#1 02/05/2013 19:18:22

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Star Trek

On avait déjà un sujet sur les films de J. J. Abrams, mais pas de sujet général. Or ça peut être utile pour découvrir cet univers très vaste, un classique de la SF.

Alors, qu'est-ce que Star Trek ? Excellente question... personnellement je n'y connais rien whistling mais je ne demande qu'à apprendre.

Or je vois qu'Arte va consacrer un cycle à Star Trek à la fin du mois (du 26 mai au 3 juin 2013). Arte ne diffusera pas les séries TV mais les six premiers films qui en ont été tirés, ainsi que des documentaires sur cet univers. Le programme détaillé :

26 mai
20 h 45 Star Trek : le film (film de Robert Wise,1979)
Une entité d’origine extra-terrestre se dirige vers la terre en détruisant tout sur son passage. L’équipage de l’Enterprise est chargé de stopper ce nouvel ennemi.
22 h 45Star Trek : true stories (documentaire de Phil Stebbing, 2013) - INEDIT
Le documentaire retrace les événements qui ont fait de Star Trek un phénomène de masse, auquel la conquête de l’espace, la menace nucléaire émanant de la Guerre Froide et les émeutes raciales aux Etats-Unis ont fourni la trame politique et sociale.
L’acteur et réalisateur Leonard Nimoy et le producteur Herb Solow racontent la genèse du projet, évoquent le travail du scénariste Rod Roddenberry et les défis auxquels a dû faire face l’équipage multiracial du vaisseau Enterprise. de leur côté, des scientifiques expliquent comment l’inventive « treknologie » de Star Trek a anticipé les technologies de demain : antimatière, téléphones portables, robots…

23 h 40Aux frontières de l’infini (documentaire de Julian Jones, 2005, 2x43mn)
Un documentaire plein d’humour pour découvrir comment la série Star Trek a inspiré les inventions : Bill Gates pour le micro-ordinateur ; le scanner et l’IRM, ou Quick Time et l’iPod…

27 mai
20 h 50 Star Trek II : la colère de Khan (film de Nicholas Meyer, 1982)
L’Enterprise part en mission de routine, et croise la route de Khan, un humain ancien membre d'équipage de l'Enterprise et qui cherche à se venger du capitaine Kirk. M. Spock se sacrifie en s’exposant à des radiations mortelles.
22 h 35 Star Trek III : à la recherche de Spock (film de Leonard Nimoy, 1984)
Le capitaine Kirk et son équipage partent en mission ultime pour récupérer le corps de M. Spock, car ils ont espoir qu’il ressuscite grâce à ses pouvoirs de Vulcain.

2 juin
20 h 45 Star Trek IV : retour sur terre (film de Leonard Nimoy, 1986)
La terre est sous la menace d’une curieuse sonde extraterrestre. Kirk et son équipage devront entreprendre un périlleux voyage dans le temps pour tenter de sauver l’humanité.
22 h 40 Star Trek V : l’ultime frontière (film de William Shatner, 1989)
En 2287, Sybock, le demi-frère vulcain de Spock, s’empare de l’Enterprise et oblige l’équipage à traverser la grande barrière spatiale afin de gagner le centre de l’univers.

3 juin
20 h 50 Star Trek VI : terre inconnue (film de Nicholas Meyer, 1991)
Accusé de l’assassinat du chancelier Gordon suite à une conspiration des Klingons, le capitaine Kirk est envoyé sur l’astre de glace Rura Penthe.
22 h 35 Star Trek : premier contact (film de Jonathan Frakes, 1996)
Les Borgs complotent contre les habitants de la terre. Ils mettent au point une machination diabolique pour détruire l’humanité.

D'après mes informateurs, les films ayant un nombre pairs sont généralement meilleurs que les impairs ; le IV est paraît-il très bon, et il semble que le V soit très mauvais.

