#1 18/03/2014 09:23:02

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1623
Site web

Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Un passage éclair avant le salon du livre de Paris pour vous dire que Le Bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti, c'est trèèèèèèèèès bien. Vraiment ! Un mélange de fantasy et d'histoire, des personnages savoureux, de l'humour, tout ce qu'il faut pour passer un super moment ! Lisez-le, c'est un ordre.

Zedd

Hors ligne

 

#2 18/03/2014 09:49:33

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Je suis assez d'accord avec toi, je viens de le finir, la chronique arrive bientôt smile


War never changes

Hors ligne

 

#3 18/03/2014 13:09:39

Violyne
keep smile
Lieu: Lille
Date d'inscription: 10/01/2010
Messages: 200
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

cool ! j'ai lu dernièrement une interview de l'auteur sur actusf et ça m'a donné envie de le découvrir : d'autant plus vu vos réactions!


Lecture en cours : Royaume de vent et de colères

Hors ligne

 

#4 18/03/2014 14:34:05

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 571

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

zedd a écrit:

Un passage éclair avant le salon du livre de Paris pour vous dire que Le Bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti, c'est trèèèèèèèèès bien. Vraiment ! Un mélange de fantasy et d'histoire, des personnages savoureux, de l'humour, tout ce qu'il faut pour passer un super moment ! Lisez-le, c'est un ordre.

Zedd

C'était pas une campagne pour Never Winter Night premier du nom à l'origine ?


Certains sont amoureux de leur colère car elle les flattent et les galvanisent. Puis, ils découvrent qu'ils ont plus de limites que de talents. Et la colère à laisser ses déchets corporels, ses séquelles mentales. Je préfère négocier avec la patience.

Hors ligne

 

#5 18/03/2014 17:45:26

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Ouais en effet, mais il a eu un tel succès qu'il a décidé d'écrire un roman complet. et le point fort c'est qu'il n'est pas du tout nécessaire de connaître Neverwinter Night pour comprendre l'intrigue de l'histoire et l'apprécier.


War never changes

Hors ligne

 

#6 18/03/2014 18:45:30

Den
Voyageur de l'Imaginaire
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 763

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Voilà qui est intéressant! Je me laisserai bien tenter, si je le trouve en Belgique!


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#7 18/03/2014 19:12:27

relax67
Istar
Date d'inscription: 22/01/2013
Messages: 172

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Pour l'achat au Salon du Livre j'hésite encore avec "mémoires vagabondes" de Kloetzer.
Je déciderai sur place

Hors ligne

 

#8 20/03/2014 13:27:51

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36210
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

La chronique, un peu plus retenue visiblement. smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … uvoir-4335


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 20/03/2014 15:20:21

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1623
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Je trouve la note dure. smile

Oh, certes, ce n'est pas parfait (j'ai par exemple trouvé l'ultime rebondissement de trop, même s'il explique certaines zones d'ombre) et je suis même d'accord nombre de points noirs relevés dans la critique (comme la seconde intrigue qui met du temps à devenir intéressante).

Mais quand même, pour un premier roman, c'est largement supérieur à pas mal de romans du genre. C'est bien écrit, bien renseigné, avec des personnages charismatiques, et pas mal d'humour. Il y a même quelques passages qui laissent entrevoir ce que sera l'auteur demain, et j'avoue que j'ai hâte de lire le second.

Pour tout dire, j'ai trouvé ça au même niveau que le roman d'Antoine Rouaud c'est-à-dire un bon premier roman - français qui plus est - et surtout, un auteur prometteur.

Zedd

Dernière modification par zedd (20/03/2014 15:20:49)

Hors ligne

 

#10 20/03/2014 19:27:48

Kergael
Novice
Date d'inscription: 16/03/2014
Messages: 14
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Bonjour, smile

Je me permets d'intervenir (un peu sous le coup d'une certaine déception, je l'avoue bien humblement) afin de préciser deux ou trois éléments pour les lecteurs qui auraient, malgré tout, envie de tenter l'aventure aux côtés du Bâtard de Kosigan.

Tout d'abord, en ce qui concerne la difficulté d'entrer dans les passages se déroulant au XIX° siècle, au début du roman.
Elle peut exister pour certaines personnes, certes, mais elle correspond surtout au fait que l'aventure principale est immédiatement assez prenante...Et que, par conséquent, ces coupures, par des lettres du XIX° siècle, peut nous frustrer dans le désir d'avancer plus vite.

3 choses à dire à ce propos, cependant:
- D'abord, il a bien fallu le faire....Puisque j'avais choisi de construire ce roman à deux époques différentes... smile
- Ensuite, la formulation de la chronique laisse supposer que c'est TOUT le début du livre qui est consacré au XIX° siècle et qui serait, dès lors, "peu attractif".
Or ce n'est absolument pas le cas.
J'ai pris, au contraire, garde à ce que ces coupures soient EXTREMEMENT brèves au début du roman, justement pour contrebalancer au maximum ce possible effet négatif (les lettres font 1 page, 2 maximum...au total, 5 pages sur les 60 premières...Ce qui paraît tout de même relativement surmontable smile)
- Enfin, si on a très envie de revenir à l'histoire principale...je trouve, de mon côté, qu'il s'agit d'un bon signe, plutôt que d'un mauvais...Non? wink

En ce qui concerne les descriptions. Le style que j'ai adopté tend, en effet, à les limiter (sans qu'elles soient entièrement absentes, loin de là smile).
D'instinct, j'avoue préférer créer un lieu et une ambiance à l'aide de petites touches savamment dosées qui libèrent l'imagination, plutôt que par la multiplication de précisions, aussi pertinentes et intéressantes soient-elles. Cela, à mon sens, n'enlève rien à la richesse de l'environnement, bien au contraire smile

Au total, les éléments critiqués dans la chronique, me paraissent n'être que d'infimes points de détail en regard de l'ensemble du roman.
Et je serais triste, si vous, lecteurs, vous détourniez de ces aventures, alors qu'il y a de fortes chances que cela ne vous dérange en aucun cas smile

J'ai écrit un livre comme j'aimerais en lire: fluide, vif, avec de l'humour, de l'action et de la réflexion. Et je l'ai surtout écrit pour qu'il soit lu. smile

Rendez-vous samedi de 11h à 15h au salon du livre stand D64 pour en discuter de vive voix! smile


Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Hors ligne

 

#11 21/03/2014 16:17:33

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36210
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Au total, les éléments critiqués dans la chronique, me paraissent n'être que d'infimes points de détail en regard de l'ensemble du roman.

Si le chroniqueur a voulu revenir dessus, c'est qu'il a dû juger que ces "infimes points de détail" n'en étaient pas pour lui. smile

Sincèrement, je ne suis pas sûr que vouloir revenir point par point sur ce qui vous contrarie dans la critique soit très "productif", mais, comme la chronique elle-même, c'est une affaire d'opinion.

Et si ça peut adoucir votre déception, nous n'avons jamais fait la pluie et le beau temps. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#12 21/03/2014 16:52:13

Kergael
Novice
Date d'inscription: 16/03/2014
Messages: 14
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Oui,le chroniqueur fait son article selon son ressenti, c'est tout à fait normal . (Décevant dans le cas présent, surtout après qu'Asavar ait eu l'air d’apprécier le roman, mais normal).

En revanche, il me semble presque certain (n'hésitez pas à le lui demander) que l'une des phrases de Belgarion ne reflète pas tout à fait sa pensée :
"Dans les points négatifs, il convient également de souligner le caractère peu attractif de la première partie du récit, qui se déroule en 1899 sous forme de courriers relatant de manière souvent impersonnelle les tribulations de l’archéologue."
Comme je l'ai dit: seules 5 pages sur les 60 premières se situent en 1899 et il me semble que c'est de celles-là uniquement dont il veut parler...Et non pas, comme c'est écrit, de toute la première partie du récit (dont on a, par ailleurs, l'impression qu'elle se déroule toute entière au XIX° siècle).

Il ne me paraît pas du tout accessoire de le préciser. Dans un cas cela signifie "vous allez vous ennuyer pendant toute la première partie du livre"....de l'autre cela veut dire "la première partie du livre est assez vite prenante pour ce qui est du XIV° siècle, en revanche on a du mal à entrer dans l'histoire du XIX°, qui heureusement tient une place très secondaire". smile

Quant à faire la pluie ou le beau temps, un seul nuage peut parfois amener l'orage, et un rayon de soleil suffit à illuminer une fin de journée maussade. wink

P.S: au passage merci à Zedd pour le post et le soutien.


Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Hors ligne

 

#13 21/03/2014 17:02:01

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36210
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Je parlais quant à moi de votre message dans sa globalité. smile
Et pour l'anecdote, il y a eu télescopage dans l'attribution des chroniques mais Asavar ne partait pas non plus sur un 9/10 ou même un 8. Il aurait mis 7. Voilà.
Et si Belgarion veut préciser sa formulation, ce sera fait.

Mais bon, les "Et je serais triste, si vous, lecteurs, vous détourniez de ces aventures, alors qu'il y a de fortes chances que cela ne vous dérange en aucun cas", je ne trouve pas ça très "fair play", d'autant qu'il me semble que le ton de la chronique est globalement positif. wink Mais vous êtes dans votre rôle et nous dans le nôtre.

Alors que les lecteurs en jugent eux-mêmes justement, s'ils en ont envie. smile Et je vous souhaite une bonne séance de dédicace pour demain.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 21/03/2014 17:26:19

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Bonjour et bienvenue ami auteur

Alors je voudrais parler de plusieurs choses qui ne sont peut-être pas si évidentes quand on ne connait pas bien le forum et/ou le site (mais ta "certaine déception" me laisse penser que tu connais un peu Elbakin.net ? smile et moi je tutoie parce que c'est comme ça avec tout le monde sur le forum wink )

- comme le dit Gillossen, ce site ne fait pas la pluie et le beau temps en matière de ventes.

- tous ceux qui font partie de l'équipe rédactionnelle du site n'ont pas le même rythme de lecture et ne découvrent pas les nouveautés en même temps

- Y'a plusieurs chroniqueurs et des avis très divergents sur pas mal de bouquins au sein même de cette équipe. Quelqu'un a récemment soumis l'idée d'une possibilité de recherches des critiques selon le nom du chroniqueur. J'ai cru comprendre que ce serait beaucoup de boulot technique donc c'est pas pour tout de suite je crois (enfin j'en sais rien) mais une chose est sûre arrow
Les habitués, ceux qui finalement font leurs "achats" un peu en fonction de LA chronique Elbakin, ben eux, ils finissent, il le disent, par regarder AUSSI le nom du chroniqueur.

Pour y aller franco moi je dirais carrément qu'a priori un bouquin qui a déplu à Belgarion risque de fortement me plaire et que quand il note bien, ben c'est rare que ça soit un livre que j'apprécie si je m'y lance. big_smile
C'est du contre-choix je reconnais la perversité du système mais c'est aussi une façon de choisir.
Sans oublier qu'en plus cette technique n'est pas infaillible puisque lui et moi avons beaucoup apprécié Kushiel de Jacqueline Carey et que j'ai autant apprécié que lui le Dernier des Francs de Pagel (dont on n'a pas assez parlé je trouve)
Je dis régulièrement que je n'aime pas l'écriture de Hobb, que je ne surkiffe pas celle de Martin, que j'aime les écrits de Gaborit, et pas Howard.
Est-ce que cela permet de faire un pronistic sur quel sera mon avis sur une prochaine lecture commune ? Ben pas sûr du tout.
Gillo n'est pas en extase devant la Horde du Contrevent, il n'aime pas Goodkind, j'adore le bouquin de Damasio d'amour et  j'ai pas du tout détesté les 4 premiers tomes.
Pourtant nous avons tous les deux beaucoup apprécié Qui a peur de la Mort.

John Doe et moi tombons souvent d'accord sur pas mal de bouquins mais il n'a pas réussi à me faire partager sa passion pour Howard. tongue

Je ne parle là que des membres du jury (et je n'ai même pas cité Zedd avec qui je ne sais jamais à l'avance si je vais être d'accord ou pas big_smile )

Tomber tous d'accord sur les mêmes livres ce serait finalement comme si ce site n'était animé que par UNE personne et ce n'est pas le cas. C'est un peu ce qui fait sa différence (je ne dis pas supériorité hein !!) avec un blog tenu par une seule personne.
Il y a un ton dans les chroniques du site, en général, ça c'est certain, je ne n'y reconnais pas toujours, mais il y a aussi derrière des discussions en forum, des avis qui diffèrent, un Top à l'année, un Prix, des podcasts. Et là je crois que pas mal de paroles, d'avis sont exprimés, entendus et respectés.
Bref plein de possibilités pour que la note et la chronique NE SOIENT PAS le seul angle par lequel le livre est abordé.

Maintenant ce qui me semble important (et j'espère que c'est le plus souvent possible le cas ici) c'est qu'il y ait le moins possible dénigrement du travail de l'auteur.

Alors on se croisera sans doute pas au Salon du livre mais haut les coeurs, avant même la chronique, d'autres  piliers du forum ont déjà dit combien ils appréciaient ton livre smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#15 21/03/2014 18:01:51

Kergael
Novice
Date d'inscription: 16/03/2014
Messages: 14
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Merci beaucoup pour le post Witch smile (Je sais que ça prend du temps à rédiger...Moi aussi, j'ai une sale tendance à en écrire souvent une tartine... wink)

Il est certain que les goûts et les couleurs divergent...Moi-même j'ai des amis avec lesquels les discussions sur les champions de la fantasy ou de la SF sont parfois acharnées!

Je n'ai pas voulu mal faire, ni remettre en question les goûts de Belgarion, ni quoi que ce soit d'autre du même genre (et en effet, quand on y regarde de près, les côtés positifs qu'il met en valeurs sont nombreux).

Je voulais juste donner une ou deux petites précisions pour clarifier.

A mes yeux, les milliers d'heures que j'ai déjà consacré à ce projet depuis plus de 10 ans (depuis NWN), valent bien que je mouille ma chemise pour monter (gentiment, hein) au créneau.

Merci à Gillosen également pour les encouragements pour le salon du livre. Et, oui, pourvu que les lecteurs (à commencer par toi (si je peux me permettre de te tutoyer aussi)), se fassent leur propre opinion. smile


Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Hors ligne

 

#16 22/03/2014 14:16:32

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5733

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Bonjour ami auteur, et merci pour avoir réagi sur ce sujet.

Toute discussion est saine dés lors qu'il s'agit de confronter différents points de vue.

Tout d'abord je tiens à préciser que je viens suffisamment sur le forum pour ne pas avoir besoin par personnes interposées "de me demander" quelques précisions, même si malheureusement j'ai de moins en moins de temps pour poster. J'avais vu vos réponses ces derniers jours mais n'avais jusque là pas eu la possibilité d'y répondre.

Je ne reviens pas sur la politique rédactionnelle du site que Gillo et witch ont parfaitement su mettre en avant. wink Nous ne prétendons aucunement être des critiques professionnels, nous sommes des bénévoles qui nous attachons simplement à retranscrire en toute indépendance nos impressions sur tel ou tel ouvrage.

Cela étant précisé, comme l'a souligné witch l'appréciation d'un livre est quelque chose de très personnel et varie d'une personne à l'autre, d'un chroniqueur à l'autre. C'est un édifice délicat qui dépend d'une multitude d'éléments de contexte, à l'instar d'une image se reflètant sur la surface d'un lac par une belle journée de printemps: en fonction de l'angle de vue, du temps, de la période de la journée et de son état d'esprit nous l'apprécierons tous de manière différente et variable en fonction des époques.

C'est le cas pour le bâtard de Kosigan: Zedd l'a adoré, très bien. Je l'ai bien aimé et suis vivement intéressé par la suite, mais ce n'est pas la lecture qui m'a la plus transcendé ces derniers temps.  Dont acte, chaque opinion est respectable. Voltaire ne disait-il pas "en terme de goût, chacun doit être le maître chez soi"?

Toute critique s'efforce de retranscrire avec plus ou moins de bonheur les sentiments profonds du lecteur chroniqueur tout en se basant sur des éléments objectifs. C'est le cas ici aussi. Les éléments négatifs développés dans la critique ne visent pas à dire que tel ou tel passage est mal écrit ou que c'est mauvais, nul ici n'aurait cette prétention. Mais il s'agit de dire ce qui fait que sur certains aspects je n'ai pas accroché. Ces différents éléments ne constituent EN AUCUN CAS des "points de détail" car ils influent grandement sur mon appréciation du roman, et je ne pense pas que je serai le seul. Je trouve un tantinet condescendant le fait d'apporter cette précision dans votre réponse, laissant entendre que je me suis mal exprimé en m'arrêtant sur des détails ou que mon avis n'a que peu de valeur au regard du vôtre (ou alors j'ai mal compris, ce qui est possible). C'est bien de défendre ses créations, et je ressens dans vos réponses cette belle passion qui émane du récit du bâtard de Kosigan, mais encore faut-il être un minimum objectif et accepter que tous n'apprécient pas comme vous votre création (qui représente je le sais un travail énorme). Il en va de même pour la phrase "Et je serais triste, si vous, lecteurs, vous détourniez de ces aventures, alors qu'il y a de fortes chances que cela ne vous dérange en aucun cas": laissons les lecteurs en juger.

Concernant la partie du récit de 1899 qui m'a moins intéressé, vous avez raison, il y a une virgule en trop après "récit". Ce petit point de ponctuation peut modifier radicalement une phrase. Ce n'est pas la première partie du roman qui est concernée mais la première partie du récit se déroulant  en 1899, en parallèle et en alterné avec l'histoire principale au XIVème siècle. Cette partie représente environ une trentaine de pages en cumulé. Mea culpa.

Au final il est dommage de s'arrêter sur quelques aspects alors que la note, qui n'est qu'indicative, comme la critique sont globalement positives. J'ai passé un très bon moment de lecture en dépit des quelques éléments qui m'ont gêné (comme les descriptions peu nombreuses) ou déplu (comme le côté grand séducteur du héros)et j'attends avec impatience de voir les révélations que nous promettent les dernières pages. Je trouve que votre roman a un énorme potentiel et l'histoire principale du bâtard de Kosigan est très prenante.

Quoi qu'il en soit je vous souhaite un fructueux et très intéressant salon du livre. Et bon courage pour la suite de vos écrits. Si vous souhaitez discuter de certains points de la critique en détail, je serai ravi d'en discuter avec vous par mp. smile

Dernière modification par belgarion (22/03/2014 14:28:39)


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#17 23/03/2014 07:34:48

Kergael
Novice
Date d'inscription: 16/03/2014
Messages: 14
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Bonjour Belgarion,

Tout d'abord, merci pour la reformulation ainsi que pour la virgule supplémentaire dans la phrase qui concerne le début de la partie XIX° siècle smile Je perçois dans vos propos une honnêteté intellectuelle qui vous honore.

Cependant, si vous relisez ce que j'ai écrit, vous constaterez qu'à aucun moment je ne remet en cause ni vos choix, ni vos goûts, ni votre indépendance.

Je souhaitais juste préciser ce qui n'était pas clair dans la phrase en question et, vous l'avez dit vous même, à juste titre.

