#21 18/11/2013 21:46:50

Charéos
Istar
Date d'inscription: 29/11/2011
Messages: 157

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Podcast terminé. Sympa d'entendre Gilthanas smile

Je retiens surtout le passage sur bonne porte d'entrée ou pas ? Au fond, Gilthanas et Guigz ont bien situé l'enjeu. Autant, les royaumes oubliés et alii sont surtout destinés à des nostalgiques puisqu'ils ne sont plus tirés par les jeux de rôles comme dans les années 80-90, autant les romans tirés d'univers très connus (Warcraft) ont un intérêt évident. Dans les auteurs qui passent du roman dérivé à l'oeuvre originale d'ailleurs, on pourrait citer Stackpole qui vient de Star Wars, est passé par Battle Tech, a commis semble t-il une très honorable trilogie (qui est dans ma PAL)et se retrouve à présent dans l'univers Warcraft.

Perso, et je pense que je partage ça avec Gilthanas, la tendance à vouloir donner ses lettres de noblesse à la fantasy, en faire un objet littéraire digne, non populaire dans le sens trivial est problématique. Il y a une mise en avant d'ouvrages qui sans être inintéressants (Horde du contrevent qui devient franchement un cliché sur elbakin) sont loin à mon sens de mériter tous les louanges qu'ils obtiennent. Voire pour certains, style Osama, là je me demande encore comment en faire un ouvrage de fantasy. Si lui il en est un, alors il n'existe plus de genre fantasy, mais des romans qui ont tous pour point commun d'être des fictions. La dilution du genre équivaut pour moi à la mort du genre. Je sais que Gillo ne va pas être d'accord avec ça mais je trouve que la question se pose. wink

Ce qui est vraiment génial actuellement, c'est qu'il n'existe plus une ou deux portes d'entrée comme par le passé, mais une multitude selon le parcours du lecteur, ses centres d'intérêts et sa maturité. En cela, je suis parfaitement d'accord avec Witch. On ne peut pas répondre à une personne qui demande "y'a quoi de bien en fantasy ?" par un titre type qui irait à toutes et tous. J'adore Légende Guigz, mais franchement, je ne le conseillerais pas à une Marie-Jeanne hein tongue Selon les cas, ce sera un roman paru en littérature jeunesse, un roman dérivé d'une franchise, une série bien particulière ou encore un one shot. L'offre est riche et diversifiée. Fini le temps où si le lecteur était jeune on lui filait le Hobbit et plus âgé le SDA.

Hors ligne

 

#22 18/11/2013 23:52:21

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12210
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Pippin Bessac...j'ai encore beaucoup de travail...

Hors ligne

 

#23 19/11/2013 00:43:33

Glorinfeld
Lige
Date d'inscription: 17/03/2011
Messages: 49

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Toujours intéressant !

Les R.O j'ai bien aimé...et je les ai lue vers 15-16 avant et dans les années suivantes moi aussi. Y'a des séquences intéressantes au travers de la séries, d'autre beaucoup moins. Et pas que les Greenwood, y'a plusieurs autres ratés...mais aussi de belles réussites...pour ce format. Le problème je crois c'est que les bons tomes sont correct ou bon sans plus, mais les mauvais tomes sont vraiment horribles.

Je n'avais pas accès a une grande variété non plus a l'époque, mais j'en garde de bons souvenirs globalement.

Tout ca pour ajouté un petit détail concernant la sur-utilisation de Drizzt qui est intéressant a savoir. Salvatore avait choisi d'arrêté Drizzt après le tome 10. Mais les droits appartiennent a Wizard of the coast qui l'a tout simplement refiler a Mark Anthony, ne voulant pas lâché le personnage.  Salvatore a repris les rennes quelques mois plus tard en ne voulant pas laissé le personnage a quelqu'un d'autre. Bref l'auteur n'avait plus rien a dire, mais il a poursuivie un peu a contre-coeur...ce qui peux expliqué un peu la suite.

Hors ligne

 

#24 19/11/2013 08:18:05

Gilthanas
Cultiste
Lieu: Valenciennes (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2448
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Foradan a écrit:

Pippin Bessac...j'ai encore beaucoup de travail...

Celle-là, elle est exprès pour toi mon minou wink


Lecture en cours : Sénéchal tome 2, de Grégory Da Rosa

Hors ligne

 

#25 19/11/2013 13:16:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Gilthanas a écrit:

C'était de la news sur le pouce à la décharge de Guigz tongue

Châtions-le !

