Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 26/03/2015 17:12:11

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7055

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Et il y a même des pistes pour savoir par où commencer la série. Aucun souci pour écouter le podcast sans avoir lu du Pratchett smile


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#42 26/03/2015 20:09:51

Eldwyst
Au service de la Dame
Date d'inscription: 23/07/2014
Messages: 782

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Bon ben je viens de finir de l'écouter, et j'ai bien aimé. Ca m'a donné envie de découvrir son univers (donc pour moi le pari est gagné tongue) et je pense commencer par le cycle de la Mort qui m'a l'air pas mal du tout ou par "De bons présages" dont le résumé m'a bien fait marrer.
J'ai bien kiffé la musique de fin aussi band

Dernière modification par Eldwyst (26/03/2015 20:10:40)

Hors ligne

 

#43 26/03/2015 21:07:55

Eria
Ta'veren
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/04/2013
Messages: 206

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

En cours d'écoute, et j'ai déjà dû sortir mon mouchoir à la sixième minute!!!
Sinon très belle présentation jusque là.

Hors ligne

 

#44 26/03/2015 21:32:50

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1496

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

J'ai de nouveau des difficultés à écouter le podcast (il faut bien plus d'une minute pour charger chaque minute et le chargement s'arrête souvent) mais je suis pour l'instant ravi de mon écoute par intermittence.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#45 26/03/2015 23:30:44

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12756
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Les rats de Maurice, c'est un peu plus Cortex et Minus que Splinter, non ? (tiens, j'ai manqué le moment où vous rappelez que le disque monde était un projet de pizza happy)

Hors ligne

 

#46 26/03/2015 23:37:26

Ironfil
Novice
Date d'inscription: 26/03/2015
Messages: 2

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Eh bien bravo pour cet hommage, je souhaitais juste vous féliciter et vous remercier pour ce joli podcast sur l'auteur.
Je ne connaissais pas du tout elbakin.net, j'ai découvert votre news via un google alerts sur Terry, eh bien je suis ravi de la découverte, joli forum, site agréable à parcourir, gg comme on dit !

Hors ligne

 

#47 27/03/2015 10:27:24

Meaaras
Istar
Date d'inscription: 17/02/2013
Messages: 161

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Et bien, vous avez clairement présenté Sir Terry Pratchett et son univers. Y a rien à ajouter ! C'était très plaisant, drôle, et émouvant à la fois. Du Pratchett en somme.


"Some say knowledge is power. Some tell us that all power comes from the gods. Others say it derives from law." Varys - A Song of Ice and Fire

Hors ligne

 

#48 27/03/2015 11:34:03

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1250

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Excellent podcast, très complet ! Je crois que vous ne pouviez pas l'être plus à moins de passer à moins de rajouter quelques heures à votre émission, et ça ne serait que du détail. Je trouve que vous avez très bien présenté l'auteur et son oeuvre. Si je n'en étais pas déjà complètement dingue, j'aurais couru à la librairie pour le découvrir. smile

J'ai été très émue par l'extrait de Terry Pratchett choosing to die (et j'ai presque pas honte d'avouer que j'ai pleuré), même si j'ai eu le sourire aux lèvres pendant tout le reste de l'écoute.
Moi aussi, quand je parle de Pratchett à un nouveau lecteur, je conseille les tomes à part du Disque-Monde (toujours eu du mal avec les premiers) ou alors ceux dirigés vers la jeunesse comme les Ch'tits hommes libres, Maurice... ou le Grand livre des gnomes, que je trouve plus abordables parce qu'ils partent moins dans un délire complètement foutoir que le reste des annales, ce qui me semble être ce peur aux néophytes.
Et je trouve que votre rapprochement avec certains auteurs n'est pas si hors-propos que ça, par exemple avec Pullman. Ce sont des oeuvres très différentes, certes, avec des thèmes et des histoires qui n'ont rien à voir mais ce sont en gros mes auteurs préférés pour la même raison : leur engagement, la richesse des niveaux de lecture qu'on découvre au détour de romans qu'on croirait tout à fait légers et anodins, derrière l'humour pour l'un et le roman d'aventure jeunesse pour l'autre (quoique Pratchett joue aussi la carte de la jeunesse).

Enfin bref : si ce n'est pas déjà fait, lisez du Pratchett ! (si c'est déjà le cas, relisez-le !) tongue


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#49 27/03/2015 12:11:43

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1249

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Podcast écouté ce matin, et je l'ai trouvé très sympa, et par moments bien émouvant.

Je ne connais pas Pratchett, à l'exception du Merveilleux monde du caca, et ce bien que je me sois offert les 4 premiers tomes cet hiver, lors de la ré-édition de l'Atalante.

Avec toutes les infos que vous nous avez donné, cela va me permettre d'aborder l'oeuvre en ayant déjà quelques informations de base.

et totalement en dehors du sujet Pratchett, j'étais convaincue que l'australie est un pays, et le continent s'appelle l'océanie... me voilà moins bête


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#50 27/03/2015 12:32:55

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12756
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

J'aimerais aussi* le fin mot de cette histoire australienne : les autres îles (une bonne quinzaine) sont toutes plus petites, même agglomérées, mais ont un drapeau, un pays indépendant. Un continent n'a pas de drapeau ou de capitale.
Pas d'océanie sans Australie, mais c'est un peu too much de passer de pays à continent comme ça, ce serait comme de savoir si l'Australie est une île ou trop grande pour ça.
D'ailleurs, Pratchett a t il donné sa réponse sur l'Australie ? Marcher la tête en bas et le reste ? (les bouquins sont en commande et je verrai par lequel je commence).