Parallèlement, il ne me paraissait pas aberrant, de m'exprimer sur mes choix en matière de description.
Quant à dire que les éléments qui vous avaient déplu (et c'est votre droit, je ne le nie absolument pas) ne me paraissaient être que d'infimes détails en regard de l'ensemble du livre, je ne fais là qu'exprimer mon opinion ("me paraissent"), qui est tout aussi légitime qu'une autre.

Je m'exprime sans doute mal (il est toujours délicat d'avoir un débat par clavier interposé, car cela rend le discours froid et impersonnel, notamment en enlevant le ton de la voix)...Je ne souhaite pas m'opposer à vous, et encore moins vous critiquer mais juste préciser ma façon de voir. smile

Quant au fait que les lecteurs se fassent leur propre opinion...Je ne demande que ça, vraiment smile (mais je crains que beaucoup ait malheureusement renoncé à le faire).

(N.B: j'admets mon caractère un peu passionné et pour moi 1 ou 2 lecteurs de perdus, c'est déjà beaucoup smile)

Et c'est d'autant plus triste à mes yeux que vous-même avez passé "un très bon moment de lecture", mais que ce n'est pas ce qui ressort (il me semble) de votre chronique.
(Même si, bien sûr, il y a un certain nombre d'éléments positifs à l'intérieur)

Alors, encore une fois, vous faites tous du très bon boulot et j'applaudis des deux mains et sans réserve, à la fois votre site et votre investissement . Mais les milliers d'heures que j'ai déjà passées de mon côté sur ce projet (depuis la conception des premiers scénarios pour NWN il y a 10 ans), valent bien que je me bouge un peu pour défendre mes choix. smile Non?

Dernière modification par Kergael (23/03/2014 07:37:25)


Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Hors ligne

 

#18 23/03/2014 08:47:58

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Bonjour,

En effet, je trouve que c'est normal de défendre ses choix. Cela permet aux lecteurs d'en apprendre un peu plus sur le monde que tu mets en place (je suis comme Witch, je tutoie smile ). Après tu as raison, le débat par clavier interposé peut faire mal interprété ce que les deux personnes disent. S'il y a une virgule qui manque ou en trop, c'est encore pire big_smile

Cependant, à la lecture de la critique de Belgarion, je n'ai pas du tout sentit d'à-priori négatif.

Comme on a parlé de moi plus tôt, je vais à mon tour donner un avis sur ma lecture (autre que le "j'ai beaucoup aimé" du début).
Comme Belgarion, j'ai eu du mal avec la première partie se déroulant en 1899. Je trouvais que ça cassait le rythme de l'histoire principale jusqu'au moment ou Kergael arrive chez le notaire et qu'une réelle seconde intrigue se met en place. A partir de ce moment, j'ai dévoré les deux parties avec autant d'enthousiasme.
Il y a aussi eu le fait

Spoiler:

qu'il y ait de nombreuses races non-humaines en 1339 et qu'on en parle pas du tout en 1899

qui m'a laissé un peu sceptique au début.
Le coté "je claque des doigts, tu me tombes dans les bras" du Bâtard m'a aussi un peu gêné, je trouvais ça un peu trop facile et que cela n'apportait pas vraiment grand chose. Mais cela ne m'a pas fait non plus pousser des soupirs d'exaspération.
Par contre, la comparaison avec « Le Lion de Macédoine » de David Gemmell sur le quatrième de couverture me semble à côté de la plaque. On a plus l’impression de voir Mnémos tenter d’attirer les amateurs de cet auteur. Je ne dis pas que cela ne plaira pas aux amateurs de cet auteur mais vos styles et la façon d'aborder vos périodes historiques respectives n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

Pour le manque de description, je n'ai pas trouvé ça trop gênant. Je ne suis pas un adepte du "il faut tout décrire" (c'est d'ailleurs pour ça que je ne suis pas amateur de Tolkien, mais c'est un autre débat tongue ). Je préfère une description sommaire qui nous permet de voir à peu près et faire marcher notre imagination.
Après, la partie en 1399 m'a tout de suite bien accroché. Le personnage principal mise autant sur la ruse que sur sa force pour remporter la victoire (ce qui change de beaucoup d'autres oeuvres ou il ne mise que sur l'un ou l'autre).
Les différentes phases du tournoi apportent un certains rythme qui fait que l'on ne s'ennuie pas au cours de la lecture et les chevaliers des différentes factions ont tous un quelque chose qui va faire qu'on les aime. J'ai pour ma part adoré Gunthar Von Weisshaupt qui nous rappelle que "Tout est bon dans le Teuton" smile
On sent tout au long du récit que tu maîtrises ton sujet, ce qui est plutôt une bonne chose quand on fait de la Fantasy Historique.
Il y a de l'humour, parfois grinçant, parfois loufoque que ce soit dans les discussions ou les situations qui m'ont beaucoup plus également.

Spoiler:

J'ai ri aux éclats lorsque Pierre Cordwain de Kosigan se retrouve en "tête à tête" avec Georgine de Gloucester

Mais ce qui en fait un coup de coeur pour moi, c'est l'apparition de Guillaume le Maréchal. C'est un personnage historique qu'adorait mon père (et qui m'a d'ailleurs valu mon prénom) mais là, c'est la corde affective qui parle smile

Donc en ce qui me concerne, j'attends la suite avec intérêt.


War never changes

Hors ligne

 

#19 23/03/2014 13:18:58

Kergael
Novice
Date d'inscription: 16/03/2014
Messages: 14
Site web

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Merci pour le compte rendu circonstancié Asavar smile

Pour ce qui est des débuts un peu difficiles du XIX°, comme je l'ai dit en substance dans mon premier post, j'étais conscient en préparant mon roman que cela pourrait poser problème. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de faire des lettres très courtes, afin que la gêne occasionnée soit la plus limitée possible smile

Quant au caractère de séducteur de Pierre Cordwain "Sean Connery" de Kosigan, de nombreuses personnes disent ne pas l'apprécier.
J'essaierai de prendre cela en compte, non pas pour tout changer, mais  pour faire en sorte que ce soit plus difficile pour lui à l'avenir (en tout cas j'essaierai).
Cela dit, pour le coup, je suis surpris que cela puisse être aussi choquant.
Pour moi toutes les femmes ne sautent pas au cou du héros. En fait, ce n'est le cas d'aucune à proprement parler. (J'essaierai de m'arranger pour que ce soit plus net à l'avenir).

Spoiler:

Celles avec qui il a une relation sont plus ou moins manipulées et/ou ont des raisons de céder à ses avances (la vengeance pour Gwenaëlle d'Anister, le désespoir pour la comtesse Catherine). Quant à Dùn, elle a une affection toute particulière pour son mentor, mais c'est une sorte de complexe d'Œdipe. George d'Andrac, quant à elle, n'a aucun amour pour lui, et Solene de Troyes, se contente de flirter verbalement avec lui, sans avoir le moins du monde le désir d'aller plus loin (elle est d'ailleurs assez claire à ce sujet et, de surcroît, très amoureuse du neveu du duc de Bourgogne). Quant à Martine, en fait, il faut rappeler que c'est, soit un test au début, soit de la comédie ensuite, et qu'il ne se passe rien en définitive.

Bon, en tout cas, il faut que je me mette à l'écriture de la suite à présent. Mon l'éditeur m'a donné son feu vert officiel au salon.
C'est un sacré challenge. Je vais faire de mon mieux.
A suivre, donc. smile

Dernière modification par Kergael (23/03/2014 13:20:42)


Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Hors ligne

 

#20 23/03/2014 13:33:52

Zaebas
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 2469

Re: Critique ! [Le Bâtard de Kosigan]

Je me suis permis de mettre en spoiler ton paragraphe.

Pour ma part, je suis presque à la moitié et j'aime bien. Le mélange roman historique et fantasy est bien amenée, mais par contre je rejoint assez mes petits camarades pour dire que les lettres au XIXè cassent le rythme de manière assez dur.

Je reviendrais par là dès que je l'aurai donc fini !

Hors ligne

 

Pied de page des forums