Mais je laisse la parole à de vrais trekkies pour nous en dire plus, j'espère smile

Dernière modification par Tybalt (21/05/2013 22:09:02)

Hors ligne

 

#2 21/05/2013 22:10:21

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

Pas de fans loquaces en vue pour le moment, mais, pour eux ou les autres, si le cycle d'Arte vous intéresse, je rappelle que ça commence dimanche !
(Personnellement ce sera un week-end SF, entre Doctor Who le samedi sur France 4 et Star Trek le dimanche... smile)

Hors ligne

 

#3 21/05/2013 22:47:55

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2212

Re: Star Trek

Je serai devant mon écran dimanche c'est sûr (les deux docs ont l'air sympa en plus), mais pas assez connaisseur pour te donner des infos pertinentes sur les films. J'ai du voir les deux premiers seulement.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#4 22/05/2013 10:39:04

Beric Dondarrion
Lige
Date d'inscription: 13/01/2012
Messages: 65
Site web

Re: Star Trek

C'est marrant, peu avant l'annonce du programme d'arte, en fan de star trek (la série originale), je me suis pris les films en blu-ray. Je laisse quelques mots de ce que j'ai vu (ou revu) pour ceux que ça intéresse :

Star Trek - le film : ce film m'avait énormément impressionné lorsque je l'ai vu à 12 ans sur feu la cinq. Aujourd'hui, il fait très kitch. Le jeu des acteurs y est très rigide et l'ambiance très austère (c'est pas la franche déconnade dans l'enterprise). Il y a des longueurs, le scenario pseudo-philosophique est plutôt alambiqué mais même si le film a vieilli, certains plan restent agréables. A voir malgré tout : l'intrigue n'est pas dénuée d’intérêt, on voyage ... puis merde, c'est star trek quoi !

Star Trek II - La colère de Khan : même si du point de vue effets spéciaux ce n'est pas la claque par rapport au film précédent, ce volet est à mon sens au dessus du premier : exit les uniformes pyjama, les acteurs sont moins crispés, un "méchant" charismatique (joué par Ricardo Montalban). Le scenario est certes plus classique mais le film est nettement plus rythmé et il subsiste un soupçon de philosophie (le projet Genesis) pour continuer à "faire" star trek. Je l'avais également adoré à 12 ans et le revoir est resté un réel plaisir.

Star Trek III - A la recherche de Spock : un cran en dessous du précédent, il reste un divertissement agréable. On y voit Christopher Lloyd en méchant Klingon un an avant "Retour vers le futur". Personnellement, j'ai regretté que Kirstie Alley n'ait pas repris le rôle de Saavik.

Star Trek IV - Retour sur Terre : Peut être le plus atypique de tous. Si le début nous laisse craindre un scénario à dormir debout (c'est de toutes façons un peu le cas), le film bascule rapidement dans la comédie et c'est plutôt réussi. Si les non-fans de star trek ne doivent en voir qu'un, c'est clairement celui là !

Star Trek V - L'ultime frontière : Je ne l'ai pas pris et donc pas vu. Les critiques (et même les fans) le mettent tous dans la catégorie des navets, ça m'a donc un peu refroidi. Je ne donne donc pas d'avis sur ce film.

Star Trek VI - Terre inconnue : J'ai découvert ce volet beaucoup plus tard que les autres et c'est une bonne surprise. Certes l'équipage est vieillissant mais cette bande de papys est finalement fort sympathique, le scenario plus politique qu'axé sur l'exploration (là dessus le titre est trompeur) est assez solide.

Star Trek Générations : non diffusé sur arte, c'est un épisode qui met surtout en scène l'équipage de la série "star trek - the next generation" que je connais très peu (la saison 1 m'attend d'ailleurs). On y voit également pour la dernière fois l'équipage de la série originale. Ce n'est pas un film inoubliable mais on peut y voir la rencontre entre les capitaines Kirk et Picard (ce n'est pas un spoil, on les voit tous les deux sur l'affiche du film).

Star Trek - Premier contact : le film met en scène intégralement l'équipage de la série "the next generation". Plutôt réussi au niveau des effets spéciaux et des "méchants" (les borgs), ce film, clairement au dessus du volet précédent, se laisse regarder sans déplaisir.

Je n'ai pas encore regardé Star Trek - Insurrection ni Star Trek - Nemesis (aussi avec l'équipage de "the next generation"), mais manifestement, ils ne seront pas diffusés par arte.

En tous cas, la règle "les épisodes pairs sont les meilleurs" est à mon avis vérifiée : les épisodes 2, 4 et 6 sortent clairement du lot.

Dernière modification par Beric Dondarrion (23/05/2013 10:40:37)

Hors ligne

 

#5 22/05/2013 10:59:40

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Star Trek

Arf Tybalt depuis que tu as posté ton message je me dis "faut que je lui réponde" mais wacko pas trop le temps (pour faire dans le détail)

Mais je peux déjà dire vivement le 12 juin puisqu'il parait que c'est une tuerie ce "Into Darkness" smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#6 22/05/2013 12:13:20

alana chantelune
Belle au bois dormant
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3084
Site web

Re: Star Trek

Voui, une copine l'a vu en avant-première (je ne sais pas comment elle a fait, il faut que je la torture pour lui soutirer l'info) et elle est en mode fan exubérante depuis, c'est bon signe.

Hors ligne

 

#7 22/05/2013 12:24:22

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Star Trek

Carton au BO américain avec atomisation de Iron Man 3  et un bon score Rotten Tomatoes je crois.

Mais peu importe les critiques ça va être top !!


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#8 22/05/2013 12:30:43

Beric Dondarrion
Lige
Date d'inscription: 13/01/2012
Messages: 65
Site web

Re: Star Trek

J'irai voir le film mais le "on tire dans le tas" dans la bouche de Kirk dans la bande annonce me fait un peu tiquer ... ça doit être mon côté trekkie intégriste.

Hors ligne

 

#9 22/05/2013 12:32:47

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33350
Site web

Re: Star Trek

C'est plutôt à l'international qu'il a cartonné, car il fait moins bien que le précédent aux USA. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 23/05/2013 01:06:22

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

En tout cas merci pour vos réponses, les gens, je commence à y voir un peu plus clair sur ces films et ça renforce mon envie de découvrir cet univers smile
(Pour Into Darkness, la bande annonce ne m'avait fait ni chaud ni froid, mais je n'y connais absolument rien encore donc je suppose que c'est normal !)

Hors ligne

 

#11 23/05/2013 09:34:01

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3038
Site web

Re: Star Trek

Into Darkness n'est pas tant un carton que cela, la Paramount estimant la semaine dernière vouloir faire un premier weekend à 100 millions de $, or il n'en a apporté "que" 70 (ce qui est tout à fait correct, ce n'est juste pas le succès attendu).
Quant à "l'atomisation" d'Iron Man 3, quand ce dernier a déjà rapporté plus d'1 milliard dans le monde, on va attendre un peu avant de juger... happy

Sinon j'avoue être absolument inculte en ce qui concerne Star Trek, de tout les films et séries je n'ai vu que le premier opus d'Abrams, donc la programmation d'Arte arrive à point nommé. smile

Hors ligne

 

#12 27/05/2013 01:29:53

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

Ben il a pas si mal vieilli que ça, ce premier film Star Trek smile (même si je subodore que l'image a été restaurée pour une édition DVD récente ou quelque chose du genre).
Bien sûr, il faut le regarder surtout pour les images, parce que l'intrigue n'est pas du tout complexe, et que l'ensemble va à un rythme assez pépère, surtout quand on a regardé du Doctor Who la veille au soir... mais les effets spéciaux n'ont pas tant vieilli que ça et les décors sont superbes. Il y a des plans d'exploration de la gigantesque entité-qui-approche-de-la-Terre qui sont tout simplement somptueux. La musique de Jerry Goldsmith et la fin du film sont délicieusement kitsch. L'ensemble a certes un charme suranné, mais du charme quand même. Et puis ça permet de découvrir en douceur les principaux personnages et ficelles de la série.
(Ça me laisse rêveur, je me demande ce qui se serait passé si j'avais découvert ça en premier et non Star Wars quand j'étais petit...)
La suite demain tongue

Bon, par contre les documentaires après (deux, ou trois vu que le second était en deux parties) étaient assez inégaux et même longuets par rapport à la quantité d'informations qu'ils contenaient. Et ils se concentrent trop sur l'aspect technologique, ce qui devient assez lassant quand le second redit en partie les mêmes choses que le premier avec la pub gratuite pour Apple en plus (mais oui on saute des calculateurs-armoires à l'iPod, il n'y a pas du tout eu de K7, de Walkman ou de choses de ce genre avant...). Bon, cela dit, le premier donne des infos intéressantes sur la genèse de la série et la vie de son créateur, et le second sur les différences entre les séries TV successives (très peu de choses sur les films en dehors du premier, par contre).

Dernière modification par Tybalt (27/05/2013 01:31:36)

Hors ligne

 

#13 27/05/2013 17:45:25

Beric Dondarrion
Lige
Date d'inscription: 13/01/2012
Messages: 65
Site web

Re: Star Trek

Tybalt a écrit:

Ben il a pas si mal vieilli que ça, ce premier film Star Trek smile (même si je subodore que l'image a été restaurée pour une édition DVD récente ou quelque chose du genre).

Plastiquement parlant, le film est encore très beau, mais ce qui a mal vieilli à mes yeux, c'est vraiment le jeu rigide des acteurs.

En revanche j'ai bien été déçu par le premier documentaire : des erreurs de doublage grossières (la vitesse de la lumière à 300 km par seconde par exemple ...), on y apprend peu de choses (sur la genèse de la série et Gene Rodenberry, il y a plus de choses sur wikipédia) ... bref, je n'ai même pas eu le courage de regarder le second documentaire.

Tybalt a écrit:

(Ça me laisse rêveur, je me demande ce qui se serait passé si j'avais découvert ça en premier et non Star Wars quand j'étais petit...)

J'ai découvert les deux univers plus ou moins en parallèle : mon premier épisode de Star Trek date de la première diffusion sur TF1 au début des années 80 (je m'en souviens encore, c'était l'épisode "Contretemps" de la première saison) et mon premier Star Wars est le retour du Jedi à sa sortie en France en 1983, et je dois avouer qu'entre les deux mon cœur balance. Certes Star Wars est plus épique, plus tourné vers l'action, mais le côté découverte, exploration de Star Trek stimule plus l'imagination.

Dernière modification par Beric Dondarrion (27/05/2013 19:03:54)

Hors ligne

 

#14 28/05/2013 01:03:42

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

@ Beric Dondarrion : Oui, le jeu des acteurs fait très "protocolaire", et donc assez suranné... personnellement ça ne m'a pas trop gêné, ça a un petit côté "univers différent" (parce que ça fait "protocolaire" mais pas "militaire américain" contrairement à un Stargate... y a pas à dire, un concept de mission pacifique, ça change la vie ! C'est fou comme on se passe facilement de l'armée américaine quand on veut !).
Ce qui m'a un brin embêté, c'était plutôt la rareté de l'humour... mais la fin change (un peu) ça. "La" révélation du film est bien trouvée et a de quoi nous laisser rêveurs...

D'accord avec toi sur le côté terriblement pauvre du premier documentaire. Le second est à peine meilleur (sa seconde partie surtout), mais il faut supporter les blagounettes vraiment nulles et toutes sortes d'images qui ne servent pas à grand-chose. J'ai moi aussi regretté un bon vieil article Wikipédia, ou une conversation avec un fan...

Et donc ce soir c'était d'abord Star Trek II - La colère de Khan. Qui est vraiment bien, voire très bien. Les relations  entre membres d'équipages et entre les différents équipages rendent le scénario plus riche et plus vivant (c'est vraiment un point fort du groupe des personnages principaux dans cet univers, qui est du coup plus crédible et facile à renouveler qu'un Star Wars - moins "monarchie héréditaire", aussi). Et surtout le "méchant" est excellent, avec un acteur magistral et un bon scénario bourré de ficelles classiques mais efficaces - c'est un peu l'excellent méchant pulp comme on se l'imagine, retors, cruel, tenace, classe et prompt à balancer des répliques très éloquentes un peu tout le temps. Il y a un bon dosage entre l'exploration, l'action et l'approfondissement des personnages. Les effets spéciaux font années 1980 mais ne m'ont pas paru trop souffrir du temps.

Après le dénouement du II, le sujet du III devient assez évident et il est donc centré sur Spock. Hélas... c'est nettement moins bien.
Déjà parce que le scénario est en partie prévisible et sous-exploite complètement les ficelles narratives préparées par le II. Curieusement, c'est plutôt le début qui m'a intéressé, avant l'expédition proprement dite (là encore, les relations entre les différents équipages sont intéressantes) ; la seconde moitié sonne plus creux. Autre nette faiblesse : les méchants sont assez basiques, surtout comparés à Khan dans le II.
Ensuite parce que là, pour le coup, les effets spéciaux font mal. Les vaisseaux sont toujours soignés, mais leur incrustation dans les plans larges est assez inégalement faite. Et alors les décors... eux, ils font carrément fauché. D'un côté c'est bien, ça donne envie de faire son film de SF à la maison. Mais additionné au scénario faiblard, ça donne des moments très navetesques (de "navet", pas de "navette").
Enfin bon, le dénouement était prévisible depuis le début, et les dernières scènes, là aussi, niveau décors et costumes, mh, c'est très, très kitsch. Et on reste en plan sur pas mal de points quant à l'avenir de l'équipage et du vaisseau. J'espère que c'est un peu rabiboché dans le IV.

La suite dimanche !

Hors ligne

 

#15 28/05/2013 11:00:40

mangani
Lige
Date d'inscription: 20/07/2006
Messages: 47
Site web

Re: Star Trek

Star Trek V  (réalisé par William Shatner) est en effet pas très bon. C'est le seul film à ne jamais être sorti en salle chez nous.

Pour les deux derniers, Insurrection est sympa, sans plus, et donne l'impression d'un épisode de la série avec plein de moyens. Le dernier, Nemesis, est celui que j'ai trouvé le plus mauvais de la série et, avant l'arrivée de JJ Abrams, il passait pour celui qui avait sonné le glas de la série au cinéma.


VANNEREUX Michel
La Tribune des amis d'Edgar Rice Burroughs
Perry Rhodan / Basis
http://www.stellarque.com

Hors ligne

 

#16 02/06/2013 20:01:15

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

Star Trek 4 et 5 sur Arte, c'est ce souââââârrr ! tongue
(Et demain le 6, Terre Inconnue, puis Premier contact.)

Notons qu'à l'occasion de ce cycle j'ai aussi découvert les fort belles bandes originales des trois premiers films, composées respectivement par  Jerry Goldsmith, James Horner et James Horner aussi, toutes trois valant un détour d'oreille. En voici trois petits extraits avec le thème principal de Star Trek, le film, puis le thème d'ouverture de Star Trek II : La Colère de Khan et le prologue et l'ouverture de Star Trek III : à la recherche de Spock.

Dernière modification par Tybalt (02/06/2013 20:02:06)

Hors ligne

 

#17 03/06/2013 01:19:16

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

Et donc Star Trek IV et V (en chiffres romains ça fait plus SF, paradoxalement).

