#21 13/12/2012 12:47:15

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35167
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Un "camarade" absent pour le moment m'a transmis sa critique...

Ambiance

Finalement ce sont les programmations locales qui ont dcid de mon premier visionnage cin du Hobbit, la sance de minuit 15 en VF - 24 im/s, curieux notamment de voir quels spectateurs accompliraient ce dplacement-l en milieu de semaine dans une ville de province.

Jy ai vu une audience compose en majorit dtudiants, pas si nombreux que cela, et surtout plus attentifs que turbulents, en raison sans doute des nombreux dbats sur la ralisation du film qui ont prcd la diffusion.

Autrement dit, une gnration dj trs sensiblement diffrente de celle qui avait assist aux premires de la trilogie du SDA, laquelle parat avoir privilgi la prudence la fivre quavait suscit en particulier lattente du Retour du Roi.
Jessaierai aussi dexaminer ici si des facteurs distractifs, notamment techniques, peuvent perturber les perceptions des spectateurs au point de les priver dindulgence lgard des fragilits intrinsques la trame narrative originale du Hobbit de Tolkien et son statut de prequel-qui-signorait. A bien des gards, le dfi pour P Jackson et son quipe tait considrable, farci de piges comme le sort du vaisseau de King Kong la rencontre de Skull Island : Rocks ! Rocks Everywhere !


Aspects techniques

La principale force du film me parat tre son vidence somptueuse, au moins quivalente ce dont avait pu bnficier la prcdente trilogie.

On ne peut que saluer les pas de gant raliss par la technologie : elles relguent les prouesses pourtant considrables du SDA, qui devra dsormais shabituer, comme les autres, tre regard sous ce prisme-l.

Latout le plus flagrant, bien que rarement voqu jusquici, est la faon dont P Jackson a exploit lextraordinaire dfinition des frames (4 ou 5 Mo), qui du dbut la fin du film immensifie lcran de cinma et lance au spectateur le dfi poustouflant dexplorations ultrieures de cet univers visuel.

Ce paramtre a dailleurs srement convaincu P Jackson de mettre en premire ligne, plutt que le trou de Hobbit, Un Erebor incommensurablement plus magnifique que ce quavait dessin Tolkien. Cette trilogie, et cest vital pour elle, ne fait pas ple figure face des concurrences qui misent beaucoup sur la grandiosit, enjeu auquel lcrivain tait videmment tranger quand il crivit Bilbo.

Le second atout est la matrise CGI des personnages, en motion-capture ou par dautres procds. La premire trilogie avait fascin en inaugurant des scnes de foules galopantes o chacun des micro-protagonistes bataillait, sous le logiciel Massive, avec son environnement immdiat dans des face--face de combat. Ici des scnes immenses sont parsemes de personnages individualiss qui relvent avec succs le dfi de la trs haute dfinition.
Il en va de mme pour lanimation des visages (ct affreux videmment). L o Gollum avait t seul en scne (avec le troll de la Moria), une foule de protagonistes animent leur trogne  en direct, les trolls ouvrant un bal qui spanouit chez lhainocratie speedeuse des gobelins.

Le paradoxe est que certains critiques dprcient les CGI du Hobbit en vertu da-priori favorables au naturel des acteurs,  sans raliser que les personnages re-manufacturs par P Jackson SONT des acteurs dont prcisment les CGI permettent de traduire le jeu scnique, l o jusque-l le maquillage figait les facis. Ainsi cest grce eux que le Grand Gobelin nous gratifie dun talage de lubricit putride qui lui ballote jusque dans les bajoues, et que le Gollum de Serkis, au sommet de sa gestuelle de la tte aux pieds, se met en situation de se voir dcerner le titre de classique acadmique du figure-capture, son relatif handicap de ntre pas un personnage neuf tant surmont par la gloire de son prcdent avatar.

Si jaborde seulement maintenant la question de la 3D (mais pas encore celle du 48 images/s), cest quelle est indissociable de la haute dfinition de limage et de la qualit des CGI, indispensables pour faciliter les efforts dajustement de loeil. Pour avoir vu le film en 24 images/seconde, donc dans des conditions de visualisation non optimales, je peux tmoigner quen dehors dune poigne de scnes (les batailles filmes de prs), le relief dans Le Hobbit sest montr performant et confortable au sens o je le prfre, cest--dire contemplatif plutt quagressif.
Le cerveau humain tend reconstituer la taille de la scne projete devant lui au format qui correspond sa logique la plus familire. Or de ce point de vue-l des prouesses me paraissent avoir t ralises dans plusieurs directions : par exemple, Bag End, lpaisseur athltique des nains impressionne, et Gandalf est le gant, parce que le ralisateur a privilgi une vision hauteur de hobbit. Sur dautres plans larges, y compris en pleine nature, cest leur petitesse qui frappe lesprit. Nous sommes donc bien au-del dune simple matrise correcte du 3D, et cest le genre de prouesse qui attire et fascine.

