Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 03/08/2011 12:13:25

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1947
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Parution fin août seulement ? Mais je vais avoir ma rentrée moi, j'aurai jamais le temps de le lire vite sad

Luigi Brosse a écrit:

Je ne nie pas par contre l'intérêt stylistique de la chose, avec notamment une richesse de la langue qu'il est agréable de voir utilisé (dans l'absolu). Mais quand on en est là, pourquoi ne pas faire un pas de plus et carrément inventer les expressions / les moderniser. (Là encore, ça n'implique que moi) Mais par exemple, je trouve qu'imaginer la réalité inventée décrite par l'auteur plus en phase avec "mon" idée de la fantasy. Plutôt que de se "cantonner" aux limites imposées par la langue française (même maniée avec habilité).

La question se pose, en effet, et c'est un débat intéressant smile

Personnellement, je n'aime pas du tout lire des jurons sortis tout droit du monde réel contemporain dans des fictions supposées se dérouler dans d'autres mondes. Ça me casse complètement l'illusion. Je me souviens notamment d'avoir lu un "merdier" dans un album Thorgal, et ça a achevé de descendre en flammes l'album dans mon estime (c'était par ailleurs un des plus mauvais de la série, Le Royaume sous le sable, mais il aurait quand même été meilleur sans ça).

Inventer les expressions de toutes pièces, c'est une solution, et je crois que c'est ce que fait Damasio dans La Horde du Contrevent (dont je n'ai lu que le début pour le moment). Mais cela réclame un gros travail d'élaboration de l'univers de la part de l'auteur, ajouté à tout le boulot qu'il y a à faire en dehors de ça. Cela dit, ça peut valoir la peine. Le problème qui se pose ensuite est de plonger le lecteur dans ce vocabulaire de façon assez graduelle pour ne pas le perdre en cours de route, ce qui n'a pas l'air facile à faire.

L'emploi d'argot et de mots anciens/recherchés provenant du monde réel peut poser le même problème, puisqu'en général les lecteurs ne sont pas des spécialistes en la matière. Mais cela limite le travail de l'auteur en amont (enfin, un petit peu - Jaworski, qui a fait ça, a quand même dû se constituer un mini-dictionnaire et se fixer des règles pour voir comment employer ces termes). Et je pense aussi que c'est une question de choix esthétique et culturel. Employer l'argot et la langue vieillie du monde réel, cela revient à inscrire le roman dans la tradition classique, dans la mesure où pas mal d'auteurs de littérature générale (ou des auteurs de genre du XIXe, les feuilletonistes, les auteurs de romans policiers, etc.) ont eu recours à ce type de vocabulaire par le passé. Sur le plan culturel, cela peut être plus gratifiant pour le lecteur, puisque, pour le coup, il y a presque un aspect pédagogique : le lecteur en apprend plus sur la langue, et peut retrouver ensuite ces expressions en faisant d'autres lectures.
Il me semble que toutes les solutions sont potentiellement bien (et ont pu être employées avec succès), mais toutes ont leurs limites.

Cédric Ferrand a écrit:

Contrairement aux orateurs qui parlent tout le temps d'une voix monocorde

Grave erreur : les bons orateurs font tout pour captiver et retenir l'attention de leur public, aussi bien dans leur style que dans leur élocution smile (et je suppose que c'est valable pour pas mal d'époques et de lieux différents, même si les usages en rhétorique ont dû pas mal changer avec le temps).

Dernière modification par Tybalt (03/08/2011 12:15:36)

Hors ligne

 

#22 05/08/2011 17:41:29

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37660
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Bon, juste pour signifier que, ça y est, je l'ai reçu ce matin, en même temps que la dernière nouveauté française de Mnémos d'ailleurs, tiens. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#23 05/08/2011 23:14:22

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

La geste du sixième royaume d'Adrien Tomas ?

Hors ligne

 

#24 06/08/2011 15:32:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37660
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

C'est ça !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#25 07/08/2011 10:12:00

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Wastburg]

Comme souvent avec les Moutons électriques, cela a l’air bigrement intéressant ! smile
C’est sympa à Cédric Ferrand de venir sur le forum parler de son bébé et défendre ses choix.
J’adhère au fait de goûter en cours de lecture à un vocabulaire plus recherché, qu’il soit soutenu, familier ou exotique (j’avais bien aimé le Ramayana entre autres pour l’utilisation de mot en sanscrit et en hindi).
Systématiquement cela peut s’avérer fatiguant de s’adapter à ses niveaux de vocabulaire, mais de temps en temps cela s’avère très enrichissant !

Une question pour Cédric Ferrand :
Si tu pouvais situer Wastburg dans le temps et l’espace de notre bonne vieille terre, cela serait quand et où ?
(histoire de savoir à l’avance à quel type d’ambiance je vais avoir à faire ?)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#26 07/08/2011 15:27:19

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Albéric a écrit:

Si tu pouvais situer Wastburg dans le temps et l’espace de notre bonne vieille terre, cela serait quand et où ?

En voilà une question qu'elle est bonne.

Je crois que Wastburg est une cité de la fin du Moyen Âge.
La magie est tombée en carafe il y a 20 ou 30 ans, et du coup les hommes doivent trouver autre chose pour faire tourner la boutique.
Mais en même temps, Wastburg est encastrée entre deux royaumes un peu vieillots qui eux semblent encore embourbés dans le passé.

Donc, oui, c'est "médiéval agonisant".

Hors ligne

 

#27 07/08/2011 19:25:39

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 967
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Dans ma PAL, prochaine lecture après le pavé Metro 2033 !
Par contre, l'objet-livre, comme toujours avec les Moutons, est une sacrée réussite.

Hors ligne

 

#28 07/08/2011 20:46:13

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Littlefinger a écrit:

Par contre, l'objet-livre, comme toujours avec les Moutons, est une sacrée réussite.

J'ai eu de la chance, deux amis à moi ont travaillé sur la couverture : Maroussia Podkosova et Patrice Larcenet.
Comme ils ont tous les deux lu le livre alors qu'il n'était qu'un fichier .rtf pas même imprimé, ils savaient exactement à quoi devait ressembler la couverture.

Et bien évidemment, les Ovins sur le 220 ont aussi un as de la PAO, ça aide à faire de belles choses.

Hors ligne

 

#29 08/08/2011 15:27:05

Ansset
Ouistiti
Date d'inscription: 16/04/2010
Messages: 240

Re: Critique ! [Wastburg]

Une petite interview de l'auteur sur l'écriture et la genèse de Wastburg

Dernière modification par Ansset (08/08/2011 15:36:14)

Hors ligne

 

#30 12/08/2011 23:56:55

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Wastburg]

Comme très souvent avec les moutons, la couverture est très sympa, le résumé me tente bien, donc ça suivra sans doute pour moi rapidement.

Le ton de la couverture ressemble à celle de La cité des ténèbres paru aussi aux moutons qui m'avait fait de l'oeil aussi. Heureusement que la parution n'est pas en même temps, ça peut tromper vu rapidement sur un rayon.

Hors ligne

 

#31 13/08/2011 00:58:28

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Oceliwin a écrit:

Le ton de la couverture ressemble à celle de La cité des ténèbres paru aussi aux moutons qui m'avait fait de l'oeil aussi. Heureusement que la parution n'est pas en même temps, ça peut tromper vu rapidement sur un rayon.

Ah, tiens, je ne pensais pas que ça pourrait poser problème.
Ce sont quand même deux couv' très différentes, non ?

http://www.moutons-electriques.fr/images/couvertures/160.jpg

http://www.moutons-electriques.fr/images/couvertures/140.jpg

Hors ligne

 

#32 13/08/2011 10:49:09

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Wastburg]

Je n'ai pas du tout la même couleur que toi sur La cité des ténèbres, c'est beaucoup plus proche de Wastburg.

Hors ligne

 

#33 14/08/2011 20:32:38

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Dans tous les cas, les deux livres ne devraient pas être dans la même rangée puisque l'un est de la fantasy et l'autre de l'aventure scientifique.

Hors ligne

 

#34 14/08/2011 20:57:35

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Wastburg]

Ne t'inquiète pas de toute façon, c'est juste que rapidement au regard, j'ai toute de suite penser à la Cité des ténèbres. smile

Ca dépend des endroits où on fait nos achats, perso je regarde souvent les dernières sorties, et tout est mélangé SF/fantasy/fantastique. Et les moutons électriques ressortent souvent plus facilement visuellement que beaucoup de maisons d'édition dans cette anarchie. wink

Hors ligne

 

#35 14/08/2011 21:29:34

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Oceliwin a écrit:

Et les moutons électriques ressortent souvent plus facilement visuellement que beaucoup de maisons d'édition dans cette anarchie. wink

Je mise un peu là-dessus (entre autre whistling ) pour sortir du lot à la rentrée.

Hors ligne

 

#36 15/08/2011 16:26:00

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37660
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Terminé hier soir (et j'ai aussi trouvé que l'usage de l'argot ("que pouic", "les aminches", etc...) était modéré) ! smile
Ne me reste plus qu'à affuter mes questions... wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#37 15/08/2011 23:13:26

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Gillossen a écrit:

Ne me reste plus qu'à affuter mes questions... wink

Au pire, comme disait Marchais : "C'était p'têt pas vot'question, oui mais c’est ma réponse."

Hors ligne

 

#38 16/08/2011 15:42:01

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37660
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Disons que j'aimerais bien poser des questions un minimum travaillées. wink
En tout cas, ce fut un très bon moment de lecture.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#39 16/08/2011 18:06:14

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 186

Re: Critique ! [Wastburg]

Gillossen a écrit:

En tout cas, ce fut un très bon moment de lecture.

rougi

Hors ligne

 

#40 21/08/2011 16:55:19

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37660
Site web

Re: Critique ! [Wastburg]

Et pourtant, pour l'anecdote, je ne fus pas aidé : café renversé par mégarde sur ce bel objet. sad

Plus sérieusement, j'espère mettre la chronique en ligne dans la semaine.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

Pied de page des forums