Star Trek IV, Retour sur Terre : pour des raisons directement liées à la fin du troisième film, Kirk et son équipage ont troqué l'Enterprise pour un vaisseau klingon et sont dans une situation des plus délicates vis à vis de leur hiérarchie : ils doivent rentrer sur Terre et y comparaît à leur procès pour pas mal de motifs. Mais un impondérable se présente, sous la forme d'une énorme sonde semblable à un gros bloc rectangulaire noire doté d'un émetteur dont les ondes bousillent tous les systèmes électriques et informatiques, et qui, arrivée en orbite autour de la Terre, commence à ioniser les océans... le tout en émettant un message que personne n'est arrivé à décoder. L'équipage de Kirk parvient à comprendre que le message adressé à la Terre est en... baleine. Or les baleines ont disparu au début du XXIe siècle et il n'en existait que sur Terre. Spock propose alors de... remonter dans le temps jusqu'au XXe siècle, et de... ramener des baleines dans le présent (au XXIIIe siècle, donc), afin de... voir si on peut comprendre le message grâce à ça. Le tout en quelques heures parce que sur Terre ça urge.
Ahem. On se retrouve donc dans un film heureusement à but comique dont l'esprit est très proche d'un épisode de Doctor Who, et le comique joue évidemment beaucoup sur l'apparition de ces envoyés secrets du futur en pleines années 1980. D'où jeux multiples avec les préoccupations du moment, que ce soit l'écologie, le nucléaire, la Guerre froide, etc. Regardé en 2013, le film acquiert un charme supplémentaire, en partie parce qu'au niveau technologique la réalité rejoint doucement le niveau du futur de Star Trek, en tout cas pour l'informatique (pour le reste, notamment la médecine, qui donne lieu à une scène impayable, il y a encore de la marge !).
Alors donc on s'amuse bien... le problème, c'est que le scénario global est horriblement contourné, qu'il faut bien aimer les intrigues cousues de fil très, très, très blanc (en l'occurrence ça ne m'a pas dérangé, mais il y a des allergiques), et comporte des trous béants :

Spoiler:

Le paradoxe temporel dû à l'approximation du retour et aux altérations du passé (la moindre n'étant pas la femme qui suit les baleines au XXIIIe siècle !), les océans ionisés qui apparemment se désionisent tout seuls...

Mais je ne sais pas trop comment les séries TV appréhendaient le voyage dans le temps, alors, après tout...
Bref, ça se laisse regarder, mais un peu décevant tout de même par rapport au bien que j'en avais entendu.

Star Trek V : L'Ultime Frontière : après cet épisode comique, je m'attendais à un retour au sérieux, et aussi au pire puisque ce cinquième film a très mauvaise réputation. Bilan : en fait ça se laisse regarder et personnellement je trouve que dans la moyenne ça n'est pas si pire que certains moments du III. Mais il y a trop d'humour, notamment au début, qui affaiblissent complètement les enjeux dramatiques... et cette fois, il y a franchement des bouts honteusement pompés de Star Wars (un paysage tatooinesque, la Cantina...), ce qui est indigne d'un univers nettement plus ancien que celui de Star Wars ! Autre problème, le dénouement et ses effets spéciaux terriblement kitsch. Point fort : le personnage du "prophète" n'est pas si mal conçu et pas inintéressant, et il permet au film de revenir à des enjeux très "startrekkiens", à savoir l'exploration spatiale et l'aventure humaine.
Bref : finalement ça se laisse regarder, mais il vaut mieux être indulgent.

Un problème général des films, surtout à la longue, est quand même le jeu de William Shatner, qui fait terriblement pépère. Un homme plus mûr avec les soucis qui vont avec, c'est une bonne idée, c'est original par rapport au jeune premier hypergénérique (je vous regarde, Luke...), mais ça aurait réclamé un meilleur acteur. Spock en revanche me plaît terriblement, mais par moments on regrette qu'il n'ait pas mieux pour lui donner la réplique...

Demain le VI et "Premier contact"...

Hors ligne

 

#18 03/06/2013 22:37:48

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Star Trek

J'avais oublié que "Terre Inconnue" le VI donc était aussi sympa !

Et c'est parti pour l'arrivée de Picard ENFIN !!!!

