#1 29/08/2011 16:41:39

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 357

L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

EDIT de dwalan : message déplacé dans le sujet adéquat.

SECOND EDIT de dwalan : finalement ce message retrouve sa place d'origine.

Ceux qui connaissent l'univers de Warhammer 40 000 connaissent déjà cet évènement fondateur de l'univers, pour les autres voici un petit pitch:

L'humanité a vu se lever un Héros dit immortel, ce Héros est appelé l'Empereur, dans les premiers millénaires de la Terre, il a unifié l'humanité sous sa bannière et bannit toute forme de religion.

L’homme s'était étendu sur des milliers de planètes mais à cause de perturbations Warp (grosso modo l'équivalent d'un réseau hyperespace pour voyager très vite, mais peuplé de Démons) qui ont duré 10 000 ans, les planètes humaines ont été isolées, chaque planète/système devenant indépendant.

Pendant cette période l'Empereur créa ses fils génétiques, les Primarques, des être doués d'une constitution physique presque égale à la sienne possédant chacun leurs spécificités. Avec les gènes de chacun de ces Primarques il créa une Légion de guerriers surhumains, les fameux Spaces Marines. Voyant là une menace les Dieux du Chaos dispersèrent les Primarques aux quatre coins de la galaxie.

A la fin de cette période de perturbations, l'Empereur lança dans les étoiles ses "petit-Fils" génétiques, les Spaces marines pour retrouver les Primarques et réunifier l'Humanité, c'est ce qui est appelé la Grande Croisade.

L'Hérésie d'Horus commence vers la fin de la grande croisade et raconte comment la galaxie va sombrer dans le chaos par la faute d'un seul Homme, Horus.
Cette histoire se passe au 30ème millénaire alors que le jeu de plateau et d'autres romans eux se passent au 40ème millénaire.


Je sais pas si j'ai étais très clair, dans mes explications.

Plusieurs Auteurs ont écrit dans cette série, elle possède cette particularité, chaque tome possède des protagonistes différents à quelques exceptions près, pour les personnages importants et la première trilogie qui se suit. Chaque Tome raconte un évènement qui, soit conduit à l'hérésie, soit en fait partie. Pour être plus clair c'est comme une partie d’échecs à l'échelle d'une galaxie, chaque tome raconte ce qu'il se passe dans un endroit de la galaxie et le tout forme l'Hérésie. Les tomes ne se valent pas tous, certain sont vraiment bons, d'autre moins, mais si on aime l'univers, chaque tome approfondit certain aspects. Il y a à peu près 2-3 tomes qui sortent par an vu le nombre d'auteurs qui travaillent et se concertent sur ce projet.

En français nous avons déjà 13 tomes, mais à cause d'un changement de traducteur coté français, les premiers tomes sont réédités petit à petit (on est déjà au 5ème de réédité)  tandis que les nouveaux (le 14 et 15 vont bientôt être la ) sont édités pour ceux ayant déjà les anciens. Il reste probablement d'anciens exemplaires en librairie et fnac.

En Anglais 16 tomes sont sortis et le planning annonce déjà jusqu'au 20ème tome.

Le site de l'éditeur (qui appartient à gameworkshop): http://www.blacklibrary.com/

Tout à droite vous avez la partie française du site.

Voila, si certain l'ont lu et veulent apporter quelque chose, si vous voulez poser des questions, discuter, débattre.


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#2 29/08/2011 17:09:31

Ys
Compagnon des Devoirs
Lieu: Saint Emilion
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 1479
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Je suis un grand fan de cet univers, et lecteur assidû depuis le début de l'aventure.
Maintenant, il faut dire que pour des personnes qui ne seraient pas nourries au biberon Games Workshop, qui n'auraient pas un minimum de background avant de se lancer, j'ai peur que bon nombre de romans soient de qualité intrinsèque médiocre, même si des pépites existent (notamment de nombreux volets de l'Hérésie, les trilogie Eisenhorn/Ravenor, les Fantômes de Gaunt...)... smile


Hurin, désespéré resta debout devant les murailles muettes d'Echoriath. A l'ouest, le soleil perça les nuages et tacha de rouge ses cheveux blancs. Alors, seul dans le désert, il pleura à grands cris, ne se souciant pas d'être entendu, il maudit ce pays sans pitié et grimpa finalement sur un rocher pour s'écrier d'une voix forte, tourné vers Gondolin:
- Turgon, Turgon, souviens toi du Marais de Serech! O Turgon, n'entends tu rien derrière tes remparts?
Mais il n'y eut comme réponse que le bruit du vent dans les herbes sèches.
- Elles avaient la même voix à Serech au crépuscule, dit Hurin.

Le Silmarillion

Hors ligne

 

#3 29/08/2011 17:16:56

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12162
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Elrandir a écrit:

Voyant la une menaces les Dieux du Chaos dispersaire les Primarques au quatre coins de la galaxie.

A la fin de cette période de perturbation l'Empereur lança dans les étoiles ses "petit-Fils" génétiques, les spaces marines pour retrouver les Primarques et réunifier l'Humanité, c'est ce qui est appelé la Grande Croisade.

En lisant, je me dis "et ? C'est quoi leur but aux Dieux du Chaos -à part le chaos sans doute-, ils n'auraient pas pu le faire avant ? Et ils vont laisser les space cowboys voyager dans la galaxie carrée sans intervenir. L'humanité est désunifiée à cause de quelques exilés ?"

Même si ça remonte loin, l'univers de WH40000, ça m'évoquait surtout des nains et des gobelins en armure cybertronique...et ça a l'air encore plus tordu ;

Hors ligne

 

#4 29/08/2011 17:20:53

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5518
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Ys a écrit:

... même si des pépites existent (notamment de nombreux volets de l'Hérésie, les trilogie Eisenhorn/Ravenor, les Fantômes de Gaunt...)... smile

On m'a dit à plusieurs reprises que, pour découvrir l'univers de Warhammer 40 000, il fallait lire la trilogie Eisenhorn, mais malheureusement elle est épuisée partout... et bien sachez que Black Library France va la republier l'année prochaine !
Ce sera au moins l'occasion pour moi de m'y mettre.


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#5 29/08/2011 17:33:02

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 357

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Foradan a écrit:

Elrandir a écrit:

Voyant la une menaces les Dieux du Chaos dispersaire les Primarques au quatre coins de la galaxie.

A la fin de cette période de perturbation l'Empereur lança dans les étoiles ses "petit-Fils" génétiques, les spaces marines pour retrouver les Primarques et réunifier l'Humanité, c'est ce qui est appelé la Grande Croisade.

En lisant, je me dis "et ? C'est quoi leur but aux Dieux du Chaos -à part le chaos sans doute-, ils n'auraient pas pu le faire avant ? Et ils vont laisser les space cowboys voyager dans la galaxie carrée sans intervenir. L'humanité est désunifiée à cause de quelques exilés ?"

Justement, les Dieux du Chaos vont pervertir le premier Primarque Horus, d’où là toute l'histoire !!!

Et non comme je l'ai dit, ce qui désunifie l'humanité c'est une séparation de 10 000 ans, certaine planète sont gouverné par des tyrans, d'autres sont en proie à des mondes très hostile, ect... Pour beaucoup la Terre n'est plus qu'un conte, une vieille légende.


Même si ça remonte loin, l'univers de WH40000, ça m'évoquait surtout des nains et des gobelins en armure cybertronique...et ça a l'air encore plus tordu ;

Chaque race apporte un aspect différent à l'univers, les orcs en armure sont plus humouristique je te l'accorde happy, ils veulent juste se battre, les nécrons font très moissonneurs apocalyptique, les Tyrannides veulent juste "manger" la galaxie, aspiré tout être organique de chaque planète, le Chaos détruire l'Humanité, les Tau répandre leur idéologie de "bien suprême" en incorporant chaque civilisation à la leur, les Eldars survivre, les Eldars noir piller, les humains survivre.

Mais tout ce que j'ai dit précédemment se passe 10 000 ans après l'Hérésie d'Horus.

L'Hérésie d'Horus c'est ce qui scelle la fin de l'Humanité même si elle n'arrive que des milliers d'années après.

C'est vrais qu'à première vu les spaces marines font cowboys mais pas du tout, chaque légion à ses tords, ses spécificités, ses secrets: cette série enrichie l'univers tout en racontant l'un des événements majeurs.

Et c'est justement parce que c'est un événement majeur qu'ils ont choisit de "bon" écrivains pour l'écrire, je pense notamment à Graham McNeil et à Dan Abnett qui sont selon moi les deux meilleurs auteurs de la Black Library, d'ailleurs ce sont eux qui ont le plus écrit pour la série. Il semblerais qu'Aaron Dembski-Bowden soit pas mal aussi mais je ne pourrais juger que quand j'aurais le prochain tome entre les mains.

