#181 12/04/2013 13:00:49

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1471

Re: Le prochain Terry Goodkind

Le gros problème de Goodkind c'est qu'il n'a pas développé les rares idées intéressantes qu'il a produit : tout ce qui tourne autour du mythe de la frontière ça tombe vite à plat. Les contrées du milieu sont un peu terne. Un peu plus de couleurs anthropologique aurait pu apporter un petit peu plus à l'oeuvre. Le peuple d'Adobe n'est qu'un pâle décalque des Navajos. On y retrouve les longues maisons en terre cuite des cultures Pueblos du sud des USA et du nord du Mexique. Et franchement on était en droit de s'attendre à mieux. Et c'est là tout ce qui sépare Goodkind de Eddings.
Si l'on voit tant les incohérences narratives ( et notamment dans le comportement de Richard) c'est surtout parce que l'univers pêche trop par un excès de classicisme qui le rend sans couleur et sans saveur. Je précise que c'est une opinion personnelle.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#182 12/04/2013 13:34:56

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36147
Site web

Re: Le prochain Terry Goodkind

PS : au cas, murgen n'est pas un multi de ma part. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#183 12/04/2013 13:45:45

Teclis
Maïa
Date d'inscription: 22/07/2012
Messages: 261

Re: Le prochain Terry Goodkind

Si l'on voit tant les incohérences narratives ( et notamment dans le comportement de Richard) c'est surtout parce que l'univers pêche trop par un excès de classicisme qui le rend sans couleur et sans saveur. Je précise que c'est une opinion personnelle.

Outre les incohérences du récit, avec la schizophrénie de ce cher Richard  whistling, ce sont les incohérences de l'univers, et le discours abscons de l'auteur qui, à la longue, ont épuisé l'histoire.
Même si l'EDV n'est pas un chef d’œuvre du genre, retirons les discours politico-philosophiques, les invraisemblances stratégiquo-politique, et rajoutons une once de nuance chez les personnages, et on obtiendra, à mon avis, un cycle beaucoup plus potable (et court, acessoirement wink )

Dernière modification par Teclis (19/04/2013 12:22:54)

Hors ligne

 

#184 12/04/2013 16:00:57

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4650
Site web

Re: Le prochain Terry Goodkind

Murgen détend toi, pour moi c'était une blague hein... Et puis j'aime autant ce grand Gourou que toi tongue (je parle du personnage, j'ai jamais lu ses œuvres impérissables).

Fichu Goodkind qui déchaine les passions comme Dreyfus en son temps !


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Druss La Légende
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#185 13/04/2013 00:28:16

Evildeus
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 13/09/2010
Messages: 722

Re: Le prochain Terry Goodkind

Au moins il ne laisse pas indifférent.


Lecture en cours: A Memory of Light (Jordan/Sanderson), The Eyre Affair (Fforde)
Dernièrement:  The prince of Thorns (8.5/10, Lawrence) The Godling Chronicles Book 1 (7.5/10 Anderson)
A lire:   Gardens of Moon (Erikson), Dragon Heaven (Hobb)

Hors ligne

 

#186 13/04/2013 14:50:23

Malta
Ange gardien
Lieu: Innistrad
Date d'inscription: 25/10/2010
Messages: 948

Re: Le prochain Terry Goodkind

Et ben moi j'ai dévoré avec grand plaisir La Première Inquisitrice tongue

Non sérieusement, l'histoire m'a passionné, ça fait plaisir de "rencontrer" des personnages dont on a tant entendu parler dans le cycle smile


Mon temps fini je m'en irai sur d'autres chemins. Libre.

Hors ligne

 

#187 01/10/2017 11:01:17

lambertine
Hobbitte ambrienne
Date d'inscription: 17/09/2002
Messages: 929
Site web

Re: Le prochain Terry Goodkind

Idem.

Mais je reconnais que je dois avoir mauvais goût. Je n'ai pas aimé Damasio, je n'ai pas aimé Holdstock, j'ai détesté La Tour sombre, j'ai adoré Eddings (enfin,pas Les rêveurs, rapport aux insectoïdes) et de loin préféré Fionavar à Al-Rassan. Et quand j'ai un Goodkind entre les mains, j'ai difficile à le lâcher avant la fin.

Ce n'est pas pour autant que je considère La première Inquisitrice comme un chef d’œuvre. Ce livre est bourré de défauts. Le "jeune savant fou qui fait sa découverte seul dans son coin" ou le serment dû à un chef d'Etat étranger, je n'ai pas vraiment apprécié, pas plus que les ruptures de style (t'as des tas de pages pllutôt pas mal écrites, et puis... paf... hors dialogue, t'as un paragraphe écrit "en langage parlé"). N'empêche que j'ai aimé ce livre (prêté par un ami communiste, en plus)

Hors ligne

 

#188 02/10/2017 08:31:54

Temliw
Sedai
Lieu: Liège
Date d'inscription: 22/05/2017
Messages: 134

Re: Le prochain Terry Goodkind

J'ai beau ne pas aimer Goodkind,

Peut-on envisager que ses notes se font "à l'aune" de la production qu'il a faite avant ?
J'ai l'impression que beaucoup de ses livres sont critiqués "car Goodkind se répète, a déjà écrit ça, n'innove pas", ou parce que "Pour un 10e, 11e, 15e livre, de telles faiblesses sont innacceptables".

Mais du coup, on critique le livre lui-même ou l'auteur ? Ou bien c'est indissociable ? Ou bien c'est en fonction du contexte ?

Parce que je suis tout à fait d'accord avec la notation par rapport au peu d'évolution de Goodkind en tant qu'auteur et son côté prétentieux à prendre son cycle pour ce qu'il n'est pas.
Je le suis moins si on prend le livre comme un one shot "en dehors'' de toute goodkindophobie/goodkindomanie, ou je lui donnerais plutôt 4-4,5.

Je suis d'accord, ça reste un mauvais livre hein (à mon goût)... Mais j'ai l'impression qu'on tacle dans cette série plus l'auteur que le contenu. Et autant ça se comprenait dans la série principale, où on est obligés de comparer le livre à ses prédécesseurs, et où on juge la série à l'aune de tout son contenu, autant je trouve que pour le spin off, c'est moins justifiable.

Hors ligne

 

#189 02/10/2017 10:30:10

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 566

Re: Le prochain Terry Goodkind

Temliw a écrit:

Et autant ça se comprenait dans la série principale, où on est obligés de comparer le livre à ses prédécesseurs, et où on juge la série à l'aune de tout son contenu, autant je trouve que pour le spin off, c'est moins justifiable.

Le spin off c'est un effet de manche pour esquiver la légitime critique envers les séries s'éternisent inutilement.

C'est pas propre à Goodkind, c'est dans l'air du temps. Depuis quelques années tu le vois dans les mangas (mais cela se calme)

Après, dans le genre Fanatsy, il a toujours été utilisé comme argument qualitatif l'aspect "grande saga" avec ces X volumes.

Or, de nos jours, les bonnes gens arrivent à déceler les arnaques ou sont devenus allergiques au volume qui s'enchaîne dans le vide juste pour faire "genre", eh c'est "épique".

Et Goodkind cristallise ce problème, ce péché originel, car il en a abusé. Alors, il y en a eu d'autres des bonimenteurs. Mais Goodkind a poussé le truc assez loin donc c'est logique qu'une critique littéraire qui axe son argumentaire négatif sur la vacuité lui en remette une au passage à chaque fois que le même travers est trouvé.

Dernière modification par Benedick (02/10/2017 10:31:57)


Certains sont amoureux de leur colère car elle les flattent et les galvanisent. Puis, ils découvrent qu'ils ont plus de limites que de talents. Et la colère à laisser ses déchets corporels, ses séquelles mentales. Je préfère négocier avec la patience.

Hors ligne

 

#190 05/10/2017 01:02:55

Muhyidin
Ta'veren
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 209

Re: Le prochain Terry Goodkind

Non mais c’est pas juste un problème de longueur avec Goodkind cest surtout un problème de qualité ou plutôt d’absence de qualité. C’est d’une nullité sans fin.

Hors ligne

 

Pied de page des forums