Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 04/05/2013 00:34:24

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Je viens de finir les 3 nouvelles publiées dans le magazine Fiction N°16 des Moutons Électriques d'un nouvel auteur traduit pour la première fois en français.
Il s'appelle Ken Liu, et je viens de me manger une claque dans la gueule, désolé de le dire ainsi.
La Littéromancienne fait intervenir une petite fille à Taïwan pendant les années Kennedy et la chasse au communiste, et sa rencontre avec des Chinois émigrés sur l'île et qui lui apprennent la magie de la calligraphie. Le texte est à la fois sublime, horrible et poétique.
Le Démon de Maxwell prend place pendant la seconde guerre mondiale et confronte une jeune japonaise vivant en Amérique à l'hostilité des américains puis à une mission spéciale sur l'île D'Okinawa. Encore une fois, c'est très intelligent et érudit, ça fait allusion à des événements peu exploités de l'histoire et c'est d'une poésie et d'une cruauté formidable.
Le meilleur pour la fin avec La Ménagerie de Papier, lauréat du Prix Hugo, du World Fantasy Award et du Nebula, qui raconte l'histoire d'un petit garçon né d'une mère Hong-Kongaise qui a épousé un américain et qui vit désormais dans le Connecticut. Elle lui fabrique des origamis magiques en guise de jouets mais l'enfant va devoir affronter l'hostilité des autres enfants américains. Soyons clairs, depuis 3 années, je n'avais pas pleuré devant un texte, trois années ! Cette petite nouvelle mérite tous ses prix, c'est un authentique chef d'oeuvre d'émotion et de poésie, une pépite.

Voilà, je vais lire le reste de ce tome mais je voulais vous en parler, Ken Liu, retenez ce nom, car ce gars-là est l'un des très très grands écrivains en devenir !

Edit : Classement des nouvelles :

- L'homme qui mit fin à l'histoire (The Man Who Ended History: A Documentary)  10/10 ++
- La Ménagerie de Papier (The Paper Menagerie)   10/10
- Small Little Favors                                                            9.5/10
- La Littéromancienne (The Literomancer)          9.5/10
- The Bookmaking Habits of Select Species                 9.5/10
- Le Démon de Maxwell (Maxwell's Demon)      9.5/10
- Good Hunting                                                               9/10
- The Perfect Match                                                       8.5/10
- Simulacre (Simulacrum)                                   8.5/10
- Memories of my mother                                             8/10
- The Five Elements of the Heart Mind                        8/10
- The Illusionist                                                              7.5/10
- Monkeys                                                                        5/10
- The Tome of Tourmaline                                           3.5/10

Mise à jour à la parution arrow La critique de Gillossen

Dernière modification par Littlefinger (18/08/2016 20:40:37)

Hors ligne

 

#2 04/05/2013 15:36:20

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35740
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Très intrigué, merci !
(Et si on ouvrait un sujet Fiction ? wink )


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3 04/05/2013 18:23:19

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1623

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Il s'appelle Ken Liu, et je viens de me manger une claque dans la gueule, désolé de le dire ainsi.

Ca c'est un des tout bons de cette génération de nouvellistes qui monte et dont on a envie qu'il passe très vite au roman. J'ai lu des textes de lui en VO notamment dans Lightspeed. Tu évoques surtout ses nouvelles fantastiques (j'en ai lu une dans Giganotosaurus, Small little favors, où un dieu de la Chine ancienne débarque au far west.) Mais il est encore meilleur dans ses textes de SF pure et dure.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#4 04/05/2013 18:34:48

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Et les textes anglais que tu as lu, je peux les trouver où ?

Hors ligne

 

#5 04/05/2013 21:50:01

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1623

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Littlefinger a écrit:

Et les textes anglais que tu as lu, je peux les trouver où ?

Tu en trouveras plusieurs sur Lightspeed :
http://www.lightspeedmagazine.com


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#6 05/05/2013 10:51:40

Nausikaa
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aperture Science Inc.
Date d'inscription: 13/01/2013
Messages: 413

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Fabien Lyraud a écrit:

LIttlefinger a écrit:

Il s'appelle Ken Liu, et je viens de me manger une claque dans la gueule, désolé de le dire ainsi.

Ca c'est un des tout bons de cette génération de nouvellistes qui monte et dont on a envie qu'il passe très vite au roman. J'ai lu des textes de lui en VO notamment dans Lightspeed. Tu évoques surtout ses nouvelles fantastiques (j'en ai lu une dans Giganotosaurus, Small little favors, où un dieu de la Chine ancienne débarque au far west.) Mais il est encore meilleur dans ses textes de SF pure et dure.

Merci à vous deux!

Je passe une très bonne matinée, en compagnie de ses nouvelles smile


The city council has released only a brief statement, indicating that their stance on books has not changed, and that, as always, they believe that books are dangerous and inadvisable, and should not be kept in private homes.
Welcome to Night Vale. Ep3 Station Management

Hors ligne

 

#7 05/05/2013 15:39:18

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Je viens de lire Perfect Match. Génial.
Effrayant, terrifiant même, ingénieux et qui renvoie fortement à un certain Facebook.
C'est définitif, j'adore Ken Liu.

Hors ligne

 

#8 05/05/2013 16:29:45

Nausikaa
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aperture Science Inc.
Date d'inscription: 13/01/2013
Messages: 413

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Lu aussi (ici) et j'ai apprécié la faculté de l'auteur à être mesuré et à ne pas présenter sa multinationale d'inspiration google-esque comme un grand méchant sans nuances, sur certains points après tout, le système est défendable, sur d'autres hélas ...

J'ai jeté un œil à la Ménagerie de Papier (dispo en VO ici) et c'est un très joli texte, subtil et délicat, avec un élément fantastique discret et bien amené.


The city council has released only a brief statement, indicating that their stance on books has not changed, and that, as always, they believe that books are dangerous and inadvisable, and should not be kept in private homes.
Welcome to Night Vale. Ep3 Station Management

Hors ligne

 

#9 05/05/2013 17:06:22

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1623

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Personnellement j'ai adoré The bookmaking habits of select species qui nous montre que si les livres sont universels leur aspects peuvent changer selon l'espèce qui les utilise.
Et the five elements of the heart mind qui introduit certaines traditions chinoises dans un récit de colonie perdue tout à fait classique.

Ce que j'aime en ce moment dans la SF et la fantasy américaine c'est le nombre d'auteurs issus des différentes minorités qui introduisent des éléments de leur culture d'origine dans des récits SF ou même fantasy. En France j'aimerais bien que l'on ait quelques auteurs issus de la diversité pour faire un peu exploser le genre.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#10 05/05/2013 18:28:35

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Idem, ce que j'aime beaucoup dans les textes de Liu (ceux paru dans Fiction), c'est qu'il donne des éléments sur des trucs pas forcément exploités (les camps de japonais aux USA quand la seconde guerre a éclaté là-bas, la rivalité Taiwan-RPC, rivalité Okinawaiens et Japonais...).

Après pour la Ménagerie de Papier, il a un sens pour utiliser le magique, le fantasy presque, pour donner une émotion magnifique à son texte et le mot de la mère, c'est juste un crève-coeur tant il est juste sans tomber dans le patho.

De même, The Perfect Match reste sur un côté ambigu entre le grand méchant du réseau social et le côté fatalisme de si ce n'est pas nous, qui ce sera ? La stratégie non pas de dire, on va faire tomber la dictature mais choisir le moins pire, tellement réaliste et tellement applicable à nos systèmes politiques actuels.

Le gars était annoncé comme brillant, mais il me bluffe. Autant le pataquès autour de Ted Chiang m'a laissé froid (l'auteur manque cruellement d’émotion dans l'écriture), autant Ken Liu je vais enchaîner ses nouvelles dispo en anglais. Lisez-le, vraiment !

Hors ligne

 

#11 05/05/2013 18:42:55

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1623

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Tente Jason Sanford. Là aussi c'est assez énorme. A une époque sa novella Sublimation angels était disponible sur son site. Et là c'est du tout bon. Ca devrait te plaire, d'autant que ça relativise pas mal de choses dites sur certains auteurs depuis 15 ans. C'est là qu'on se rend compte que les choses bougent et dans le bon sens.
Dans les tout bons, il y a aussi Cat Rambo qui écrit de la SF compétement allumées et de la fantasy qui l'est tout autant.
Mais il y a vraiment toute une génération qui en ce moment arrive à maturité. Et on attend qu'ils passent à la vitesse supérieures. Et je ne parle même pas de Yoon Ha Lee, de loin ma préférée et sa science fantasy baroque et flamboyante.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#12 05/05/2013 20:36:50

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

De toute façon, je vais lire tout ce que je trouve de lui.

Je viens de lire The Bookmaking Habits of Select Species qui regroupe plusieurs qualités de l'écrivain. C'est ultra-inventif, poétique, intelligent... presque vertigineux. La description de chaque race présente des ressemblances, elles sont toutes sublimes à leur façon mais j'ai une légère préférence pour les Tull-Toks qui lisent l'univers.

De même, je vais m'intéresser aux autres auteurs que tu cites !

Dernière modification par Littlefinger (05/05/2013 20:40:45)

Hors ligne

 

#13 06/05/2013 12:58:35

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35740
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Bon, ben, puisque personne n'a réagi à mon message de l'autre jour, décision arbitraire wink pour créer le sujet Ken Liu. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 08/05/2013 21:57:52

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Et de deux nouvelles de plus :

The Five Elements of the Heart Mind où une femme rescapée de la destruction de son vaisseau s'écrase sur une planète dont la colonie a été oublié depuis longtemps et a évolué avec ses propres croyances et sciences. Assez classique mais excellente idée d'introduire cet abord de la "médecine" très fantasy/asiatique avec toujours une écriture impeccable.

Simulacrum, ou l'interview croisée d'un père et d'une fille, le premier ayant inventé une technique pour "enregistrer" une "copie" d'une personne à un moment de sa vie et donc pouvoir la revoir, la seconde ayant un regard très dur sur cette invention. C'est beau, c'est vraiment très beau, le coeur du texte n'étant pas cette nouvelle technologie mais la relation père-fille, superbement traité et extrêmement touchante.

C'est vraiment un sans-faute en 7 textes là. Je vais continuer dans cette voie. Ce qui est étonnant c'est aussi qu'avec l'emploi récurrent d’éléments de la culture asiatique, il y a quelque chose de fantastique/fantasy dans nombre de ces textes.

Dernière modification par Littlefinger (08/05/2013 21:58:21)

Hors ligne

 

#15 10/05/2013 13:00:57

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35740
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Merci pour toutes ces impressions en tout cas, ça donne envie.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#16 10/05/2013 18:46:15

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7246
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Si une anthologie avait le bonheur de sortir je serais également intéressé, aux vu de vos avis.wink


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#17 10/05/2013 22:20:04

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Bon je continue alors :

Good Hunting où un jeune chinois et son chasseur de démons de père poursuivent un Hulijing, un métamorphe. Mais rapidement, le jeune homme se lie d'amitié avec un de ces "démons". Encore, une fois, un texte superbe, très fantastique/Steampunk et qui prend à contre-pied les attentes du lecteur pour s'attarder à la fois sur la disparition de la magie au profit de la modernité, sur l'exploitation et le racisme des occidentaux envers les chinois et bien d'autres choses.

The Illusionist où un petit village demande à un illusionniste fauché de virer le Grendel de la forêt. Très court, assez cruel et triste au final, le moins marquant des textes de Liu jusqu'ici, tout en restant plaisant.

Le monsieur annonce sur sa page FB que la nouvelle Algorithms for Love est disponible gratuitement en téléchargement.
Pour ceux qui se demande, beaucoup de ses textes en anglais sont en lecture libre sur le net (allez voir la page Wikipédia en anglais). Et pour répondre à John Doe, tu auras trois de ses tous meilleurs textes en français dans le Fiction n°16 des Moutons Électriques.

Dernière modification par Littlefinger (10/05/2013 22:35:53)

Hors ligne

 

#18 11/05/2013 12:58:08

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7246
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Ah, merci, je vais regarder ça.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#19 11/05/2013 13:40:14

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35740
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

Littlefinger a écrit:

The Illusionist où un petit village demande à un illusionniste fauché de virer le Grendel de la forêt. Très court, assez cruel et triste au final, le moins marquant des textes de Liu jusqu'ici, tout en restant plaisant.

Marrant, c'est potentiellement l'un des résumés qui me faisaient le + de l’œil comme point de départ.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#20 12/05/2013 19:17:20

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Ménagerie de papier - Ken Liu]

3 très courtes nouvelles :

Monkeys, un texte très curieux où deux étudiants testent une théorie sur les singes, à savoir si, en leur mettant une machine à écrire en face d'eux, vont-ils finir par écrire quelque chose d'intelligible. Assez drôle et non dénué de malice, elle reste cependant anecdotique.

De même, The Tome of Tourmaline raconte l'histoire d'un homme qui veut lire le très fameux tome de Tourmaline qui serait un livre extraordinaire. On peut arriver à comprendre ce que veux faire l'auteur mais c'est raté et sensiblement déjà vu, la première nouvelle vraiment mauvaise.

Enfin, Memories of My Mother, où les effets collatéraux du voyage à la vitesse de la lumière et ceux d'une certaine médecine donne un parcours très atypique pour une Mère et sa fille. Liu revient sur un thème qu'il lui est très cher et produit un très beau texte, sensible et perturbant. Encore une fois, l'humain est au premier plan.

A noter que la nouvelle Simulacrum a été traduite en français dans Galaxies n°21.
Je me suis permis d'éditer mon message de début pour lister les nouvelles que j'ai lu et mettre une note.

Dernière modification par Littlefinger (23/05/2013 13:29:00)

Hors ligne

 

Pied de page des forums