Sur les 13 Tomes parut en france, je dirais qu'il y en a 6 de vraiment bon et 2 de bof, mais cela est très subjectif car certains tomes n'ont pas des points de vues "classiques" certains tomes n'ont pas des points de vues de space marine, mais des points de vues d'assassins ou d'humains ordinaire.

Pour finir je tiens à souligner que plusieurs des tomes ont fait partie des classements du New York Times.

Dernière modification par Elrandir (29/08/2011 19:08:50)


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#6 06/03/2012 18:32:27

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

http://ekcomicsandgames.com/images/products/Warhammer40000Logo.jpg
Xénos, mutants, hérétiques… le sinistre cauchemar de l'avenir lointain, où règne seule la guerre, où flambe la galaxie !

Seuls nos amis du Royaume-Uni sont capables d’aller aussi loin dans la dystopie sans se prendre réellement au sérieux.
On prend le pire de l’humanité et cela marche quand même :
l’impérialisme romain, l’obscurantisme chrétien, le militarisme napoléonien, l’eugénisme nazi, le fanatisme bolchévique…
Auxquels il faut ajouter les machines génocidaires de Terminator, les créatures cauchemardesques d’Alien et de Starship Troopers, les divinités démoniaques de Michael Moorcock, les efles et les orcs de Tolkien relookés à la sauce Star Wars ou Mad Max.
Une video fan-made pour ceux qui ne connaissent pas cet univers : c’est ici !

J’ai toujours voulu savoir ce que donnerait à l’écran une adaptation de cet univers d’autant plus qu’on a des films SF de plus en plus pêchus au niveau visuel ces temps derniers (Riddick, Skyline, Promotheus, Space Battleship…).
Alors quand j’ai appris qu’une telle adaptation existait, je me suis lancé ! smile

http://img26.imageshack.us/img26/9025/ultramarines.jpg
1h10 seulement ? au mieux on va survoler superficiellement cet immense univers. dry
Une animation basée sur un moteur de jeu vidéo ? pas très engageant artistiquement parlant. dry
Une scène d’introduction à la 1ère personne doomesque : cela commençait fort mal… neutral

Et finalement je me suis pris au jeu et c’était pas mal du tour grâce au scénario simple mais efficace de Dan Abnett et un très bon score d'Adam Harvey qui colle parfaitement à l’ambiance technogothique de Warhammer 40 000.
La bande-annonce pour le curieux : c’est ! smile

Du coup je suis impatient de voir d’autres productions du même acabit et en attendant direction Dawn of War 1 & 2 et les nombreux romans franchisés consacrés à cet univers (certains sont vraiment pas mal du tout, j’y reviendrais une prochaine fois !).

« Et nous ne connaîtrons pas la peur ! » gimli

Dernière modification par Albéric (08/04/2012 19:32:13)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#7 06/03/2012 19:27:21

Littlefinger
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 814
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Warhammer 40.000, toute mon adolescence.
J'ai joué une ou deux parties de plateau avec mon armée d'Ultramarines, mais ce qui m’intéressait c'était la peinture et le background.
GW n'a rien inventé du tout, ils ont tout mixé et ça marchait du tonnerre. Mais plus le temps a passé et plus le background a été refait par des demeurés (exemple le plus récent avec les Nécrons qui sont devenus totalement inintéressants)
Aujourd'hui, j'ai des dizaines de codex/White Dawrf et autre livres dans des placards, des trucs devenus introuvables et vraiment géniaux...
Par contre, GW est également le champion toute catégorie (et de très loin) niveau inflation et prix. Leurs figurines sont atrocement chers (je ne parle même pas de Forgeworld...)
Reste encore les deux Dawn of War, excellents jeux de stratégie, vraiment, le II est encore largement supérieur au 1 mais malheureusement Relic est actuellement en très mauvaise posture et se concentre plus sur un COH 3.
Pour les romans, Abnett est un bon écrivain de divertissement, McNeil est lisible mais les autres c'est vraiment de la merde.
Qui sait, on aura peut-être un jour sur grand écran l'assaut du palais de l'empereur ou l'assaut de MacCragge par les tyranides !?

HS : Après W40K, j'ai enchaîné sur Confontation de Rackham, aujourd'hui disparu par leur politique débile. L'univers était formidable et les figurines étaient d'une qualité vraiment mais vraiment hallucinante pour un prix bien plus raisonnable, pour les peintres de belles pièces (comme je le fus un jour), vous pouvez chercher leurs figs d'occaz, vous serez pas déçus !

Dernière modification par Littlefinger (06/03/2012 19:30:43)

Hors ligne

 

#8 06/03/2012 22:26:41

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1294

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Warhammer 40 000 : hyperviolent et hyper dark, a priori tout ce que je n'aime pas... et pourtant, je ne peux pas m'empêcher d'avoir de la sympathie pour cet univers. Probablement parce que ça ne se prend pas complètement au sérieux (heureusement), qu'il y a un côté pulp assumé et des touches d'excentricité ici et là qui font le lien avec le Warhammer de fantasy.
Et puis bon, les vaisseaux spatiaux à l'architecture gothique, ça a quand même grave la classe.
D'ailleurs, histoire d'en venir aux jeux vidéo, c'est probablement WH40K qui m'a amené à jouer à StarCraft, alors même qu'au départ le côté plus sombre du jeu (nettement plus que les deux WarCraft qui existaient à l'époque) c'était moins mon truc. Je dois dire que je n'ai eu qu'à m'en féliciter depuis (et seules mes études prenantes m'empêchent de me jeter sur le II tout de suite). Bon, je pourrais relancer mon troll habituel "D'ailleurs Blizzard pompe lourdement sur Games Workshop", mais on s'éloignait de WH40K.
Je n'ai pas eu l'occasion de jouer aux Dawn of War, mais à l'occasion ça peut être une idée. Par contre, la bande annonce du film ne m'avait pas plu (il faut dire que les Ultramarines ne sont pas du tout l'aspect de l'univers qui m'attire le plus).

Littlefinger, histoire de répondre à ton HS et de revenir subtilement au sujet du forum (à défaut de celui du topic), il y a actuellement en cours deux projets de jeux vidéos adaptés de l'univers de Confrontation, tous deux menés par Cyanide : "Confrontation" et "Cadwallon". Seul le premier a vraiment pris forme et devrait sortir dans quelques mois. Il y a un site officiel pour le jeu vidéo Confrontation ici. Ça a l'air très proche de l'univers du jeu de figurines, la plupart des unités ont exactement la même apparence. Le jeu devrait être très orienté tactique, plutôt destiné aux joueurs aguerris, avec possibilités de faire pause pendant les combats pour distribuer des ordres.

Hors ligne

 

#9 07/03/2012 13:43:01

John Doe
ZEUS - tueur de démons
Lieu: Au dessus
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6510
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Jamais lu de romans GW mais j'ai beaucoup d'affection (je sais le terme est bizarre au vu de l'univers très sombre) pour l'ambiance proposée.

WH40K c'est tout simplement une dictature de la plus belle eau (à côté, Terry Gilliam  et son Brazil passe pour un doux rêveur...).

J'ai longtemps joué Space Wolves d'ailleurs, le côté "rebelle" et barbare de ce Chapitre m'ayant davantage attiré.
Et de bons souvenirs de Dawn of War également.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#10 08/03/2012 14:20:45

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36192
Site web

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Sujet fusionné avec celui sur l'Hérésie d'Horus.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#11 12/03/2012 19:21:55

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Le 1er omnibus des Fantômes de Gaunt avec 850 pages bien tassées pour 23 € était trop tentant pour ne pas se lancer.
Je n’en attendais pas réellement grand-chose, et je ressors agréablement surpris des 3 premiers tomes.

http://www.concept-artist.net/photos/Gallery-6-Storyboard--comic-strip/Gaunt's%20Ghost's,%203a.jpg

Les spécificités mises à part de l’univers franchisé, presque débarrassé de ses excentricités :
- pour parler SF, c’est quelque part entre Le Dragon Déchu (Hamilton) et Le Dragon ne dort jamais (Glen Cook)
- pour parler récits de guerre, c’est quelque part entre les Sentiers de la Gloire et Stalingrad
Le héros éponyme Ibram Gaunt, c’est un Kirk Douglas testostéroné qui aurait revêtu l’attirail du Judge Dredd :
- pour aller commander et motiver ses troupes un bolter dans une main, une épée-tronçonneuse dans une autre
- pour aller dire leurs 4 vérités aux généraux pourris et pour aller saboter leurs intrigues si bien ourdies sur le dos de la chair à canon (parfois avec le bolter ou l’épée-tronçonneuse à la main)
A la vision des Sentiers de la Gloire (très longtemps interdit de diffusion en France) j’avais été dégoûté par les hiérarques militaires, gérant les ressources humaines pour obtenir les résultats qui servaient au mieux leurs intérêts, quittes à faire bombarder leurs propres troupes ou à leur tirer dans le dos… et surtout incapables de comprendre où est le mal dans tout cela, incapable d’imaginer que quelqu’un puisse y trouver à redire. Les masses anonymes étaient là pour obéir et mourir, pas pour penser et rechigner à la tâche.
On avait une forte envie de lui décrocher une bonne droite dans la tronche. Mais l’officier humaniste devait se contenter de serrer les poings et de grincer des dents pour éviter le peloton d’exécution. Ibram Gaunt, lui ne se gêne pas !

Spoiler:

(je me suis permis de digresser car l’auteur se paye le luxe de reprendre certaines scènes du film telles quelles : cela fait du bien de voir de saines références et un brin d’esprit subversif chez un auteur de divertissement)

Gaunt est un meneur ! smile
En couvant ses ouailles qui sont tout sauf des enfants de chœur, il n’est pas très loin d’un Toubib.
Les Fantômes sont de vaillants guerriers de l'Empereur ! smile
De véritables durs à cuire, mais leurs magouilles, leurs combines, leurs fragilités les rendent rapidement attachant et font indubitablement penser aux membres de la Compagnie Noire. On retient vite leur nom : un signe qui ne trompe pas !

Une narration rythmée, un style fluide : c’est intense et agréable à lire, surtout une franchise destinée au public adolescent...
Du Glen Cook light en quelque sorte ! wink


http://www.maasbiolab.net/sfimages1/004000/sfw_AMZ_2915989109.jpg
Concernant Premier et Unique, smile
Des tranchées de Fortis Binary aux entailles de Menazoïd Epsilon, une intéressante course vers l’arme absolue qui est la résultante d’un intrique entre les califes et ceux qui veulent être califes à la place des califes au pouvoir. 2 guerres s’entremêlent : guerre officielle où les soldats font ce qu’ils peuvent pour ne pas crever inutilement, et guerre officieuse entre services de renseignements.

Spoiler:

J’ai apprécié la manière dont le suspens est maintenu sur l’identité du pion de l’Inquisiteur félon : du grand art !

J’ai apprécié l’usage parcimonieux des flash-back, loin du lourd effet de mode à la Lost, qui mène à une conclusion astucieuse.


http://www.maasbiolab.net/sfimages1/004000/sfw_AMZ_2915989044.jpg
Concernant Les Fantômes, c’est clairement en dessous. neutral
Non que la qualité ou l’intérêt ait baissé, mais il s’agit d’un recueil de nouvelles qui n’est pas présenté ni conçu comme tel.
On en apprend un peu plus sur les principaux membres de la troupe, mais on pas le temps de s’installer dans le récit ou de s’attacher aux protagonistes qu’il faut déménager sur une autre planète, combattre sur un autre front… de bons passages cependant

Spoiler:

- Les Sentiers de la Gloire encore avec un tir ami sur Voltemand qui abouti à un massacre inutile censé servir les intérêts d’un énième hiérarque carriériste
- le duel entre un sniper et un dreadnought aveugle dans une combe à la flore mortelle
- la crise psychotique du tireur d’élite Larkin le Dingue sur Bucephalon
- l’oasis hydroponique de l’enfer et le convoi à la Mad Max 2 sur Caligula
- Ibram et Rawne poursuivi par une waaagh ork sur un océan gelé
- le débarquement raté sur une île fortifiée et le chef ennemi qui préfère suicider ses troupes plutôt que de perdre la face
Comme le disait le Docteur Who : « je ne tue pas mes adversaires, je suis devenu suffisamment malin pour les inciter à se tuer eux-mêmes »

Du coup l’histoire principale est trop vite expédiée : c’est dommage car l’Inquisitrice Lilith aurait gagnée à être mieux connue !


http://www.maasbiolab.net/sfimages1/004000/sfw_AMZ_291598915X.jpg
Concernant Nécropolis, j’ai vraiment bien aimé ! smile
La cité-ruche Verghast et ses 40 millions d’habitants présentent les pires aspects du capitalisme et du communisme !
- Tandis que les maisons nobles s’extasient sur leurs merveilleux profits comme Bernard Blier devant ses lingots d’or dans Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, les camarades travailleurs de la fonderie n°1 du secteur 287/fd (atchtung pifomètre là) se tuent à tâche pour obtenir des rations de niveau 3.
- Tandis que le commissaire politique Kowle fait son numéro de cirque, les citoyens sont envoyés au front uniquement pour y tomber.
- Tandis que les survivants des quartiers extérieurs abandonnés à leur sort font preuve d’un héroïsme aussi anonyme que désespéré, les dirigeants se réfugient derrière des traditions qui ne sont là que leur servir de brosse à reluire.
- Tandis que la cité est au bord de l’anéantissement, les profiteurs de guerre continuent leur sordide business !
Les vagues d’assaut d’une innombrables armée de fanatiques lobotomisés se succèdent les unes après les autres sur fond d’intrigues multiples entre militaires et civils, entre maisons nobles, entre gradés de différents corps d’armées (la Garde Impériale essayant de ménager la chèvre et le chou avec les forces de défenses planétaires), et entre 2 commissaires sévèrement burnés aussi…
Il flotte un comme un parfum de Dune tant je me suis remémoré l’affrontement Atréides/Hakonnens pour le contrôle d’Arrakeen (le Neveu Sondar est aussi barré que l’Oncle Vladimir, et le passage du jardin cybernétique rappelle celui du jardin domestique caché).
Une histoire bien trop courte malgré l’intensité et la densité des événements qui s’y déroulent. sad


Au bout de 3 tomes on arrive à repérer quelques ficelles qui pourraient s’avérer gênantes à la longue :
- des récurrences dans les situations (mais j’aime bien quand la justice humaine ou divine s’abat sur les crevards carriéristes)
- une récurrence de dialogues théâtraux (mais j’aime bien ces répliques des classiques des films de guerre d’antan, et la relation Gaunt / Merity m’a rappelé au bon souvenir d’Humphrey Bogart et Ingrid Bergman dans Casablanca)
- des récurrences dans les dénouements : ce sont des coups d’éclat héroïques qui mettent fin trop rapidement aux événements
L’auteur a pris le parti de ne pas écrire de long romans : on n’a pas trop le temps de s’étendre sur les complots/intrigues, pourtant bien présents, de décrire les mondes dans lesquels évoluent les personnages (l’ambiance et l’immersion s’en retrouvent amoindris et c’est fort dommage), et les intrigues secondaires se voient réduire au rôle d’interlude tragiques (là aussi c’est dommage).


C’est foutrement rythmé et dynamique, mais aussi politique et réfléchi.
Si toute la bibliographie du prolifique auteur est du même tonneau, j’en ai pour des années de lectures ! C’est cool !!! smile

http://media.giantbomb.com/uploads/10/100729/1795991-newbooksabnett_super.jpg

On me dit à l’oreille qu'on se serait inspiré de la série Sharpe (de Bernard Cornwell, auteur spécialiste des guerres napoléoniennes et des guerres mondiales (les millions de morts de l’épopée napoléonienne ne constituent-ils pas la 1ère guerre totale ?)).

http://i.thisislondon.co.uk/i/pix/2009/03/itv-job-cuts-415x275.jpg


PS: je n'oublie pas les précédents intervenants, je vous dis à bientôt !  wink

Dernière modification par Albéric (26/06/2012 21:19:57)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#12 16/03/2012 23:23:06

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Merci pour cette critique des légendaires Fantômes de Gaunt. Tu leur rends bien justice. Etant un lecteur assidus de leurs aventures, j'attends à chaque fois le tome suivant.
J'aimerais ajouter que ce qui fait énormément le charme de Dan Abnett, c'est que c'est un scénariste à la base (et pas un concepteur de jeu comme la majorité des écrivains Black Library) et que même ses romans ou BD ne se situant pas dans l'univers WH40K sont super entrainantes. Attention, je ne crache pas sur les autres, je trouve juste dommage que certains colle trop à l'univers. Pour Dan Abnett, il n'est nul besoin de connaitre l'univers de WH40K pour se laisser transporter et je trouve que c'est l'une de ses plus grande force.


War never changes

Hors ligne

 

#13 28/05/2012 18:19:47

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

@ Asavar
Mine de rien j'ai enchaîné les 9 premiers tomes des Fantômes de Gaunt en moins de 3 mois.
C'est assez addictif : on se prend d'affection pour ces truffions de l'espace, avec leurs amitiés et leurs inimitiés, tout en anticipant sur les pétrins dans lesquels leur haut commandement va les fourrer et comment ils vont s'en sortir...
En effet nul besoin de connaître l'univers de WH40K pour se laisser séduire : je serais très intéressé de voir ce dont l'auteur est capable en dehors du carcan et du cahier des charges de la franchise de Games Workshop.
En effet quel que soit le roman et l'histoire le nombre de pages est le même et on sent bien que Dan Abnett en a sous la pédale mais qu'il ne pas peut pas passer la vitesse supérieure : les débuts sont toujours emballants, on a toujours une bonne montée en puissance mais par précipitation (manque de temps ? manque de place ?) les dénouements ne sont pas toujours à la hauteur de ce qui précède (à l'exception du Traître très bon de bout en bout !).
Mais je reviendrais donner mes ressentis plus détaillés un jour prochain... happy

Ceci étant dit Dawn of War II Game of the Year Edition est passé à 5€ : avis aux amateurs de castagne intersidérale ! wink
Menez vos Astartes contre les Orks et les Eldars, et défendez le sous-secteur Aurélia contre une flotte-ruche tyrannide ! smile

Dernière modification par Albéric (28/05/2012 19:07:28)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#14 28/05/2012 18:54:57

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 357

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Pour ce qui voudrait discuter plus en détail et avec plus de personne de l'univers Warhammer et plus précisément des livres, il y a ce forum: http://black-librarium.forumgratuit.org/

Il y a des critiques, discussions et des news sur les livres.


Pour les auteurs, de ce que j'ai lu, c'est à dire l'hérésie d'Horus il y en a 3 qui sont clairement au dessus des autres: Dan Abnett et Graham Mcneil comme ils ont été cité avant, mais aussi Aaron Dembski-Bowden. Après il y a toujours de bonne suprises notamment dans les recueils de nouvelles, les anglais sont bon la dedans et il y a dans les 2 recueils de l'hérésie quelques très bonnes nouvelles, bon il y en a aussi des nulles happy mais c'est le propre d'un recueil.

Dernière modification par Elrandir (28/05/2012 19:04:37)


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#15 28/05/2012 19:04:55

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Merci pour le lien Elrandir : c'est là-bas que je suis allé pour me convaincre de me lancer des les Fantômes de Gaunt. wink
D'ailleurs je viens d'y faire un petit tour, et que vois-je :

- Double Eagle annoncé pour août 2012 smile
- l'omnibus Eisenhorn annoncé pour octobre 2012 coeur
- l'omnibus Ravenor annoncé pour courant 2013 coeur

Ce que  j'aime bien avec la Black Library, c'est qu'ils ne font pas mystère du planning de leur sorties...
... ce que faisaient autrefois tous les éditeurs car on savait tout ce qui sortait 6 mois à l'avance ! whistling

Dernière modification par Albéric (28/05/2012 19:25:57)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#16 28/05/2012 19:15:34

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 357

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

De rien =) Pour me repérer là-bas j'y suis sous le pseudo: Elonex777. Pour les annonces, on les traques partout et la meilleure source d'info c'est amazon c'est pour dire happy


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#17 30/05/2012 18:25:20

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

@ Albéric Tu peux essayer Zone de Guerre du même auteur au éditions Eclipse qui est super sympa. Par contre bon courage pour le trouver parce qu'il est manquant chez l'éditeur sad
Dan Abnett a aussi ouvert de façon magistrale la saga de L'Hérésie d'Horus.
Cette saga est vraiment sympa est raconte l'un des mythes fondateur de l'univers WH40K à savoir la révolte du fils préféré de l'Empereur.
Alors qu'on suivait un groupe dans les trois premiers tomes, nous permettant de bien voir la corruption se mettre en place, on a eu droit ensuite à une plethore de personnage et je trouve que ça commence à trainer un peu en longueur. Qu'est ce que vous en pensez ?


War never changes

Hors ligne

 

#18 30/05/2012 18:50:08

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 357

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

Certain livre sont en trop car pas utile mais sinon je trouve "normal" que pour couvrir une guerre à l'échelle de la galaxie il faillent autant de tome. Après tant que c'est intéressant et qu'on avance dans l'histoire.


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#19 31/05/2012 11:39:33

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1400

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

C'est vrai que le conflit a duré longtemps et a enflammé toute la galaxie. A mon avis c'est les romans en trop comme tu dis qui me donnent cette impression de "trainer en longueur".
Parce que s'attarder sur des escarmouches (la bataille des abysses) ou sur comment les Dark Angels se sont formés (Le retour des Anges), alors que l'Hérésie regorge de fait d'armes plus "beaux" les uns que les autres, c'est vrai que c'est un peu lourd.


War never changes

Hors ligne

 

#20 26/06/2012 21:14:04

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: L'univers Warhammer 40 000 : jeux, films, comics, livres, etc

compte-rendu des 2 tomes contenus dans le 1er omnibus de "la Sainte"

http://www.maasbiolab.net/sfimages1/004000/sfw_AMZ_2915989281.jpg

Garde d’honneur :
Le colonel-commissaire Ibram Gaunt et le Premier et Unique de Tanith reçoivent l'ordre de défendre un monde-chapelle, vital pour le moral des forces impériales impliquées dans la croisade des mondes de Sabbat. Mais les forces du Chaos ont aussi tourné leur attention sur cette prise de choix et ne reculeront devant rien pour offrir à leurs sombres maîtres ce trophée. C'est au milieu des combats que Gaunt et ses Fantômes découvriront la vraie raison de leur présence sur cette planète: c'est le lieu de repos de Sainte Sabbat qui mena l'Humanité à la victoire et qui a donné son nom à cette croisade. Que peuvent faire les Fantômes pour empêcher les forces du Chaos de profaner les restes sacrés de la Sainte ?

Dan Abnett marche sur les plates-bandes du film De l’Or pour les Braves (même si l’intrigue et l’ambiance s’éloignent du scénario du film de guerre culte il y a un bon lot de similitudes et de références explicites) :
les blindés sont à l’honneur dans ce tome avec des duels de chars d’assaut forts bien mis en scène ! duel
Mais les questions existentielles sont aussi à l’honneur puisque la foi est une des thématiques du présent tome.

Dommage que la nouvelle fin héroïque soient gâchée par un deux ex machina décevant car sorti du chapeau tel un lapin blanc.
Pourtant les combats pour la Doctrinopole et de Bhavnager sont particulièrement immersifs, et le dernier tiers avait bien fait monter la tension. C’est aussi un tome qui permet de découvrir les nouvelles recrues issues de la cité-ruche Vervun : Cuu le psychopathe, Banda la tireuse d’élite, Kol Goléa le héros de guerre torturé, Curth la médecin-chef, Daur l’officier en mal de reconnaissance…
Et on apprend qu’Ibram Gaunt est faillible, qu’il n’est pas parfait : quelle désillusion ! wacko

Sinon la foudre divine s’abat à nouveau sur un crevard carriériste qui se croit au-dessus de tout et de tout le monde…
Ce n’est ni nouveau ni original au sein de la série, mais cela fait du bien un peu de justice en ce bas monde ! vaudou


http://www.maasbiolab.net/sfimages1/004000/sfw_AMZ_2915989478.jpg

Les Armes de Tanith :
Les forces hérétiques du Chaos contre-attaquent en force dans les mondes de Sabbat. Dangereusement éparpillés, leurs lignes d’approvisionnement coupées par les troupes ennemies, les impériaux sont ralentis et cloués sur place. Le colonel-commissaire Gaunt et le Premier et Unique de Tanith doivent reprendre Phantine, un monde riche en prométhéum, mais à ce point ravagé par la pollution que la seule option, dangereuse et inédite, réside dans un assaut par les airs. Face à une opposition déterminée et à un environnement mortel, comment Gaunt et ses hommes parviendront-ils à survivre ?

2 temps très forts encadrent un temps faible (un creux entre 2 vagues finalement), mais j’ai à nouveau savouré un chouette cocktail : wink
1 petite dose des Chevaliers du Ciel
1 grosse dose du Jour le Plus Long
1 zeste de la Nuit des Généraux
1 bonne lampée des Héros du Télémark
1 larme de :

http://www.rubberslug.com/user/c8515ff175e545a189ba9fdbb5ff227b/709686-8748690-salamandar.jpg

Dans un monde rongé par une basse atmosphère acide et toxique, on se bat pour le contrôle des sommets occupés par de gigantesques centrales énergétiques : mais les troupes d’élite du Pacte de Sang attendent les Gardes Impériaux de pieds fermes.

Spoiler:

La Grande Faucheuse continue de faire son œuvre et d’emporter des personnages auxquels on s’était attaché.
Après Ouranberg, il est fort à parier que la qualité de l’alcool de contrebande va sacrément baisser ! sad

Mais j’ai hâte de revoir la commandante Jadea dans le spin-off Double Eagle qui sort août 2012 ! smile

Dernière modification par Albéric (26/06/2012 22:08:31)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

Pied de page des forums