Voire pour certains, style Osama, là je me demande encore comment en faire un ouvrage de fantasy. Si lui il en est un, alors il n'existe plus de genre fantasy, mais des romans qui ont tous pour point commun d'être des fictions.

Tu l'as lu ? Parce que autant remonter le sujet dédié dans ce cas. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 19/11/2013 15:28:19

koré
Lige
Lieu: Tourcoing
Date d'inscription: 21/10/2013
Messages: 54
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Pffff. A cause de vous, j'ai envie de lire le tome 2 de Drizzt (peut être même bien par défi) tongue

Hors ligne

 

#27 19/11/2013 15:42:50

Curunir
Istar
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 176
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Merci pour ce podcast bien dense qui fleure bon les années 90. J'ai eu ma dose de novélisations, première trilogie Lancedragon bien le reste bof, des trilogies que je ne connais moins (Earthdawn / Selenae) franchement bof, les romans Magic l'Assemblée juste pour les cartes collector...

En revanche j'ai beaucoup été attiré par Vampire la mascarade même en n'y ayant jamais joué. Je trouvais le background attirant car très riche et assez accessible car étant une retranscription de l'histoire et du monde réels. Ainsi j'ai adoré la trilogie de la Mort Rouge qui paradoxalement s'est faite éjecter du background officiel si j'ai bien compris.

Et pour citer quelques auteurs assez (re)connus ayant touché à la novélisation je dirais Timothy Zahn et Barbara Hambly.

Hors ligne

 

#28 19/11/2013 19:14:01

Hieronymus
Vala
Date d'inscription: 14/02/2013
Messages: 312

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

J'adore l'avatar de l'invité mystère sur la page d'accueil. tongue
En plus il peut être recyclé pour les prochains podcasts...
Un grand merci à tout ceux qui sont cachés et qui rendent ce site si vivant ( et ceux qui ne le sont pas aussi, bien sûrwink )


Tout n'est que logique et raison de nos jours. Science. Progrès. Loi de l'hydraulique. Loi de la société, de la dynamique. Loi de ceci, de ça, et de... et caetera.
Nulle place pour les grands cyclopes tripodes des Mers du Sud. Nulle place pour les arbres à courges et les océans de vin.

Hors ligne

 

#29 20/11/2013 17:22:26

Thôt
Sedai
Date d'inscription: 03/05/2010
Messages: 112

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Bah moi je lis des romans de warhammer 40k, ceux de Dan Abnett surtout, ça me détend le neurone entre deux autres lectures... C'est agréable, dense, ça prolonge le plaisir de l'immersion dans cet univers (jeux de rôle, cartes, figurines, vidéos) et c'est très très épique!

Bref, j'ai lu pas mal d'adaptation de donjon (très inégales), de elders scrolls (oubliables, vite), de warhammer et warhammer 40000 donc, et c'est clairement celles-là qui sortent du lot. Un des points importants c'est que la possibilité de variations est très grande contrairement aux autres titres qui restent collés à l'univers (voir doivent coller de très près à la "bible" d'univers).

c'est pas non plus de la "grande" littérature, mais c'est pas l'objectif!

Hors ligne

 

#30 20/11/2013 18:50:06

Eolan
Le Rêveur
Date d'inscription: 14/04/2011
Messages: 821

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Podcast très intéressant. bravo smile

J'ai trouvé que Gilthanas était d'excellente compagnie (pour le "poditeur" que je suis) et j'ai eu l'impression qu'il était là depuis de nombreux numéro.
N'hésitez pas à en faire une guest star récurrente tongue

J'ai bien aimé le tour d'horizon des différentes licences et les réflexions "avis extérieurs naïfs" de Witch.

Une phrase qui résume bien le podcast est que le roman dérivé d'un jeu de rôle permet de prolonger l'expérience d'une partie. Alors qu'une bonne séance de jdr ne peut être revécu, un bon roman dérivé peut être relu.
(ou un truc du genre ... et puis ça fait 2 phrases). Je partage totalement cet avis.

Très bon moment d'écoute.


Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Hors ligne

 

#31 21/11/2013 13:17:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Merci !