Pour les fans j'ai aussi eu le plaisir d'assister au vernissage de l'expo Star Trek au Dernier Bar avant la Fin du Monde en début de soirée et c'est jusqu'à fin juin si vous pouvez aller jeter un oeil.

Allez j'y retourne parce que "resistance is futile, you gonna be assimilated" coeur

Cette voix !!!!!


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#19 05/06/2013 23:35:58

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1298

Re: Star Trek

Effectivement ces deux derniers films du cycle d'Arte étaient vraiment bien tous les deux, chacun dans son genre !

Star Trek VI : terre inconnue est l'avant-dernier film Star Trek mettant en scène l'équipage et les acteurs de la série originale. Le point de départ de l'intrigue - une chance de paix inespérée entre les Klingons et le reste de la galaxie, après une interminable guerre - fait fortement référence à la fin de la Guerre froide (le film est sorti en 1991), ce qui a d'ailleurs beaucoup fâché le critique de Télérama... mais ça n'empêche pas le film d'être franchement bon. Le scénario dose bien l'exploration, l'action, l'approfondissement des personnages (Spock gagne encore en complexité, notamment), et les réflexions de fond à l'aide notamment de citations d'oeuvres du "monde réel" comme les films Star Trek aiment à le faire - en fait, je suis impressionné par le nombre et le niveau des petites références à la littérature classique, qui restent assez discrètes pour ne pas perturber la cohérence du film, mais sont très appréciables smile
L'intrigue arrive à renouveler l'univers et les situations par rapport aux films précédents, que ce soit les planètes, les ET qui apparaissent (beaucoup plus variés que dans les précédents films) ou l'approfondissement des aspects politiques de la galaxie Star Trek.
Certes, il y a quelques clichés, et la fin est un brin rapide, mais l'ensemble reste vraiment bon. Les effets spéciaux, quoique encore un brin vieillis, sont corrects et variés.

Star Trek : Premier contact, le 8e film de la série (après Générations qu'Arte n'a pas diffusé), met cette fois en scène l'équipage du nouvel Enterprise et de la série Star Trek: Next Generation, et le capitaine Picard succède donc à Kirk. Il faut le temps de s'habituer aux nouveaux personnages quand on n'a pas (encore) vu la série, mais l'intrigue est globalement compréhensible, même s'il y a des bouts d'allusions et des trucs technologiques qui se comprennent sûrement mieux en ayant vu la série.

Spoiler:

Un jour on m'expliquera comment fonctionne le voyage dans le temps dans cet univers. Parce que là les Borgs ont l'air de faire ça super facilement, genre fastoche on remonte dans le passé tous les jours... du coup, on se dit que même après de multiples efforts pour les arrêter, ils pourraient recommencer très vite neutral

Premier changement, impressionnant : le bond en avant de la qualité des effets spéciaux et des moyens ! La différence est vraiment impressionnante, on en prend plein la vue.
Deuxième changement : un gros approfondissement de la technologie et de sa (tentative de) crédibilité scientifique. Les admirateurs de l'Enterprise (dont moi) auront le plaisir de voir un plan complet du vaisseau dans la salle de contrôle. Le vocabulaire scientifique ou pseudo-scientifique est beaucoup plus élaboré, on a davantage l'impression d'une physique alternative de SF qui se développe en profondeur.
Même chose pour la chronologie d'ensemble de l'univers, puisqu'on a, comme dans le IV, un voyage dans le passé, mais cette fois vers une époque déjà "SF", à savoir la construction du premier vaisseau plus rapide que la lumière et le premier contact de l'humanité avec un peuple extra-terrestre. C'est agréable d'en apprendre plus sur les fondations de l'univers.
Du côté des personnages, les membres du nouvel équipage sont intéressants, et le capitaine Picard, qui a ses défauts comme Kirk, est porté par un acteur qui a beaucoup de présence et parvient à donner de la force à son calme apparent (pas comme Shatner qui donnait souvent l'impression d'être dans son salon ou au bar du coin pendant qu'il sauvait la galaxie...). Petit regret, en dehors de Picard et Data, les autres membres de l'équipage ne sont pas très fouillés, et les autres personnages restent assez archétypiques.
L'histoire ? Nettement plus sombre que les films précédents, grâce aux Borgs, des méchants du genre "troupeau zombie qui assimile tout dirigé par un esprit de ruche", façon Cybermen de Doctor Who ou Zergs de StarCraft ou... pas mal d'autres univers en fait. Je ne sais pas si c'est dû au fait que Star Trek a été beaucoup copié ou si c'était déjà un cliché à l'époque, mais ces méchants font assez "méchants de SF génériques" et ne m'ont pas paru hyper bien intégrés à l'esprit de l'univers tel qu'il se développait jusque là. C'est aussi dû au fait qu'avec des méchants comme ça, la logique d'exploration pacifique et de négociation est tout bonnement abandonnée. Dommage, c'est l'une des caractéristiques de Star Trek qui me plaît le plus...
Très générique aussi la reine des Borgs, et juste après le 6 on n'en finit pas avec les femmes fatales et autres femelles maléfiques. J'ai moyennement accroché aux scènes entre Data et elle, mais il faut avouer que le personnage de Data est bien approfondi et intéressant.
Malgré cet infléchissement, le scénario se débrouille très bien pour installer une ambiance oppressante de huis clos, et a l'intelligence de soigner les méchants pour les rendre vraiment puissants et effrayants (là encore les effets spéciaux sont superbes). Là où ça va un peu moins bien, c'est à mon avis dans la partie qui se passe sur Terre avec la préparation du premier contact : il y a un peu trop d'humour gratuit à côté de la plaque, certes assez subversif pour des Américains je suppose (ça déboulonne le culte des grands hommes) mais enfin quand même, ça m'a trop fait penser au trip camping-chansons à boire du 5.
Ce 8e film reste sans difficulté un bon cru, en tout cas pour qui ne connaît pas la série correspondante, et il me donne bien envie de voir Générations, le 7e film, qui montre la transition entre l'équipage de Kirk et celui de Picard. Et les films suivants, évidemment smile

Dernière modification par Tybalt (05/06/2013 23:46:30)

Hors ligne

 

#20 06/06/2013 01:07:05

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Star Trek

il faut savoir que les borgs quand ils ont été introduits dans la série, étaient présentés par Q, l'entité qui a provoqué la confrontation avec l'enterprise *, comme l'utilisateur ultime ***, un ennemi auquel la fédération malgré l'attitude bravache de Picard, n'est absolument pas préparée. Et l'épisode donne raison à Q.
Du coup, humilié Picard doit fuir la queue entre les jambes.

Puis plus rien, jusqu'à la saison 3.
Et la bataille de Wolf 359, où 40 vaisseaux de la fédération affrontent un seul cube borg.
Sur les 40, un seul s'en sort.
Les pertes humaines sont énormes, et les borgs sont pour ainsi dire entré dans la légende des méchants de télé smile

Le film les pose comme une menace sérieuse. Et l'enterprise semble bien démuni.
mais le problème c'est que comme pour les daleks et les cybermen dans Doctor who, ils ont été par la suite trop utilisés, et comment vaincre un ennemi surpuissant sans rendre l'histoire idiote ?




* dans un épisode de la saison 2 intitulé "q who"** tongue
"Why?"
"Why? Why, to give you a taste of your future, a preview of things to come. Con permiso, capitán? The hall is rented, the orchestra engaged. It's now time to see if you can dance."

** je me demande si le jeu de mot est volontaire happy
"You judge yourselves against the pitiful adversaries you've encountered so far: the Romulans, the Klingons. They're nothing compared to what's waiting."

*** "The Borg are the ultimate user. They're unlike any threat your Federation has ever faced. They're not interested in political conquest, wealth, or power as you know it. They're simply interested in your ship, its technology. They've identified it as something they can consume."  (memory alpha tongue)

Dernière modification par Zébulon (06/06/2013 01:15:02)


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

Pied de page des forums