#41 08/04/2012 02:24:26

Haldir_
Lige
Lieu: Valinor
Date d'inscription: 06/04/2012
Messages: 67

Re: Romans post-apocalyptiques

Sans hésiter je dirais:

- "La route" de Cormac Mccarthy. C'est froid, glauque et totalement épuré. Il n'y a plus rien ce qui fait que l'on peut se concentrer sur le ressenti des personnages. Vraiment très bon.
- "Stalker" des frères Strougatski: roman parfait, film parfait. Tout simplement.

Pour "Les étoiles s'en balancent" je suis plus sceptique. Ok je ne l'ai pas lu ce qui fait que mon point de vue ne sera pas forcément objectif. Mais tant pour la couverture que pour le résumé en quatrième de couverture bin... ça m'a pas motivé à l'acheter (et perso ce sont des choses qui me semble important dans l'achat d'un bouquin. Vu le prix que ça coûte, ces deux éléments peuvent faire la différence quand j'hésite entre deux bouquins) J'ai lu quelques pages dans la Fnac et ça n'a me m'a pas vraiment transcendé.

Dernière modification par Haldir_ (09/04/2012 13:34:38)


" Les Justes subissent l'Autre et tous les affres des faux dieux, des colonnes de feu transpercent leur face, mais les Justes savent, et restent là "immortels, inébranlables" car l'abnégation et le coeur ouvert sont la vraie force, et n'ont pas même besoin du pardon "

Hors ligne

 

#42 08/04/2012 11:37:59

Thomas Geha
Lige
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 04/12/2009
Messages: 69
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

Atanaheim a écrit:

Sinon il y a le dyptique de Geha : "A comme alone" et "Alone contre alone" (je les ai achetés mais pas encore lus).
On remarquera que beaucoup voient cette œuvre comme un hommage à la trilogie de Gilles Thomas (Julia Verlanger) : L'autoroute sauvage, La mort en billes et L'île brûlée qui sont des classiques du genre.

Hello,

Je me permets d'intervenir, pour confirmer qu'effectivement mes deux Alones (il y a aussi une nouvelle en accès libre sur le site de Rivière Blanche) sont de purs hommages à Gilles Thomas et son Autoroute Sauvage. Plus qu'un classique, ce roman est pour moi cultissime.

Toujours est-il qu'en fan absolu de post-apos, je peux vous dresser une petite liste de mes meilleures lectures du genre, avec seulement des titres qui n'ont pas été cités (pardon si c'est le cas, j'ai lu quelques posts en diagonale) :

Le Crépuscule de Briareus, Les cavernes du sommeil, et le cycle de Corlay (qui en plus allie fantasy et post-apo), de Richard Cowper. Pour moi, cet auteur hélas un peu oublié est une référence absolue. Le premier roman cité est définitivement dans les cinq meilleurs que j'ai lu dans le genre. Très messianique, à rapprocher de La Route.

Kid Jesus, de Pierre Pelot. Un must, dans le genre messianique aussi. Un monde rude, cruel, désabusé. Une écriture parfaite pour ce genre de récit. Original. Les qualificatifs me manquent !

Demain les loups, de Fritz Leiber. Un recueil de nouvelles (toutes dans le même univers) qui vaut beaucoup pour son ambiance et le style impeccable et parfois poétique de l'auteur.

Héritiers des étoiles, de Clifford Simak. Un roman superbe et méconnu de l'auteur, un road movie qui est aussi un roman de quête. Comme souvent chez Simak, c'est plutôt calme et humaniste. Très chouette. Du même auteur, on peut jeter un oeil du côté de Le dernier cimetière. L'édition Présence du Futur (qui date des années 70) est toujours disponible aux dernières nouvelles... miracle.

Le Monde Aveugle, de Daniel Galouye. Un petit chef-d’œuvre avec une idée géniale.

Pour ceux qui ont aimé le Le May chez les Moutons Électriques, n'hésitez pas à le prendre si vous trouvez dans son édition FNA Les Montagnes Mouvantes. C'est joli et poétique, tout en restant un véritable roman d'aventures.

En BD, comme le dit Fabien, Septentryon est effectivement une référence mais elle est signée André Houot, pas Damien :-)

Et en ce qui concerne Les étoiles s'en balancent, j'ai beaucoup aimé mais je ne suis certainement pas objectif, étant l'un des éditeurs de Laurent Whale.

J'ai encore plein d'autres références sympas au cas où !

Thomas

Dernière modification par Thomas Geha (09/04/2012 13:29:15)

Hors ligne

 

#43 08/04/2012 13:21:20

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1490

Re: Romans post-apocalyptiques

Dans le genre, on trouve aussi le superbe les Dieux Verts de Nathalie Henneberg avec la prose poétique qui fait tout le charme de cet auteur. Un récit post apocalyptique qui au départ peut paraître classique ( apocalypse nucléaire, insectes géants) mais qui s'agrémente de trouvailles baroques qui le rendent inoubliables. Avec en plus des personnages extrêmement travaillé. Je crois que ça a été réédité quelque part ( Terre de Brume ?).

Dernière modification par Fabien Lyraud (09/04/2012 13:33:35)


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

En ligne

 

#44 09/04/2012 13:18:54

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 774

Re: Romans post-apocalyptiques

Gniiiii ! happy
Mettez les titres en évidence en gras ou surligné pour les feignants qui lisent en diagonal comme moi (mea culpa sur Maleville tongue).

Thomas : que des bouquins que je ne connais pas, d'auteurs que je ne connais pas (à part Simak avec Demain les chiens), je vais creuser ça ! wink


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#45 09/04/2012 13:24:04

Thomas Geha
Lige
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 04/12/2009
Messages: 69
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

Eolle a écrit:

Gniiiii ! happy
Mettez les titres en évidence en gras ou surligné pour les feignants qui lisent en diagonal comme moi (mea culpa sur Maleville tongue).

Thomas : que des bouquins que je ne connais pas, d'auteurs que je ne connais pas (à part Simak avec Demain les chiens), je vais creuser ça ! wink

Oui, désolé, j'oublie souvent d'utiliser les balises sur les forums, je vais éditer mon message.

Thomas.

Hors ligne

 

#46 09/04/2012 17:04:09

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

J'ai fini A comme Alone ce week end tiens (et entamé le second)! Ça tombe bien que Thomas Geha passe par là!
Car je dois le remercier de m'avoir procuré quelques heures de plaisir (ahem esprits mal tournés déchainez vous^^).

Merci donc monsieur Geha!

Vu le grand bien qu'on m'a dit de la guerre des chifonneurs et cette expérience avec les "Alone", je pense que je connais déjà le titre d'un de mes prochains achats wink

Hors ligne

 

#47 09/04/2012 21:08:50

Vyrseg
Ta'veren
Date d'inscription: 17/11/2010
Messages: 225

Re: Romans post-apocalyptiques

Il y a aussi Dehors les chiens, les infidèles en post-apocalyptique

Hors ligne

 

#48 09/04/2012 23:00:31

Haldir_
Lige
Lieu: Valinor
Date d'inscription: 06/04/2012
Messages: 67

Re: Romans post-apocalyptiques

Vyrseg a écrit:

Il y a aussi Dehors les chiens, les infidèles en post-apocalyptique

Je pense que tu dois confondre avec "Le pire est avenir" du même auteur (Maïa Mazaurette en l’occurrence). "Dehors les chiens, les infidèles" c'est de la fantasy contrairement au second qui lui est clairement post-apo (et super sympa à lire!)


" Les Justes subissent l'Autre et tous les affres des faux dieux, des colonnes de feu transpercent leur face, mais les Justes savent, et restent là "immortels, inébranlables" car l'abnégation et le coeur ouvert sont la vraie force, et n'ont pas même besoin du pardon "

Hors ligne

 

#49 09/04/2012 23:18:30

Vyrseg
Ta'veren
Date d'inscription: 17/11/2010
Messages: 225

Re: Romans post-apocalyptiques

Ayant lu les 2, je ne trouve pas que Le pire est avenir soit post-apo mais plutôt en plein cours d'apocalypse.
Tandis que dans Dehors les chiens, les infidèles (désolée de spoiler)

Spoiler:

L'histoire se passe  en 1361 d'un calendrier fictif et cela fait près de quatre-vingts ans que le soleil ne s’est littéralement pas levé.
Ce monde est dévasté, l'humanité se perd  (que ce soit au sens génétique ou au niveau des comportements )
On n'apprend à la fin que ce monde était auparavant très similaire au notre.

Hors ligne

 

#50 10/04/2012 09:17:26

Thomas Geha
Lige
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 04/12/2009
Messages: 69
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

Atanaheim a écrit:

J'ai fini A comme Alone ce week end tiens (et entamé le second)! Ça tombe bien que Thomas Geha passe par là!
Car je dois le remercier de m'avoir procuré quelques heures de plaisir (ahem esprits mal tournés déchainez vous^^).

Merci donc monsieur Geha!

Vu le grand bien qu'on m'a dit de la guerre des chifonneurs et cette expérience avec les "Alone", je pense que je connais déjà le titre d'un de mes prochains achats wink

Merci Atanaheim ! Content que le premier Alone t'ait plu !
La guerre des chiffonneurs est quant à lui un space-opera léger et aventureux pour amateurs de Firefly...
Le seul but avoué est de s'y amuser !

Hors ligne

 

#51 10/04/2012 10:53:10

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

Thomas Geha a écrit:

Merci Atanaheim ! Content que le premier Alone t'ait plu !
La guerre des chiffonneurs est quant à lui un space-opera léger et aventureux pour amateurs de Firefly...
Le seul but avoué est de s'y amuser !

De rien, c'est sincère!

Pour la guerre de chiffonneurs, c'est exactement ce que j'avais compris... Et ça me tente bien! wink
D'ailleurs sur un autre topic j'avais dit à quel point j'aimais Firefly. Donc ça devrait le faire smile

Hors ligne

 

#52 10/04/2012 12:42:20

Haldir_
Lige
Lieu: Valinor
Date d'inscription: 06/04/2012
Messages: 67

Re: Romans post-apocalyptiques

Vyrseg a écrit:

Ayant lu les 2, je ne trouve pas que Le pire est avenir soit post-apo mais plutôt en plein cours d'apocalypse.
Tandis que dans Dehors les chiens, les infidèles (désolée de spoiler)

Spoiler:

L'histoire se passe  en 1361 d'un calendrier fictif et cela fait près de quatre-vingts ans que le soleil ne s’est littéralement pas levé.
Ce monde est dévasté, l'humanité se perd  (que ce soit au sens génétique ou au niveau des comportements )
On n'apprend à la fin que ce monde était auparavant très similaire au notre.

Hum... A la réflexion je te l'accorde Le pire est avenir c'est en cours d'apocalypse. Mais pour ce qui est de Dehors les chiens, les infidèles on va dire que c'est de la fantasy post-apo!


" Les Justes subissent l'Autre et tous les affres des faux dieux, des colonnes de feu transpercent leur face, mais les Justes savent, et restent là "immortels, inébranlables" car l'abnégation et le coeur ouvert sont la vraie force, et n'ont pas même besoin du pardon "

Hors ligne

 

#53 10/04/2012 14:43:30

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 774

Re: Romans post-apocalyptiques

Pour Dehors les chiens, les infidèles, ce n'est pas justement une forme d'uchronie ? (pour ce que j'en ai compris, ce livre me faisait très envie même si je n'ai pas encore eu le temps de le lire.) Après, le résultat du "mélange" historique choisi conduit à un univers post-apocalyptique, non ?

Je me disais aussi qu'il fallait peut-être nuancer entre les romans qui se situe au moment de la "catastrophe" de niveau apocalyptique (comme les films catastrophes genre 2012, Volcano, Le Jour d'Après... désolée, j'ai un goût pervers pour ce genre tongue) et ceux qui se situe après (post-apo).
Sans compter que dans le genre post-apo, il y a souvent une part d'erreur ou de responsabilité humaine : le gouvernement n'a pas fait le bon choix, les humains ont ignoré les "alertes" de leur planète ou bien appuyé eux-mêmes sur le bouton qui a tout fait péter (Number 9, le jeu Fallout...)


Thomas Geha a écrit:

La guerre des chiffonneurs est quant à lui un space-opera léger et aventureux pour amateurs de Firefly...
Le seul but avoué est de s'y amuser !

Alors là, c'est une référence qui me botte ! happy


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#54 10/04/2012 15:25:11

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Romans post-apocalyptiques

Eolle a écrit:

Pour Dehors les chiens, les infidèles, ce n'est pas justement une forme d'uchronie ? (pour ce que j'en ai compris, ce livre me faisait très envie même si je n'ai pas encore eu le temps de le lire.) Après, le résultat du "mélange" historique choisi conduit à un univers post-apocalyptique, non ?

Bon alors j'aimerais sur ce sujet ne pas faire que jouer les rabats-joie whistling smile mais quand un livre est chroniqué sur le site on peut quand même se douter qu'il est au moins au bord de la fantasy.

L'uchronie n'est pas un genre uniquement SF


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#55 10/04/2012 15:50:15

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

Witch a écrit:

L'uchronie n'est pas un genre uniquement SF

Tancrède en est également un excellent exemple!

Hors ligne

 

#56 10/04/2012 16:41:04

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 774

Re: Romans post-apocalyptiques

Witch a écrit:

Eolle a écrit:

Pour Dehors les chiens, les infidèles, ce n'est pas justement une forme d'uchronie ? (pour ce que j'en ai compris, ce livre me faisait très envie même si je n'ai pas encore eu le temps de le lire.) Après, le résultat du "mélange" historique choisi conduit à un univers post-apocalyptique, non ?

Bon alors j'aimerais sur ce sujet ne pas faire que jouer les rabats-joie whistling smile mais quand un livre est chroniqué sur le site on peut quand même se douter qu'il est au moins au bord de la fantasy.

L'uchronie n'est pas un genre uniquement SF

Heu... keuhoua ? o_0
En effet, l'Uchronie n'est ni SF ni Fantasy... mais il me semble pas que ça soit le sujet ni que c'était le sens de ma remarque. Et c'est JUSTEMENT parce que j'ai lu la chronique d'Elbakin que je sais ce que je sais sur ce roman sans l'avoir lu et que je demandais une confirmation aux heureux lecteurs.
Je disais juste qu'à partir du moment où on est dans un cadre d'Uchronie, le fait que ça se passe en 1361 comme le faisait remarquer Vyserg, n'empêchait pas du tout que l'on soit dans le cadre d'un roman post apocalyptique (le monde a l'air de s'en être pris un bon coup...) juste qu'en effet, ce roman n'est peut-être pas à classer SF au sens de futuriste, même s'il peut rentrer dans le registre post-apo. Après tout, je parle d'un livre dont je n'ai QUE lu la chronique mais heureusement, tu as remis le lien donc je vais pouvoir rejeter un oeil dessus.
Ma phrase était interrogative, et humble, dans la mesure où je n'ai pas encore lu ce livre et que je me permettais, bêtement, une réflexion sur le fait que, précisément, le post-apo pourrait, éventuellement, s'appliquer à plusieurs genres.

Et je te remercie, au nom de la communauté, de remettre au clair le fait que l'Uchronie n'est pas l'apanage de la SF.


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#57 10/04/2012 18:09:43

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Romans post-apocalyptiques

ouhla !! giveup  je n'aurais pas du te citer, il n'y avait pas de "reproche" ni direct ni indirect,  ma remarque concernait les messages à partir du #47 qui s’interrogeaient autour du livre ta réponse semblait un bon condensé


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#58 11/04/2012 15:54:32

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

On a oublié de citer le très bon roman de Brian Aldiss :  Le Monde Vert.
La Terre a cessé de tourner sur elle-même. DU coup une seule face est éclairée, en permanence, par le soleil. S'y est développé une faune et une flore étonnantes et hostiles au sein desquelles peu d'être humains survivent encore.

Hors ligne

 

#59 12/04/2012 14:11:27

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

Début avril chez Mnémos est sorti La Vallée de l’éternel retour de Le Guin.
Je n'ai pas eu l'occasion de le lire mais les premiers retours sont très engageants et le nom de l'auteure est gage de qualité

Dernière modification par Atanaheim (12/04/2012 14:11:45)

Hors ligne

 

#60 12/04/2012 16:21:56

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

Mais on en reparlera... ailleurs. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums