Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 14/12/2011 13:50:05

King Kong
Administrateur
Lieu: Skull Island
Date d'inscription: 07/11/2004
Messages: 2363
Site web

Critique ! [Armageddon Rag]

Hors ligne

 

#2 14/12/2011 17:56:55

John Carter
Epéiste de Mars
Lieu: Barsoom
Date d'inscription: 03/04/2004
Messages: 2135
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Le pitch donne envie en tout cas. Je ne m'étais jamais intéressé à ce roman, pourtant le sujet me parle. smile
Et puis, on peut remercier le succès du Trône de Fer. whistling

Hors ligne

 

#3 14/12/2011 18:26:42

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7348
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

J'y jetterais sûrement un oeil, voire les deux.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#4 14/12/2011 19:33:29

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Déjà lut.

Et c'est une pure tuerie. Un roman passionnant d'un bout à l'autre, à l'ambiance "désabusé", une aventure humaine et générationnelle avant tout. Certains passages sont très intense, Martin parvient parfaitement à restituer l'ambiance survoltée et ésotérique des concerts de hard rock. Par contre, la fin peu surprendre, voire décevoir. Cela dit, c'est un bouquin qui se passe dans un contexte bien précis (la fin du rêve hippie, le capitalisme victorieux) et qu'il faut connaitre je pense pour bien tout saisir, notamment sur la musique hard rock des 70's et du début des 80's au USA. C'est un bouquin bien plus orienté pour le public anglo-saxon que le public français (pas très branché rock en général).


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#5 09/04/2012 18:17:38

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Et hop !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/ar … n-rag-3755

(Je peux déjà annoncer une semaine très Lunes d'encre côté chroniques !)


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 09/04/2012 19:40:00

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7348
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Ca, c'est un roman pour moi. j'achète !smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#7 10/04/2012 09:24:58

Guillaume Fournier
Sedai
Date d'inscription: 24/02/2012
Messages: 116

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Un livre formidable sur le rock des années 70 et son énergie rageuse, mais aussi sur la mélancolie, les illusions perdues et finalement sur l'amitié. Martin a un talent incroyable pour faire vivre la musique et l'atmosphère des concerts, aussi bien dans un resto sordide de bord de route que dans un immense festival en plein désert. Un vrai régal.

Si vous découvrez un groupe de rock en même temps que vous lisez ce livre, attention, il y a de fortes chances pour que vous assimiliez le Nazgûl au groupe en question, alors choisissez bien, parce que vous risquez de l'écouter en boucle un moment tongue

Hors ligne

 

#8 10/04/2012 12:25:12

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Ah ça me dit bien aussi ça tongue je note pour un futur achat


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#9 10/04/2012 17:31:14

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

J'avoue avoir préféré le roman pour son regard nostalgique/désabusé que pour ses scènes de concert, sauf pour la fin. smile
Et encore, sur la fin, je pense que c'était plus en rapport à l'intrigue que pour les descriptions proprement dites. Bon, cela dit, ce fut quoi qu'il en soit un très bon moment de lecture ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 10/04/2012 19:35:13

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Après un retour d'exil ça fait plaisir de lire une chronique sur ce livre!

Un bouquin franchement excellent malgré

Spoiler:

une fin assez énigmatique tout de même, et pas forcément compréhensible

.

C'est un livre vraiment superbe sur le rock, le mouvement hippie, la nostalgie et la mélancolie, le triomphe du matérialisme et du consumérisme (ah la fameuse mazda du héros!), la solitude aussi et l'incompréhension. Ce livre était trop en avance sur son temps, ce qui explique sans doute son échec, mais aujourd'hui avec le recul, on se rend compte à quel point Martin avait vu juste, ah quel point ses désillusions sont douloureuses et avérées... Un bouquin vraiment très riche. Bien sur, ce livre parlera beaucoup plus aux amateurs de rock et hard rock (et encore, ça dépend des genres), il y a quand même pas mal de références (même si Martin est loin de noyer le lecteur) et j'ai été complètement subjugué par les descriptions des concerts, franchement exceptionnelles, Martin parvenant sans peine à décrire et à faire ressentir toute l'intensité et la dimension rituelle d'un concert de hard rock. Je n'en attendais pas tant. Dans ce bouquin, la description des concerts c'est comme les meilleurs descriptions de batailles épique dans la fantasy.
Moi j'attends qu'un groupe mette en musique les chansons de Martin, y'a du potentiel!

(bon quand même, Martin n'est pas cool avec Journey et Foreigner qui sont des putains de groupes mais je comprends son point de vue surtout dans le contexte de l'époque)


Gillo a écrit:

même si c’est l’occasion de se rendre compte une fois de plus que le français ne convient décidément pas au rock, quand on songe à la traduction des paroles des chansons des Nazgûl, même si la traduction elle-même est loin d’être en cause

Comment je ne suis pas d'accord avec toi! Je crois que plein de groupes français ont largement prouvé que notre langue est tout à fait compatible avec le rock (comme l'espagnol, le russe ou le tchèque), de Trust à Téléphone, des Bérus à Parabellum, de Noir Désir à Eiffel, etc... Par contre forcément, quand on traduit des paroles de l'anglais au français en général ça tombe à plat, car ce sont deux langues aux sonorités et surtout à la rythmique différentes. Le choix des mots n'est pas le même, le style littéraire non plus...


PS : je n'ai pas lut cette réédition, mais celle de chez pocket, dont la traduction m'avait parut très bonne bien que je n'ai pu comparer avec la VO évidemment.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#11 10/04/2012 22:43:09

Guillaume Fournier
Sedai
Date d'inscription: 24/02/2012
Messages: 116

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Dark Schneider a écrit:

Moi j'attends qu'un groupe mette en musique les chansons de Martin, y'a du potentiel!

Eh bien, fut un temps où le livre devait faire l'objet d'une adaptation ciné, plusieurs séquences avaient d'ailleurs été tournées lors de concerts du Grateful Dead, et Robert Hunter, l'un des membres du groupe, avait composé la musique de deux titres du Nazgûl : Blood on the Sheets, et Raging, qu'on peut écouter ici.

Hors ligne

 

#12 11/04/2012 16:47:06

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Dark Schneider a écrit:

Par contre forcément, quand on traduit des paroles de l'anglais au français en général ça tombe à plat, car ce sont deux langues aux sonorités et surtout à la rythmique différentes. Le choix des mots n'est pas le même, le style littéraire non plus...

Je pensais davantage à ça en fait, je n'ai pas été assez clair dans ma chronique, je vais préciser.
Cela dit, j'avoue avoir eu Téléphone en tête, étant donné que je déteste ce groupe. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 11/04/2012 16:47:25

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4845

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Hum, question subsidiaire et génante... C'est de la fantasy, où c'est juste le nom de Martin qui l'amène dans nos colonnes ? huh

Hors ligne

 

#14 11/04/2012 16:57:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Publivore a écrit:

Hum, question subsidiaire et génante... C'est de la fantasy, où c'est juste le nom de Martin qui l'amène dans nos colonnes ? huh

J'en parle un peu dans la critique tout de même. wink

Je nous cite au moment de l'annonce :

Si l’on peut s’étonner que le roman ne paraisse pas en Lunes d’Encre, Gilles Dumay précise qu’il avait été dès le début acheté pour la collection Grand Public et qu’il s’agit là aussi de toucher un public qui n’irait pas forcément vers les littératures de l’Imaginaire.

Donc, pour reprendre ce que je disais, on peut à mon avis classer le roman dans à peu près ce que l'on veut. C'est pas la "fête à la saucisse" question démonstrations magiques par exemple, mais si tu crois à ce qui est en train de se passer, difficile de nier cette dimension.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#15 11/04/2012 17:00:12

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Strictement aucun rapport avec la fantasy à part le nom de l'auteur. C'est une sorte de thriller/road movie fantastique, et encore, c'est vraiment pas l'aspect fantastique qui est le plus passionnant dans ce bouquin.


Edit : grillé par gillo

Eh bien, fut un temps où le livre devait faire l'objet d'une adaptation ciné, plusieurs séquences avaient d'ailleurs été tournées lors de concerts du Grateful Dead, et Robert Hunter, l'un des membres du groupe, avait composé la musique de deux titres du Nazgûl : Blood on the Sheets, et Raging, qu'on peut écouter ici.

Franchement, super merci pour ces liens. J'ai juste écouter Raging...hum ça correspond quand même pas vraiment à la description du bouquin qui le décrit comme un titre beaucoup plus hard, une sorte de Fortunate son en fait. Je connais quasiment pas Grateful dead, une grosse lacune. Dommage que le film n'ai jamais été réalisé,
et m'étonnerai que ça fasse dorénavant...

Dernière modification par Dark Schneider (11/04/2012 17:01:15)


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#16 11/04/2012 17:06:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

C'est bizarre, j'anticipais ce message à trois kilomètres. mrgreen
(Que cette dimension ne soit pas la plus intéressante - même si elle domine la deuxième moitié du bouquin - c'est un fait, mais elle existe néanmoins.)

Pour Raging, effectivement, c'est étonnamment mou.  huh

Mais merci pour les liens ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 11/04/2012 17:25:14

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

D'après Gillo

Et la fantasy dans tout cela ? Encore une fois, il ne faut pas s’attendre à un défilé de licornes ou à une pluie d’éclairs pourpres.

compte tenu de mon avatar actuel, je crois que ce n'est pas pour moi big_smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#18 03/01/2013 18:36:04

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7348
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Excellent roman ! Si vous aimez le rock et le ton désabusé de celui qui constate que tout à foutu le camp et que les rêves se sont brisés, ou pire émiettés peu à peu, ce roman est pour vous.
C'est plus un thriller qu'un roman fantasy par contre.
Martin nous y parle du moment où les idéaux de la décennie actuelle (l'amérique reaganienne du début des 80's), symbolisés par une musique synthétique, paraissent avoir complètement détruit ceux des deux décennie précédentes.
C'est au fond fort logiquement que Sandy Blair se lance dans cette enquête qui lui permet de renouer, temporairement du moins, avec son passé.
Le regard de Martin est tantôt émouvant, tantôt acerbe, le tout porté par une bande son imaginaire mais dont on aurait bien aimé qu'elle fût réelle.
Les scènes de concert sont excellemment écrites et possèdent une puissance évocatrice peu commune.
8.5/10. Une de mes lectures de l'année.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#19 10/01/2013 14:26:29

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Je m'en doutais que ça allait te plaire smile C'est bizarre... wink

Et je m'en rends compte que je n'avais pas donné mon avis, lu y a quelques temps maintenant. Littérature blanche ou thriller, comme vous voulez, mais c'est sympa en tout cas et bien suffisant pour en parler.

Pour le côté musical, je suis légèrement déçu, pas été fortement imprégné. Mais le personne de Sandy est très convaincant, touché par cette nostalgie, son côté désabusé. Un petit road trip pour revenir à sa jeunesse, le tout enrobé dans un thriller light, c'est un bon moment que l'on passe à lire ce roman.

Hors ligne

 

#20 10/01/2013 22:23:02

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7348
Site web

Re: Critique ! [Armageddon Rag]

Vu les références, ça ne pouvait que me plaire effectivement. Le mieux c'est encore d'imaginer la bande son qui va bien !band


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums