#1 18/03/2012 08:59:52

verseb
Ta'veren
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 216

Romans post-apocalyptiques

salut à tous

Je recherche des romans post apo et j'ai quelques pistes. Pourriez vous me donner vos avis sur mes idées d'achat ? Et éventuellement me proposer des choses à coté desquelles j'aurais pu passées.

Niourk de Stefan Wul
la guerre des triffides de John Wyndham
le monde englouti, secheresse et la foret de cristal de Ballard
Bleue comme une orange, les années fléau de Spinrad
Cantique pour Leibowitz de Miller
Zodiac de Stephenson

Voilà c'est tout pour le moment ;-)

En ligne

 

#2 18/03/2012 09:23:44

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Romans post-apocalyptiques

@ verseb

Ta démarche est peut-être l'occasion de créer un petit frère du topic sur les conseils de lecture dans la section science-fiction ? wink

Je pense avec cette liste que tu trouveras ton bonheur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ … calyptique

Là à chaud, je me souviens que René Barjavel a écrit pas mal de trucs qui se rapportent à cette thématique.

Je garde aussi un bon souvenir de Malevil de Robert Merle (mais c'est vraiment de la SF française à l'ancienne) :

À la suite d'une explosion, sans doute nucléaire, qui a selon toute vraisemblance ravagé la Terre entière, Emmanuel Comte et ses six compagnons (La Menou, Momo, Peyssou, Meyssonnier, Colin et Thomas) font du château de Malevil, dont la profonde cave leur a permis de survivre, la base de départ de leurs efforts de reconstruction de la civilisation, qui passera également par l'affrontement avec d'autres groupes de survivants, que ce soient des bandes errantes ou des groupes structurés nomades ou sédentaires.
Les premières questions font état de l'absence de femmes dans cette région, ce qui pose des problèmes quant à leur renouvellement de génération. L'arrivée de quelques femmes permet de lever cette inquiétude, tout en posant la question de la place de la femme dans leur nouvelle société, et également celle des unions et leur validité face à la situation.

La narration est principalement l'œuvre du héros principal, Emmanuel Comte, mais fait également figurer les notes de Thomas qui soit complètent, soit donnent une autre vision de scènes racontées précédemment par Emmanuel. Ce procédé rend le roman très réaliste.

Dernière modification par Albéric (09/04/2012 13:45:05)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#3 18/03/2012 10:30:17

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1739

Re: Romans post-apocalyptiques

Cantique pour Leibowitz: j'en ai entendu dire beaucoup de bien, mais quand j'ai essayé de lire ce livre, je ne suis pas rentrée dans l'histoire et j'ai vite abandonné.

J'ai un autre livre à conseiller: La route de Cormac McCarthy et François Hirsch. Une histoire marquante, avec un style dépouillé.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#4 18/03/2012 10:44:33

verseb
Ta'veren
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 216

Re: Romans post-apocalyptiques

Désolé albéric si mon post fait doublon. Disons que j'avais crée le sujet pour que ce thème soit rapidement identifié et ne soit pas "noyé" dans les autres ouvrages SF tels que Space-op, Hardscience, uchronie , etc . Mais si tu veux fermer le topic, je n'en prendrais pas ombrage ...;-)

J'ai déjà malevil dans ma pile, je te remercie ;-)

A dragonnia : j'ai lu La route et c'est vrai que c'est pas mal ( bien qu'un peu court ) mais malheureusement on n'en sait pas trop sur l'univers et c'est ce qui m'intéresse dans les livres post-apo.

En ligne

 

#5 18/03/2012 11:26:48

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Romans post-apocalyptiques

@ verseb
Oh là ! Je ne suis ni modérateur ni administrateur... c'est juste que comme moi-même j'avais envie de me remettre à la SF,  j'hésitais à ouvrir un topic sur les conseils de lecture spécifiques dans la présente partie du forum. Ton intervention qui va un peu dans le même sens m'a poussé à attirer l'attention des modérateurs et/ou administrateurs sur cette question (coucou almaarea !).

