Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#401 08/03/2019 11:43:40

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1543

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Oui il y a de la matière avec ce personnage là mais ce serait un autre arc narratif indépendant.
Pour ce qui est de l'histoire des anciens, du vif et de l'art dans les six-duchés on connaît maintenant tous les aspects, on sait

Spoiler:

pourquoi les anciens ont disparus etc...

Même si je voudrais que ça ne s'arrete jamais, là ce sera dure quand même de continuer sur ce filon là. Par contre suivre les aventures

Spoiler:

de Bee et les implications du retour des dragons

, moi je n'attends que ça ! tongue

Dernière modification par Ramaloce (08/03/2019 11:48:51)

Hors ligne

 

#402 08/03/2019 12:59:15

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7061

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Super, merci pour vos réponses ! (Et arrêtez avec vos bandeaux noirs, on a envie de regarder ce qu'il y a dedans ! tongue)


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#403 13/05/2019 13:35:15

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35494
Site web

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Cf la pub du jour, c'est vrai qu'on a oublié de remonter le sujet avec la sortie poche de la fin :

https://www.jailu.com/Catalogue/fantasy … l-assassin


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#404 19/05/2019 13:46:30

Duda
Vala
Date d'inscription: 17/04/2009
Messages: 360

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Je viens de terminer.
Bon, c'est mauvais à mon sens.
Comme beaucoup d'autres - tout ça pour ça.

Tout est téléphoné, trop lent et pourtant trop rapide par endroits, exagéré, pas assez développé, et les rebondissements font vraiment ficelle.

Les personnages principaux (et même secondaires) du côté des gentils ont tous un plotarmor et tout nous conduit, de manière totalement non naturelle, au final que voulait trop l'auteur.

Sauf que ce final, moi j'veux bien, mais il aurait pu arriver beaucoup plus tard, et on aurait eu le même effet nostalgique sans ce côté exagéré et artificiel.

Je suis un peu dégoûté, parce que les aventures de Fitz ont été pour moi un vrai fil d’Ariane dans mes pérégrinations dans la littérature med-fan. Et au final, tout ça pour ça...


Il n'existe aucun problème qui ne puisse être réglé à coups d'masse dans la gueule !

Hors ligne

 

#405 11/06/2019 09:29:10

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 228

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Bon,
J'ai terminé cette série.
Même si j'ai beaucoup d'estime pour Robin HOBB, la qualité de ces écrits régresse d'année en année.

Spoiler:

Cette série est un pèle-mêle pour rassembler tous les héros de son univers, pas toujours exploités judicieusement.
Elle arrive quand même à nous faire détester des personnages auxquels on s'était attaché (Umbre, Fitz le roi de la lamentation et de l'autoflagélation en premier lieu, et que dire du Fou.... les principaux en définitive).
L'intrigue est mole avec pas mal d'incohérence dans les décisions des personnages.

je reprends l'expression du message précédent: Tout ça pour ça!!
J'ai envie de dire, heureusement c'est fini. on passe à autre chose


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#406 06/08/2019 10:46:20

oeil de nuit
Adhérent
Date d'inscription: 03/01/2012
Messages: 67

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Bon ca y est, j'ai terminé le cycle.

Que dire. déjà, c'est vraiment terminé maintenant.
Ensuite, c'est long...tres long, trop long meme avec des passages dont je ne voit pas trop l'interet de les avoirs développés car ils n'apportent rien

Spoiler:

l accident de piler d'humbre, la vie d'évite ou de fitz vigilent a Flétribois par exemple

Enfin, je reste déçu de la fin du cycle

Spoiler:

J'aurais quand même bien aimé voir Fitz enfin heureux, en accompagnant par exemple Ketricken dans les montagnes avec Abeille
pourquoi fallait il le faire souffrir jusqu'au bout. Un peu de paix dans les montagnes, vivant et avec sa fille et sa reine, ca m'aurait fait plaisir

Mais, je si je me rappelais que Fitz était toujours morose, la, c'est quand même limite dépressif. Je regrettais parfois que ce soit Fitz et pas Druss.

Si j'avais un dernier souhait, ca serait

Spoiler:

avoir en 1 ou deux tomes VF, une petite aventure pour savoir ce que va devenir Abeille dans les montagnes, et ce loup qui semble les suivre

Hors ligne

 

#407 10/09/2019 13:24:38

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 228

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

interview de Robin Hobb par 20 minutes:

https://www.20minutes.fr/arts-stars/cul … -affronter


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#408 13/09/2019 11:48:35

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35494
Site web

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Pour la sortie de ça, en effet :

https://www.editions-pygmalion.fr/Catal … -lassassin


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#409 23/09/2019 06:49:27

Framboise-menthe
Novice
Lieu: Entre l’imaginaire et le réel
Date d'inscription: 22/09/2019
Messages: 4

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

oeil de nuit a écrit:

Bon ca y est, j'ai terminé le cycle.

Que dire. déjà, c'est vraiment terminé maintenant.
Ensuite, c'est long...tres long, trop long meme avec des passages dont je ne voit pas trop l'interet de les avoirs développés car ils n'apportent rien

Spoiler:

l accident de piler d'humbre, la vie d'évite ou de fitz vigilent a Flétribois par exemple

Enfin, je reste déçu de la fin du cycle

Spoiler:

J'aurais quand même bien aimé voir Fitz enfin heureux, en accompagnant par exemple Ketricken dans les montagnes avec Abeille
pourquoi fallait il le faire souffrir jusqu'au bout. Un peu de paix dans les montagnes, vivant et avec sa fille et sa reine, ca m'aurait fait plaisir

Mais, je si je me rappelais que Fitz était toujours morose, la, c'est quand même limite dépressif. Je regrettais parfois que ce soit Fitz et pas Druss.

Si j'avais un dernier souhait, ca serait

Spoiler:

avoir en 1 ou deux tomes VF, une petite aventure pour savoir ce que va devenir Abeille dans les montagnes, et ce loup qui semble les suivre

C’est la première fois que je participe à ce forum. Je m’y suis inscrite car le cycle de l’assassin royal sera toujours ma saga préférée, elle m’accompagne depuis plus de vingt ans et maintenant c’est fini.
Comme toi je regrette cette fin douloureuse et inutile. J’ai pleuré sur ces nouvelles douleurs infligées.

Spoiler:

J’aurais adoré la même fin heureuse que toi et j’étais persuadée qu’il en aurait été ainsi.
Est-ce que Hobb s’est débarrassée de Fitz pour ne plus avoir à y revenir ? On peut s’interroger.

Dernière modification par Framboise-menthe (23/09/2019 06:50:09)

Hors ligne

 

#410 23/09/2019 12:24:49

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35494
Site web

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Eh bien, bienvenue au passage ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#411 23/09/2019 13:10:32

Framboise-menthe
Novice
Lieu: Entre l’imaginaire et le réel
Date d'inscription: 22/09/2019
Messages: 4

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Merci Gillossen smile

Hors ligne

 

#412 23/09/2019 14:03:30

Hyldakae
Novice
Date d'inscription: 02/04/2019
Messages: 10

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Framboise-menthe a écrit:

oeil de nuit a écrit:

Enfin, je reste déçu de la fin du cycle

Spoiler:

J'aurais quand même bien aimé voir Fitz enfin heureux, en accompagnant par exemple Ketricken dans les montagnes avec Abeille
pourquoi fallait il le faire souffrir jusqu'au bout. Un peu de paix dans les montagnes, vivant et avec sa fille et sa reine, ca m'aurait fait plaisir

Comme toi je regrette cette fin douloureuse et inutile. J’ai pleuré sur ces nouvelles douleurs infligées.

Spoiler:

J’aurais adoré la même fin heureuse que toi et j’étais persuadée qu’il en aurait été ainsi.
Est-ce que Hobb s’est débarrassée de Fitz pour ne plus avoir à y revenir ? On peut s’interroger.

Pour moi, c'était au contraire la fin parfaite

Spoiler:

en tout cas pour Fitz et le Fou. Ce n'est que justice qu'ils partent ensemble, et avec Oeil-de Nuit en prime, et je pense qu'il était justement temps pour Fitz de partir. C'est triste pour Abeille, mais c'est la fin qu'il fallait à Fitz et à la saga.

En fait, j'ai même été surprise quand j'ai vu plein de gens s'insurger contre cette fin

Spoiler:

et contre le fait de faire "mourir" Fitz une fois pour sauver sa fille, puis "revivre" pour aller re-mourir avec le Fou. Mais là aussi, je trouve ça justifié : il se sacrifie pour sa fille, et il part quand même avec le Fou et son loup.

alors que j'ai trouvé que ça ne pouvait justement pas se finir autrement.

Bien sûr, je comprends qu'on ait envie d'une fin comme "et ils vécurent tous heureux jusqu'à la fin de leurs jours", mais Fitz n'est pas du genre à vivre heureux jusqu'à la fin de ses jours, je crois xD

Hors ligne

 

#413 29/11/2019 15:59:57

Taraise
Vala
Date d'inscription: 25/02/2013
Messages: 314

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Je viens de finir le sixième tome et c'est avec une certaine émotion que j'ai refermé le livre.

Deux adjectifs me sont venus pour décrire cette fin. Pathétique et grandiose. Je ne vois pas comment la qualifier autrement. Et en même temps je me dis que la série entière est à son image : pathétique et grandiose.

Spoiler:

Pathétique parce la mort de Fitz est tout ce qu'il y a de plus misérable. Il est défiguré, mourant, le corps dévoré par des vers, son esprit ne peut même pas suppléer son corps défaillant puisque petit à petit il devient une coquille vide, incapable d'empathie à force de déverser son âme dans le dragon-loup.
Rien ne lui aura été épargné. J'ai du mal à me souvenir d'un héros dans d'autres séries qui s'est fait autant malmené sur autant d'années que lui. Et Robin Hobb a poussé le vice d'une dernière mortification en faisant assister à tous ses proches son ultime déchéance.

Et le plus ironique c'est que Fitz continue encore de se rabaisser et de se dégrader alors qu'il avait sous ses yeux les meilleurs motifs de se réjouir de sa vie. Abeille, Devoir, Kettricken, le Fou, Ortie... il leur avait tous sauvé la vie un moment ou un autre. Tout le résultat de son œuvre se tenait devant lui, le futur des Six (Sept) Duchés était assuré grâce à lui et pourtant il continue de se déprécier et d'éprouver des remords.
Voilà pourquoi c'est pathétique. Parce que même à la fin de sa vie, Fitz a été incapable de trouver un minimum de bienveillance et de paix envers lui-même. Il faut que son âme se perde dans le dragon pour qu'il trouve enfin une sérénité. En fin de compte, le Loup aura été la meilleure version de lui-même.

Au delà de ça, si on peut aisément se douter que Fitz ne va pas mourir coincé dans le souterrain de Clerres ( désolé pas assez de pathos pour ça, pensez-vous), la décision de l'auteur de le fondre dans un dragon m'a surprise. Jusqu'au bout j'ai voulu qu'il rentre à Castelcerf et mène une vie remplie de cette paix qu'il a tant cherchée et jusqu'au bout l'auteur a su maintenir ma frustration.

Un dernier aspect que je voudrais développer sur le côté pathétique ( mais il y en a tant à dire), c'est la faculté de l'auteur à rester dans ce que j'appellerai de la low-fantasy ( en opposition à la high-fantasy smile ) Ce que j'entends par là c'est que même si on a des dragons, des royaumes qui s'écroulent, des guerres et de la magie, rien n'a une ampleur épique. Prenez n'importe quelle paragraphe d'Erikson et là vous goûterez à de l'homérique même si on capte pas très bien pourquoi. Hobb a la capacité de transformer n'importe quelle victoire en conclusion douce-amère.

Spoiler:

D'accord, les Six-Duchés arrivent à se débarrasser de l'invasion des Pirates Rouges mais ce n'est pas pour autant que Vérité retourne sur le trône.
D'accord, Devoir révèle l'existence de Fitz à la cour mais ce n'est pas pour autant qu'il est accepté.
D'accord, ses ravisseurs sont morts mais ce n'est pas pour autant qu' Abeille retrouve sa vie d'avant.

C'est incroyablement amer quand on y pense. Ne cherchez pas de hauts faits ou de gloire. Même si l'Assassin Royal se déroule sur plusieurs années et met en balance la survie de plusieurs royaumes, ce n'est pas une épopée.

Alors quel est le côté grandiose me direz-vous ?
Le fait que Hobb nous emmène sur des milliers de pages suivre les pérégrinations d'un homme pas particulièrement brillant, pas particulièrement talentueux, sans que notre intérêt ne s'émousse, accroché éternellement au bout de page grâce à ses formidables talents de conteuse. L'Assassin Royal pour moi ce sont les nuits presque blanches, les devoirs de l'époque bâclés, les minutes de lectures grappillées n'importe où, le livre dissimulé dans le tiroir du bureau, bref cette avidité de lire, de savoir la suite, d'enchaîner les lignes.
J'ai beau me creuser la tête, je ne connais aucun cycle de fantasy où l'on suit quasi uniquement la vie d'un seul homme à la première personne de sa naissance à sa mort sur autant de pages et de tomes. Même la Roue du Temps qui est pourtant un cycle ambitieux ne nous donne pas autant de matière à lire au sujet de la psychologie de Rand.
Ce qui est d'autant plus frappant, c'est que Robin Hobb ne dévie pas de son chemin quand il s'agit de la psychologie de son héros ( ce qui peut entraîner quelques critiques j'en conviens). Le premier tome est paru en 1995 et le dernier en 2017 soit 22 ans d'écart. 22 ans durant lesquels l'auteur aurait eu un million d'occasions de varier la psychologie, le caractère, le style d'écriture que ce soit par lassitude, envie de changement, évolution de ses capacités d'écrire... et il n'en est rien. Hobb suit sa voie, les Six-Duchés connaissent des bouleversements mais la forme ne change pas, Fitz reste Fitz. On vit l'histoire par son prisme et c'est peut-être cela qui nous rend le héros si attachant. Peut-être parfois agaçant mais définitivement proche de nous. Cette série est grandiose parce qu'elle transforme un personnage banal en un héros de fantasy. Il y a une réplique (du Fou il me semble) qui m'a marquée : «Les prophéties n'ont jamais garanti la compétence seulement la persévérance ». Voilà c'est la trame du roman et c'est la vie de Fitz. Pathétique et grandiose. Un peu comme nous tous en fait.

Hors ligne

 

#414 29/11/2019 16:22:01

Sciezka
Sedai
Lieu: Périgueux
Date d'inscription: 07/11/2014
Messages: 143

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Quel joli commentaire !
Ça me donne envie de lire cette suite que je n'ai jamais eu le courage d'ouvrir.

Merci pour ton partage Taraise.


http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_520429Sciezkasignature.jpg
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Antoine de Saint-Exupéry

Hors ligne

 

#415 01/12/2019 06:17:40

Taraise
Vala
Date d'inscription: 25/02/2013
Messages: 314

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

Sciezka a écrit:

Quel joli commentaire !
Ça me donne envie de lire cette suite que je n'ai jamais eu le courage d'ouvrir.

Merci pour ton partage Taraise.

Merci !

Et fonce ! Qu'elle nous satisfasse ou nous frustre, cette fin ne nous laisse pas indemne.

Hors ligne

 

#416 02/12/2019 09:05:44

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 228

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

J'ai beau me creuser la tête, je ne connais aucun cycle de fantasy où l'on suit quasi uniquement la vie d'un seul homme à la première personne de sa naissance à sa mort sur autant de pages et de tomes. Même la Roue du Temps qui est pourtant un cycle ambitieux ne nous donne pas autant de matière à lire au sujet de la psychologie de Rand.
Ce qui est d'autant plus frappant, c'est que Robin Hobb ne dévie pas de son chemin quand il s'agit de la psychologie de son héros ( ce qui peut entraîner quelques critiques j'en conviens). Le premier tome est paru en 1995 et le dernier en 2017 soit 22 ans d'écart. 22 ans durant lesquels l'auteur aurait eu un million d'occasions de varier la psychologie, le caractère, le style d'écriture que ce soit par lassitude, envie de changement, évolution de ses capacités d'écrire... et il n'en est rien. Hobb suit sa voie, les Six-Duchés connaissent des bouleversements mais la forme ne change pas, Fitz reste Fitz.

Et c'est bien ce que je lui reproche.
Qu'un Fitz enfant / adolescent se fasse sans cesse malmener c'était cohérent.
Le problème pour moi est que le Fitz adulte subit toujours autant la vie et je ne parle même pas de ces interactions sociales pathétiques.
Sur l'ensemble du cycle, son comportement ne change pas d'un iota.
Il ne tire aucune expérience de ces déboires passés.

Pour aller plus loin, l'ensemble des héros de Robin HOBB ne font que subir. Le summum étant bien sûr le soldat chamane (je sais pas comment j'ai fait pour aller au bout de ce cycle).
Ce qui est intéressant au début, fini par lasser après 36/38 bouquins (cycle du monde de Fitz).
Après je suis comme toi, j'ai passé des nuits blanches sur ce cycle (enfin surtout sur la 1ère période) et je pense que ça vient plus du talent d'écriture de Robin HOBB. Elle a juste trop tiré sur la corde pour moi (3ème période inutile).

Dernière modification par Ekimus (02/12/2019 09:07:09)


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#417 24/12/2019 17:30:08

Britannia
Milady des mondes imaginaires
Lieu: La voie du magicien
Date d'inscription: 27/09/2014
Messages: 495

Re: Critique ! [L'Assassin Royal - 3ème époque - Le Fou et l'Assassin]

J'ai fini les aventure de Fitz y a pas longtemps.
Bon j'ai découvert l'Assassin royal sur le tard mais j'e me suis attaché à pas mal de ses personnages et leur aventures. Pour moi le fou et l'assassin est une très bonne "trilogie". Elle n'est pas exempt de défauts, plusieurs fois j'ai eu envie de secouer Fitz et le Fou aussi mais pour d'autres raisons. Mais malgré tout j'ai adoré du début à la fin. J'aime vraiment le style de Robin Hobb (et sa traduction remarquable), ça coule out seul, et même quand il ne se passe pas grand chose c'est passionnant. Elle nous sert encore une fois des personnages plaisants à suivre, que ce soit les anciens bien sûr, mais aussi les nouveaux comme Braise et Lant que j'ai adoré et des antagonistes redoutables.
Je n'ai lu ni la cité des anciens, ni les aventuriers de la mer, on m'avait dit que c'était impossible à comprendre sans les avoir lu, mais vu qu'on m'avais déjà dit ça si j'avais pas lu les aventuriers de la mer avant la deuxième trilogie et que je n'ai pas eu de souci je m'y suis jeté quand même et en effet ya eu aucun problème de compréhension, j'ai même adoré ce qui se passe dans la cité des dragons (par contre toutes les histoires sur le bateau, les histoires de famille de leurs capitaines, etc ça m'a vite gonflé).
Enfin pour la fin je la trouve parfaite,

Spoiler:

on a vraiment suivi Fitz du début à la fin de sa vie

, alors oui on pourrait espérer quelque chose de mieux pour lui mais il a eu des années heureuses et paisibles auprès de Molly et je trouve que ça clôt magnifiquement bien cette longue aventure à ses côtés.

Spoiler:

Même si j'aurais pas dit non à un chapitre en plus pour savoir ce que tout ce petit monde est devenu

.


Bibliothèque booknode

"Ceci est une autre histoire qui sera contée une autre fois"

Hors ligne

 

Pied de page des forums