*ceci est totalement assumé

Hors ligne

 

#51 27/03/2015 12:56:18

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1671
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

On m'a appris à l'école que l'Australie faisait partie d'un continent plus vaste appelé Océanie, avec toutes les petites îles autour dont personne ne connaît le nom. L'Australie elle-même n'est pas un continent, a priori, elle constitue juste la majeure partie du 6è continent sur Terre.

A priori. tongue


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#52 27/03/2015 14:06:57

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3263
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Je crois qu'on ne parlait pas de la même chose. Quand je parle de continent australien, je ne parle pas d'un continent selon sa dénomination politique (là, c'est l'Océanie justement), mais plus au sens géologique et "espace" du terme.

Hors ligne

 

#53 27/03/2015 14:13:10

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1249

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

aaaah !
ok, alors vu comme ça, je comprends smile


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#54 27/03/2015 14:22:50

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7055

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Aléthia a écrit:

Je crois qu'on ne parlait pas de la même chose. Quand je parle de continent australien, je ne parle pas d'un continent selon sa dénomination politique (là, c'est l'Océanie justement), mais plus au sens géologique et "espace" du terme.

Tout à fait, Aléthia et Aka avaient tous les deux raisons : tout dépend dans quel contexte on prend le terme "continent" (géologique, géographique, politique,...). Même si c'est vrai que plus généralement, on dit que l'Australie fait partie de l'Océanie.

Mais c'est pas le cœur du sujet donc : merci de vos premiers retours et content de voir que ça vous plait smile


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#55 27/03/2015 14:53:28

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Ironfil a écrit:

Eh bien bravo pour cet hommage, je souhaitais juste vous féliciter et vous remercier pour ce joli podcast sur l'auteur.
Je ne connaissais pas du tout elbakin.net, j'ai découvert votre news via un google alerts sur Terry, eh bien je suis ravi de la découverte, joli forum, site agréable à parcourir, gg comme on dit !

Merci beaucoup ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#56 27/03/2015 16:07:09

Daodi
Ta'veren
Date d'inscription: 14/06/2013
Messages: 208

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Excellent podcast porté par l'amour que vous vouez à l'auteur.

Sinon je suis cité 2 fois. Une fois avec une citation attribué a un autre (K) et une fois avec mon pseudo twitter.  C'est cool.

Et "commence avec la 8eme couleur" c'est une très mauvaise réponse à la question "par quoi je commence"

Parce que en gros ca dit "commence par le début", ce qui est bof.

Vu que les romans sont indépendants autant commencer avec un des meilleurs et des plus abouti (vous en citez plein)

Hors ligne

 

#57 27/03/2015 18:09:55

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Tu noteras que je m’étais tout de même excusé page précédente. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#58 27/03/2015 18:12:31

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1496

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Et puis être cité sous mon nom est un honneur. big_smile J'espère que la citation est pertinente car je ne suis pas encore parvenu à charger jusque là. tongue


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#59 27/03/2015 21:01:49

Ironfil
Novice
Date d'inscription: 26/03/2015
Messages: 2

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Daodi a écrit:

Et "commence avec la 8eme couleur" c'est une très mauvaise réponse à la question "par quoi je commence"

Parce que en gros ca dit "commence par le début", ce qui est bof.

Vu que les romans sont indépendants autant commencer avec un des meilleurs et des plus abouti (vous en citez plein)

Pas tant que ça vu que les premiers posent le contexte du disque-monde bien plus que les suivants*. Et il est important d'avoir noté que l'indépendance des romans est purement scénaristique. En revanche, y'a du comique de situation, de répétition, des clins d’œil qui apportent énormément à la lecture. T. Pratchett fait et défait son univers avec brio, il parodie autant Tolkien qui ses propres bases.

Spoiler:

Y'a des choses toutes bêtes (mais très subtils), mais c'est tellement drôle de lire le batteur introduire un morceau dans "Accros du roc" et on rate totalement ce clin d’œil si on n'a pas lu dans "Le guet des orfèvres" (entre autres) le dénombrement chez les trolls.

Il a l'art de poser une vérité absolue dans son univers loufoque pour finalement, à un moment ou un autre du roman ou plus tard dans un autre roman, revenir dessus et parodier cette vérité, qu'à mon avis, la lecture dans l'ordre de parution est vraiment la plus riche qui soit.

Autre chose qui me vient à l'esprit, les écrits de Pratchett sont grandioses et dans le lot, il en ressort des pépites telles que Nation (que je n'ai pas encore lu, je cite le podcast), mais ces pépites n'ont pas le monopole du génie de l'auteur et même si ce qu'on adore, par exemple, dans les romans du guet (cette satire du quotidien) est absent dans la huitième couleur, ça n'empêche pas que ce dernier roman soit bon !
Commencer par le moins bon de Pratchett, c'est commencé malgré tout par un bon roman, à mon avis happy.

*Il me semble d'ailleurs que le fait qu'on nous rappelle systématiquement en note de bas de page que La Mort est un personnage masculin est le fruit du traducteur (puisque ces notes sont précédés de NdT), ce qui suggère qu'en version originale, Pratchett ne reprécise pas ce qui est acquis dans les précédents romans.

Dernière modification par Ironfil (27/03/2015 21:06:16)

Hors ligne

 

#60 29/03/2015 17:59:59

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3254
Site web

Re: Podcast n°48 - Terry Pratchett

Très beau podcast qui m'a un peu donner le coeur gros en repensant à Sir Terry, mais qui m'a surtout donné envie de rattraper mon retard sur les Annales et les ouvrages que je n'ai jamais lu du maître.
Et j'adore quand Alethia parle anglais !

Hors ligne

 

Pied de page des forums