Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 14/12/2013 22:44:41

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2369
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Ce n'est pas tout à fait la même chose que L'Empire contre-attaque. Le sort d'un personnage était très incertain, un autre devait faire avec une révélation traumatisante, mais on ne s'arrêtait pas en pleine action non plus (on ne restait pas avec Luke suspendu sous la cité de Bespin et appelant à l'aide, par exemple. Il y avait quand même une fin, une fin amère et ouverte sur l'épisode suivant, certes. D'ailleurs, il s'écoule quelques mois entre L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi, or dans le cas présent on s'arrête juste avant une scène qui s'annonce dantesque et qui est dans la foulée de ce qu'on a pu voir.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#42 15/12/2013 09:32:26

Ys
Compagnon des Devoirs
Lieu: Saint Emilion
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 1526
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Bon, j'y étais hier en VF 2D (fou comme c'est dur à trouver ce type de séance) avec femme et enfants, et sans prendre de détours, je dirais que je suis déçu, surtout au vu des critiques positives en grande partie!

J'avais déjà été déçu par le premier film, et si les bandes annonces m'avaient fait miroiter un volet plus attrayant, il n'en a quasiment rien été... sad

Pour les points positifs:

Spoiler:

- le retour sur les terres du milieu est toujours un moment magique, aussi rien que l'inconscient fait de ce moment un événement à part
- L'ajout de Dol Guldur donne de l'épaisseur à la fonction de Gandalf, qui prend du coffre du coup, même si ses moments de bravoure de la Trilogie du SdA ont déjà donné un aperçu de ses pouvoirs/fardeaux. De plus, je suis d'accord sur le fait que le traitement du Nécromancien/Sauron est intelligent, notamment avec le parallèle Oeil/forme physique. Par contre, je penserai que Sauron et Gandalf s'étant probablement connus à Valinor, leur relation aurait pu être plus personnelle...
- La relation Tauriel/Kili, j'ai vraiment adhéré bizarrement, malgré un à priori négatif au final ça passe bien, ça apporte de la sensibilité et de l'espoir au milieu des torrents de haine/ressentiment entre les deux peuples.
- Thranduil est finalement assez proche de l'idée que je m'en faisais en lisant le livre
- LacVille est joliment recrée
- Quelques moments de grâce, notamment l'apparition de la Montagne Solitaire dans la brume sur le lac, l'envol des papillons sur la canopée de Mirkwood

Pour les points négatifs:

Spoiler:

- le traitement de Beorn, plus humain du tout, avec son accent basque et ses rouflaquettes. Il est ridicule, inexistant dans le scénario et sa psychologie est digne des chèvres domestiques qui servent normalement le petit déjeuner... Il n'aime pas les nains, c'est un peu juste, il est le dernier, pourquoi pas, mais qu'il déteste les orcs ne suffit pas. Et l'introduction par Gandalf est plate, loin du fantastique moment passé dans le livre...
- La traversée de Fangorn, pardon Mirkwood, pliée en 5 minutes. On ne ressent à aucun moment la durée, la difficulté du voyage, l'isolement des elfes...
- Smaug m'a laissé un peu de glace, c'est un dragon superbe, mais son interaction avec Bilbo manque de temps, on passe tout de suite dans le vif du sujet et du coup j'ai perdu en émotion (la ruse pour observer l'écaille manquante et la transmission de l'info au Lac sont du coup perdues...).
- Bard et la flèche noire tombent facilement, on a déjà pas mal d'éléments de réponse sur le destin du Ver.
- LacVille et ses intrigues politiciennes me laissent un peu de marbre

Par contre, pour le cliffhanger de fin, ben justement je ne trouve pas que c'en soit un, on est dans l'expectative mais on n'a aucun doute sur ce qui va se passer... sad Bref, dommage, j'irais voir le troisième avec plaisir mais sans la flamme qui a fini par s'éteindre, en attendant la version longue... smile


Hurin, désespéré resta debout devant les murailles muettes d'Echoriath. A l'ouest, le soleil perça les nuages et tacha de rouge ses cheveux blancs. Alors, seul dans le désert, il pleura à grands cris, ne se souciant pas d'être entendu, il maudit ce pays sans pitié et grimpa finalement sur un rocher pour s'écrier d'une voix forte, tourné vers Gondolin:
- Turgon, Turgon, souviens toi du Marais de Serech! O Turgon, n'entends tu rien derrière tes remparts?
Mais il n'y eut comme réponse que le bruit du vent dans les herbes sèches.
- Elles avaient la même voix à Serech au crépuscule, dit Hurin.

Le Silmarillion

Hors ligne

 

#43 15/12/2013 13:02:02

darkfriend
Nae'blis
Lieu: Riviera vaudoise (Suisse)
Date d'inscription: 22/05/2003
Messages: 1451
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Vu!! (en VO 3D)
C'est un peu étrange, mais après la grosse déception que m'a procuré le premier film de Bilbo l'an dernier, je n'avais pas de grandes attentes (voire d'attente du tout) au point que toutes les nouvelles concernant le tournage du film m'ont été indifférents ; bref rien à voir avec la "fête" qu'a été le SDA entre 2000 et 2004 (grosso modo). Mais pour l'essentiel, je me retrouve dans les points positifs de ceux qui se sont déjà exprimés ci-dessus.

Mais pour être clair, je crois qu'il faut reprendre la remarque de Foradan qui disait (en substance) que le Bilbo du film n'avait de toute façon qu'un très, très lointain rapport avec le Bilbo de Tolkien. Les noms des personnages et des lieux sont les mêmes mais l'esprit et le message transmis par le film sont totalement différents du livre. Alors si on arrive à accepter cette distinction, on peut dire que le Bilbo "Désolation de Smaug" (comme si un dragon pouvait être désolé, haha! mrgreen) est un relativement bon film de divertissement.

C'est bien là le problème je crois, quand même. Je suis fan de Tolkien, tant son univers m'a fait rêver, alors ça fait un peu mal de voir qu'une histoire si marquante, qui m'a pris aux tripes, qui m'a accompagné durant toute mon enfance et mon adolescence ne devienne à l'écran qu'une belle plastique bonne pour la consommation de pop-corn, et qu'il n'y ait, entre guillemets, "rien de plus" à l'écran.

Le péché de Peter Jackson (si j'ose dire), c'est d'avoir voulu assombrir une histoire qui était d'abord prévue pour les enfants et l'adresser à un public plus grand (et qui a aussi plus de capacité à remplir le tiroir-caisse?). Mais bon, je me dis comme ce Bilbo est si différent du livre, cela laisse de la place à d'autres pour réaliser une adaptation qui soit plus belle, plus profonde, plus fidèle dans quelques années (je rêve peut-être? Après tout Millenium a été adapté deux fois en l'espace de quelques années whistling).

Bon, fini de radoter, voici donc la traditionnelle liste des points positifs et négatifs (tout plein de spoilers inside, bien évidemment).

Ce que j'ai aimé

Spoiler:

- Morgan Freeman incarne un Bilbo que je trouve toujours assez crédible, suffisamment âgé (il avait dans les 50 ans lors de la visite de Gandalf) et qui joue tout en retenue, avec presque du flegme british, c'est bien smile .
- Les images dans la nature sont très belles, OK ça fait un peu documentaire Arte du dimanche après-midi, mais cela fait partie des charmes qui ont contribué au succès du 1er volet du SDA, il y a d'ailleurs plus qu'une réminiscence là...
- Esgaroth, est très réussie au niveau de l'ambiance et des couleurs
- Le traitement de Bard est très sensé, c'est assez logique de lui donner plus d'épaisseur et de crédibilité, puisque c'est lui (? selon toutes probabilités?) qui va buter le dragon. Bon il fait un peu père de famille, représentant le bon sens du peuple avec les valeurs d'honnêteté, de fidélité et de courage, un peu Thorgal sur les bords wink .
- Le personnage de Thranduil, froid et ambigu est vraiment bien traité (et en plus il y a un moment bizarre où on voit sa joue se déformer sous l'effet de la rage? Vous avez remarqué? Personne n'en a parlé jusqu'à présent, je crois). La scène où il promet de laisser la vie sauve à l'orque m'a un peu interloqué. Un elfe faire ça? promettre la vie sauve à un orque? Et puis ensuite rompre sa promesse? WTF ohmy ?
- Effectivement, Jackson s'amuse en reproduisant le couple Théoden/Grima avec le Maître/ et l'autre machin dont j'ai déjà oublié le nom. Mais c'est cohérent dans l'univers de Jackson alors je trouve que ça passe plutôt bien.
- J'ai été surpris à quel point la nana Elfe ne m'a pas trop dérangé pendant le film, le triangle amoureux est plutôt bien fait même si c'est totalement idiot de penser qu'une elfe pourrait avoir le béguin pour un nain. Théoriquement ils devraient tous être physiquement du même style que Balin/Dwalin . soupir rolleyes
- Le choix de Jackson de laisser des nains à Esgaroth est intéressant, ça fait totalement penser à Frodon qui vire Sam près de Cirith Ungol. Pas du tout fidèle au livre mais ça permet de mettre en place les acteurs pour le 3e et dernier volet.
- Comme d'autres l'ont dit, le parallèle Anneau / Arkenstone, qui suscitent tous deux convoitise et folie, est vraiment intéressant.
- J'ai bien aimé pouvoir retourner du côté de Dol Guldur avec Gandalf (étant sujet au vertige des hauteurs c'était des moments insupportables pour moi, mais bien prenants tongue ). Mais je trouve assez incohérent l'interaction avec Azog, vous savez, ce chef orque qui rate tout ce qu'il entreprend whistling
- Ah et puis les ARAIGNEES!!! Très bien faites (ces crocs, ces pattes velues, ces yeux, mon Dieu), et qui montre bien que Bilbo comprend leur langage au moment où il passe l'anneau à son doigt

Ce que je n'ai pas aimé (ou pas trop)

Spoiler:

- Clairement, les 20 dernières minutes du film. C'est décevant et totalement incohérent. ça dévisse totalement juste après la très remarquable scène où on voit Thorin serrer Bilbo de très près pour savoir s'il a trouvé l'Arkenstone. Quand ils voient le dragon arriver, ils auraient pu remonter et se sauver et voilà. A la place, on a une grande course-poursuite qui est du grand n'importe quoi. OK, les studios Weta voulaient certainement rentabiliser le dragon qui est très spectaculaire (un peu trop sombre, pas assez rouge, mais bon tant pis). Mais c'est du WTF à fond : une statue immense de nain en or? et qui ne sert à rien (si ce n'est à faire référence à la fin d'Alien 3, quelqu'un d'autre a remarqué la ressemblance? ohmy
- La scène des tonneaux...beh, là aussi, c'est de la chorégraphie pure et simple sans souci de crédibilité. Bon c'est sympa d'avoir des clins d'oeil comme Legolas qui slide à l'aise sur des corps d'Orques. Et les tonneaux vides qui apparaissent opportunément de nulle part, m'enfin bon...
- L'approche totale du film qui consiste à en faire un produit de consommation popcornique.
- POURQUOI MAIS POURQUOIIII Bilbo doit fixer l'anneau pendant 5 minutes avant de se décider à le mettre à son doigt, à chaque fois? ça me rend dingue ohmy
- PS: C'est qui Beorn? Par tous les Eldar, comment peut-on rater à ce point un personnage secondaire si fascinant dans le livre? sad

Voilà smile . J'irai certainement le revoir une seconde fois avec ma copine (si elle le veut bien, elle avait franchement détesté le 1er volet).

Dernière modification par darkfriend (15/12/2013 13:06:09)


Fra der Kracht der Duken ud der Liga!!

Gaspard de la nuit

Hors ligne

 

#44 15/12/2013 13:39:10

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12772
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

J'ai revu en VO et...le fait de ne plus avoir la surprise de la découverte, je me suis endormi 4 fois faute de suspens ou d' empathie. Ca m' a surpris d' avoir tant de mal à rester vigilant cette fois.

Hors ligne

 

#45 15/12/2013 13:49:18

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Assez d'accord avec les points positifs, pas du tout avec vos points négatifs

Ce qui m'a surtout gêné, ce sont les incrustations ratées, genre legolas et son cheval sur le pont de bois pourchassant l'orc, l'aspect studio par moment. Et le coup du tonneau en rab tongue
La séparation des nains m'a également surpris, mais j'attend de voir la suite pour juger.


Pour le reste je trouve que vous pinaillez messieurs, ou alors je suis trop vieux pour ces conneries.
Le hobbit était à la base un livre pour enfant de moins de 15 ans. Le film aurait été fait tel quel, vous auriez hurlé au scandale en ciblant les incohérences avec le sda.
Pj a raccroché les wagons avec le sda en essayant de faire un tout cohérent et adulte en utilisant ce que mentionne tolkien dans les appendices.
Dol Guldur est expédié en deux lignes ou moins dans le livre ou les appendices, là vous en avez plein les yeux

On dirait au final que c'est bien vrai ce qu'on dit des adaptations et des fans, impossible à satisfaire ces gens là, toujours à râler pour des détails smile

Sinon Darkfriend, c'est Martin pas Morgan smile ça aurait pu être bien de voir Morgan, mais je crois que les puristes auraient défilé dans la rue tongue Je ne comprend pas trop ta référence avec Alien pour la statue.

Au final j'ai passé près de 3h au cinéma sans voir le temps passer, ni bouder mon plaisir contrairement à d'autres on dirait.

Dernière modification par Zébulon (15/12/2013 13:51:16)


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#46 15/12/2013 14:04:32

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2369
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Pour Alien, c'est en référence à Alien3

Spoiler:

où les personnages attirent l'Alien afin de le recouvrir de plomb fondu pour s'en débarrasser, le plan des Nains est assez voisin, même si illustrer de façon différente et avec un autre résultat, évidemment.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#47 15/12/2013 14:24:26

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

alors là, faut la chercher la référence smile


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#48 15/12/2013 14:27:08

darkfriend
Nae'blis
Lieu: Riviera vaudoise (Suisse)
Date d'inscription: 22/05/2003
Messages: 1451
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

@Zakath Nath : ah merci, suis content de voir que la référence à Alien 3 semble assez évidente smile. Juste dommage que les nains n'avaient pas de jet d'eau fraîche juste à ce moment-là, ça aurait bien raccourci le film big_smile . ET bing! Bonne blague pour les fans : le 3e volet est annulé du coup lol.

@Zébulon : ah oui, je me plante toujours entre Martin et Morgan, merci de la correction mrgreen .
oui, on râle mais pas que (après tout la liste des points positifs que j'ai rédigée est plus longue que celle des négatifs en nombre de caractères purs wink ).

Mais bon, moi j'aurais bien aimé un film plus enfantin enfin quoi rougi .


Fra der Kracht der Duken ud der Liga!!

Gaspard de la nuit

Hors ligne

 

#49 15/12/2013 15:57:39

Rohirrim
Novice
Date d'inscription: 14/12/2013
Messages: 3

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

pour l'or en fusion, j'ai plutôt vu un clin d'oeil à Viserys Targaryen qui se croit aussi "le dernier dragon"...

Hors ligne

 

#50 15/12/2013 16:01:35

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2369
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

J'y ai pensé également lol (ainsi qu'au dragon doré du Beowulf de Zemeckis)


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#51 15/12/2013 17:54:44

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3258
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Vu hier, sur un grand et superbe écran, mais hélas en vf.
J'ai eu du mal avec les voix, vu que je ne regarde que les bandes-annonces en VO.

Bizarrement, je suis moins enthousiaste à la sortie du film qu'à la sortie du premier, alors que je le trouve un peu mieux construit.
Mais je ne sais pas, c'est comme si mon entrain avait disparu. J'ai beau avoir trouvé Tauriel très chouette, les modifications d'avec le livre m'ont vraiment, vraiment contrariée. Je reste perturbée par la brièveté du voyage des personnages. .A croire qu'ils traversent la forêt en une journée et n'ont que quelques kilomètres à parcourir entre la Ville du Lac et la Montagne !
Par contre, j'ai beaucoup apprécié de découvrir un Legolas pas très très sympa. Ca change !
par contre, quel bonheur de voir Smaug. C'est le dragon dont je rêvais, et rien que pour lui, je dois le revoir ! (en VO, cette fois).

Hors ligne

 

#52 15/12/2013 19:44:31

TarMinastir
Apprenti
Date d'inscription: 03/09/2013
Messages: 20

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

darkfriend a écrit:

Spoiler:

- Le personnage de Thranduil, froid et ambigu est vraiment bien traité (et en plus il y a un moment bizarre où on voit sa joue se déformer sous l'effet de la rage? Vous avez remarqué? Personne n'en a parlé jusqu'à présent, je crois).

C'est vrai, j'avais complètement oublié ce moment qui m'a pourtant interloqué. J'avoue que je n'ai pas bien compris ce que faisait Thranduil avec sa joue (et son oeil il me semble), si ce n'est que c'était apparemment un moyen d'impressionner Thorin.

Rohirrim a écrit:

pour l'or en fusion, j'ai plutôt vu un clin d'oeil à Viserys Targaryen qui se croit aussi "le dernier dragon"...

Je ne sais pas si c'est vraiment une référence intentionnelle, mais ça m'a aussi traversé l'esprit en voyant cette scène... smile

Hors ligne

 

#53 15/12/2013 20:02:55

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2369
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Pour Thranduil,

Spoiler:

il dit à Thorin qu'il n'ignore rien du feu des dragons et qu'il en a combattu, quelque chose comme ça, et à ce moment, sa joue se consume. J'en ai déduis que Thrianduil avait pu être brûlé par un dragon quelques siècles plus tôt mais que grâce à ses super-pouvoirs d'Elfe il pouvait donner l'illusion d'avoir un visage toujours intact mais que la blessure restait là, ou quelque chose dans ce goût-là.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#54 15/12/2013 21:57:04

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6303
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Vu aussi, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce second volet, moins "mou" et bien plus rythmé que le 1er. le ton est nettement plus sombre, je trouve que c'est mieux "lié" et j'ai bien apprécié Légolas ( ça fait bizarre de le voir se faire un peu secouer d'ailleurs mrgreen )
Rien à dire sur Smaug, immense tour de force de la part de Weta... ohmy
Tout n'est pas parfait bien sur, mais c'est le genre de film qui force le respect et l'admiration à la vue du travail accompli, ça n'atteint pas le degrés d'excellence de la trilogie du SDA (sans doute du au fait pour la part que l'effet de "surprise" n'est plus présent), mais vivement la conclusion smile


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#55 17/12/2013 14:01:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12307
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

D'autres avis depuis dimanche ? smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#56 17/12/2013 14:48:06

Roland Vartogue
Vala
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 25/01/2008
Messages: 307
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Bon allez, je me dévoue. Mais, je vous préviens, c'est une déception pour moi. Nette chute de qualité depuis le précédent volet.

Tout n'est pas noir, mais le bilan est plus que mitigé, malheureusement.  Je comprends que cette suite puisse plaire davantage dans la mesure où la dramaturgie y est plus intense et les enjeux plus grands (ce qui est un peu normal vu qu'on traite de la deuxième moitié d'un roman). Les scènes d'actions sont hyper-généreuses en spectacle sans que ça ne soit jamais aussi cartoonesque que dans les tunnels des gobelins. C'est toujours ça.

Mais alors en terme d'écriture, ça devient vraiment bâclé... Et là, je le dis autant du point de vue de l'adaptation du roman que de celui d'un film de fantasy original. Pour ce film là d'ailleurs, je serai prêt à jeter un œil à la version longue parce qu'on retrouve l'impression qu'on avait sur les versions courtes du Seigneur des anneaux avec des enchaînements assez abrupts qui ne laissent pas vraiment le temps au spectateur de passer d'une scène à l'autre. Sauf que cette fois, ça ne vient pas d'un matériau littéraire compliqué à adapter, mais plutôt de l'envie de Peter Jackson de broder à tout va et de créer des sous-intrigues pas franchement intéressantes, d'autant qu'elles ont presque toutes un goût de réchauffé par rapport à la trilogie précédente.

Les aventures de Legolas et de Tauriel par exemple fournissent une ration de jolies bagarres mais n'apportent rien à l'intrigue principale. Les aventures de Bard et ses ennuis avec les autorités, c'est pareil ! Quand on voit que pendant ce temps, Beorn est réduit à une simple apparition dont on se débarrasse le plus rapidement possible, ça laisse comme un arrière-goût déplaisant en bouche. Si c'est pour ne rien faire de ce personnage, autant le virer carrément comme Tom Bombadil. Sa séquence est ratée, et sans justification pour l'intrigue. Je ne suis même pas curieux de le voir revenir pour la suite.
Même chose pour le prologue le plus mou qui soit, lequel n'est qu'un prétexte à recréer à l'identique une scène de la Communauté de l'anneau. On n'est même plus dans le fan-service là. On a l'impression de voir un espèce de revival qui ne fait que rallonger le film sans justification. Si l'intrigue Nécromancien avait été un peu mieux fichue et respectait davantage le livre, on aurait pu avoir à la place un prologue tout trouvé avec Gandalf rencontrant Thrain dans les geôles de Dol Gultur et récupérant le clé et la carte. Mais non, rien ne vaut une discussion plate sur des choses qu'on sait déjà... neutral

D'ailleurs tout ce qui touche au Nécromancien est terriblement peu imaginatif. C'est un peu comme s'il ne se passait que les évènements les moins intéressants possibles pour Gandalf.

Spoiler:

Ce qui lui arrive à Dol Gultur manque de souffle et n'apprend rien au spectateur. Son semblant d'affrontement avec le Nécromancien est expédié en trois secondes et ne nous donne qu'un visuel sympatoche sans jamais une seconde essayer de faire quelque chose de différent de ce qu'on a vu dans le Seigneur des anneaux.

Ça aurait été l'occasion de donner une identité visuelle particulière au Nécromancien, d'en faire quelque chose de bien distinct de Sauron, une étape antérieure, avec d'autres serviteurs que des orcs pour le protéger. Pourquoi pas nous donner un aperçu de ces choses plus anciennes et plus répugnantes que les orcs qui hantent les profondeurs du monde et auxquels Gandalf faisait allusion dans la Communauté de l'anneau ? Un peu de nouveauté et d'audace, que diable !

Tout ça serait pardonnable si le film nous amenait à une conclusion satisfaisante, en bouclant joliment l'intrigue Smaug, et en nous proposant une suite spéciale Nécromancien/bataille des cinq armées, histoire de se centrer enfin sur un seul et même problème. Il ne faut pas y compter.

Spoiler:

Le dragon est toujours en vie à la fin du film. Et en guise de final, on doit se coltiner une interminable séquence d'action sans queue ni tête qui a pour effet de réduire Smaug à un monstre lambda de film d'horreur, complètement idiot et dépourvu de la moindre stratégie. Le pire c'est qu'il a des dizaines d'occasions d'en finir avec Bilbo et les nains, et qu'il ne les tue pas, pour une raison qui m'échappe encore totalement. Ça anéantie toute notion de danger, et pour ne rien arranger, ça réduit à presque rien la menace que représente Smaug pour la Terre du milieu. Quand il s'élance pour attaquer Esgaroth, on ne voit même pas le problème, car s'il n'a pas été fichu de se débarrasser de 9 nains et d'un hobbit qui courraient juste sous son nez, on voit mal ce qu'il pourrait faire à une ville entière.

Bref, je ne vais pas retourner en salle pour le revoir celui-là et j'attendrai l'année prochaine pour regarder la version longue, en espérant que ça passera mieux, avant d'enchaîner avec la fin.


It only ends once. Anything that happens before that... is just progress.

Hors ligne

 

#57 17/12/2013 15:18:31

Malaya
Apprenti
Date d'inscription: 25/05/2011
Messages: 32

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Vu dimanche, beaucoup aimé.

J'avais été -très- légèrement déçu par le premier, mais étrangement j'ai l'impression que ce deuxième volet redonne du sens au premier et me permet d'apprécier et de comprendre le découpage de P.J.

Pour le film en lui-même, je le trouve pour ma part "fidèle" au livre et je parle bien entendu ici en prenant compte que c'est une adaptation et qu'il y a donc eu comme toujours des sacrifices à faire et des contraintes narratives bien différentes de celles d'un bouquin. L'esprit général du Livre est bien retranscrit, les étapes principales y sont clairement présentes, et je ne trouve pas que P.J ait manqué de profondeur bien au contraire. Dans le livre, on touche un peu à la psychologie de Bilbo mais en surface et de manière parfois maladroite (que JRR me pardonne pour cette phrase), là on s'y attarde un petit peu, de la même manière en mettant en avant dans quelques scènes ses doutes, peurs et hésitations (et celles du groupe parfois).

On sent également que P.J à du trancher dans le lard pour faire rentrer tout ça dans un format (déjà long), et je dois imaginer sa frustration. Ça se sent sur certains passages du film, et quand on est habitué à regarder versions longues et director's cut, on peut avoir l'impression que certaines scène sont tronquées. On prend donc son mal en patience pour découvrir les films tels que P.J souhaitait les voir.

Il faut se mettre dans la bonne optique pour aller voir ce film, ne pas penser que c'est un "seigneur des anneaux 4". Quand j'ai lu Bilbo et la trilogie, les deux m'ont laissé des sentiments radicalement différents et c'est ce que j'attendais du film. Bilbo est plus léger tout comme l'était le livre (ce qui est logique étant donné l'époque de la terre du millieu dans laquelle le récit se déroule) en comparaison du SDA. Et je pense qu'il trouve parfaitement sa place aux côté de ses prédécesseurs et tiens parfaitement son rôle de "petite" aventure dans un grand pays. Pays qui a une histoire, des peuples aux cultures différentes, et qui est en perpétuelle évolution. On ressent ce côté voyage et dépaysement dans les films et c'est pour moi le point central du livre.

Je me réserve ce paragraphe comme beaucoup pour parler de l'introduction et des scènes centrées sur Smaug qui sont pour moi la plus grosse réussite du film. Le défi est relevé haut la main et comme lors de la lecture, j'ai eu des frissons lors des passages entre Bilbo et Smaug tant le personnage est bien développé. On sent toute l'avidité, l'arrogance et l’orgueil que peuvent avoir les dragons (ne généralisons pas tout de même), et le charisme qu'il dégage à l'écran est époustouflant. Mettons de côté sa taille -gigantesque- pour s'attarder sur les détails qui donnent un réel volume à ce personnage. Les dialogues -qui tournent parfois un tout petit peu en rond- aussi bons que dans le bouquin et surtout pour ceux et celles l'ayant vu en V.O : le doublage qui est simplement exceptionnel, de la performance d'acteurs aux effets qui l'enrobent. On sent réellement la voix résonner aussi bien dans les salles d'Erebor que dans le torse massif et ardent du dragon. Le dernier Dragon à m'avoir autant convaincu à l'écran est Draco -du film Cœur de Dragon-.

Je me permet de mettre également en avant les points qui m'ont moins emballés :

- La 3D, certes à la mode, ne m'enchante pas. Au delà du fait que je ne soit pas fan de la 3D en général, je trouve qu'en plus d'apporter des contraintes techniques et un aspect moins naturel aux rendu final, elle embarque malgré eux les réalisateurs dans un processus créatif différent. Elle "pollue" en quelques sorte certains passages et doit jouer un rôle primordial dans le story-boarding, ce qui se ressent à l'écran.

- Les orques, certes moins décevant que les gobelins du premiers opus et plus convainquant que les premiers orques, mais je ne m'y fait pas. Je parle ici purement d'esthétique, je les trouves "proprets" à cause des images de synthèse et quelque chose me dit qu'ils vont hélas -très- mal vieillir.

- Les effets spéciaux de manière générale, ne m'ont pas convaincu. Je parle ici non pas de ceux intelligemment introduits, comme Bilbo qui surplombe la forêt noire, mais des effets destinés à nous en mettre plein la vue qui au final sont assez cheap. Les passages avec Gandalf et celui de la statue d'or en font partie.


Voilà, en bref un très bon film qui peut se targuer selon moi de donner du sens à son prédécesseur, quelques petites longueurs certes pour le spectateur "lambda" (je parle ici des personnes venues voir un film, pas forcément passionnées de Fantasy), un gros coup de cœur pour Smaug et Evangeline Lilly parfaite en Tauriel même si beaucoup trouveront qu'elle n'a pas sa place et c'est légitime de le penser. En Bref, si on sait ce qu'on va voir, qu'on ne pense pas aller regarder un SDA-bis, alors on ne peut pas être déçu du film en lui même qui "fait le job".

Dernière modification par Malaya (17/12/2013 17:28:13)

Hors ligne

 

#58 17/12/2013 20:13:28

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6303
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Je ne sais pas si ce débat a déjà été lancé (ou s'il a sa place), mais pourquoi pour certains ce film (ou cette trilogie) est-elle une "mauvaise adaptation" (je ne vise personne, c'est de manière générale)? Je veux dire par là que PJ a certes pas mal brodé par moments, fait des rajouts/suppressions, mais au final, si la conclusion est la même que dans le bouquin et que les grandes lignes sont respectées, le but est atteint non ? smile


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#59 19/12/2013 11:39:24

Didymus
Apprenti
Date d'inscription: 13/11/2013
Messages: 20

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Bon allez, je l'ai vu hier, je donne donc mon avis !

Les points extrêmement positifs :
-Howard Shore : toujours aussi épique, ses compositions rendrait "Batman & Robin" épique, et là, le thème de Lacville est magnifique !
-Martin Freeman : Excellent dans ce role, on dirait que ce mec est né hobbit.

Spoiler:

La scène ou il essaie d'estimer la taille du dragon avec ses mains m'a fait beaucoup rire.

-Richard Armitage : il était bon dans le premier volet, et il gagne en charisme dans le ce second. Il participe vraiment à la différenciation entre conte et film épique.

Les points plutôt négatifs :

Spoiler:

-Lauriel : Pourquoi ? POURQUOI ? L'actrice est vraiment bien dans son role, mais ce personnage sert a rien d'autre qu'à être jolie. L'idée de rajouter un personnage féminin était bonne, mais au lieu de valoriser l'image de la femme, elle l'enfonce plutot.

Spoiler:

-L'ébauche d'histoire d'amour entre Kili et Lauriel : désolé, mais ils sont de deux races différentes. Question : Si ils avaient le temps d'avoir un enfant, serait t'il incapable de procréer, comme le zebrane ?

Dans l'ensemble j'ai vraiment apprécié ce volet, malgré mon antipathie pour les elfes en général. Smaug est magnifique, et a réjoui mon âme d'enfant devant un gros dragon qui crache du feu. Malgré quelques pirouettes scénaristiques un peu bizarre, il y en a d'autres qui sont bien trouvés, et qui compense le coté un peu vide du livre (du moins, personnellement, je l'avais trouvé vide et l'avais refermé frustré) :

Spoiler:

-Dol Guldur : HO PUTAIN DES ORCS PARTOUT ! HO PUTAIN GANDALF QUI FAIT DE LA MAGIE ! HO PUTAIN SAURON ! Certes, ce petit passage des annexes est très romancé, mais je ne comprend pas les critiques disant qu'il y aura un souci de scénario a la fin. L'armée d'orcs ira certainement a la bataille des 5 armées (qui tombait un peu comme un dragon sur un lac), et Sauron sera mis en fuite par le conseil, menés par un Saroumane qu'on aura du mal a apprécier, au vu de ses activités dans le SdA. Du moins, je pense que ça se passera comme ça
-Bard : Il était clairement un personnage ad hoc du livre, et la, il est bien intégré dans l'histoire. Cependant, le coup de la flêche noire pendu au plafond...
-J'avais lu que le premier volet était très inspiré du style jeu vidéo, et dans le second, ca ressort pas mal, et j'aime bien : j'y ai trouvé une ambiance Skyrim, notamment la scène de la poursuite entre Azogg et Legolas, ou celle des caveaux des Nazguls. Je m'attendais a voir un Draugr surgir

Spoiler:

Concernant le troisième volet, je ne pense pas qu'on puisse dire qu'ils devront broder, après le départ de Smaug pour Lacville et la bataille des 5 armées, il s'en passe des choses, notamment la folie de Thorin au contact de l'Arkenstone. Je pense que Richard Armitage sera parfait dans cette situation.
Pour la toute fin, je pense que le raccord avec le SdA sera fait en expliquant le départ de Bilbo pour la dernière maison simple, qui (il me semble) n'est pas très clair.

Voila, c'était mon avis sur l'histoire, les doublages étant très bon, les images magnifiques, la 3d inutile, mais donnant une profondeur bienvenue dans les scènes d'Erebor. J'attend le 3eme avec impatience !

Hors ligne

 

#60 19/12/2013 14:16:28

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12772
Site web

Re: La Désolation de Smaug : dossier et avis de spectateurs !

Anarion a écrit:

Je ne sais pas si ce débat a déjà été lancé (ou s'il a sa place), mais pourquoi pour certains ce film (ou cette trilogie) est-elle une "mauvaise adaptation" (je ne vise personne, c'est de manière générale)? Je veux dire par là que PJ a certes pas mal brodé par moments, fait des rajouts/suppressions, mais au final, si la conclusion est la même que dans le bouquin et que les grandes lignes sont respectées, le but est atteint non ? smile

Si ce film est une fan fiction à gros budget, est-ce que c'est un élément qui te parle ?

Le plus court résumé de Bilbo que j'avais fait pendant le podcast 23, c'était "Bilbo est tranquille chez lui, le magicien et les nains l'emmènent pour une chasse au trésor du dragon, Bilbo revient pour voir les huissiers vendre ses cuillères aux enchères."

Voilà les grandes lignes et la conclusion. Est-ce que ça définit le quota minimal ? Quand ça ressemble autant à une adaptation de Donjons et dragons "avec des libertés pour coller les noms d'un autre livre", c'est toujours une adaptation de Bilbo ou une compilation d'adaptations ?

Les points forts du livre sont non reconnaissables, et je prédis que la conclusion sera différente, car déjà utilisée au film 1.

Hors ligne

 

Pied de page des forums