#1 13/08/2014 13:03:26

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12367
Site web

Le Seigneur des Anneaux

En faisant du rangement dans les liens, j'ai constat qu'il y avait plein de discussion sur les diffrentes ditions, les relectures, les passages prfrs, mais aucun pour vraiment parler du livre (je sais, c'est un comble, qu'est-ce qui vous a tous retenu de le rclamer ?).

Donc, il n'est pas encore trop tard, voici l'ouverture du sujet gnral sur ce livre qui n'est pas une trilogie, qui existe en plein d'ditions diffrentes, plus ou moins compltes.

Et je commence par redonner le lien vers ma critique qui elle aussi avait pris son temps.

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … neaux-1755

Hors ligne

 

#2 14/08/2014 11:56:29

Elwing Lasgalen
Time Lord
Lieu: Niveau 42
Date d'inscription: 22/01/2014
Messages: 345

Re: Le Seigneur des Anneaux

Ouch, vaste sujet que celui-ci. smile

Je ne me lancerai pas dans une critique du roman car celle de Foradan me semble parfaite en plus d'tre passionne. Je me contenterai d'exprimer ce que m'a apport la lecture du Seigneur des Anneaux que j'ai entam 15 ans, quelques mois avant la sortie des Deux Tours. Je n'ai donc pas pu m'empcher de faire ma grosse pinailleuse sa sortie et celle du Retour du Roi mrgreen.

Avant le Seigneur des Anneaux, je lisais de tout et je cherchai mon style littraire, ce livre m'a vritablement permis de m'vader et de rver, de dcouvrir un monde imaginaire extrmement riche qui donnait envie d'en dcouvrir toujours plus ( travers le Silmarillion, les Contes et lgendes inachevs ...). J'ai parfois pein sur les descriptions interminables et les nombreuses chansons mais au passage cela contribue grandement enrichir le vocabulaire et le style d'criture, et ce n'est pas rien ! C'est un roman qui nous tient en haleine et nous fait vraiment rflchir sur la nature humaine, le bien et le mal et les motivations profondes des uns et des autres. Jusqu' la fin, je m'attendais ce que davantage de personnages principaux y laissent la vie, chose laquelle je n'tais pas habitue dans mes lectures. Le Seigneur des Anneaux m'a ouvert un monde littraire que je connaissais peu et depuis je me suis jete dans la fantasy cur joie et je ne lis quasiment plus que a big_smile !

Bref, dans ma vie il y a clairement eu un avant et un aprs Seigneur des Anneaux smile !

Dernire modification par Elwing Lasgalen (14/08/2014 11:58:07)


"Jai dcid dtre heureux, parce que cest bon pour la sant. " (Voltaire)

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass." (Terry Pratchett - Les Zinzins d'Olive-Oued)

Hors ligne

 

#3 14/08/2014 15:41:10

Aventurine
Voyageuse de l'imaginaire
Lieu: Un autre monde
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1620
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

Je n'ai lu que le premier tome, mme si je connais le "gros" de l'histoire avec les films.

Aprs je suis d'accord avec Elwing Lasgalen ! Mme si quelques fois j'ai eu du mal lire par la complexit de l'univers, les descriptions et autres lgendes, je ne peux pas dire du mal de cette uvre. Je l'apprcie vraiment ! Je trouve l'histoire touchante, mme si ce n'est pas l'motion que l'on recherche en lisant ce livre. J'ai trouv que le SdA exprime une vrit sur le monde et les personnages. Et puis il y a cette ambiance mystique et magique comme de la brume qui plane tout au long du livre. Ds que l'on lit, on plonge dans cet univers unique. On est immerg en Terre du Millieu.
Alors oui, peut-tre que j'ai du mal lire et que quelques fois je dois faire une pause pour comprendre, mais je ne sais pas... J'ai comme une connexion avec le SdA qui fait que j'aime cette uvre et que je ne cesserais jamais d'essayer de lire ou de connatre mieux l'histoire pour en saisir tous les sens.

Pour moi, le SdA, c'est une uvre qui a une me et un caractre !

PS : Et je dois dire que parfois je suis un peu jalouse de Foradan ! lol Car tu sembles avoir dcouvert dj beaucoup de choses sur l'immensit de cette uvre et que moi toute nigaude! je n'ai lu que le premier tome ! Alors que j'ai tellement envie d'apprendre ! happy


Bibliothque : Babelio et Booknode
Groupe de Lecture Elbakin : L'Arcane des pes, de Tad Williams

Hors ligne

 

#4 15/08/2014 11:45:14

Rckep
Mad Titan
Lieu: Titan
Date d'inscription: 27/09/2010
Messages: 1097

Re: Le Seigneur des Anneaux

Oui mais attention Foradan car tu parles de premier tome alors que

Foradan a crit:

Donc, il n'est pas encore trop tard, voici l'ouverture du sujet gnral sur ce livre qui n'est pas une trilogie

smile

Sinon que dire de plus sur le SDA ?
Moi aussi je croyais que c'tait une trilogie, btement, je n'avais jamais mis les mains dessus avant d'avoir vu le premier film de PJ, maintenant, je le relis au moins une fois tous les deux ans, ma prochaine lecture se fera en VO pour voir et a a t partir de ce livre (et de Harry Potter) que je me suis consacr exclusivement la fantasy...


"In time, you will know what it's like to lose. To feel so desperately that you're right, yet to fail all the same. Dread it. Run from it. Destiny still arrives."
Thanos - The Mad Titan

Hors ligne

 

#5 15/08/2014 12:32:27

Aventurine
Voyageuse de l'imaginaire
Lieu: Un autre monde
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1620
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

Oui mais attention Foradan car tu parles de premier tome alors que

   

Foradan a crit:

    Donc, il n'est pas encore trop tard, voici l'ouverture du sujet gnral sur ce livre qui n'est pas une trilogie

smile

Oui happy mais j'ai vu les films donc je ne pense pas qu'il y aura de gros spoilers ! Aprs, si spoilers il y a, tant pis pour moi ! lol


Bibliothque : Babelio et Booknode
Groupe de Lecture Elbakin : L'Arcane des pes, de Tad Williams

Hors ligne

 

#6 19/08/2014 11:33:44

Eva S
Novice
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 14/08/2014
Messages: 8
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

Le seigneur des anneaux a t mon premier contact avec la Fantasy. Je ne compte pas Bilbo, lu juste avant, parce qu'il a pour moi une tonalit trs littrature jeunesse. (D'ailleurs, je n'ai pas beaucoup accroch Bilbo, que je trouvais trop austre pour un bouquin jeunesse, et trop "simple" pour une lecture plus adulte.)

Ds les premires pages du SdA, j'ai dcouvert une approche que je n'avais lu dans aucun autre roman : la description d'un monde compltement invent avec un soin du dtail qui lui donne du ralisme (contrairement une vision conte de fe). Perso, j'ai march fond dedans. Bon, je me doutais que l'aventure et l'pique viendraient, puisque je connaissais l'histoire de Bilbo, mais ce ne sont pas ces promesses qui m'ont fait apprci le dbut du livre.

Du coup, quand je vois que pas mal de monde reproche au SdA sont dmarrage en douceur, avec la description de la vie dans la Comt, je trouve a franchement dommage. Parce que, certes, le livre propose plus tard action, hrosme et autres batailles grande chelle, mais sans sa minutie dans la description et l'animation de la Terre du Milieu, ce n'est qu'une histoire pique parmi d'autres. Dommage que si peu de monde sache apprcier ce dmarrage et qu'on le considre comme un dfaut que les auteurs actuels sont invits ne pas reproduire.

Hors ligne

 

#7 19/08/2014 11:45:40

Sarmate
Mage
Date d'inscription: 06/08/2009
Messages: 81

Re: Le Seigneur des Anneaux

Eva S a crit:

Du coup, quand je vois que pas mal de monde reproche au SdA sont dmarrage en douceur, avec la description de la vie dans la Comt, je trouve a franchement dommage. Parce que, certes, le livre propose plus tard action, hrosme et autres batailles grande chelle, mais sans sa minutie dans la description et l'animation de la Terre du Milieu, ce n'est qu'une histoire pique parmi d'autres. Dommage que si peu de monde sache apprcier ce dmarrage et qu'on le considre comme un dfaut que les auteurs actuels sont invits ne pas reproduire.

C'est trs juste : par son pastiche de travail d'dition universitaire et par ses emprunts l'esthtique du roman raliste, le dbut du Seigneur des Anneaux lui offre une vraisemblance qui construit la "crance secondaire". C'est l'un des principaux procds qui ont fait du bouquin un roman majeur des littratures de l'imaginaire.

Hors ligne

 

#8 19/08/2014 13:16:13

Eleen
Sedai
Date d'inscription: 05/03/2014
Messages: 139

Re: Le Seigneur des Anneaux

La dcouverte du Seigneur des Anneaux est pour moi un souvenir trs fort. A l'ge de 8 ans, mon oncle, fan absolu de Tolkien, m'a emmene voir La Communaut de l'Anneau au cinma. J'ai tellement ador qu'il m'a prt le roman le soir-mme. Le Seigneur des Anneaux est donc une de mes premires expriences de lecture. J'ai mis beaucoup de temps le lire : 8 ans, s'attaquer au SdA alors qu'on a plutt l'habitude d'Harry Potter, c'est pas forcment vident. Je garde nanmoins un excellent souvenir de cette premire lecture qui a reprsent pour moi une vritable plonge dans le monde de la fantasy. Le SdA, c'est la fois une lecture qui a profondment marqu mon parcours de lectrice et un souvenir d'enfance pour lequel j'ai beaucoup de tendresse.


But some children, from the time they are small, they look up at a blue summer sky and watch for something that never comes. Because they know. Something that was supposed to be there faded and vanished. Something that we must bring back, you and I.

Hors ligne

 

#9 19/08/2014 13:46:24

muscardin
Adorable Sale Bte
Lieu: Montagnarde mais moins
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1015

Re: Le Seigneur des Anneaux

8 ans ! Tu n'as pas fait trop de cauchemars ensuite ?
Personnellement, et malgr leurs suppliques, j'ai considr mes enfants trop jeunes (9 et 11 ans) pour voir le SDA.
Donc j'ai fait l'inverse : si vous voulez tellement le voir, lisez d'abord les livres, et ensuite seulement vous aurez le droit de voir les films...

Dernire modification par muscardin (19/08/2014 13:46:56)


Celui qui ne se plante jamais
n'a aucune chance de pousser

Hors ligne

 

#10 19/08/2014 14:01:18

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12367
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

muscardin a crit:

8 ans ! Tu n'as pas fait trop de cauchemars ensuite ?

Ce n'est pas seulement une question de jeunesse : deux fois cet ge, l'ombre porte de mon chat, juch sur le haut d'une armoire, avait la pesanteur d'un cavalier Noir.

Hors ligne

 

#11 19/08/2014 16:20:29

Eleen
Sedai
Date d'inscription: 05/03/2014
Messages: 139

Re: Le Seigneur des Anneaux

Pas de cauchemars, mais 12 ans plus tard, je trouve toujours les cavaliers noirs franchement pas rassurants !

Sinon, je pense que c'est une bonne ide de faire lire le livre tes enfants avant qu'ils ne regardent le film smile Et je te l'accorde, j'tais srement un peu jeune pour le voir.

Foradan, j'avais mal lu ton message, je croyais que tu disais que ton chat avait peur des cavaliers noirs lol

Dernire modification par Eleen (19/08/2014 16:24:42)


But some children, from the time they are small, they look up at a blue summer sky and watch for something that never comes. Because they know. Something that was supposed to be there faded and vanished. Something that we must bring back, you and I.

Hors ligne

 

#12 20/08/2014 10:28:50

TB
Novice
Lieu: Nemours...
Date d'inscription: 15/10/2002
Messages: 19
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

J' ai dcouvert Tolkien, en 73/74, avec le SdA...Revenu, quelque peu perdu, d' un long sjour en Orient ( Le Laos, pour qui aime la prcision ), je tentais une ncessaire restructuration, par une cure intensive de dope, de musique, et de littrature...Cline, Reiser, les Burroughs ( William S., et Edgar R...), Baudelaire, Gotlieb, Kerouac, Stirner,
Arthaud, Tolkien...Allant de l' Electric ladyland, la Cour du Roi Pourpre, tout en tant berc par Nico, et le Velvet Underground!
Il y a, pour chaque livre que j' ai lu, une mme approche: je laisse l' auteur le temps de me sduire...Et ds que j' ai lu l' allocution qui prcdait sa surprenante disparition ( Je n' avais lu, ni le Hobbit, ni le prologue du SdA...), et savour la (clbre) phrase: " Je ne connais pas la moiti d' entre vous.."...C' tait fait!
- je ne vous citerai pas l' entiret de la formule, gageant que la plupart d' entre vous la connaisse, et laissant aux autres, le plaisir de la dcouvrir par eux-mme. -
Entendons-nous bien: je vous parle d' un souvenir...Ma dcouverte du SdA, il y a trop longtemps. Depuis, le Silmarillon, l' HoME, les CLI, sont venus aider la comprhension du roman, son insertion dans l' oeuvre tolkienienne, de mme les discussions ( je devrais dire, plutt, les "coutes"..! ), avec d' authentiques connaisseurs, comme E. Kloczko, V. Ferr, D. Lauzon ( Le Dernier Gnou, et le seul, en fait, de cette ex-province franaise du Canada...Toujours plus Dry que jamais! ), ainsi que de prcieuses visites sur JRRVF, o svissaient, et svissent encore, fi de la nostalgie, tant de belles, bonnes, et savantes personnes ( En profitant de cet apart explicatif, pour remercier Cedric Fockeu, Matre et gardien de ce lieu enchanteur. ), et Numnoren, et Elostirion, partis vers les rivages tincelants, et mme, l' aube des temps anciens, sur Elbakin, tout jeune, et moins "volumineux" qu' aujourd' hui ( Sans dec', j' arrive m' y perdre! )...Mais, lors de cette premire lecture, il n' en tait rien, j' allais dcouvrir une histoire comme, sans doute, j' en avais dj lu: une histoire de preux chevaliers, d' armures tincelantes, de batailles toujours gagnes, et de princesse s' enamourant de quelque tueur de vilain lzard pyromane...Une histoire pseudo-mdivale, pleine de "Oncques, Messire", et "y-cans, Ma Dame"...De fait, le seul sant fut sur lequel, le livre lu, je "m ' asseyois" !
Si j' osais affronter l' incrdulit constern de Vincent Ferr, je dirais que Tolkien, c' est l' anti-Proust, du moins, tel qu' on le laisse entendre aux scolaires indiffrents de notre Nationale Education: point de longues phrases descriptives, qui vous narrent les malheurs conjugaux de l' armurier qui fondit la lame dcapitant tel gobelin vindicatif...Un nom, une indication de sa longue existence, quelque roi chapp d' une ancienne lgende, et voil une part du monde qu' il vous offre remplir...Avec Tolkien, vous apprenez imaginer!
Un exemple: Tom Bombadil, rpondant l' tonnement inquiet de Frodon, le questionnant sur son identit...
- "...L' Ain, voil ce que je suis. Notez mes paroles, mes amis: Tom tait ici avant la rivire et les arbres. Tom se souvient de la premire goutte de pluie et du premier gland. Il a trac des sentiers avant les Grandes Gens, et il a vu arriver les Petites Personnes. Il tait ici avant les rois et les tombes et les tres des Galgals. Quand les Elfes sont passs l' ouest, Tom tait dj ainsi avant que les mers ne fussent inflchies. Il a connu l' obscurit sous les toiles quand elle tait sans apprhension - avant que le Seigneur Tnbreux ne vint de l' extrieur. " -
Je vous laisse imaginer la stupfaction que j' ai ressenti, l' nonc d' une semblable tirade, quand je ne savais rien de l' existence d' une Terre du Miliieu, et encore moins, de son histoire! Et que dire du passage o il jongle avec l' Anneau, en refusant de disparatre, alors qu' cet instant de l' histoire, et mme sans connatre l' origine de l' Anneau, on commence avoir une ide bien prcise de la nocivit de l' artfact...Et voil qu' un lutin bougon, qu' on ne reverra plus, met bas les quelques certitudes que nous avions acquises! En nous laissant rver sur les rois dchus et les mers inflchies...
Encore un procd coutumier de Tolkien, qui vous offre, sans que a nuise au rythme du rcit, plthore de chemins de traverse, en plus de la route principale...Et, peu peu, le monde se construit, sans qu' on remarque, comme souvent, le travail laborieux de l' auteur: finesse, discrtion, subtilit, au service de votre imaginaire!
Ma premire lecture se fit sur le registre de la pure motion: ne connaissant ni l' auteur, ni l' oeuvre, je n' tais pas distrait par un savoir qui peut tre, quelque fois, un obstacle une lecture brut..Pas de renvois quelques sagas inconnues, Oxford restait loin d' Imladris et de Minas Tirith...Bref, le texte, et rien que le texte!
Mais le premier livre n' est pas achev, que vous avez, dj, la connaissance, partielle et fragmentaire, videmment, de l' histoire de la Terre du Milieu...C' est, pour moi, la qualit premire du livre: ne pas vous enfermer dans l' espace d' un rcit, mais vous ouvrir au monde dont il est sorti.
La deuxime qualit, qu' on peut prouver ds les premires pages, c' est la formidable capacit d' immersion du texte...Si il existe des "road-movies", le SdA est un"road-book", et cette dambulation s' effectue sur plusieurs niveaux: gographique et vnementielle, bien sr, mais aussi intrieure, et personnelle...Ce n' est pas exclusif cet ouvrage, ni mme Tolkien, mais, de mon exprience de lecteur, suffisamment original, pour tre souligner ici.
Le fait est qu' il me semble plus facile d' intgrer la TdM, que le terrier sans fond d' Alice...Ou notre monde contemporain de "moldus", en mal de connaissances magiques, fusse par le biais d' une scolarit Poudlard!
Enfin, et il faut, pour l' entendre, que vous fassiez abstraction de toute ide de morale, c' est le caractre addictif, de ce roman, l' oeuvre de Tolkien: un spcialiste de la question ( De la dpendance toxicologique, pas de Tolkien..) disait, parlant de la toxicomanie, et je cite de mmoire, " qu' elle tait le rsultat d' un instant T, d' un produit, et d' une personnalit.."...En remplaant "produit" par "livre", j' ai trouv que cette formule dfinissait, on ne peut mieux, l' tat de curiosit, assorti d' un dsir de connaissances toujours grandissant, rsultant de la lecture du livre!
Je laisse chacun le droit d' aimer, ou pas, l' ouvrage, mais il y en a peu qui peuvent vous pousser franchir les portes de l' INALCO ( Langzo, pour respecter la tradition..), pour parfaire son finnois, ou/et se plonger dans moults essais, commentaires, critiques, thses, exgses, tudes, analyses...Et autres meta/neo/proto/para/littratures!
Et, ne serait-ce que pour a, le SdA restera jamais dans mon coeur, et dans celui, je l' espre, du lecteur qui, tel le hardi hobbit ouvrant sa porte l' aventure, ouvrira les pages du gnial roman de J.R.R. Tolkien !
C' est tout le mal que je lui souhaite...Carpe diem.


TB

Hors ligne

 

#13 21/08/2014 13:28:41

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

Audacieux de lancer un tel sujet au bout de 13 ans en tout cas. wink
Tu n'as pas peur que les avis des uns et des autres soient finalement parpills un peu partout ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 21/08/2014 14:15:17

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12367
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

J'ai pos la question un utilisateur pour voir o un no forumeur posterait le plus facilement son avis en gnral (et aussi, dans quel sujet il s'attendrait trouver la critique).
Au bout de 9 pages sur des sujets divers, varis, ponctuels et prcis, j'ai ralis que la critique tait poste dans un sujet qui n'tait pas vident du tout.

Et je pense bien qu'il y a le risque d'avoir des avis parpills et mme les avis de gens qui ne postent plus depuis longtemps dans la nature, et rpondant souvent des sondages sur la relecture ou le chapitre prfr.

Seulement, je suis audacieux et je corrige mes oublis wink

Hors ligne

 

#15 22/08/2014 15:15:10

durthu
Vala
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 301

Re: Le Seigneur des Anneaux

J'ai dcouvert le SdA aprs avoir lu le Hobbit en classe de 6me (1992...).
J'ai tellement accroch l'histoire que j'ai cherch ce que l'auteur avait crit d'autre.
Je me suis donc dplac la mdiathque de ma ville l'anne d'aprs pour emprunter le SdA qui est "la suite du hobbit" dixit la bibliothcaire. L'dition disponible tait une dition en 3 volumes.
Je suis tomb dans l'histoire, le dbut du livre qui est calme et pose les bases de l'histoire m'a happ. L'histoire pique, les protagonistes, la faune, la flore, la mythologie, ... tout m'a plu.
J'ai ensuite lu d'autres livres de Tolkien, les contes et lgendes inacheves, le silmarillion,...
J'ai relu le SdA environ une fois par an pendant 5-6 ans. Je compte d'ailleurs le relire cet hiver (je ne sais pas pourquoi mais je prfre le lire en fin d'anne).

Hors ligne

 

#16 06/09/2014 21:39:06

thric
Ta'veren
Date d'inscription: 15/10/2013
Messages: 246

Re: Le Seigneur des Anneaux

Que dire d'un tel monument ?  C'est une oeuvre qu'il faut absolument lire, puis relire, puis re-re-lire pour enfin tomber sur un mince sentier qui vous mnera une dcouverte sacre. On ne peut apprcier la fantasy sans en passer par les oeuvres de Tolkien. On peut aimer ou pas, mais c'est une oeuvre qui vous marquera jamais ! Il faut absolument offrir un livre de Tolkien ses enfants, en particulier cette oeuvre-ci, elle irrigue la fertilit de l'esprit, fera rver les adolescents, rajeunira les anciens, bouleversera les plus impnitents, mouvra les plus pessimistes, simplement parce que ce roman est la Fantasy ce que la bible est la religion !

Hors ligne

 

#17 08/09/2014 20:28:40

Rat de bibliothque
Istar
Date d'inscription: 30/08/2010
Messages: 153

Re: Le Seigneur des Anneaux

Travail gigantesque, livre immense mlant imagination et criture recherche. Un monument quoi, on ne peut tre fan de fantasy sans avoir lu le SDA.

La premire image qui me vient en tte lorsque je pense au SDA, c'est les paysages. Tolkien tait amoureux de la nature et a transparat dans son roman. Le SDA c'est aussi comme de la bonne musique progressive...aprs quelques chapitres on ne peut plus lcher.

Personnellement je le relis souvent avec quelques annes d'espace entre. Enfin les images du film commencent s'effaces, n'ayant pas revisionn les films depuis au moins 7 ans. Ils font maintenant place mon imagination encore une fois. Drle de fait, lorsque j'tais ado, j'imaginais les personnages tels que dessins sur la couverture.

Ah oui faut pas oubli, il semble que ce livre devient de plus en plus prcis chaque relecture, ma vision du monde de Tolkien s'affine, et il y a toujours un dtail qui m'chappait avant. Comme quoi Tolkien a vraiment crer un monde unique quoi! C'est rare un bouquin qui me fait cet effet...en fait je crois que c'est le seul!

Dernire modification par Rat de bibliothque (08/09/2014 20:34:12)


------------------------
If there's one thing you can say about mankind ; there's nothing kind about man
-Tom Waits
------------------------

Hors ligne

 

#18 11/09/2014 16:08:52

Talwyn
Maa
Lieu: Trs loin
Date d'inscription: 14/12/2012
Messages: 253

Re: Le Seigneur des Anneaux

Le Seigneur des anneaux, c'est le premier ouvrage de Tolkien que j'ai lu. Une vraie claque, au point de dvorer le chapitre de la Moria la lueur de la veilleuse alors que j'tais suppose dormir... Je le relis de temps autre, soit en anglais, soit en franais.

En fait, je l'ai tellement aim que lorsque j'ai voulu lire Bilbo ensuite, j'ai t horriblement due. Pas le mme ton, pas les mmes noms... j'ai mis plusieurs annes avant de goter Bilbo comme il fallait. Et mme encore maintenant c'est le Seigneur des anneaux que je prfre. Il renferme un vritable monde, inpuisable, mais... je pense qu'il y a une priode dans la vie o on est particulirement sensible sa magie; si je ne l'avais pas lu cette poque prcise, je ne crois pas que je l'aurais autant apprci.


"... Mais, comme un orage dans un ciel serein,  l'vnement le plus dcisif, le plus heureux de toute son existence s'est produit.
- Il a trouv un diteur?"
Le Roi des Ombres garda le silence, assez longtemps pour que je puisse me repentir de ma remarque idiote. (La cit des livres qui rvent / W. Moers)

Hors ligne

 

#19 27/09/2014 19:55:05

Britannia
Elbakinien d'Argent
Lieu: La voie du magicien
Date d'inscription: 27/09/2014
Messages: 459

Re: Le Seigneur des Anneaux

Je vais sans doute me faire des ennemis mais ma premire lecture du seigneur des anneaux a t laborieuse et assez dsagrable. J'avais trouv que le roman ne valait pas toutes ces loges. Certes, cela se voit tout de suite que c'est mal traduit. Mais j'avais trouv cela long. Et comme j'avais dj vu les films que j'avais ador, je pensais que le livre ne pourrait qu'tre exceptionnel.
Je ne sais pas trop expliquer ce qui m'a dplu. Peut-tre le style, ou alors je lui ai trouv beaucoup de longueur et les personnages moins creus que ce que je m'attendais et  peu de personnages fminins rgulier (moi j'aime bien les bonnes romances) n'a pas aid.

Aprs, a ma seconde lecture de la communaut de l'anneaux en anglais je l'ai trouv plus enchanteur. Le style peut-tre. Ou alors je n'avais plus d'attente aussi haute.

Donc bien que je prfre le film (oui je sais honte moi) malgr certaines scnes du livre qu'on y retrouve pas et que j'ai ador, j'ai plutt un avis positif, bien qu'il ne soit pas parmi mes livres favoris.


Bibliothque booknode

"Ceci est une autre histoire qui sera conte une autre fois"

Hors ligne

 

#20 01/10/2014 14:07:01

Crowdagger
Novice
Lieu: Lille
Date d'inscription: 11/04/2014
Messages: 17
Site web

Re: Le Seigneur des Anneaux

Confession : je n'ai lu le Seigneur des Anneaux que rcemment (cet t). Plus exactement, j'avais lu Bilbo le Hobbit vers onze-douze ans, et avais poursuivi logiquement vers le Seigneur des Anneaux, mais j'avais abandonn au dbut du tome II.

Et vrai dire, mme si j'ai bien aim la lecture de ce livre, je crois que mon moi adulte est en raccord avec mon moi enfant sur ce coup : autant je reconnais que l'aspect pique, sombre, etc. du Seigneur des Anneaux sont super bien matriss (et une lecture sympathique et vrai dire moins difficile d'accs que je le craignais), autant j'ai quand mme une affection plus particulire pour le ton du dbut du SDA dans la (le?) Comt et dans le Hobbit, avec un ct lger, drle qui disparat un peu par la suite (ce qui est logique et correspond l'uvre, c'est pas la question).

(D'ailleurs c'est pas les mmes choses que j'apprcie dans les livres et dans les films : dans les films je trouvais Merry et Pippin absolument inutiles, alors que dans les livres je crois que c'est mes persos prfrs)

Bref, j'ai vraiment bien aim le SDA, mais j'ai l'impression que ce que j'ai prfr dedans c'est pas forcment les choses que mes potes fans du SDA me vendaient depuis des annes en disant que c'tait absolument gnial (l'aspect pique, le monde hyper travaill, etc.) mais finalement des lments peut-tre plus domestiques et moins importants smile

Hors ligne

 

Pied de page des forums