Tiens, j'ai casé une question sur les romans dérivés dans mes questions pour Daniel Abraham. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#32 22/11/2013 14:08:09

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10182
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

http://nsa34.casimages.com/img/2013/11/22/131122051656148643.jpg

Bon alors, qui a ça chez lui ou chez elle ? wink


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#33 23/11/2013 17:13:32

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1739

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Non, je n'ai pas ça. Et ça a l'air assez encombrant...
Par contre, j'avais eu en achetant des livres, des cartes postales illustrées avec des dessins de Drizzt, des années avant d'ouvrir un bouquin le concernant.
J'ai lu deux ou trois dragonlance également, pour voir un peu ce que c'était.
Mais je suis entrée dans la fantasy avec les dragons de Pern...

Sinon: c'est toujours sympa de vous entendre dans un podcast.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#34 30/11/2013 09:19:11

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10182
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

De nouveaux auditeurs peut-être ? smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#35 05/12/2013 19:33:38

Perrin
Ami des Loups
Lieu: GG
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1452
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Et Doctor Who ? Qui passe brusquement en grand format chez Milady pile au moment des 50 ans...


http://nsa01.casimages.com/img/2008/05/24/0805240745313409994.gif

Hors ligne

 

#36 05/12/2013 22:59:08

Gilthanas
Cultiste
Lieu: Valenciennes (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2448
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Perrin a écrit:

Et Doctor Who ? Qui passe brusquement en grand format chez Milady pile au moment des 50 ans...

Comme j'abhorre cette série, ce n'est pas moi qui allait en parler tongue


Lecture en cours : Sénéchal tome 2, de Grégory Da Rosa

Hors ligne

 

#37 10/12/2013 13:12:45

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10182
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Gillossen a écrit:

Merci !

Tiens, j'ai casé une question sur les romans dérivés dans mes questions pour Daniel Abraham. smile

Et on peut donc trouver la réponse ici :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/Un- … el-Hanover


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#38 18/01/2014 11:20:26

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10182
Site web

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

http://nsa31.casimages.com/img/2014/01/18/140118113341874470.jpg

En SF tiens !


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#39 18/01/2014 12:00:56

Meaaras
Sedai
Date d'inscription: 17/02/2013
Messages: 141

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Je vais apporter un point d'information supplémentaire, puisqu'il ne me semble pas que vous l'ayez cité, et qu'un ami me le rabâche assez souvent depuis près d'un an, en ce qui concerne les romans Warhammer.

Selon le Times, entre autre, les livres de Dan Abnett sont considérés comme les meilleurs de stratégie militaire existant. Tout ça pour dire que l'on trouve aussi d'excellents romans dans ce style, et donc pas seulement des romans, comme vous les avez cités, de piètre qualités (Drizzt, on sait que tu nous écoute).

Voilà, c'est tout pour moi !

Dernière modification par Meaaras (18/01/2014 12:01:39)


"Some say knowledge is power. Some tell us that all power comes from the gods. Others say it derives from law." Varys - A Song of Ice and Fire

Hors ligne

 

#40 18/01/2014 21:14:50

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 581

Re: Podcast n°33* - Les romans "dérivés" !

Je viens d'écouter, très bon podcast avec des intervenants aux visions différentes.smile

Personnellement, j'ai un parcours analogue à Gillossen. Début de la fantasy avec le SdA, Moorcook, Princes d'ambre, j'avais lu quelques romans issus de l'univers de Shadowrun (urban fantasy) parce que j'étais MJ de cet univers.

Je considérais ces romans comme les "grands frères" des petites nouvelles que l'on trouve dans les suppléments de jeu de rôle.

Mais comme le dit Witch, un mauvais roman remplace un bon roman, il vaut mieux lire des oeuvres qui dépendent moins d'une licence.

Et des romans de qualité dans le genre "efficace" on en trouve pas mal. Comme vous l'avez dit: David Gemmell, Brent Week, je rajoute Patricia Briggs et Sanderson.

Cependant, les jeux vidéos comme assassin creed, warcraft, c'est plusieurs millions de personnes. 

Donc même les grands succès de la fantasy, c'est tout petit à côté.neutral

Dernière modification par Benedick (18/01/2014 21:15:11)


Certains sont amoureux de leur colère car elle les flattent et les galvanisent. Puis, ils découvrent qu'ils ont plus de limites que de talents. Et la colère à laisser ses déchets corporels, ses séquelles mentales. Je préfère négocier avec la patience.

Hors ligne

 

Pied de page des forums