Sil ny avait eu que des scnes contemplatives, la combinaison Haute dfinition+Qualit des CGI+ Cadrages et Eclairages aurait sans doute permis de faire lconomie de la projection 48 im/s. Toutefois le film ne pouvait faire limpasse sur les scnes de bataille, pour lesquelles le cinma daventure en gnral, et pas seulement le Hobbit, est vulnrable lennui, la sensation de bas-de-gamme, ou lappesantissement complaisant.

Manifestement conscient de cet cueil, le Hobbit sest attach le domestiquer sans abuser des scnes gore, conclues en un clair (les dcapitations) ou bien filmes de loin (gollum). Pour autant, il ne sagissait pas de faire limpasse sur les combats de prs impliquant des cratures, y compris si le problme de la 3D se pose en pareil cas : en 24 im/s, si brves et matrises soient-elles, ces scnes reprsentent un fardeau pour le spectateur : Jattends donc de revoir le film en 48 im/s pour tmoigner si le problme a t rectifi par ce rythmage. Pour linstant, je me contente dmettre lhypothse que ce sera le cas, puisque lajout de plusieurs de ces scnes a t maintenu par P Jackson, et de sonder lopinion de ceux qui auront lu mon commentaire avant de se rendre une sance en 48 im/s.

A priori, je trouve peu crdibles les commentaires qui imputent au 48 im/s un effet Benny Hill ou des dcors en toc. Jimagine quils maltraitent la ralit objective , car le 48 im/s na rien voir avec la visualisation des dcors, et tous les dcors que jai vu en 24 im/s sont irrprochablement superbes ; jaurai donc plutt tendance supposer que certaines projections ont t victimes dcrans mal polariss, de projecteurs mal synchroniss, de vitesses de projection mal ajustes, dautant que la HD + 48 im/s met coup sr les matriels lpreuve, vu que dans ma salle, 24 im/s seulement ont suffi pour qu plusieurs reprises limage et le son se figent durant quelques fractions de seconde.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 13/12/2012 15:19:59

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Bon ben je vois que pas mal de monde s'y est coll alors mon tour. Fan du SDA et de tout ce qui tourne autour de la Terre du milieu, passionn par l'histoire de ce monde et de la magie et de la posie qui l'habite. J'ai apprcie les films du SDA de PJ mme si la posie de la Terre du Milieu fait dfaut mais cela est inhrent au support ( ou alors il aurait fallu 6 films de 3h mme si n'aurait pas t pour me dplaire !)


Tout d'abord, je l'ai vu en 24 img/sec 3D et VF. Je tiens prciser que je ne tenais pas la base la voir en 3D mais c'tait la seule sance dispo cette heure l. Je voulais pas attendre la sance d'aprs alors j'y suis all.

Tout d'abord, c'est la 1re fois que je voyais un film en 3D ( je vais pas souvent au cin et la 3D me botte pas ). Mes craintes se sont confirmes, je n'ai pas trouv a trs transcendant, je dirais mme presque inutile...
Ceci dit je compte le revoir dimanche en 2D mais je ne vais pas autospolier ma critique, donc passons aux points faibles et points forts


Point faibles

1. 3D inutile mais peut tre ne suis-je pas fait pour ce format.

2.

Spoiler:

Comme dit en dessus, l'arrive Fondcombe un peu "force"...

3.

Spoiler:

Gandalf est un magicien alords pourquoi ne fait'il jamais de magie ? Hormis quand il met le feu aux pommes de pin la fin ( et encore a manque d'envergure) la fin ou quand il brise le rocher avec les 3 Gobelins ( mais l pareil, a manque d'effets "pyrotechniques). Le problme est que c'tait la mme chose pour le SDA. Alors, bien sur, je ne demande pas une dbauche d'effets spciaux car la magie chez Tolkien est utilise de manire parcimonieuse et trs subtile mais on a l'impression d'un magicien de ... pacotille ( contrairement ce qu'il dit dans une clbre scne du dbut du SDA avec bilbon. D'ailleurs il y a un clin d'oeil cette scne dans Bilbo avec les nains ...;-)

Dites moi d'ailleurs si vous tes d'accord sur ce point l car c'est mon perso prfr alors je ne suis peut tre pas objectif.


Points forts

1.Radagast est plutt pas mal alors que j'avais un peu peur.

Spoiler:

Bon, les lapins avec le traineau cv'est peut tre un pu too much  mais le coup du duel lapins de Rhasgobel/Wargs avec Radagast qui se la raconte avec ses lapins  m'a bien fait marrer. Et puis je trouve que a s'intgre assez bien car BTH est tout de mme un conte. ca ajoute un peu de frie et c'est pas pour me dplaire.

2.J'ai bien aim

Spoiler:

le cot glauque bien rendu  de Dol Guldur.

3.Enfin un film  qui prend le temps de poser une ambiance ! Pas mal ont trouv des longueurs au film, moi non ! Pourquoi il faut obligatoirement de l'action au bout de 30 secondes de film ? Alors, je ne suis peut tre pas objectif parce que j'adore le monde de Tolkien et que plus j'y suis, mieux c'est, mais l on sent qu'il a le temps de faire ce qu'il veut. L'heure d'intro passe donc trs bien

Spoiler:

( la dcouverte d'Erebor et son attaque par Smaug sont  juste normes !)

