Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 19/05/2014 16:27:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12852
Site web

Infos ! [Le statut des auteurs en France]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 19/05/2014 18:42:01

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12890
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Merci à Olivier Peru de dire tout haut ce qu'on n'osait pas imaginer.
Bientôt quand on vendra du rêve, on sera taxé dessus.

Hors ligne

 

#3 19/05/2014 19:06:56

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Il y a eu pas mal de réactions sur FB... Mais là le sujet est sensible (forcément politisé) car pour moi c'est un problème généralisé. La grande majorité de la population est touchée.

Regardez un peu vos salaires avant les prélèvements des charges patronales... big_smile


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussière Fantôme
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#4 19/05/2014 19:08:03

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Foradan a écrit:

Merci à Olivier Peru de dire tout haut ce qu'on n'osait pas imaginer.
Bientôt quand on vendra du rêve, on sera taxé dessus.

Ben c'est déjà fait, et à tous les niveaux.

En des temps reculés et dans la même optique visant sûrement à favoriser la création, Balladur alors Premier Sinistre s'était audacieusement attaqué aux niches fiscales les plus scandaleuses. Parmi celles-ci, l'abattement supplémentaire (5000 frcs si ma mémoire ne me joue pas de tour) dont bénéficiaient écrivains, traducteurs et journalistes pour contrebalancer un peu la précarité financière inhérente à leur profession. Après cogitation forcenée, il avait été décidé qu'on pouvait épargner cette mesure si juste d'harmonisation sociale aux... journalistes. whistling

"Etonnant, non ?" comme aurait dit Desproges.

Dernière modification par Ethan Iktho (19/05/2014 19:09:11)


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#5 19/05/2014 19:11:47

Asavar
Une rumeur strasbourgeoise dit qu'il est mort...
Lieu: Abri 101
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1508

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Je trouve ça assez honteux que notre "gouvernement" se gargarise de "l'exception française" et se permette de  tacler ceux qui la défende par derrière.
Merci à Olivier Peru de se lever contre ça.


War never changes

Hors ligne

 

#6 19/05/2014 19:58:25

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1559

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Austérité, austérité.

Tant que la droite, qu'elle soit décomplexée comme l'équipe précédente ou complexée comme la bande de branquignolles actuellement en place, domine et persiste à penser que l'austérité est la solution je crains fort que les auteurs (et une grande partie du reste) n'en soient qu'aux prémices d'une longue descente aux enfers. On entame juste le premier cercle... les retours que j'ai de Grèce ne sont pas folichons.
Non seulement le rêve est taxable mais les taxes n'en sont qu'au début. Youpi.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#7 20/05/2014 00:20:25

Hieronymus
Vala
Date d'inscription: 14/02/2013
Messages: 312

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Un peu trop politique ce débat pour moi, mais...
Les syndicats, tout le monde leur tape dessus, jusqu'au jour où l'on se rend compte que sans eux on a du mal à se défendre.
Sinon en politique comme dans beaucoup d'autres domaines, les promesses n'engagent que ceux qui les croient.
Etonnant, non?
Non, ca va faire 30 ans...


Tout n'est que logique et raison de nos jours. Science. Progrès. Loi de l'hydraulique. Loi de la société, de la dynamique. Loi de ceci, de ça, et de... et caetera.
Nulle place pour les grands cyclopes tripodes des Mers du Sud. Nulle place pour les arbres à courges et les océans de vin.

Hors ligne

 

#8 20/05/2014 06:32:19

Igguk
Ta'veren
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 217
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Message partagé,

Étant salarié, je m'étais jamais douté de la précarité des auteurs jusqu'à ce que je rencontre ma compagne qui est illustratrice. Sérieusement certains contrats qu'on lui a proposé (avec un aplomb déconcertant) ces dernières années sont tellement ridicules que personne ne peut vivre de ça sans avoir de boulot à côté, ce qu'elle a finit par faire.

En plus des problématiques de chômage/retraite, évidemment, il faut savoir aussi jongler avec les statuts et les organismes parce que c'est pas aussi "automatisé" que pour nous.

Hors ligne

 

#9 20/05/2014 08:14:58

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Hieronymus a écrit:

Un peu trop politique ce débat pour moi, mais...
Les syndicats, tout le monde leur tape dessus, jusqu'au jour où l'on se rend compte que sans eux on a du mal à se défendre.
Sinon en politique comme dans beaucoup d'autres domaines, les promesses n'engagent que ceux qui les croient.
Etonnant, non?
Non, ca va faire 30 ans...

En même temps, le message d'Olivier Peru est clairement politisé.

Et 30 ans je te trouve bien gentil, moi j'aurai dit des siècles wink


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussière Fantôme
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#10 20/05/2014 08:24:00

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

C'est sur ,ça fait moins revé comme métier ... c'est à l'image de beaucoup de travailleurs moyens


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

#11 20/05/2014 09:40:09

Gwendal
Lucha Libre Style
Lieu: Ar brezhoneg eo ma bro
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2697

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

C'est forcément politique comme sujet, mais les critiques sont globalement équilibrées. Le précédent gouvernement se foutait de la culture et de ceux qui la font vivre, comme de sa première chemise et celui ci, globalement, suit le même chemin, voire en rajoute une couche. Après effectivement les auteurs ne sont pas les seuls touchés dans la population, mais ils ont raison de se battre.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Wake the fuck up samouraï, we have a city to burn" - Johnny Silverhand

Hors ligne

 

#12 20/05/2014 10:03:18

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Marrant, ça, d'ailleurs : le discrédit qui touche la (classe) politique est tel que le terme même, qui à l'origine signifie quand même "qui concerne la cité" (donc le citoyen), semble presque faire peur. Comme si un écrivain, un lecteur, M. ou Mme Normal n'avait pas le droit d'être aussi un/e citoyen/ne, voire même d'avoir une opinion.

"La politique c'est caca, et le caca c'est sale". Oui, mais si on ne va jamais aux toilettes c'est qu'on est constipé. Et la constipation n'aide pas à l'ouverture d'esprit, parce que "un esprit sain dans un corps sain" et tout ça.

Comme quoi tout mène à tout, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et réciproquement.


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#13 20/05/2014 11:21:49

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 517

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

J'ai reçu moi aussi ce courrier de l'IRCEC hier...
Si ça se confirme, il y a vraiment de quoi râler (et non, je ne fais pas partie des gens qui trouvent que les français râlent beaucoup). Déjà que je trouvais ça franchement moyen d'imposer aux auteurs/traducteurs une retraite complémentaire... Si les gens cotisent dans la fameuse classe spéciale, c'est qu'il y a une raison, comme M.Péru l'a soulevé à juste titre...
Après, il faut voir comment la réforme sera menée, mais honnêtement, et en ce qui me concerne, avoir dans les 1200 euros de cotisations supplémentaires (passer d'environ 440 à 1600, donc), ça m'inquiète franchement. Normalement, la réduction correspondant au prêt en bibliothèque devrait être maintenue, non ? Rassurez-moi...
Et attention, c'est rien que pour la retraite complémentaire ça. Il y a la cotisation "générale" de l'Agessa à ajouter derrière.

Après, c'est sûr que les auteurs ne sont pas les seuls touchés. Mais je ne connais pas beaucoup de catégories de travailleurs qui ne bénéficient d'aucune ancienneté, par exemple. Ce que je gagne aujourd'hui, ce sera la même chose dans 20 ans, sauf si je traduis le nouveau Harry Potter.
Et que dire des congés maladies ? Nous sommes normalement dans le même cas que les salariés, certes. Mais je dis quoi à mon éditeur, si je tombe malade à 3 semaines d'une remise de traduction ? Merci de décaler votre planning rien que pour moi ? (bah oui, on connaît les délais dans lesquels travaillent parfois les éditeurs.) Ou comment se griller en beauté.
Que faire ? Essayer de prendre un mois d'avance sur chaque planning histoire d'être sûr que tout se passera bien ? Heureusement que je suis en bonne santé, mais ce n'est pas le cas de tout le monde...
Bref, je m'égare.
Il est temps de conclure : la réforme de la retraite obligatoire RAAP est une goutte d'eau supplémentaire...

Claire

PS : il ne s'agit pas de faire pleurer dans les chaumières, hein wink
Mais comme tout le monde, les auteurs ont eux aussi le droit de dire qu'il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark. Cela ne nie en rien les problèmes des autres catégories professionnelles.

Dernière modification par Santino (20/05/2014 11:57:20)


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#14 20/05/2014 13:56:03

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

On est bien d'accord, les auteurs ont leur mot à dire et ce serait stupide de se taire mais faisons attention à ne pas nous opposer. C'est justement ce que souhaitent nos dirigeants, diviser pour mieux régner. Il est donc inutile de comparer les situations des salariés, il y a des avantages (un peu) et des inconvénients (beaucoup) partout.


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussière Fantôme
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#15 20/05/2014 17:15:02

Nariel
Chasseuresse de dragons
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1371
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

J'ai toujours pas compris ce que je devais payer à qui et comment tellement y'a de choses alors que d'habitude, c'est tout frais tout beau sur ma fiche de paie de salariée, mais vu que pour l'instant, mes droits d'auteur s'élèvent difficilement à 20 euros, ça m'épargne au moins ça =')
(la joie d'écrire des nouvelles)

Dernière modification par Nariel (20/05/2014 17:15:40)

Hors ligne

 

#16 20/05/2014 18:12:13

Zali L. Falcam
Lige
Date d'inscription: 03/05/2014
Messages: 65
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

N'ayant pas compris grand chose non plus (petites sommes également pour 2013), je l'ai simplement ajouté à mes revenus dans ma déclaration d'impôts (et constaté avec horreur que mes DA de 2014 allaient me faire changer de tranche à quelques euros près). Mais je crois que tout ceci concerne surtout les auteurs dont c'est le métier (et qui sont donc attachés au régime de sécu idoine). Quand c'est pas ton revenu principal, tu as déjà ta propre cotisation, etc.

Hors ligne

 

#17 20/05/2014 19:17:00

Nariel
Chasseuresse de dragons
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1371
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

De ce que j'ai compris, pas forcément non hmm C'est le problème de la complémentaire optionnelle obligatoire x)

Hors ligne

 

#18 20/05/2014 20:18:45

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 517

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Mes petits canards, pas d'affolement. smile
Le seuil d'affiliation à l'IRCEC (recalculé chaque année), s'élève pour 2014 à environ 8000 euros de DA. (Et pour l'Agessa, c'est à peu près la même chose.)
Je vous souhaite de toucher autant, mais d'après ce que j'ai compris, nous n'en sommes pas encore là.
Zali a donc vu juste. On ajoute ça au salaire, et basta.


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#19 21/05/2014 06:16:01

Zali L. Falcam
Lige
Date d'inscription: 03/05/2014
Messages: 65
Site web

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

Ben tiens, ça me ferait bien chier de payer mes cotises de la FPT qui ont augmenté aussi ET une autre caisse de retraite. Je "consens à l'impôt" comme on dit, mais je veux bien ne payer mon futur déambulateur qu'une seule fois lol

Hors ligne

 

#20 21/05/2014 09:46:18

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 787

Re: Infos ! [Le statut des auteurs en France]

D'une manière générale, être indépendant c'est valable quand tu gagnes plein de thunes à la base. Après, l'état prend sa dîme. tongue

Sauf que là, j'ai un peu l'impression que le problème vient du fait que 90% des auteurs ne gagnent pas bien leur vie.
Les tirages en fantasy c'est pas la même qu'avec la littérature "classique" où tu dépasses plus facilement les 10000 ex..neutral

T'as pas non plus une citerne à fric provenant de l'état qui arrose plein de gens comme dans le cinéma. big_smile
Une interview de Clovis cornillac à ce propos m'a personnellement pas mal éclairé. En gros, les cinéastes français font des films de merde très cher pour choper les plus grosses subventions possibles et espérer un retour d'argent. Retour d'argent qui ne vient pas dans la plupart des cas, et l'état éponge.

Et puis auteur, c'est pas vraiment la profession où tu peux faire du black ou détaxer des trucs personnels en virant une TVA pro whistling


Il n'y a rien qui plaise autant, même au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

Pied de page des forums