#1 29/03/2015 21:48:49

Eolan
Le Rêveur
Date d'inscription: 14/04/2011
Messages: 821

Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Jean-Paul Arif en parlait dans la parole aux éditeurs 2015.

Le Roi des Fauves d'Aurélien Wellenstein sort le 21 Mai 2015 chez Scrinéo

http://static1.lecteurs.com/files/books-covers/021/9782367403021_1_75.jpg?v456

Ivar, Kaya et Oswald ont été condamnés à être changés en berserkirs, des hommes-bêtes enragés destinés à tuer sur les champs de bataille. Ils vont errer dans un royaume en ruines pendant sept jours au cours desquels se réalisera leur mutation. Seul le légendaire roi des fauves peut encore les arracher à leur funeste destin mais pour le trouver les trois amis doivent réussir à rester unis.

J'adore la couverture et la typo du titre !
Et le pitch est intéressant

Dernière modification par Eolan (29/03/2015 23:23:09)


Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Hors ligne

 

#2 29/03/2015 22:44:56

Nariel
Chasseresse de dragons
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1355
Site web

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

De ce que j'en ai lu, ça a l'air très sympa wub j'aime beaucoup l'univers de l'auteure

Hors ligne

 

#3 30/03/2015 08:47:25

Aion
Chat bibliovore
Date d'inscription: 12/07/2007
Messages: 443

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Ca se passe dans notre monde, chez les vikings?

Hors ligne

 

#4 30/03/2015 13:31:40

Nariel
Chasseresse de dragons
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1355
Site web

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

De mon souvenir, pas tout à fait, cela dit je ne l'ai pas lu en entier, mais il ne me semble pas que ça se passe dans notre monde. Par contre, le roman puisse ses racines dans la mythologie, mais suffit de voir le résumé pour s'en convaincre tongue

Hors ligne

 

#5 12/05/2015 21:09:59

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10180
Site web

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Et la chronique de Saffron est en ligne ! smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … auves-4660


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#6 12/05/2015 22:53:51

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 703

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Depuis que j'en ai entendu parler, ce roman est sur ma liste des "à emprunter au boulot" happy


Memento Mori

Hors ligne

 

#7 12/05/2015 22:57:40

Nephtys
Maïa
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 271

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

couverture magnifique, pitch alléchant....

Bon, plus qu'à attendre le 21 alors big_smile

Hors ligne

 

#8 13/05/2015 01:47:41

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2214

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Merci pour la critique ! Elle conforte ma volonté de l'acheter big_smile

Dernière modification par Gwendal (13/05/2015 13:10:01)


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#9 13/05/2015 10:34:51

Bald
En pleine croissance !
Date d'inscription: 06/09/2009
Messages: 254

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Il a l'air plutôt badass (façon de parler smile ) pour un roman jeunesse. Je pense que je vais le lire pur voir ce que cette combinaison peut donner...


"Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C'est alors que tout a vacillé. La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m'a semblé que le ciel s'ouvrait sur toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu."

Albert Camus, L'étranger.

Hors ligne

 

#10 13/05/2015 10:58:34

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1499

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Bald a écrit:

Il a l'air plutôt badass (façon de parler smile ) pour un roman jeunesse.

Voilà, merci pour ce merveilleux résumé ! C'est vraiment ce que j'ai ressenti à la lecture, exactement comme pour le "Cœur de rouille" de Justine Niogret. Bon, ce n'est pas de la dark fantasy non plus, hein, mais ce n'est clairement pas le tout-venant un peu édulcoré de la littérature YA.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#11 13/05/2015 16:30:16

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1556

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

J'avais déjà repéré ce titre, la magnifique couverture m'ayant tapé dans l’œil et le résumé m'avait semblé plutôt intéressant. Donc merci Saffron pour ta chronique qui fini de me convaincre de l'acheter ! lol


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#12 21/05/2015 23:44:15

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 703

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Fini ! J'ai bien aimé ce roman, bien rythmé, et avec une fin peu conventionnelle, même si l'on peut relever quelques faiblesses :

Spoiler:

On sent très vite que le Roi des Fauves ne sera pas ce que nos héros en attendent

mais l'ambiance désespérée qui se dégage du récit m'a vraiment bien accroché ! Et j'ai vraiment beaucoup aimé le passage de l'humain à la bête, avec des conséquences différentes pour nos trois héros.


Memento Mori

Hors ligne

 

#13 03/06/2015 11:18:38

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 581

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Je viens de le finir.

J'ai beaucoup aimé. Une bonne installation du contexte, un rythme bien maîtrisé et un réel talent d'écriture.
La critique de Saffron résume bien l'ambiance et l'intérêt de l'intrigue.

Je rajouterais que c'est une des rares histoires intéressantes, à ma connaissance, centrée sur le mythe du berserker.

Bien au-delà du cliché simpliste du "guerrier qui s'énerve beaucoup" qu'on place là pour montrer que cela rigole plus, là, dans "la culture des vrais guerriers" où on adule/respecte les assoiffés de sang.

D'ailleurs, c'est plaisant de lire une histoire sombre, un peu désespéré sans faire dans le glauque.

Sinon, pour l'anecdote, j'ai pas failli trouvé le roman dans une grande enseigne car il n'était pas en jeunesse "young adult" mais en jeunesse pour les moins de 10 ans.
La vendeuse m'a donné l'indice car c'est censé être lu "à partir de 9 ans".

Dernière modification par Benedick (03/06/2015 11:20:18)


Certains sont amoureux de leur colère car elle les flattent et les galvanisent. Puis, ils découvrent qu'ils ont plus de limites que de talents. Et la colère à laisser ses déchets corporels, ses séquelles mentales. Je préfère négocier avec la patience.

Hors ligne

 

#14 03/06/2015 16:39:29

Bald
En pleine croissance !
Date d'inscription: 06/09/2009
Messages: 254

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Benedick a écrit:

La vendeuse m'a donné l'indice car c'est censé être lu "à partir de 9 ans".

Après tout, un berserk ne ressemble-t-il pas à un enfant de 9 ans qui pique une crise... en plus grand et plus musclé smile ?


"Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C'est alors que tout a vacillé. La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m'a semblé que le ciel s'ouvrait sur toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu."

Albert Camus, L'étranger.

Hors ligne

 

#15 11/06/2015 16:13:21

Nariel
Chasseresse de dragons
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1355
Site web

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Hors ligne

 

#16 18/06/2015 12:37:03

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1556

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Acheté et dédicacé aux Imaginales. En pôle position sur ma PAL, je suis très impatiente de le lire !


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#17 19/06/2015 16:10:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33503
Site web

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#18 22/06/2015 14:55:13

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1184

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Après me l'être offert aux Imaginales, le voici terminé.

un bon moment de lecture, cela avance assez vite. J'ai trouvé l'histoire très rude, avec un groupe d'amis qui va devoir affronter beaucoup d'adversités, sans concession, avec du désespoire par moments.
La plume de l'auteur et le rythme qu'elle impose à l'histoire collent parfaitement à cette ambiance.

Difficile pour moi de vraiement m'attacher aux personnages, mais cela ne m'a pas gêné dans cette lecture. D'ailleurs, même si je n'ai pas eu de coup de coeur pour l'un ou l'autre des héros, ils sont tous intéressants, de par leur diversité, leur individualité et leur propre combat.

La chronique sonne très juste, que ce soit au niveau de l'ambiance, de l'écriture ou de l'histoire elle-même.

Une chouette découverte, et une histoire dont je pense me rappeler longtemps.

Par contre, je me demande si dès 9 ans ce n'est pas un peu tôt quand même ... certes c'est du young adult, mais la dureté du récit me donne l'impression qu'il n'est pas à mettre dans toutes les mains


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#19 04/08/2015 21:55:52

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 578

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

Et bien contrairement à certains avis, je n'ai pas trouvé le récit si dur que ça.
Certes, l'ambiance est assez sombre mais c'est bien le minimum de ce que l'on est en droit d'attendre par rapport au résumé. Après tout, ce sont des ados qui mutent en hommes-bêtes !

Le livre ce lit relativement rapidement, mais cela ne ma tout de même pas transcendé. En revanche plus la fin approchée et plus j'ai apprécié, les 50 dernières pages offrent une montée en puissance bienvenue et remonte le niveau général de l'histoire.

Le style épuré est un peu à quitte ou double, cela me fait penser aux différents avis autour de Blizzard de Pierre Gaulon. Soit on trouve que le côté clinique, le détachement de l'auteur et les phrases courtes vont parfaitement avec l'ambiance, soit au contraire, c'est un frein à l'immersion. En ce qui me concerne, j'en aurai voulu encore plus, et je pense que l'étiquette YA (et/ou le choix de l'auteure) restreint le contenu au même titre qu'une licence Walt Disney.

Le sujet est bien traité, je suis d'accord mais l'ensemble reste limité, le souvenir ne sera clairement pas impérissable. Un divertissement correct qui ne m'empêchera pas de me lancer dans un autre livre de l'auteure.
Pour moi ce sera plus 6/10 !

Dernière modification par Elric (04/08/2015 22:13:30)

Hors ligne

 

#20 12/02/2016 11:34:26

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1184

Re: Critique ! [Le Roi des Fauves - Aurelie Wellenstein]

pour les amateurs de la plume d'Aurélie :
elle a annoncé la sortie de son prochain livre, le 19 mai, intutiulé les Loups chantants, aux éditions Scrinéo

selon Aurélie, le pitch est : un homme en deuil qui en survit que grâce à l'amour de ses chiens de traîneaux ; une fille qui se couvre de glace ; et des loups dont les chants rendent fou

La couverture d'Aurélien Police est magnifique (je peux pas vous la mettre maintenant car je suis au job, je vous la mettrais ce soir)


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

Pied de page des forums