L'arrive des nains est bourre d'humour ( comme le livre ) et je n'ai pas trouv a long du tout.


4.Comme tout le monde, j'ai trouv la scne avec

Spoiler:

Gollum parfaite et, l'image du personnage, on ressent tout tour de la haine pour lui, de la piti, voire mme de la sympathie selon quel face prend l'ascendant sur lui. Techniquement, c'est simple, c'est parfait !

5.Les paysages sont grandioses ( la Nouvelle Zlande peut s'attendre un nouvel afflux massif de touristes !)

6.Techniquement, WETA vient d'craser la concurrence ! Tout s'intgre parfaitement. J'avais peur de a car je prfre les costumes et le maquillage que des effets spciaux outrance. Sauf que l, on ne voit plus la diffrence !

7. Les rfrences toute la mythologie de Tolkien. Ok c'est du fan service mais j'adore et a donne de la consistance au film.

8. Les rajouts scnaristiques des appendices me comblent au del de touite esprance pour lemoment.

9. Euh, aprs a, qu'est ce qu'ils vont bien pouvoir mettre dans la VL ?!

Je n'ai donc pas vu passer les 3 heures passer et il y avait eu la suite, j'enchainais direct !
Seul regret (rvlateur de la manire dont j'ai apprci le film): en sortant, le 1er truc que je me suis dit c'est " Dommage que PJ n'ait pas pu disposer d'autant de temps pour le SDA, sinon je n'ose imaginer la tuerie monumentale que a aurait pu tre !" Parce qu'entre 3 films de 3h pour 1500 pages et  la mme chose pour 400 pages, forcment a se voit!

Donc pour moi le contrat est rempli !

Je reviendrais rajouter quelques trucs si besoin car je retourne le voir en 2d dimanche.

PS : pour le point faible au niveau de Gandalf que j'ai mentionn plus haut, pouvez vous vraiment me dire ce que vous en pensez car je me demande si c'est moi qui me fait des ides ou pas ...

Dernire modification par verseb (13/12/2012 15:35:10)

Hors ligne

 

#23 13/12/2012 15:44:41

Eriol
Lige
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30/12/2011
Messages: 71

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

verseb a crit:

PS : pour le point faible au niveau de Gandalf que j'ai mentionn plus haut, pouvez vous vraiment me dire ce que vous en pensez car je me demande si c'est moi qui me fait des ides ou pas ...

PJ a toujours dit que le pouvoir de Gandalf devait, selon lui, rester trs suggestif. Je suis assez d'accord avec lui sur ce point. A mon avis, moins on tale de magie, mieux c'est. Cela se justifie en outre ce moment de l'histoire. Contrairement au SDA, il ne s'agit pas de sauver le monde. Il est donc logique que Gandalf utilise moins son pouvoir.

Hors ligne

 

#24 13/12/2012 16:02:33

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Eriol a crit:

verseb a crit:

PS : pour le point faible au niveau de Gandalf que j'ai mentionn plus haut, pouvez vous vraiment me dire ce que vous en pensez car je me demande si c'est moi qui me fait des ides ou pas ...

PJ a toujours dit que le pouvoir de Gandalf devait, selon lui, rester trs suggestif. Je suis assez d'accord avec lui sur ce point. A mon avis, moins on tale de magie, mieux c'est. Cela se justifie en outre ce moment de l'histoire. Contrairement au SDA, il ne s'agit pas de sauver le monde. Il est donc logique que Gandalf utilise moins son pouvoir.

Je suis galement d'accord avec lui sur ce point ( la magie n'est galement pas prsente tout le temps chez Tolkien) et c'est ce qui m'avait plu dans les bouquins. Beaucoup est suggr.. mais quand il l'utilise ( rarement certes car c'est trs fatiguant Cf. mines de la Moria), a claque tout de mme ( Scne avec une attque de loups dans le SDA o le feu cre par Gandalf se propage de cimes d'arbre en cimes d'arbre ou alors combat contre le Balrog qui zbre le ciel d'clair pendant plusieurs jours.

Pour rsumer mon ressenti, si PJ avait cd la facilit et trop utilis la magie pour nous en mettre plein la vue, je n'aurais pas apprci du tout. L'usage de la magie est rare avec Gandalf mais je trouve que les 2 ou 3 fois o il l'utilise, ca aurait pu tre fidle au livre ( comme je l'ai dcrit plus haut ).

En tout cas, merci pour ton avis !

Hors ligne

 

#25 13/12/2012 17:45:36

Glaurung
Outrepasseur de la tripartition sacerdotale
Date d'inscription: 07/04/2010
Messages: 3715

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Vu hier soir en VO, 24 fps, et beaucoup apprci.
Alors a m'a moins impressionn que le premier Seigneur des Anneaux, qui m'avait marqu au fer rouge lors de mon premier visionnage, mais je pense que je ne dois pas oublier qu' l'poque j'avais 13 ans et tais, eu gard l'ge, plus facilement subjugu par ce que je pouvais voir.
Si je laisse de ct cette petite nostalgie, je ne peux que dire avoir beaucoup apprcie le film. Je n'ai pas trouv ces 2h40 longues, mais plus aurait probablement t trop. Visuellement, c'est toujours aussi magnifique, un vrai transport en Terre du Milieu.
Du ct de la musique, pas de dpaysement vu qu'on retrouve beaucoup (trop ?) de morceaux trs lis ceux de la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Il y a bien une ou deux transitions abruptes, quelques petits points noirs mais de mon point de vue, c'est vraiment mineur par rapport la magie dgage de ce nouveau grand film.
Je prcise galement que ma mmoire me jouant des tours, je me souviens trs mal de ma dernire lecture de Bilbo, donc j'vais pas m'tendre sur les colle/colle pas/invent vu que je ne peux simplement pas les relever :-)
Sinon je suis un grand fan du traneau lapins, j'veux le mme 1512

Bref, un trs bon moment, en bien bonne compagnie qui plus est wink , j'en attendais pas plus smile


Conil. Du latin cuniculus. Lapin.

Hors ligne

 

#26 13/12/2012 17:53:01

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Mithounet a crit:

Vu hier soir en VO, 24 fps, et beaucoup apprci.
Alors a m'a moins impressionn que le premier Seigneur des Anneaux, qui m'avait marqu au fer rouge lors de mon premier visionnage, mais je pense que je ne dois pas oublier qu' l'poque j'avais 13 ans et tais, eu gard l'ge, plus facilement subjugu par ce que je pouvais voir.
Si je laisse de ct cette petite nostalgie, je ne peux que dire avoir beaucoup apprcie le film. Je n'ai pas trouv ces 2h40 longues, mais plus aurait probablement t trop. Visuellement, c'est toujours aussi magnifique, un vrai transport en Terre du Milieu.
Du ct de la musique, pas de dpaysement vu qu'on retrouve beaucoup (trop ?) de morceaux trs lis ceux de la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Il y a bien une ou deux transitions abruptes, quelques petits points noirs mais de mon point de vue, c'est vraiment mineur par rapport la magie dgage de ce nouveau grand film.
Je prcise galement que ma mmoire me jouant des tours, je me souviens trs mal de ma dernire lecture de Bilbo, donc j'vais pas m'tendre sur les colle/colle pas/invent vu que je ne peux simplement pas les relever :-)
Sinon je suis un grand fan du traneau lapins, j'veux le mme 1512

Bref, un trs bon moment, en bien bonne compagnie qui plus est wink , j'en attendais pas plus smile

ta critique me rassure un peu car j'avais l'impression d'tre le seul avoir autant apprci ! ( Cf ma critique au dessus !)

Sur les transitions, parles tu de celle

Spoiler:

aprs Fondcombe ? O on atterrit direct sur les gants de pierre ? Celle l est pourrie effectivement, c'est d'autant plus dommage qu'il y avait moyen de soigner cette transition car il avait du temps...

Pour les lapins, j'ai bien rigol aussi

Spoiler:

quand on en voit taper un du pied ( style, bouge toi, on se chie dessus nous aussi !!!) quand radagast s'enfuit de Dol Guldur. Bien marrant cette scne !

Hors ligne

 

#27 13/12/2012 17:59:19

Glaurung
Outrepasseur de la tripartition sacerdotale
Date d'inscription: 07/04/2010
Messages: 3715

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

S'agissant des transitions, je pensais surtout celle

Spoiler:

du tunnel qui les mne Fondcombe, a fait un peu "on est poursuivis, vite un tunnel dans lequel on ne serait jamais alls en temps normal, oh tiens, chance, Rivendell !"

Sinon, pour rpondre Eriol :

Spoiler:

pour Radagast et ses lapins qui font des zig-zags, je ne crois pas dire de btise en affirmant qu'il a d commencer sillonner le paysage parce que les Wargs le prenaient en tenaille (on le voit au dbut de la poursuite, virer sur sa droite cause de vilains qui arrivaient +/- en face)


Conil. Du latin cuniculus. Lapin.

Hors ligne

 

#28 13/12/2012 18:10:59

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Mithounet a crit:

S'agissant des transitions, je pensais surtout celle

Spoiler:

du tunnel qui les mne Fondcombe, a fait un peu "on est poursuivis, vite un tunnel dans lequel on ne serait jamais alls en temps normal, oh tiens, chance, Rivendell !"

Ah oui celle l aussi tait rate. Un peu trop gros ...

Bon finalement que ce soit

Spoiler:

avant ou aprs Fondcombe, c'est rat ;-)

Dernire modification par verseb (13/12/2012 18:12:09)

Hors ligne

 

#29 13/12/2012 19:04:09

Cian
Lige
Date d'inscription: 19/03/2006
Messages: 60

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Bonjour tous,

j'ai vu la bte hier aprs-midi, la tte pleine des craintes accumules au fil des critiques ngatives, prt endurer une 3D 48 images par seconde prouvante, et puis le film a dbut... 2h40 de pur bonheur, couls tellement vite. Aucun trouble visuel ni nause voqus par certains, j'ai juste t un peu du de l'apport relatif de ce 48 im/s. Rien de fulgurant, une trs belle image, parfois un peu flou dans l'arrire-plan, la plupart du temps limpide et immersive. Bref, pas une rvolution mais du beau travail, mon humble avis.
Les nouveaux personnages sont attachants, et vu le nombre de nains rien d'tonnant ce qu'il faille trois films pour dvelopper chacun. D'ailleurs, certaines critiques oublient de prendre ce critre en compte. Ce film n'est que la premire partie d'une trilogie alors soyons patient et jugeons l'ensemble (ne soyez pas htifs, matre rleur, comme dirait un fameux Ent). Il y a dix ans, on a suffisamment reproch aux Deux Tours d'tre "sans queue ni tte" pour ne pas recommencer aujourd'hui!
Ct histoire, rien dire (j'en percevrai tous les dfauts lors des prochaines visions, pour l'heure, je suis sur mon nuage).
Martin Freeman est un Bilbo gnial, tel que j'en rvais, bien plus intressant mon sens que Ian Holm. Thorin a du charisme et de la noblesse et Balin une belle prsence. Gandalf a l'occasion d'tre plus prsent que lors de la premire trilogie et je ne peux que m'en fliciter!
Superbe musique d'Howard Shore, mme s'il y a des redites, a et l.
L'intro sur les nains est somptueuse, une vraie splendeur qui ressuscite majestueusement leur monde dchu.
Aprs, les ellipses du scnario (et aucune ne m'a gn) peuvent trs bien s'expliquer par labsence des scnes enleves et que la version longue rtablira srement, comme pour le SDA o elles permettaient de dvelopper certains aspects laisss de ct.
Oups! Le temps passe et je dois m'clipser, la tte encore pleine d'images fabuleuses.
A bientt!

Hors ligne

 

#30 13/12/2012 19:22:37

Zakath Nath
Prisonnire de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2362
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Eh bien je ne m'attendais pas apprcier autant smile . Bon, je ne pensais pas non plus que j'allais dtester ou mme ne pas aimer, mais je pensais que je sortirais mitige, et finalement j'ai ador.

Non qu'on ait le film parfait. Dj, a ne part pas de la mme faon qu'il y a dix ans o Peter Jackson s'attaquait un bouquin touffu et rput inadaptable. Le seul fait d'avoir un bon film semblait assez norme.  Avec Bilbo, on ne demandait pas forcment ce qu'il sorte ce point la grosse artillerie, et je craignais qu'il se laisse un peu emporter par son enthousiasme, et finalement, c'est trs bien pass.

Le dbut prend son temps, avec deux prologues en un, d'abord l'histoire de la perte du royaume d'Erebor, puis un vieux Bilbo tapant la causette avec Frodon histoire de raccrocher les wagons avec la prcdente trilogie (pas sre que a colle autant qu'il le voudrait d'ailleurs). Certains ont trouv le dbut longuet, pour ma part j'ai apprci qu'on prenne le temps de nous replonger dans l'univers (aux paysages qui font toujours autant rver), avant de partir pour l'aventure.

Finalement, le dveloppement de l'intrigue du Ncromancien, et les divers ajouts s'intgrent bien mieux que je ne l'avait espr. Mme si le ct bouffon de Radagast tait un peu trop brut de dcoffrage (on comprend que Saroumane le prenne de haut, d'accord, mais quand mme...), sa prsence sert assez bien l'intrigue (puis malgr tout il se dfend bien). J'ai apprci qu'on amne Azog assez tt dans l'intrigue, en revanche le coup de la traque tait un peu rptitif et tirait en longueur sur la fin. Ce serait d'ailleurs le principal reproche que je ferais: on a tendance faire des suites toujours plus spectaculaires de peur que le spectateur soit blas, mais du coup, alors que Le Hobbit est sens avoir moins d'ampleur que Le Seigneur des Anneaux (le film a d'ailleurs un ct plus lger et humoristique - et j'ai apprci la plupart des gags, mme les moins fins), lors du passage chez les Gobelins, les personnages enchanent les cascades les plus folles et on se demande pourquoi dans la Moria les personnages galrent autant. Quant au combat entre Azog et Thorn qui permet Bilbo de faire preuve d'hrosme plus tt dans l'intrigue, il s'ternisait un peu et j'avais hte que les Aigles arrivent. Un point du scnario tournant autours de la cl que Gandalf confie Thorn, du destin de Thror et de l'apparition du Ncromancien me semble un peu bancal mais on verra s'ils claircissent a par la suite.

Malgr ses rserves je suis quand mme conquise. On retrouve avec plaisir les bobines connues, et les nouveaux sont tous bien choisis. Comme c'tait prvoir, Martin Freeman est l'homme de la situation et joue toujours merveille le type ordinaire confront des vnements et des personnages extraordinaires. Bien sr, avec le dcoupage en trois, il faudra attendre encore pour que le personnage monte l'tendue de sa dbrouillardise, mais on a un Bilbo attachant et Freeman a toujours un bon tempo comique. Thorn est peut-tre un peu trop "humain" (tout comme Kili le beau gosse) mais Armitage rend bien sa noblesse et son ct ombrageux et un peu trop born pour son bien. Avec treize Nains, certains restent un peu trop en retrait mme si on essaie de leur donner chacun des traits particuliers. mais par exemple, impossible de retenir lequel est le dur de la feuille. mergent tout de mme, en plus de Thorn, Baln le sage du groupe, Bofur (James Nesbitt) sans doute parce qu'il est un de ceux qui a le plus de temps de paroles et d'interaction avec Bilbo aprs le chef du groupe, les petits jeunes Fili et Kili et dans une moindre mesure, le bourru Dwaln et le serviable Dori, ainsi que Bombur, mais plus pour son look la Oblix que pour sa conversation.

Malgr quelques excs lors des scnes d'action, je n'ai pas vu les trois heures passer et j'en ai pris plein les yeux (je n'ai pas vu le film avec le systme des 48 images/seconde). Jackson ayant prouv qu'il pouvait faire le plus, ce "moins" n'est donc pas aussi surprenant, je n'en suis pas ressortie avec l'impression que ce sera une date dans l'histoire du cinma ou que a changerait le regard sur la fantasy comme il y a dix ans, mais avec le plaisir d'avoir nouveau suivi une grande aventure et de rempiler pour les deux ans venir, ce qui n'est tout de mme pas rien.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#31 13/12/2012 19:37:05

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12755
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Cian a crit:

Il y a dix ans, on a suffisamment reproch aux Deux Tours d'tre "sans queue ni tte" pour ne pas recommencer aujourd'hui!

Il y a dix ans, on avait bien raison de dire a, et s'il faut attendre la dernire VL du dernier film pour avoir son avis sur celui-ci, c'est tre encore plus exigeant que moi. Chaque film devrait donner envie de voir la suite.

1800 mots pour ma chronique, on approche de la fin.

Hors ligne

 

#32 13/12/2012 19:47:06

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Foradan a crit:

Cian a crit:

Il y a dix ans, on a suffisamment reproch aux Deux Tours d'tre "sans queue ni tte" pour ne pas recommencer aujourd'hui!

Il y a dix ans, on avait bien raison de dire a, et s'il faut attendre la dernire VL du dernier film pour avoir son avis sur celui-ci, c'est tre encore plus exigeant que moi. Chaque film devrait donner envie de voir la suite.

1800 mots pour ma chronique, on approche de la fin.

Pour moi, il est clair que a m'a donn envie de voir la suite surtout qu'il va se passer encore beaucoup de choses dans le 2me.

Toujours prvu pour lundi ta critique ? Ou c'est pour ce soir ?

Hors ligne

 

#33 13/12/2012 19:51:49

Cian
Lige
Date d'inscription: 19/03/2006
Messages: 60

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Pour complter un peu mon premier jet, il est noter que la clbrissime scne des nigmes (dans le noir) entre Gollum et Bibo est tonnamment longue, plante au beau milieu d'un suspense comme un cheveu dans la soupe (que deviennent les nains pendant ce temps? Ils tapent la belote avec l'innarrable Roi des Trolls ?) et pourtant, c'est un vrai moment de grce, malgr la rptition des questions/rponses des deux protagonistes. Le jeu admirable de Serkis et Freeman y est videmment pour beaucoup et c'est en partie cela la magie de Peter Jackson (qui manifestement adore Gollum et lui donne du temps de parole), sa capacit faire d'un joyau ce qui pourrait tre un pensum.
videmment, aussi, Gandalf qui disparat et surgit point nomm pour sauver ses protgs, c'est un ressort scnaristique un peu rptitif et facile, mais tout fait dans l'esprit du livre. Et puis, quelle joie de le voir comme un vulgaire Gimli face Dame Galadriel...
Alors oui, on peut critiquer l'envie. avec souvent beaucoup de mauvaise foi (Comment? Les treize nains ne sont pas tous mis en valeur? Quelle honte, M. Jackson!). Citez-moi donc un film qui mette en scne 15 personnages principaux et qui se paie le luxe de leur offrir le temps d'exister vraiment. Impossible! Et de toute faon, est-ce indispensable? Gimli et Lgolas sont devenus les icnes que l'on connat avec peu de paroles, mais surtout une longue prsence l'cran en arrire-plan d'un admirable Aragorn qui vampirisait l'cran de son charisme.
Longue vie aux nains encore inconnus! Ceux mis en avant sont dj remarquablement typs, chacun dans son style, plus ou moins "humain".
Pour revenir sur tous les commentaires entendus a et l (vous allez passer la sance aux toilettes au-dessus de la cuvette!), je n'en comprends pas la teneur. Mme avec mes yeux de taupe, pourtant trs fatigables, les presque trois heures m'ont laiss sans la moindre gne et encore moins de migraine. Sans doute chacun de nous ragit-il diffremment face aux sollicitations visuelles imposes?
Mystre...

Hors ligne

 

#34 13/12/2012 19:54:11

Cian
Lige
Date d'inscription: 19/03/2006
Messages: 60

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Foradan,
je peux t'assurer que je trpigne de voir la suite, comme j'ai trpign il y a dix ans...
Jackson n'a qu'un effet sur moi: encore! encore! encore!

Hors ligne

 

#35 13/12/2012 20:01:41

verseb
Maa
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 297

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Cian a crit:

Pour complter un peu mon premier jet, il est noter que la clbrissime scne des nigmes (dans le noir) entre Gollum et Bibo est tonnamment longue, plante au beau milieu d'un suspense comme un cheveu dans la soupe (que deviennent les nains pendant ce temps? Ils tapent la belote avec l'innarrable Roi des Trolls ?) et pourtant, c'est un vrai moment de grce, malgr la rptition des questions/rponses des deux protagonistes. Le jeu admirable de Serkis et Freeman y est videmment pour beaucoup et c'est en partie cela la magie de Peter Jackson (qui manifestement adore Gollum et lui donne du temps de parole), sa capacit faire d'un joyau ce qui pourrait tre un pensum.
videmment, aussi, Gandalf qui disparat et surgit point nomm pour sauver ses protgs, c'est un ressort scnaristique un peu rptitif et facile, mais tout fait dans l'esprit du livre. Et puis, quelle joie de le voir comme un vulgaire Gimli face Dame Galadriel...
Alors oui, on peut critiquer l'envie. avec souvent beaucoup de mauvaise foi (Comment? Les treize nains ne sont pas tous mis en valeur? Quelle honte, M. Jackson!). Citez-moi donc un film qui mette en scne 15 personnages principaux et qui se paie le luxe de leur offrir le temps d'exister vraiment. Impossible! Et de toute faon, est-ce indispensable? Gimli et Lgolas sont devenus les icnes que l'on connat avec peu de paroles, mais surtout une longue prsence l'cran en arrire-plan d'un admirable Aragorn qui vampirisait l'cran de son charisme.
Longue vie aux nains encore inconnus! Ceux mis en avant sont dj remarquablement typs, chacun dans son style, plus ou moins "humain".
Pour revenir sur tous les commentaires entendus a et l (vous allez passer la sance aux toilettes au-dessus de la cuvette!), je n'en comprends pas la teneur. Mme avec mes yeux de taupe, pourtant trs fatigables, les presque trois heures m'ont laiss sans la moindre gne et encore moins de migraine. Sans doute chacun de nous ragit-il diffremment face aux sollicitations visuelles imposes?
Mystre...

Au rique de me rpter, j'ai aim la scne avec Gollum AUSSI parce qu'elle dure et que PJ prend son temps. Cette scne n'est pas seulement importante pour le 1er pisode du hobbit, ni mme pour les 3 pisodes du hobbit mais pour le hobbit et le SDA runis. Je pense d'ailleurs qu'il faut s'attendre 1 ajout d'une ou 2 nigmes en plus dans la VL...
Le fait qu'elle arrive en pleine action, bien vu de ta part et l j'ai peut tre une rponse. En effet, la tension ne baisse finalement pas vraiment mais elle est diffrente. On passe d'une tension spectaculaire un huis clos intimiste mais avec une tension extrme car Bilbo risque de se faire bouffer. Et tre enferm avec Gollum dabns une grotte sombre n' est pas ce qu'on apelle une situation rve...Pour les nigmes, c'est le genre de trucs qui fait rflchir en mme temps qu'on regarde le film donc si la scne avait dur 5 mn de plus avec 2 nigmes en plus, je pense que a passait nickel.

Pour les 13 nains et le fait de ne pas tous les connaitre, 100% d'accord avec toi ! Impossible de tous les connaitre un mme niveau sur 3 heures.

Dernire modification par verseb (13/12/2012 20:04:01)

Hors ligne

 

#36 13/12/2012 20:38:47

Zakath Nath
Prisonnire de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2362
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Alors oui, on peut critiquer l'envie. avec souvent beaucoup de mauvaise foi (Comment? Les treize nains ne sont pas tous mis en valeur? Quelle honte, M. Jackson!). Citez-moi donc un film qui mette en scne 15 personnages principaux et qui se paie le luxe de leur offrir le temps d'exister vraiment. Impossible! Et de toute faon, est-ce indispensable? Gimli et Lgolas sont devenus les icnes que l'on connat avec peu de paroles, mais surtout une longue prsence l'cran en arrire-plan d'un admirable Aragorn qui vampirisait l'cran de son charisme.
Longue vie aux nains encore inconnus! Ceux mis en avant sont dj remarquablement typs, chacun dans son style, plus ou moins "humain".

J'ai peut-tre le tort de le prendre pour moi, mais comme j'voque les 13 Nains et le fait qu'on ne les dveloppe pas tous, et que j'utilise le terme "humain" entre guillemets deux messages plus haut, je ne peux m'empcher de me sentir vise.

Je ne dis pas que c'est facile de mettre en valeur un niveau gal une douzaine de personnages (Thorn doit de toute faon tre mis en avant par rapport au reste de la troupe), je n'exclse pas le fait qu'avec encore au moins six heures de mtrages, les plus discrets dans ce film tirent davantage leur pingle du jeu et je ne dis pas que Jackson est un tocard, je veux juste dire que c'est dommage quand on a un bon tiers de la troupe qui fait quasiment de la figuration, mais bon si mme dire a c'est faire preuve de mauvaise foi...

Quant au look trs "humain" de certains, eh bien oui, c'est quand mme un peu facile qu' l'exception de Baln, ceux avec qui le hros ait le plus dinteraction soient ceux qui ont le physique le plus agrable d'un point de vue humain en tout cas (si a se trouve, Kili est considr par ses compatriotes comme un androgyne maigrichon et ils trouvent a trs moche) comme pour pousser l'identification ou je ne sais quoi. Je ne dis pas que c'est gravissime ni que a tire  le film vers le bas (et d'un point de vue purement superficiel, a ne me drange pas que Richard Armitage ne soit pas enfoui sous trois tonnes de latex, loin de l) simplement a ne me paraissait pas ncessaire.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#37 13/12/2012 21:08:15

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12755
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

verseb a crit:

Toujours prvu pour lundi ta critique ? Ou c'est pour ce soir ?

Toujours prvue pour aprs le visionnage VO, je ne change pas d'avis entre le lever et le coucher du soleil moi non plus wink

Hors ligne

 

#38 13/12/2012 23:28:19

Valsirius
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 02/11/2006
Messages: 460

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Juste un petit message pour revenir sur les remarques de certains concernant la musique d'Howard Shore, et le fait que Shore (soit-disant) rutilise normment de thmes du SDA : veuillez noter que de nombreux morceaux que Shore a compos pour le film n'ont pas t utiliss ou ont t tout simplement remplacs par des pistes du SDA, soit du fait d'une dcision du monteur, soit de PJ. Par exemple,

Spoiler:

le thme des Nazgls apparait lors de la confrontation entre Azog et Thorin a la fin du film,

mais Shore a compos une tout autre musique pour cette scne (que l'on peut entendre dans Out Of The Frying-Pan).

Autre exemple,

Spoiler:

The Breaking Of The Fellowship utilis pour la conversation entre Gandalf et Galadriel,

alors qu'on peut trouver la composition originale pour cette scne dans Over Hill.

Cela peut srement s'expliquer cause du montage tardif et des nombreux changements ds au passage de deux trois films, qui ont fait que certaines compositions ne collaient probablement plus en terme de longueur (voire de rythme) avec les scnes pour lesquelles elles taient prvues, mais en aucun cas Shore n'a rutilis outrance les thmes du SDA. Ecoutez la BO pour vous en rendre compte.

Blamez plutt le monteur ou PJ pour ce qui est de la mauvaise utilisation de certains thmes, ou de leur "sur-utilisation" !

Voila, petit "message-parenthse" termin. Veuillez continuer avec vos critiques ! tongue

Dernire modification par Valsirius (13/12/2012 23:30:09)

Hors ligne

 

#39 14/12/2012 00:06:24

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12755
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

intressante parenthse au demeurant, surtout si on discute du bien fond d'une trilogie dcide si tardivement. Trop de hte repartir sur un autre rythme ?

Hors ligne

 

#40 14/12/2012 10:00:06

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1664
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Jai vu Le Hobbit hier soir. Voici un avis rapide.
Il ntait pas ncessaire de montrer Frodon (surtout que celui-ci parat plus vieux). Aprs, une longue mais ncessaire introduction, cela donne un dpart quelques peu ennuyeux.
Les acteurs sont bons, trs bons. Encore une fois, les personnages de Tolkien sont brillament incarne. Mention spciale Ian McKellen, Martin Freeman et Richard Armitage.
Au niveau du rythme, jai trouv que lon tait dj dans une version longue. Il y a des scnes en trop, des petites longueurs sur certaines, et je pense que le film aurait gagn faire 30 minutes de moins.
Au niveau des scnes daction, cest peut-tre leffet 3D, mais je trouve quils font plus jeux vidos , plus numriques que dans le SDA. Mais ce qui ma le plus gn, cest la manire dont les hros se sortent de ces situations Cest gros la premire (les gants) trs gros la seconde (les mines), presque ridicule la dernire fois (les arbres qui jouent domino express) Quant aux liberts prises par rapport au bouquin, eh bien, elles ne m'ont pas vraiment drang.
Bon, me relire, je donne limpression de ne pas avoir aim. Cest faux ! Le Hobbit Un Voyage inattendu est un bon film. Plus une prquelle au SDA quune adaptation du roman de Tolkien dailleurs. Je ne vous cacherai pas les frissons qui mont saisi lorsque jai retrouv la Comt au dbut, avec la musique qui va avec. Aucun film depuis le SDA ne mavait fait a. Jai pass un EXCELLENT moment, jai rigol, jen ai pris plein les yeux un peu trop mon got avec cette S^%*** de 3D qui tue tous les paysages que jaurais aims dvor des yeux et ma donn mal la tte.
Vous laurez compris : jirai voir la suite, et mme avant, revoir ce film, mais en 2D.
Un bon dbut, un trs bon dbut, mais pas un grand dbut !

Zedd

Hors ligne

 

Pied de page des forums