Sinon, on en parlait un peu aussi dans la section "de la fantasy" :
http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=3220

S'il y a des trucs qui me reviennent sur le sujet, je reviendrais pour apporter un complément d'information ! wink

Dernière modification par Albéric (18/03/2012 14:58:20)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#6 18/03/2012 13:20:16

Guillaume Fournier
Sedai
Date d'inscription: 24/02/2012
Messages: 116

Re: Romans post-apocalyptiques

Merci pour le lien, Albéric, très complet.

Verseb, je te recommande Stalker, des frères Strougaski, une plongée dans la Zone,

Spoiler:

qui est en gros une décharge d'extra-terrestres sur lesquels on ne sait rien

dans laquelle les "stalkers" s'enfoncent à la recherche d'objets mystérieux auxquels ils ne comprennent pas grand-chose et qui recèle, dit-on,

Spoiler:

un artefact légendaire capable d'exaucer tous les souhaits.

Une atmosphère poisseuse, métaphysique, avec peu d'action et beaucoup d'ambiance, très bien retranscrite dans le film tourné sur le site d'une ancienne centrale nucléaire russe.

Sinon, Route 666 de Roger Zelazny, un livre précurseur du cyberpunk, tout le contraire du précédent, de l'action bien fun et qui ne s'embarrasse pas trop de réflexion.

Et Le Fléau de Stephen King, excellent,

Spoiler:

une galerie d'anti-héros très humains, un grand méchant très satanique,

un style accrocheur, une tension dramatique qui va crescendo, classique mais efficace.

Plus récent, la série Hunger Games est très bien aussi, elle a d'ailleurs son propre sujet dédié.

@ Dragonnia : jamais pu finir Un cantique pour Leibowitz, moi non plus.

Hors ligne

 

#7 18/03/2012 14:43:34

verseb
Ta'veren
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 216

Re: Romans post-apocalyptiques

Ok Albéric, mon topic tombe bien alors wink
Ton lien est intéressant au vu des différentes angles d'approche du terme post-apo.

A guillaume Fournier :

Stalker me fait de l'oeil depuis un moment ainsi qu'Hunger Games.

Le Fléau j'ai lu il y a presque 20 ans et j'avais adoré. Je me rapelle du début qui est excellent (

Spoiler:

les gens qui se mettent à tousser dans une salle de ciné ou ailleurs et qui laissent craindre le pire

chez king, il y a aussi La Tour Sombre qui a un petit coté post-apo. On sent dans le monde de Rolland que la civilisation était bien plus avancée avant.


J'en ai un qui me revient et qui m'avait bien plu : Métro 2033. Aprés l'apocalypse nucléaire, les survivants se sont regroupés dans le métro moscovite car la surface est trop irradiée pour pouvoir y vivre. Il y a même un plan du vrai métro moscovite au début du livre ! L'auteur a fait preuve d'imagination pour rendre le tout glauque et angoissant à souhait. Franchement excellent !

Dernière modification par verseb (18/03/2012 14:45:42)

En ligne

 

#8 18/03/2012 15:04:31

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Romans post-apocalyptiques

Il y aussi pas de mal de choses qui sont ou se rapproche du post-apocalyptique chez Brussolo, ainsi Rinocérox :

La guerre a tué tous les adultes, seuls restent les enfants ! Les robots de combats sont programmés pour épargner les enfants qui n'ont pas atteint l'âge de la puberté, et ils sont partout. Alors quand Dan sent son corps changer, il décide de se réfugier sur l'un de ces chars qui sont camouflés en d'immenses collines, les Rinocérox.

Moorcock le touche-à-tout de génie a écrit son cycle de Hawkmoon qui se déroule dans l'Europe du Tragique Millénaire.
Mais il aussi écrit un Navire des Glaces pas trop mal du tout (donc il faut aussi penser à tout le cycle de la Compagnie des Glaces)

Spoiler:

et les 2 premiers tomes du cycle d'Erekosë sont post-apocalyptiques, sauf qu'on le sait pas au début...

@ Guillaume Fournier
et en BD, la Cité des Eaux Mouvantes dans la saga Valerian et Laureline ! (allusion à ton avatar)
il y a aussi un Paris post-apocalyptique dans l'anime du même nom, mais en parler cela serait du spoiler free-style...

Dernière modification par Albéric (10/04/2012 17:07:27)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#9 18/03/2012 15:11:33

verseb
Ta'veren
Date d'inscription: 14/03/2010
Messages: 216

Re: Romans post-apocalyptiques

Hawkmoon j'en entends souvent parler. C'est si bien que ça ? ( j'ai par contre Elric dans ma PAL et pas encore attaqué ...)

En ligne

 

#10 18/03/2012 15:38:06

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Romans post-apocalyptiques

@ verseb
Michael Moorcock est génial de par son imagination débordante qui a fait de lui un incontournable des littératures de l'imaginaire.
Mais question qualité littéraire il admet volontiers avoir versé dans l'alimentaire, donc cela va de l'excellent au tout-pourri.
Moi j'aime bien le cycle d'Hawkmoon (enfin les 4 premiers), cela se lit bien et vite et voir les résistants de l'Irlande à l'Iran combattre le totalitarisme Grand-Breton est assez réjouissant (univers survolé par le cycle, mais le jdr comble très bien zones d'ombres).
Ah ! Rejoindre la Kamarg, dernier bastion du monde libre, et chevaucher les flamands géants pour aller combattre les rosbifs masqués...

Il n'existe pas encore de sujet à part, donc il faudra aller voir ici : http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=2433

Dernière modification par Albéric (18/03/2012 15:41:28)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#11 18/03/2012 15:55:53

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1472

Re: Romans post-apocalyptiques

Albéric a écrit:

Là à chaud, je me souviens que René Barjavel a écrit pas mal de trucs qui se rapportent à cette thématique.

oui, en post-apo, je vous conseille l'excellent Ravage, je l'ai lu il y a plus de dix ans, et j'ai encore des frissons à chaque fois que je pense à ce bouquin...

Hors ligne

 

#12 18/03/2012 16:01:27

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Romans post-apocalyptiques

@ Ramaloce
Dans Ravage, il y avait un passage géant

Spoiler:

dans un asile psychiatrique avec 4 patients se prenant pour Héraclès, Jeanne-d'Arc, la Mort et Jésus Christ

qui aurait pu (et qui pourrait encore) constituer un bouquin entier à lui tout seul !

edit : ramaloce, j'ai pris bonne note de ton conseil, car effectivement ce passage est une très bonne surprise au sein du roman

Spoiler:

moi c'est plus la rencontre avec J.-C. qui m'a plu : "vous voulez que le ramène à la vie, pourquoi pas ? après tout j'ai déjà ressuscité Lazare...

Dernière modification par Albéric (09/04/2012 13:46:04)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#13 18/03/2012 16:13:02

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1472

Re: Romans post-apocalyptiques

Oui ce passage surtout la rencontre

Spoiler:

avec la mort

m'a profondement marquée
et la fin...
je garde un super souvenir de ce livre, Verseb ajoute le à ta liste !

(Albéric tu devrais mettre en spoiler ta reference, je trouve que cette

Spoiler:

rencontre improbable

doit rester une surprise quand on découvre ce livre pour la première fois !)

Hors ligne

 

#14 18/03/2012 19:07:16

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Romans post-apocalyptiques

Devancés par les forumeurs bibliovores smile
Donc merci verseb pour ce lancement de sujet.
En essayant de ne pas aller vers ce qui concerne la fantasy, même si Hawkmoon est peut-être considérée comme certains comme "aux frontières" du genre. Il y a des dystopies déjà traitées en fantasy comme l'univers post-apocalyptique La Peau des Rêves de Charlotte Bousquet.

Nous parlions en effet récemment avec Aléthia de l'intérêt d'ouvrir en section Science Fiction un sujet sur les dystopies jeunesse qui sont un courant en pleine lumière avec des titres comme Hunger Games ou bien Divergent de Veronica Roth.Mais il n'est peut-être finalement  pas nécessaire de différencier jeunesse et adulte dans ce domaine.
En ce qui concerne Divergent donc sujet à venir.

Même si toutes les dystopies ne sont peut-être pas post-apocalyptiques elles évoquent une évolution drastique ("dévolution" du coup ? smile ) de la société telle que nous la connaissons.

Pour moi l'un des premiers romans post-apo est Le Meilleur des Mondes mais doit-on en éloigner un autre chef d'oeuvre comme Un Bonheur Insoutenable d'Ira Levin.
Parce que là tout comme dans 1984 il y a glissement et pas apocalypse. Et dans ces cas la description des univers est complète.

Dans Hunger Games par exemple on a pouvoir totalitaire (du ou pas à une guerre ?) qui mène au soulèvement et à une guerre quasi apocalyptique, ce qui ramène tout le monde sous un pouvoir encore plus totalitaire !

Dans le cadre BD il y a la série Jeremiah qui est assez complète aussi sur la description de l'univers après le "grand chambardement" (c'est mon terme hein smile )

Qu'est ce qui est le plus apocalyptique : l’environnement et la situation de survivants (façon La Route) ou bien l'état de la société quand tout dérape (y compris les systèmes politiques)



@ verseb pour tes questions, Luigi indique à qui s'adresser dans le sujet charte du forum mais je le copie ici, pour qu'au prochain doute tu saches à qui demander wink

la liste des modérateurs et celle des administrateurs se trouvent très facilement en faisant Liste des membres et en triant par admin / modo dans l'onglet groupe.
C'est à jour en permanence et c'est donc vers ces personnes que vous pouvez officiellement vous tournez en cas de soucis / demande d'info en ce qui concerne le forum.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#15 18/03/2012 21:18:16

John Doe
ZEUS - tueur de démons
Lieu: Au dessus
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6571
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

- Il y a Quinzinzinili de Régis Messac, un classique français datant de l'entre deux guerre : comment une "civilisation" se reconstruit après l'apocalypse, quand les seuls survivants sont

Spoiler:

un vieux prof aigri et une bande de gamins de 10 ans.

.
Très court et pessimiste (of course).
- L'excellentissime Je suis une Légende de Matheson, à lire absolument.
- La trilogie de l'Autoroute sauvage de Julia Verlanger (cf. le sujet sur les Trésors de la SF).

En manga tu as aussi Dragonhead de Mochizuki Minetato, qui est en cours de réédition chez Pika.

Et si tu aimes les zombies, le comics Walking Dead de Robert Kirkman.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#16 18/03/2012 23:28:23

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

Je parlais récemment de Cygnis, le court roman de Gessler.
Très sympa. Beaucoup moins sombre que certains représentants du genre.
Chez l'Atalante, encore, est sorti Enfin la nuit qui semble avoir assez bonne presse.

Sinon il y a le dyptique de Geha : "A comme alone" et "Alone contre alone" (je les ai achetés mais pas encore lus).
On remarquera que beaucoup voient cette œuvre comme un hommage à la trilogie de Gilles Thomas (Julia Verlanger) : L'autoroute sauvage, La mort en billes et L'île brûlée qui sont des classiques du genre.

Pour finir, on notera que le 23 mars sera réédité chez Critic le roman Les étoiles s'en balancent de Laurent Whale.

Dernière modification par Atanaheim (19/03/2012 14:57:00)

Hors ligne

 

#17 19/03/2012 11:54:27

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Romans post-apocalyptiques

Je me permets un double post histoire que le sujet sois marqué comme ayant connu des ajouts.


La nuit portant conseille, je me rends compte que j'avais oublié de citer un des classiques du genre : Je suis une Légende. Contrairement à ce que l'adaptation cinématographique pourrait faire croire, ce n'est pas qu'un livre de zombies/vampires.

Toujours dans les classiques La route (qui a déjà été citée plus haut mais en remettre une couche me permettra de montrer que ce livre est un incontournable).

Sinon, une de mes lectures préférées de 2009 : World War Z. Certes on retrouve des zombies mais Max Brooks nous conte surtout ici comment l'humanité se remet d'une guerre impitoyable contre ses anciens membres devenus des monstres affamés.
Je n'aime pas les zombies normalement mais ce livre là est vraiment bon. C'est plus la survie qui est décrite que véritablement l'aspect gore, monstrueux des zombies.
L'idée de départ est assez sympa. On a entre les mains un rapport de l'ONU, sorte d'état des lieux du monde après la guerre. Le rapport décrit tous les aspects du monde : militaire, civil, raisons de certains phénomènes (paniques, défaites, etc.). Il interroge pour cela de nombreux survivants issus de divers pays. Tous ont vécu cela de façon différente et ont une manière bien particulière de raconter leur expérience (certains avec un humour grinçant assez bien senti).
Bref, pour moi c'est un excellent livre.

Autre post apo avec des zombies, Bone Shaker, que j'ai acheté il y a peu  mais que je n'ai pas encore pris le temps de lire big_smile

Pour finir cet ajout, parlons de l'excellent livre de Jean-Pierre Andrevon : Le monde Enfin.
Plus fin de l'humanité que fin du monde, on assiste au destin de quelques survivants qui peuplent désormais une Terre sur laquelle ils sont presque devenus des étrangers. La nature a repris ses droits et on assiste à des scènes proches de celles aperçues dans l'armée des XII singes avec des lions et des hippopotames qui se baladent dans les rues abandonnées (par les hommes) de Paris.
Un très très bon livre!

Dernière modification par Atanaheim (19/03/2012 15:07:43)

Hors ligne

 

#18 19/03/2012 14:51:03

Littlefinger
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 822
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

Alors :

Quinzinzinzilli de Régis Messac, un classique et un très grand chef d'oeuvre français, c'est celui à lire en priorité car il s'agit d'un roman court, prémonitoire de la seconde guerre, résolument noir et ingénieux et d'une intelligence effroyable. Et puisque Régis Messac est peu connu, c'est encore plus injuste.

Je suis une Légende de Richard Matheson, comme mes petits camarades, rien à voir avec le film, bien meilleur et avec une fin des plus brillantes que j'ai lu. Pour la petite histoire, l'écriture est tellement fluide et le récit tellement passionnant que je l'ai dévoré en une nuit de 23h à 5h du mat plus jeune.

World War Z de Max Brooks, un des plus grands livres sur une apocalypse zombie, avec des récits originaux et franchement bien écrit.

La Route de Cormac McCarthy, un sacré chef d'oeuvre, terrifiant, à l'écriture ciselé, une leçon de littérature. Au passage, le film qui en est tiré est excellentissime de même.

L'été-machine de John Crowley qui est le seul exemple que j'ai de post-apocalytique poétique et enchanteur. C'est très original, assez dur au début pour comprendre mais c'est très rafraîchissant.

Les Aigles Puent de Lutz Bassman (aka Antoine Volodine), une de mes plus grosses baffes littéraires (je découvrais Volodine, écrivain unique et formidable), c'est ultra-noir, parcouru de fulgurances impressionnantes, écrit divinement et radicalement original. (Haïkus de Prison est à découvrir également)

Plop de Rafaelo Pinedo, dans le genre post-apocalyptique, voici le plus noir, le plus glauque, le plus malsain, le plus insoutenable. Et pourtant c'est un vrai joyau noir avec cette espèce de tribu aux moeurs terribles et ce narrateur totalement amoral.

Cartographie des Nuages de David Mitchell, en plus d'être un livre absolument fascinant par sa construction, son écriture et le talent insolent de son auteur, une des 6 parties du livre comprend une partie post-apocalytique dans un argot assez ardu au début mais qui sert très bien son sujet.

L'intégrale Joyeuses Apocalypses de Jacques Spitz, autre écrivain français formidable avec Régis Messac, qui rassemble L'homme élastique, La guerre des mouches (le meilleur et un classique) et Guerre mondiale n°3 ainsi que quelques nouvelles.

Metro 2033 et Metro 2034 de Dmitri Glukhovsky, surtout connu avec le jeu vidéo du même nom, si le premier traîne un peu en longueur, son univers est incroyable avec ce métro moscovite peuplé par différentes factions, monstruosités et autres cannibales, et le second roman, bien plus petit, est aussi bien meilleur et corrige presque tous les défauts du premier.

La trilogie du Chromozone de Stéphane Beauverger, dont je n'ai lu que le premier pour le moment, Chromozone, un très bon premier roman, singulier et attachant d'un auteur devenu incontournable aujourd'hui avec son Déchronologue.

Et enfin dans un certain sens, parce que le monde dans ces livres a été touché par un évènement qui a tout bouleversé, le Stalker des frères Strougatski (un chef d'oeuvre total) et le récent La Fille Automate de Paolo Bacigalupi (dont j'ai mis la critique sur ce forum)

P.S: Witch, je ne suis pas d'accord avec toi, Le meilleur des mondes est pour moi une dystopie, et pas du post-apocalytique, qui suggère une catastrophe ou un bouleversement traumatisant. Dans le meilleur des mondes ou Nous autres, on suggère une lente évolution  de la société jusqu'à une sorte de totalitarisme pas une catastrophe qui a changé la face du monde.

Dernière modification par Littlefinger (19/03/2012 15:07:12)

Hors ligne

 

#19 19/03/2012 15:47:12

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Romans post-apocalyptiques

alors ma lecture date vraiment mais y'avait pas une histoire de conflit global genre "guerre de 5 ans" qui conduit à un gouvernement hyper centralisé ??? unsure
Et un comptage du temps "année X de notre Ford" qui implique qu'on a arrêté de compter le temps selon le même calendrier. Bon ok le changement de calendrier n'implique pas forcément une catastrophe nucléaire/globale mais là il me semblait qu'il y avait eu reboot important. smile

Cela dit je ne disconviens pas du fait que le bouquin s'attache plus à dépeindre un état des lieux bien contraignant (dystopie) plutôt qu'à parler d'un monde ravagé par l'apocalypse.

Et je te signale tongue que je pose des questions dans mon post justement sur la différenciation entre dystopie et post-apo (donc tu ne peux pas ne pas être d'accord avec mes questions seulement avec mes potentielles réponses tongue wink )


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#20 20/03/2012 21:05:36

Lorhkan
Deux de tension...
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 28/12/2003
Messages: 665
Site web

Re: Romans post-apocalyptiques

"Le meilleur des mondes" relève clairement de la dystopie. Il y a certes eu un conflit dans l'histoire relatée par Huxley (la guerre de neuf ans), et un nouveau calendrier, basé sur le Fordisme, mais rien qui indique clairement une guerre nucléaire (d'ailleurs Huxley avoue lui même que l'un des gros oublis de son roman, c'est l'aspect "atomique" qui n'est pas présent).

Et de toutes façons, même si apocalypse il y a eu, le monde semble s'en être remis, et la civilisation (et la planète) ne semble pas être suffisamment ravagée pour classer ce roman dans le post-apo.

Donc dystopie oui, post-apo non. wink
M'enfin les étiquettes, hein... big_smile

Je ne reviendrai pas sur les exemples donnés ici, très nombreux et représentatifs du genre, je me permettrai juste de citer Julian, de Robert Charles Wilson, paru dernièrement, qui est fort sympathique. wink

Dernière modification par Lorhkan (20/03/2012 21:06:04)


"Je ne fus bientôt plus qu'une tempête, un torrent de cris, de douleurs, le fracas d'un orage menaçant. J'étais l'oeil d'un cyclone, et une seule idée figeait mon esprit vidé : tout balayer sur mon passage.
Et faire cesser tout cela. Ce terrifiant cauchemar de mort.
Je suis le cartar Tiric Sherna. Donnez moi la paix, ou bien mourez tous."

Thomas Geha, Le Sabre de Sang

Hors ligne

 

Pied de page des forums