#1 27/09/2013 16:09:35

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33519
Site web

Dominium Mundi

Prochaine parution des éditions Critic ! smile

http://www.librairie-critic.fr/media/catalog/product/cache/1/image/500x500/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/c/o/couv_t1_-_dominium_mundi_site_1.jpg

2202. Né des cendres d’une conflagration planétaire, l’Empire Chrétien Moderne règne sur une Terre ravagée et irradiée. Urbain IX, pape tout puissant, contraint les populations à vivre selon un mode de vie médiéval, restaurant ainsi le Dominium Mundi.
  Sous son impulsion, un vaisseau colonisateur est envoyé vers Alpha du Centaure, dans l’espoir d’y trouver de nouveaux territoires pour l’humanité. Lorsque les passagers abordent une planète et son peuple, les Atamides, le choc est grand. Mais ce n’est rien en comparaison d’une découverte encore plus bouleversante : le véritable tombeau du Christ ! Guidés par leur foi inébranlable, les missionnaires tentent de s’en emparer, en vain. Les indigènes les massacrent.
  Sur Terre, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. Deux ans plus tard Urbain IX achève d’armer un gigantesque vaisseau, le St-Michel, capable d’abriter un million d’hommes. Pour Tancrède de Tarente, le Méta-guerrier héros des champs de bataille, et Albéric Villejust, le génie de l’Infocosme enrôlé de force, débutera une Croisade sanglante vers une nouvelle Jérusalem…
  Les événements feront-ils bégayer l’Histoire ?

Le 3 octobre !

Et trailer :

http://www.dailymotion.com/video/x152f9 … c_creation


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 27/09/2013 18:35:04

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4650
Site web

Re: Dominium Mundi

Très très intéressé ! Le synopsis donne drôlement envie en tous cas wink


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Druss La Légende
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#3 27/09/2013 18:45:25

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 788

Re: Dominium Mundi

C'est vrai que le synopsis donne envie d'en savoir plus. Ca à l'air vraiment bien. Je me pencherai dessus à l'occasion, c'est sûr.


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#4 27/09/2013 22:12:17

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1629
Site web

Re: Dominium Mundi

Ce sera en deux volumes. Suite et fin prévue en mars prochain. smile

Simon

Hors ligne

 

#5 28/09/2013 10:59:56

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4650
Site web

Re: Dominium Mundi

2 volumes, excellente nouvelle. Pas trop long à lire donc. Je le note !


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Druss La Légende
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#6 28/09/2013 12:45:11

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1406

Re: Dominium Mundi

Aussi très intéressé par ce roman. Le fait qu'il ne soit qu'en deux tomes me permet d'avoir l'accord de mon banquier pour l'acheter tongue


War never changes

Hors ligne

 

#7 28/09/2013 19:20:14

Eolan
Le Rêveur
Date d'inscription: 14/04/2011
Messages: 821

Re: Dominium Mundi

J'aime beaucoup le pitch avec ce mélange SF / ésotérique.


Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Hors ligne

 

#8 28/09/2013 20:40:45

Charéos
Istar
Date d'inscription: 29/11/2011
Messages: 157

Re: Dominium Mundi

Hum, à voir. Bon, c'est clairement les Croisades au XXIII° siècle avec le véritable Saint-Sépulcre. L'auteur s'est d'ailleurs renseigné puisque le dernier pape ayant porté le nom d'Urbain était Urbain VIII. Au passage encore un artiste complet qui réalise lui-même ses illustrations. respect

Si il a le niveau d'un Olivier Peru, ça s'annonce sous les meilleurs auspices. yeah

Y sentira t-on l'influence d'un Simmons ?

Hors ligne

 

#9 28/09/2013 22:33:34

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: à peu près
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1537

Re: Dominium Mundi

F.Baranger de Freak's Agency?

Si oui, ça peut être pas mal.


Ras le bol des pleurnichards

Hors ligne

 

#10 30/09/2013 12:02:18

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1629
Site web

Re: Dominium Mundi

Charéos a écrit:

Y sentira t-on l'influence d'un Simmons ?

En effet, François aime beaucoup les premiers romans de l'auteur (un peu moins les derniers...). happy

F.Baranger de Freak's Agency ?

Tout à fait. smile

Simon

Dernière modification par zedd (30/09/2013 12:29:37)

Hors ligne

 

#11 08/04/2014 23:21:44

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1629
Site web

Re: Dominium Mundi

Et la couverture du tome 2 (suite et fin), à paraître le 17 avril :

http://www.librairie-critic.fr/media/catalog/product/cache/1/image/500x500/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/m/a/maquette_dominium_mundi_t2_1.jpg

Simon

Hors ligne

 

#12 09/04/2014 19:16:32

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1700

Re: Dominium Mundi

Ah, j'avais pas vu qu'il y avait un sujet...
Voici ma chronique du premier volume (qui est en lice pour le Prix Biblioblog 2014, au passage) :

Dominium Mundi est le premier roman de François Baranger. Il est surtout connu à la base pour son travail d'illustrateur, première chose que voit le lecteur, car il a lui-même réalisé la couverture du roman.
Avec ce premier roman, il s'attaque à une grosse partie. Résolument SF, son univers propose une Terre ravagée par un cataclysme que les hommes ont déclenché, ce qui a provoqué un retour à une féodalité pure et dure et surtout l'expansion hégémonique de la religion chrétienne.

Le Pape est alors un personnage tout puissant, et les cours du monde encore peuplé, de vastes arènes où les courtisans font assaut de flatteries et de jeux de pouvoir.
Parallèlement, l'espace est en voie de colonisation, et c'est là tout le propos du roman. En effet, une délégation a été attaquée sur une planète lointaine où la vie est possible. Les indigènes auraient massacré tout le contingent de colons et la soldatesque. Pour le Pape, c'est une déclaration de guerre.
Deux ans plus tard, on achève d'armer le St Michel, gigantesque bâtiment qui peut contenir un million d'âmes et les emmener à l'autre bout de l'univers pour asséner l'évangile à coup de fusils d'assaut T-Farad.
Au sein de la tourmente, le destin va réunir le Méta-guerrier Tancrède de Tarente, noble et Templier, et Albéric Villejust, un enrôlé de force, génie de l'Infocosme.

Le roman est un petit pavé de plus de 600 pages, premier volume d'un diptyque.
François Baranger entraîne son lecteur dans le futur dès les premières pages et le laisse pantelant à la fin, avide de connaître la suite de cette histoire palpitante.
Tel un maître, il brosse par petites touches son univers, en dévoilant un peu plus à chaque passage, mais pas assez pour avoir dès le début son idée et une vision d'ensemble. Du coup, il tient son lecteur en haleine, curieux de savoir le pourquoi du comment de telle situation. Bien qu'un peu lent à démarrer, le roman trouve rapidement son rythme de croisière et ne laisse aucun répit à la lecture, enchaînant les questionnements, les situations délicates, les événements et les découvertes. Du moment que le lecteur embarque, il ne peut qu'aller au bout de l'aventure. Impossible de lâcher avant la fin.

L'univers féodal est bien tenu, et les avancées technologiques telles que l'Infocosme suffisamment crédibles pour qu'on se demande quand il sera possible réellement d'accéder à cette technologie. A côté de ça, les références constantes à la première croisade tant dans les faits que les personnages sont autant d'éléments dont la présence pourrait alourdir l'ouvrage mais qui au contraire lui confèrent une unité certaine. L'auteur n'est pas tombé dans le piège de la parodie ou du plagiat et se sort de cette réinterprétation historique avec panache. Il dit d'ailleurs lui-même en fin d'ouvrage qu'il faut voir dans cette histoire "une sorte de relecture personnelle de l'Histoire, assise sur le constat à la fois évident et quelque peu déprimant, que l'histoire se répète inlassablement, y compris - et surtout - dans ses aspects les plus négatifs."

Avec un style fluide, il suit chacun de ses personnages. Leur prêtant voix et vie. Il n'y a pas de règle ou de schéma concernant l'alternance des personnages. Il ne sont pas non plus signifiés en tête de passage. Mais comme chacun a sa voix propre, le lecteur identifie assez facilement à qui il a affaire. Cette gestion de personnage confère au roman une certaine homogénéité et une fluidité agréable à la lecture. D'autant que les routes et les destins de certains se croisent inextricablement.

Outre la réutilisation de noms et de lieux liés à la Première Croisade, il utilise aussi, et c'est son inspiration principale, le poème épique La Jérusalem délivrée, poème du XVIème siècle de Torquato Tasso, dit Le Tasse. Il s'agit d'un récit reprenant les événement liés à cette croisade, mais avec assez peu d'exactitude historique, semblerait-il. "A la manière dont Homère immortalise la guerre de Troie dans L'Illiade", précise Baranger.
Reste que le roman forme un tout extrêmement cohérent et plaisant à lire. Je n'ai pu m'empêcher de faire un parallèle avec le film Mission, de Roland Joffé (1986) dont la thématique me semble assez proche pour tout ce qui concerne la manière dont l’Église préconise d'agir face aux païens et le fanatisme qui en découle.

En bref, pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Et un coup de cœur pour moi. Chapeau bas, monsieur Baranger. A découvrir absolument !

Source: Biblioblog.fr

Dernière modification par Coeurdechene (09/04/2014 19:18:31)


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#13 21/11/2017 18:33:56

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33519
Site web

Re: Dominium Mundi

Une jolie intégrale pour les fêtes ! smile

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/21/171121065426439447.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 21/11/2017 21:06:49

Falkien
Lige
Date d'inscription: 28/02/2016
Messages: 53

Re: Dominium Mundi

Je pense que ce roman sera bien mieux servi par ce format la car en plus d’être un bel objet je trouvais qu’en format découpé le tome 1 était mal équilibré car assez lent avec une mise en place assez longue pas franchement calibrée pour être lu indépendamment, alors que le roman est bien mieux équilibré dans son ensemble.

Hors ligne

 

#15 22/11/2017 16:36:48

Anarion
Primarque
Lieu: Gotham City
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6262
Site web

Re: Dominium Mundi

J'ai craqué je l'ai acheté, le livre est soigné en tant qu'objet et le résumé donne envie smile.


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#16 22/11/2017 17:03:23

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 788

Re: Dominium Mundi

Chouette! Je vais pouvoir me le procurer! big_smile

Il me faisait de l'oeil depuis un moment!


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#17 22/11/2017 20:53:03

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1700

Re: Dominium Mundi

J'hésite très fortement à revendre mes deux volumes pour me racheter l'intégrale... Les illus sont magnifique. Bon, en même temps, j'adore le travail de Baranger comme illustrateur (son Cthulhu est une vraie pépite...).


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#18 11/12/2017 15:02:55

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33519
Site web

Re: Dominium Mundi

L'objet livre est vraiment réussi en tout cas ! smile
A la hauteur de la couv.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums