Changping (260 ACN) ou l'arme de Qin fort de 500 000 hommes vainc les 450 000 de Zhao. la fin de la bataille, Qin fait enterrer tous les soldats survivants de l'tat de Zhao (et je ne me trompe pas sur les nombres, on parlait bien de centaines de milliers d'hommes l'poque)
- La marchale noie un moment l'arme de Rima en la faisant traverser un cours d'eau assch dont elle rompt soudainement le barrage. C'est une rfrence la scne du seigneur des anneaux o les nazgls  On trouve de nombreux exemples semblables dans les batailles des trois royaumes, notamment lors des siges de Xia Pi et du chteau de Fan.  Les attaques par forces de la nature taient trs prises des chinois et de nombreuses victoires venaient suite des inondations, incendies ou boulements provoqu par les gnraux.
- Les maximes du grand homme d'tat dont j'ai oubli le nom font furieusement penser celles de Confucius.  (Voir de Sun Tzu dont certaines maximes militaires, adoptes de manires trop littrales seraient contre productives)

Voil pour la plupart des influences qui m'ont sembl trs intressantes relever pour une autre lecture du livre.

on se rapproche donc d'une pope telle que l'Illiade, et cela implique certaines ficelles scnaristiques.

Des personnages souvent "plus grands que nature", le rus sera trs rus et ne vaincra que par la ruse, le fort trs fort et ne vaincra que par la... Bref, vous me comprenez.

Un ct trs pique, mais loign des hros.  On peut s'attacher leurs destins, les apprcier, mais on ne vit pas les motions travers eux.  Cela permet de suivre une histoire somme toute assez longue, les ellipses de plusieurs mois voir annes sont frquentes et l'histoire doit tenir sur globalement entre 20 et 30 ans.  Beaucoup de rebondissements semblent surprenant, extrmement rapides car l'auteur va directement l'essentiel.

Cela explique aussi les personnages "express" comme la princesse Kikomi dont le rle est central malgr son apparition le temps de tout juste deux chapitres.  De mme avec l'phmre roi de Rima...  Mme si c'est trs frustrant de voir ces personnages intressants disparatre aussi vite.

Ce qui me gne, c'est quand l'auteur essaye d'expliquer de manire terre terre des choses qui n'ont pas besoin de l'tre.  Par exemple, l'explication des trouvailles scientifiques permettant l'invention de submersibles... Est quasiment risible.  Laisser un mystre aurait permis d'imaginer comment une telle prouesse aurait pu tre possible.  L'explication donne via la puissance des volcans, une grand tube dorsal, etc... Ne fait que pointer le doigt vers des incohrences.
De mme, les stratgies militaires sont souvent plus aberrantes de la part de stratges censs tre forms.  Une fois de plus, certaines bataille comme la premire de Patte de Loup o Mata, tel un hro lgendaire inspire tellement ses troupes qu'en une charge hroque il emporte l'ennemi pourtant largement suprieur en nombre, a me va trs bien.  Dcrire pourquoi tel emplacement est important, que se placer dans telle situation est une erreur, comment les troupes doivent s'entraner en essayant de dgager un esprit novateur, mais en oubliant certains principes fondamentaux, l, a me gne. "Apprendre marcher au pas est inutile, on est pas l pour parader".  Oh, donc tenir une formation ne sert rien ?
Ce genre d'explication cherchant montrer la nouveaut et l'ingniosit des protagonistes me sort du ct "tragdie pique" que pourrait tre le livre.  Pour moi ce n'est mme pas un registre qui devrait tre abord et l'oeuvre se perd dans cette recherche.

De la mme manire, j'ai un gros problme avec le fait qu'on prsente toujours les choix de Mata comme mauvais et ceux de Kuni comme bons.  Les personnages ont des personalits intressantes tous les deux.  Mais les seules erreurs de Kuni se font au niveau personnel, alors que Mata enchane les boulettes et crase sous le malheur tous ceux qu'il a sa charge.  Les deux seules grandes russites de Mata sont dues toutes deux un conseiller qu'il chasse de sa cour en fin de livre.

Ca, a me pose un gros problme car en tant que lecteur on ne peut pas "choisir son camp", on se trouve directement apprcier un peu plus Kuni.  Trouver des qualits autres que guerrires Mata auraient donn envie de le dfendre, d'esprer, de craindre pour lui alors que l, j'attendais juste de voir comment il finirait par disparatre tellement sa victoire n'aurait eu aucun sens.  Pire : il s'enfonce lui mme dans sa propre paranoa, loignant encore plus le lecteur de lui au fur et mesure. Vu qu'il ne se fait rellement trahir qu'en toute fin de livre par Kuni.


Voil ce qui m'a empch de vraiment profit d'une lecture qui, pourtant, tait enrichissante et intressante plus d'un niveau.  Je n'ai pas parl du style qui est pourtant vraiment trs bon malgr un manque de description ( mon got) notamment des lieux.

Du coup je reste mitig ; je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant de l'ouvrir, j'ai pass un moment agrable en le lisant, mais sans plus.  Je serais curieux de lire la suite (et c'est l le principal), sans pour autant l'attendre avec impatience.

Pav !


Edit : 

Je m'en souviens juste maintenant sorry

Un autre truc qui m'a compltement sorti de ma lecture, c'est le passage o la future marchale gagne une partie du jeu de stratgie considre comme "perdue d'avance".  Car "elle utilise des stratgies de faibles en attaquant o l'adversaire ne s'y attend pas".  Le jeu est clairement tir du jeu de Go ; des pions noirs contre des blancs o il faut encercler ceux de l'adversaire pour les prendre.  Eh bien, le jeu ne fonctionne pas comme a.  Dj parce qu'il n'y a pas de stratgie de faible ou de forts dans ce jeu, l'adversaire voit tout le plateau il est donc impossible de le prendre par surprise.  Ensuite parce qu' un moment, une situation critique ne peut plus tre retourne, sauf si la personne en face est incomptente.  C'est comme si je voulais dmontrer que je suis un grand stratge car je peux gagner une partie d'chec avec mon roi et deux pions restant, face une reine, un cavalier, les deux tours.  Dans la pratique c'est possible, mais seulement si l'adversaire me laisse gagner.  Mme s'il est dbutant, les chances sont infinitsimales.  Et c'est l que j'ai du mal avec les exemples pris par l'auteur, sans doute justement parce que je connais un peu les sujets : ils me semblent chaque fois fort critiquables... Alors qu'il y a d'autres manires de dmontrer les mme choses, justement sans utiliser d'exemples aussi hasardeux.

Dernire modification par Temliw (21/01/2020 15:18:13)

Hors ligne

 

#168 05/02/2020 11:50:13

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

https://nsa40.casimages.com/img/2020/02/05/200205124827390418.jpg

Sortie de la seconde moiti du tome 2 cette semaine.

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/th … torms-5059


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#169 03/04/2020 10:03:54

Glaurung
Outrepasseur de la tripartition sacerdotale
Date d'inscription: 07/04/2010
Messages: 3715

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]


Conil. Du latin cuniculus. Lapin.

Hors ligne

 

#170 03/04/2020 12:40:42

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Critique ! [La Grce des rois - Ken Liu]

J'avoue que j'ai surtout retenu ce qu'il dit du travail de traduction. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums