#1 29/09/2011 17:11:52

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Dans le bonus du dernier podcast une personne (dsole impossible de me souvenir de son nom rougi) des ditions Le Belial avait cit cette uvre et le fait qu'il allait sortir trs prochainement au Blial (videment whistling)
C'est chose faite puisque je suis tombe dessus dernirement en librairie.

http://media.biblys.fr/livre/38/29338-w225.jpg 

En 1853, dans un lointain pays du Sud, en un monde spar du ntre par la plus infime marge de possibilit, la valle de Carbonales, une rgion fertile entourant la cit de Teocinte et rpute pour sa production dargent, dacajou et dindigo, tait plac sous la domination dun dragon nomm Griaule. Il y avait dautres dragons en ce temps-l, vivant pour la plupart sur des lots rocheux louest de la Patagonie de minuscules cratures irascibles, dont la plus grande avait peine la taille dune alouette. Mais Griaule tait lune des Btes gantes qui avaient rgn sur un ge antique. Au fil des sicles, il avait grandi jusqu mesurer sept cent cinquante pieds au garrot et plus de six mille pieds de la queue au museau

Lucius Shepard publie LHomme qui peignit le dragon Griaule en 1984, rcit qui introduit lunivers de Griaule, un monde prindustriel dans lequel un dragon titanesque a t ptrifi par un puissant sorcier voil plusieurs millnaires. Depuis ces temps reculs, la crature sest intgre au paysage, devenant elle seule une chane de montagne charge de vgtation qui abrite ville et villages. Mais si le monstre ne bouge plus, il nen est pas mort pour autant. Ainsi Griaule continue-t-il dinstiller sa nfaste influence, une insidieuse corruption qui sattaque aussi bien aux hommes qu la nature Car Griaule poursuit un but. Inavou et inavouable

Ce texte initial remporte un tel succs que Lucius Shepard va dvelopper au fil des ans lunivers de Griaule dans cinq autre trs longs rcits, tous indits en franais, lensemble constituant le grand oeuvre de son auteur, une manire de mta roman sidrant de maturit et sans quivalent dans le champ littraire de la fantasy, runi ici pour la premire fois, non seulement en France, mais au monde.
Sommaire

    LHomme qui peignit le Dragon Griaule (traduction indite)
    La Fille du chasseur dcailles (texte indit)
    Le Pre des pierres (texte indit)
    La Maison du menteur (texte indit)
    LEcaille de Taborin (texte indit)
    Le Crne (texte indit)

J'avoue que l'ouvrage tant la fois trs beau avec de superbes dessins de dragon au dbut de chaque rcit et le rsum plutt intrigant, je me suis laisse tenter et je l'ai donc achet et commenc dans la foule.

Bon pour l'instant je le commence peine donc pas encore d'avis sur le contenu.

Mise jour arrow Critique d'Asavar


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#2 29/09/2011 17:31:42

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3038

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Siriane a crit:

Dans le bonus du dernier podcast une personne (dsole impossible de me souvenir de son nom rougi) des ditions Le Belial avait cit cette uvre et le fait qu'il allait sortir trs prochainement au Blial (videment whistling)

Olivier Girard non ? wink

Bouquin qui a l'air trs tentant en tout cas, le pitch me fait beaucoup penser au "a" de Stephen King smile


Ainsi le peuple attendit un hros capable de soulever l'pe sacre et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en ralit : Pnis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la trs Vnre Mre Wintonelle, scribe royale de la cit-impriale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#3 29/09/2011 18:28:52

khedra
elfe malicieuse
Lieu: picardie
Date d'inscription: 20/08/2008
Messages: 682

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Tout cela l'air bien tentant, d'autant que la couv' est vraiment trs belle smile


lecture en cours :

Hors ligne

 

#4 10/10/2011 15:29:49

Kitty
Maman Poulpe
Date d'inscription: 12/03/2010
Messages: 377

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Je viens de l'acheter, trs bel ouvrage smile


Quanti Canicula Ille In Fenestra.

http://www.gigasmiley.com/assets/img/produit/GigaSmiley.75a0b3e90de54cf8e99787d9e7946d8a.gif

Hors ligne

 

#5 10/10/2011 20:33:14

Aka-Thor
Seigneur de Thrudheim
Lieu: Midgard
Date d'inscription: 08/10/2011
Messages: 68
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

objet d'un prochain achat, merci pour l'info =)


When the snows fall and the white winds blow, the lone wolf dies but the pack survives.

Hors ligne

 

#6 29/10/2011 18:11:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11672
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

En attendant la chronique qui ne devrait plus tarder... smile

l'occasion de la sortie de son recueil Le Dragon Griaule aux ditions du Blial', j'ai le plaisir de vous informer que Lucius Shepard sera prsent aux Utopiales du 11 au 13 novembre. Le sjour de l'auteur en France se poursuivra Paris les 14 et 15 novembre, avec notamment une sance de ddicace le mardi 15 la librairie Charybde (129, rue de Charenton Paris 12e), en compagnie de son traducteur Jean-Daniel Brque et de l'illustrateur Nicolas Fructus.


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#7 31/10/2011 17:55:27

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Encore un volume qui me fait beaucoup envie smile


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#8 31/10/2011 18:24:49

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Ou c'est effectivement Olivier Girard qui nous parlait du Dragon Griaule comme son mchant prfr.

Je dois dire que ce "produit" Le Blial est en effet de qualit. Et sans quivalent en V.O. il me semble unsure


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont t nommes au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#9 31/10/2011 18:27:42

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34349
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Witch a crit:

Et sans quivalent en V.O. il me semble unsure

Subterranean Press vient d'annoncer l'une de ses nouvelles ditions limites et a y ressemble beaucoup. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 02/11/2011 16:36:23

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Ah merci Gillo c'est une bonne nouvelle.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont t nommes au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#11 03/11/2011 15:20:14

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34349
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Pour le coup, la VF est tout de mme trs jolie. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#12 03/11/2011 19:19:16

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 908
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Et j'aime Shepard. Ce dragon-l, ds que je tombe dessus...


Mme le soleil se couche

Hors ligne

 

#13 06/11/2011 15:13:34

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Lu (que) les deux premires nouvelles "L'homme qui peignit le dragon Griaule" et "La fille du chasseur d'cailles" il y a dej plus d'un mois et malheureusement je dois dire que je n'ai pas vraiment accroch, tel point d'ailleurs que je n'ai du coup pas eu envie de lire les nouvelles suivantes sad .

Le problme est que je ne suis pas du tout rentre dans ces deux nouvelles (j'ai souvent ce problme avec les nouvelles en rgle gnral)) et du coup je n'ai pas reussi trouver un intret ces deux histoires. J'avoue avoir un peu de mal determiner le pourquoi de cela. Une raison est peut tre que je n'ai pas trouv dans le style quelque chose qui fasse vivre tout ce que l'auteur nous raconte, a manque assez de personnalit et de caractre. Dommage parce que le monde mise en scne est priori intressant mais ne prend pas rellement, en tout cas pour moi, vraiment corps. Resultat je n'y ai pas cru.

Autre raison possible j'ai lu ces deux nouvelles juste aprs deux mois d'immersion totale dans la lecture des 5 tomes du Trne de Fer (en VO) donc en tat bizarre de manque wacko . Faudrait que j'essaie de le reprendre et de lire les autres nouvelles maintenant que je me suis sevre du TdF, histoire de voir si j'accroche plus.

En tout cas je serais trs curieuse de connaire votre avis sur ce livre.


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#14 28/11/2011 17:17:14

Lorhkan
Deux de tension...
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 28/12/2003
Messages: 665
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Lecture termine depuis quelques semaines dj ! Verdict :

Ce recueil est donc constitu de six rcits, plus ou moins longs, faisant tous rfrence ce gigantesque dragon ptrifi par un magicien il y a une ternit de cela, mesurant prs de deux kilomtres de long et sur lequel s'est dvelopp toute une faune et une flore. Une fantasy furieusement classique en apparence, mais en apparence seulement. Car on est trs trs loin d'une "high fantasy" avec elfes, nains, orques, etc... Lucius Shepard ne mange pas de ce pain l. Les diffrents textes de ce recueil prfrent se pencher sur les travers des tres humains, mis en exergue par la prsence menaante du dragon, qui ne cesse d'influencer, de modeler, de faonner la volont des hommes. Une prsence importante, centrale mme, mais c'est bien le seul lment vraiment fantasy du recueil.

Les deux premiers textes, "Celui qui peignit le dragon Griaule" et "La fille du chasseur d'cailles" permettent de dcouvrir cet univers de la plus belle des manires. De l'extrieur tout d'abord, travers la tentative d'un artiste d'en finir avec le dragon en le peignant intgralement, de manire ce que les toxines de la peinture l'empoisonnent dfinitivement, puis de l'intrieur avec cette jeune fille contrainte d'habiter dans les entrailles ptrifies du dragon, dcouvrant ainsi toute une faune "entretenant" le dragon, le dbarrassant de ses parasites, etc... Jusqu' ce qu'elle se rende compte de son rle dans tout cela, et de la redoutable influence de Griaule. Ces deux textes, ports par une criture d'une finesse remarquable, restent finalement relativement "sages", mais on sent les prmisses d'une manipulation des masses par Griaule, alors que la critique sur les travers de l'humanit se fait dj assez acerbe. Deux textes trs bien crits donc, accrocheurs, trs visuels (les descriptions font natre des images dans la tte, un grand voyage sans bouger de son fauteuil...) mais sans tre exceptionnels.

L'exceptionnel arrive avec "Le pre des pierres". Un prtre du culte du dragon a t assassin, et le meurtrier prsum, que tout accuse, prtend avoir agi sous l'influence du dragon. S'en suit une enqute passionnante, dans laquelle les manipulations succdent aux trahisons, sur fond de questionnement personnel du narrateur, un avocat. Griaule est-il bien derrire tout cela ? Ou bien n'est-il qu'un prtexte bienvenu pour masquer un ou des crimes dicts par les sentiments les plus vils ?... Passionnant de bout en bout, particulirement bien men car on ne sait jamais qui dit la vrit et/ou qui manipule qui, toujours trs bien crit, parabole sur l'argent, la manipulation, la perversion, la libert de choix, ce texte mrite lui seul l'achat du recueil.

Les deux textes qui suivent mettent en scne de manire plus claire la volont de Griaule : volont de se reproduire dans "La maison du menteur", toujours en utilisant un homme (mais n'est-ce pas plutt Griaule lui mme ?), volont de se mouvoir nouveau dans "L'caille de Taborin". A travers deux histoires d'amour contraries, voire impossibles, le dragon apparat sous un nouveau jour, plus complexe, peut tre moins malfaisant qu'on ne le pense, plus "humain" (notez les guillemets...), mais toujours redoutable.

Enfin, la pierre angulaire de ce recueil (au moins par la longueur), "Le crne", prend place dans un Guatemala alternatif nomm Temalagua, de nos jours (les textes prcdents se situant dans le pass). Lucius Shepard dvoile ici toute la dimension politique qu'il sait insuffler ses rcits. Incontestablement issu de son exprience personnelle, ce texte fort est d'une profondeur et d'une finesse rarement gales. Entre la dnonciation des dictatures, des guerres civiles, de la violence, de la misre, et j'en passe, il y a vraiment de quoi lire entre les lignes. Un texte extrmement riche, qui mriterait bien d'tre tudi l'cole, soyons fous !

Au final, ce recueil est videmment incontournable, pour son fond comme pour sa forme. Lucius Shepard faisait dj partie des grands, mais je n'avais jamais rien lu de lui. Maintenant je sais.

Un seul bmol : pour lire ce recueil, il faut tre prt lire des rcits qui demandent de l'investissement de la part du lecteur. Bmol car ce n'tait pas ce dont j'avais besoin ce moment l, et mme si j'y ai trouv beaucoup de qualits, je l'ai lu alors qu'il me fallait une lecture plus "simple", donc elle n'a pas t de tout repos pour moi. J'ai donc volontairement laiss passer du temps avant d'crire ma chronique. Un peu de temps pour digrer, et laisser les incontestables qualits du livre remonter la surface... Vous voil prvenus ! wink

Enfin, cette chronique ne serait rien sans un hommage au traducteur, Jean-Daniel Brque, qui a ralis un grand travail, comme son habitude. Signalons galement la postface dans laquelle Lucius Shepard revient sur chacun des six rcits. Une petite friandise qui vaut le dtour ! L'objet-livre est quant lui remarquable : couverture cartonne avec rabats, vernis slectif, illustration de couverture magnifique, une trs belle russite !


"Je ne fus bientt plus qu'une tempte, un torrent de cris, de douleurs, le fracas d'un orage menaant. J'tais l'oeil d'un cyclone, et une seule ide figeait mon esprit vid : tout balayer sur mon passage.
Et faire cesser tout cela. Ce terrifiant cauchemar de mort.
Je suis le cartar Tiric Sherna. Donnez moi la paix, ou bien mourez tous."

Thomas Geha, Le Sabre de Sang

Hors ligne

 

#15 05/12/2011 04:48:34

Thorn
Lige
Date d'inscription: 22/08/2011
Messages: 45

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Merci pour cette critique, a donne trs envie !

Hors ligne

 

#16 08/12/2011 16:49:02

Publivore
.
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4816

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Ce week-end, l'mission Mauvais Genre diffusait son entretien avec Lucius Shepard enregistr aux Utopiales. C'est par ici !

Hors ligne

 

#17 15/12/2011 17:51:51

Lorhkan
Deux de tension...
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 28/12/2003
Messages: 665
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Je me dois de signaler que, comme ne l'indique pas la critique, Lucius Shepard s'est bel et bien inspir du nom de l'ethnologue Marcel Griaule pour le nom de son dragon... wink


"Je ne fus bientt plus qu'une tempte, un torrent de cris, de douleurs, le fracas d'un orage menaant. J'tais l'oeil d'un cyclone, et une seule ide figeait mon esprit vid : tout balayer sur mon passage.
Et faire cesser tout cela. Ce terrifiant cauchemar de mort.
Je suis le cartar Tiric Sherna. Donnez moi la paix, ou bien mourez tous."

Thomas Geha, Le Sabre de Sang

Hors ligne

 

#18 15/12/2011 17:59:04

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6965

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

La critique qui peut se lire ici :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/livre/le … iaule-3517


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

En ligne

 

#19 15/12/2011 18:51:16

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3038

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Et un grand merci une nouvelle fois Asavar pour cette critique qui fait trs envie smile


Ainsi le peuple attendit un hros capable de soulever l'pe sacre et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en ralit : Pnis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la trs Vnre Mre Wintonelle, scribe royale de la cit-impriale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#20 30/12/2011 13:23:32

King Kong
Administrateur
Lieu: Skull Island
Date d'inscription: 07/11/2004
Messages: 2361
Site web

Re: Critique ! [Le Dragon Griaule - Lucius Shepard]

Ben alors, il intressait pas plein de monde, ce recueil ? smile

Vu ce matin :

http://www.liberation.fr/livres/0101238 … -a-griaule

Hors ligne

 

Pied de page des forums