Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 29/08/2013 13:25:45

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37678
Site web

Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

http://www.le-blog-de-pandore.fr/wp-content/uploads/2013/08/NIOGRET-CoeursDeRouille_EXEOK.jpg

En librairie le 12 septembre 2013.
Disponible en numérique.

La cité du ciel est en plein déclin. Les robots, jadis fidèles serviteurs, régressent jusqu’à devenir des machines stupides ou de terrifiants prédateurs. Saxe est un artiste qui survit en travaillant sur les golems actionnés par magie. Dresde est une automate qui n’a connu que le luxe avant que son maître l’abandonne. Tout les sépare, et pourtant ils vont partager un rêve commun : s’enfuir de la forteresse volante. Traqués par un tueur mécanique qui écorche les vivants pour voler leur peau, ils se lancent dans une course peut-être sans espoir : retrouver la mythique porte ouvrant sur la liberté.

Un roman de Steam Fantasy, inspiré par le meilleur du manga (Fullmetal Alchemist) aussi bien que par les chefs-d’œuvre classiques (Metropolis), où l’action et la poésie font la part belle à l’angoisse…

Romancière, traductrice, Justine Niogret se consacre entièrement à l’écriture. Son premier roman, Chien du heaume, a moissonné tous les prix francophones de l’Imaginaire. Elle réussit ici la fusion entre steampunk et fantasy.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 29/08/2013 13:34:37

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1188

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Oh! Celui-ci m'intéresse au plus haut point!!

De la steam fantasy... comme ces mots sonnent juste à mes oreilles.serenade


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#3 29/08/2013 13:35:29

Zaebas
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 2469

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Vu comment j'ai aimé Mordred, je dois avoir certainement un côté maso mais son pitch me tente bien.

Après trois essais infructueux, et bien je tenterais quand même ma chance. A force de lire ce qu'elle fait, je vais peut être me mettre à aimer un jour !

Hors ligne

 

#4 29/08/2013 15:26:10

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1841
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Ah, je me demandais si le site de la F*** se craquait complètement en annonçant ce titre. Faut croire que non. happy J'ai de la lecture à la rentrée, moi !

Dernière modification par Saffron (29/08/2013 15:26:25)


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#5 29/08/2013 17:56:15

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6674
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Vivement la rentrée pour le mettre dans la liseuse.


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#6 29/08/2013 21:27:09

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3300
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Que j'ai hâte !!

Hors ligne

 

#7 30/08/2013 12:52:26

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37678
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Donc, celui-là, j'imagine qu'il est pour toi ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 30/08/2013 13:06:51

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3300
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Ce sera avec plaisir wink

Hors ligne

 

#9 11/09/2013 15:51:21

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37678
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 11/09/2013 18:28:34

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 2176

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Reçu en début de semaine, je l'attaquerais la semaine prochaine. J'espère que ça sera à la hauteur de la réputation de l'auteur. N'ayant lu que Chien du Heaume...


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#11 11/09/2013 18:47:08

Karine des chats
Elbakinien d'Argent
Lieu: à côté de Paris
Date d'inscription: 09/09/2013
Messages: 582

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

à voir la couv et le résumé, j'au mal à voir ça en jeunesse... p'tite question bête un livre jeunesse ça va jusqu'à quel âge pour vous ? parce que je me suis fâchée il y a peu de trouver en secteur jeunesse de ma biblio les monarchies divines sous prétexte que jeunesse c'est jusqu'à 18 ans !


toujours en quête d'une lecture...
lecture en cours: Le Paris des merveilles
http://booknode.com/karine-des-chats_2978204

Hors ligne

 

#12 11/09/2013 20:07:44

Nariel
Chasseuresse de dragons
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1371
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Disons qu'avec le Young Adult, c'est difficile à dire, sans parler des questions de goûts...

Hors ligne

 

#13 11/09/2013 20:37:42

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3300
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Pour l'âge, avant on considérait que Y/A équivalait à un lectorat de 12 à 18 ans, avec tous les différences de lecteurs que cela implique. Maintenant, la fourchette est encore plus grande, car la plupart des lecteurs de YA ont dépassé les 18 ans.

Sinon, j'ai commencé Cœurs de Rouille big_smile

Hors ligne

 

#14 12/09/2013 11:17:08

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Pour répondre à Karine peut-être un tour sur ce sujet ?


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#15 13/09/2013 00:04:13

Shyng
Mage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 02/08/2013
Messages: 92

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Nota Bene Bene : Review visuelle sans avoir lu quoi que ce soit qui soit écrit en dessous, j’ai juste flashé sur l’illustration…

Oh. Wow.

Qui a dessiné la couverture?

Le visage est superbe, les couleurs aussi. Le rendu de la peau est magnifique. Le contraste entre son velouté et les lignes lisses tracées presque droites sur le (la ?) personnage produit un effet de plus en plus dérangeant au fur et à mesure que l’on observe ce dessin. Le visage me fait songer à un masque de carnaval de l’ancienne Venise qui se serait animé. Niveau couleurs, le mélange de sienne/ blanc-gris et violet pourpre est saisissant. Le traitement de la lumière y est pour beaucoup.

Sinon, je ne connais pas du tout le boulot de l’auteure, donc pas lu. Mais joli titre.

Hors ligne

 

#16 13/09/2013 12:32:13

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1841
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

J'ai ! Il va sans doute griller honteusement tout le reste de ma PAL (oui oui, même Mordred), donc j'aurai un avis en début de semaine.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#17 13/09/2013 16:27:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37678
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Shyng a écrit:

Qui a dessiné la couverture?

Photo : David&Myrtille
Couverture : dpcom.fr

Voilà ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#18 13/09/2013 22:32:29

Shyng
Mage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 02/08/2013
Messages: 92

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Merci.

Hors ligne

 

#19 16/09/2013 20:18:17

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1841
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]

Comme prévu, fini. Le roman est vendu comme du steampunk, mais c'est un steampunk très particulier. Si le steampunk post-apocalyptique n'existe pas déjà, Justine Niogret l'a inventé. J'ai retrouvé un peu de l'ambiance de Gueule de Truie là-dedans, dans l'épopée des personnages si ce n'est dans leur relation. On a droit à une histoire d'amitié improbable entre un jeune garçon et une automate qui veulent fuir une cité en plein déclin et trouver un ailleurs, quelque chose hors des murs. C'est touchant et ça sonne juste.

Comme c'est du Justine Niogret, il ne faut pas s'attendre à une écriture riante ou à un thème joyeux. L'intérêt réside dans la poésie du style et dans les émotions que l'histoire arrive à véhiculer. Comme toujours avec cet auteur, j'ai aimé le livre, mais ce n'est pas le même "j'ai aimé" que j'utilise pour parler de Terry Pratchett ou du tome 13 de la Roue du Temps que j'ai fini hier. Pratchett, c'est le gros brownie au chocolat qui fait plaisir d'un bout à l'autre. Niogret, c'est une sucrerie un peu étrange, qu'on n'apprécie pas forcément à la première bouchée et qui demande un peu de temps pour être assimilée ; et quand on arrive à la fin, on se dit que c'était bien bon, finalement, et qu'on en reprendrait bien s'il en restait.

Le roman ne joue dans la catégorie "jeunesse" que si on le compare au reste de la bibliographie de l'auteur. Ce n'est pas un livre que je mettrais dans les mains de n'importe quel jeune lecteur, je pense qu'il faut une certaine maturité pour le comprendre et l'apprécier. C'est plus léger qu'un Chien, qu'un Mordre ou qu'un GdT (pas encore lu Mordred), mais tout juste. En tous les cas, qu'elle soit destinés aux jeunes ou aux moins jeunes, la plume de Justine Niogret est toujours aussi ciselée, et personnellement, c'est ça que je recherche.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#20 14/10/2013 14:11:57

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13683
Site web

Re: Critique ! [Coeurs de rouille - Justine Niogret]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums