Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 21/11/2014 12:58:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37659
Site web

Podcast n°44 - Neil Gaiman

On enregistre dimanche donc c'est un peu tard pour ouvrir le sujet, mais c'est fait ! smile

Mise à jour : Le podcast est en ligne !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 21/11/2014 13:06:28

Sciezka
Sedai
Lieu: Périgueux
Date d'inscription: 07/11/2014
Messages: 143

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Chouette chouette chouette ! Je vais apprendre plein de trucs sur un auteur que je connais, sommes toutes, assez peu, mais dont j'ai beaucoup apprécié la lecture. big_smile


http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_520429Sciezkasignature.jpg
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Antoine de Saint-Exupéry

Hors ligne

 

#3 21/11/2014 13:34:58

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13302
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Vu le peu de temps, une seule question : comment avez-vous fait pour inviter Neil Gaiman à votre micro pendant 3 heures ?

Hors ligne

 

#4 21/11/2014 23:47:02

Drifter
Lige
Date d'inscription: 04/11/2011
Messages: 57

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Egalement curieux d'écouter ça, je le connais seulement à travers ses romans alors que son succès semble au moins si ce n'est plus lié aux comics.

Hors ligne

 

#5 24/11/2014 13:31:13

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37659
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

1h56 de podcast dans la boîte. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 24/11/2014 15:00:07

Qwarrock
Maïa
Date d'inscription: 31/08/2013
Messages: 294

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Pour compléter ce podcat :
Une petite vidéo de rêves et cris (42) spécial Neal Gaiman (en libre accès)

http://noco.tv/emission/15422/nolife/re … eil-gaiman
L'individu barbu semble fort sympathique wink


PS : Au cas où la question se poserait, ce lien est pour informer, je n'ai aucun lien ou action avec Nolife ou Noco ça va de soit.

Hors ligne

 

#7 25/11/2014 13:04:07

kable
Novice
Date d'inscription: 13/11/2013
Messages: 6

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

j'attends ce podcast avec impatience. Je suis un grand fan de Neil Gaiman (Romans, nouvelles et comics)

Hors ligne

 

#8 06/12/2014 16:42:20

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13680
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Le montage est bien en cours, pour info ! wink


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#9 10/12/2014 19:29:01

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7440

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Le montage est même presque fini (reste 10 minutes). J'ai essayé de renouer avec la tradition avec quelques extraits sonores. Pas forcément ceux que vous attendez par contre.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#10 10/12/2014 20:00:35

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1256

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

applau


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#11 12/12/2014 15:35:47

King Kong
Administrateur
Lieu: Skull Island
Date d'inscription: 07/11/2004
Messages: 2363
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Hors ligne

 

#12 12/12/2014 17:05:06

Favrielle
apprentie sorcière
Date d'inscription: 22/11/2009
Messages: 819

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

pas très présente ces derniers temps par ici. Je suis impatiente d'écouter ce podcast.
merci à l'équipe. smile

Hors ligne

 

#13 12/12/2014 17:05:43

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7440

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Plusieurs choses :

- Je l'ai déjà dit, Starz c'est la chaîne qui a diffusé ce bijou qu'est Spartacus, clairement une des meilleurs séries de ces dernières années et parmi les plus sous-estimées. Si Starz est capable de pondre un truc aussi fort pour les tripes et le coeur que Spartacus, je vois pas pourquoi elle ne pourrait pas rendre justice à American Gods. Surtout, comme vous l'avez dit, avec Bryan Fuller à la prod.

- Guigz m'a cité plusieurs fois en parlant de "cool hispter" mais il y manquait souvent le contexte. Dans le plan, la question était "Pourquoi l’auteur lui-même est devenu si populaire ?". Une de mes réponses étaient :

Sa présence sur les réseaux sociaux et son côté “cool hipster” lui a permis de créer une vraie fanbase fidèle chez les cool hipsters, ce qui, comme pour tout ce qui est vénéré par les cool hipsters, lui donne un aspect surcôté. C’est un tout cas une vraie personnalité, qui a depuis longtemps quitté la petite sphère des amateurs d’imaginaire, cf son apparition dans Les Simpsons.

Qu'il soit ou non lui-même dans cette mouvance qui n'en est pas une, il n'en reste pas moins que les hipsters sont devenus fans du personnage et qu'ils ont tendance à refléter ce qu'ils adorent chez lui dans ses romans, sans que ce soit forcément justifié. En gros, certaines personnes encensent ces romans juste parce qu'ils sont écrits par Gaiman, dont ils adorent la personnalité, sans que ce soit forcément lié à la qualité intrinsèque du bouquin.

- Je pense que ce que voulait dire Guigz concernant le pitch de Nobody Owens, c'est pas forcément qu'il manque d'originalité (même si je trouve ça perso très cliché, comme si Gaiman se parodiait, un peu comme quand Burton fait un peu trop du Burton) mais que son originalité (on parle bien que du pitch de départ, hein) n'est pas de celle qui l'attire d'un coup. Alors que chez Sanderson, rien qu'en lisant le pitch qui peu présenter des originalités (qu'elles en soient ou final ou pas dans le bouquin n'est pas la question), il a envie de lire le bouquin direct.

Après, perso, j'ai trouvé Neverwhere très classique et pas fabuleux et j'ai bien apprécié De Bons Présages mais plus pour le côté Pratchett je pense. The Doctor's Wife, j'ai trouvé ça chiant et sans intérêt (seul épisode de Doctor Who qui m'a endormi, true story), mais je fais partie de ceux qui trouvent que Moffat est ce qui est arrivé de mieux à Doctor Who, donc bon.

Donc je suis pas trop tenté par l'univers littéraire de Gaiman, mais on ne peut pas enlever au personnage son engagement politique pour les bonnes causes et sa sympathie générale.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#14 12/12/2014 23:01:18

Drifter
Lige
Date d'inscription: 04/11/2011
Messages: 57

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Je viens d'écouter ce numéro : très sympa comme d'habitude et je trouve qu'Alessia s'intègre particulièrement bien dans l'équipe, excellente addition.

Hors ligne

 

#15 13/12/2014 14:35:51

owingketinketink
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 30/05/2011
Messages: 734

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Bonjour.
Ecoute du podcast consacré à Gaiman.
Je me fiche un peu beaucoup du côté fandom mais trouve qu'il a bien raison de mettre sa notoriété au service des causes qui lui tiennent à cœur. Pas de doute, pour moi, ce type est un "communiquant" et il a effectivement toujours une idée originale pour impliquer le fan dans le processus de création.
Pour le reste du sujet, je sais pas ce qu'est un hipster, je viens de chercher et j'ai toujours pas compris -à part peut-être que ça pourrait faire cailler le lait.
Ouais et alors...?
Card fait cailler le sang de beaucoup en affichant ses opinions et il est carrément moins sympathique que Gaiman il est vrai.
Bien sûr, cela fait toujours plaisir de constater qu'un auteur qu'on apprécie partage avec nous une même vision mais sérieusement... Perso, j'y pense et puis j'oublie rapido parce que ce qui m'intéresse c'est ce que l'auteur écrit épicétou.

Gaiman pour moi c'est un auteur qu'on reconnaît au bout de quelques lignes, quelques pages.
Il me semble que cela devrait être toujours ça un auteur. Un style, un univers.
Et si Gaiman reprend avec bonheur des sentiers déjà battus -et qu'on m'explique comment éviter ça à moins de s'appeler Damasio- pas de doute, finalement, c'est toujours l'univers de Gaiman et il est inédit. Impossible de le confondre avec un autre, impossible de se dire j'ai déjà lu ça à moins de reconnaître par ailleurs que la Littérature et les Arts en général exploitent un même matériau depuis lulure.
Pour moi, Gaiman, question ton, c'est souvent un regard désenchanté, quelque chose de doux-amer, un sourire parfois teinté d'ironie. Et Gaiman, c'est la surprise. Surprise avec Nobody Owens, Stardust, Neverwhere, De bons présages, American Gods, Coraline.
Merci pour le podcast, il m'a rappelé que je n'avais pas encore tout lu ni découvert de l'univers de Gaiman, loin s'en faut. Je m'en va rédiger ma lettre au Père Noël illico.

Hors ligne

 

#16 13/12/2014 17:27:19

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13302
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Une question pour les experts, sur le côté "engagé" : je n'ai pas tout lu de Neil, mais dans son œuvre, combien de fois le héros n'est pas un homme ?
Parce qu'avoir un avis sur ce que devrait faire les producteurs de Doctor Who, c'est son droit, même si je fais partie de ceux qui ne sentent pas si c'est un homme ou une femme qui a tenu le stylo, tant que c'est bien écrit, je m'en fiche. Pareil pour le héros, homme, femme, lapin, peu me chaut.

Hors ligne

 

#17 13/12/2014 17:47:00

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3300
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Alors, tu as The Sleeper and the Spindle et l'Océan au bout du chemin. Ensuite, dans Neverwhere, Porte à quand même un rôle principal, même si elle n'est pas seule. Idem pour Stardust.

Et merci Drifter ! smile

Hors ligne

 

#18 13/12/2014 19:11:10

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 932

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Aléthia a écrit:

Alors, tu as The Sleeper and the Spindle et l'Océan au bout du chemin. Ensuite, dans Neverwhere, Porte à quand même un rôle principal, même si elle n'est pas seule. Idem pour Stardust.

Et merci Drifter ! smile

Marrant, je pensais à hunter pour Neverwhere smile

Pour les comics, on a Death (Sandman) comme personnage féminin d'importance qui a eu ses spin-offs

Les genres sont bien représentés chez les endless. D'ailleurs Désir est androgyne.


Entretenir la flamme, ce n'est pas vénérer les cendres.

Hors ligne

 

#19 14/12/2014 22:37:53

Lucius
Maïa
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 29/09/2013
Messages: 274
Site web

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

Podcast écouté !
Comme d'hab', c'est très agréable, l'ambiance est sympa et l'équilibre est bon entre les différents moments du sujet. L'arrivée d'un nouveau podcast est toujours source de joie pour moi car c'est l'assurance de passer un super moment.
Qui plus est sur un sujet que je ne connais pas du tout, je n'ai RIEN lu de Monsieur Gaiman !

Vous m'avez donner envie (Je compte attaquer par Coraline ou American Gods) donc objectif atteint !


" Au réveil d’une sieste j’ai su en un instant que j’étais en vie. C’était stupéfiant, presque effrayant. Émotions et sensations me submergeaient. Cela ne m’était jamais arrivé. Sur une chaise bleue dans un pré j’ai réappris le monde. "

Hors ligne

 

#20 17/12/2014 08:13:05

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4908

Re: Podcast n°44 - Neil Gaiman

J'attendais ce podcast avec grand intérêt, Gaiman étant un de ces auteurs que j'apprécie particulièrement car il ne me laisse jamais indifférent et rarement au bord du chemin (sauf avec Anansy boys en fait).
Après l'écoute de la moitié du podcast,  c'est très réussi sur le fond comme sur la forme (joli montage avec extraits musicaux inside). J'attends de pouvoir écouter la suite avec impatience,  et j'ajoute une précision en passant: une version illustrée de Stardust (avec les dessins de Charles Vess) est bien parue en Français chez Panini en 2007.

Hors ligne

 

Pied de page des forums