#1201 26/01/2020 21:43:59

Zakath Nath
Prisonnire de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2363
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Trois saisons (et des poussires si on compte les spciaux et les pisodes multi-Docteurs)  c'est ce qui a t le plus courant pour les Docteurs, voir si elle va au-del, ce serait une premire depuis Tom Baker.

Sinon, l'pisode 5 commencait doucement avec une histoire moyennement intressante base de Judoon, mais la suite dcolle

Spoiler:

avec le retour (bien cach, la BBC fait plus d'effort qu' l'poque de la saison 10 o elle avait grill dans le trailer le retour de Simm) de Jack Harkness... Hlas, pour pas grand chose pour l'instant, pass la joie de le revoir, c'tait trs frustrant... avec un avertissement malgr tout pour la suite.

et surtout

Spoiler:

ce qui a fort l'air d'tre une bombe concernant le Docteur avec une incarnation passe, incarne par Jo Martin (et sans vouloir tre dsobligeante, en dix minutes elle convoie bien plus la dangerosit potentielle du personnage que Jodie Whittaker en plus d'une saison. Je n'aurais pas crache pour voir cette version l dans un vrai run). Cela dit, pour l'instant, a n'a pas grand sens. L'ide qu'il y ait eu des incarnations du Docteur qui nous sont inconnues n'est pas nouvelle. De plus, dans Remembrance of the Daleks, Seven laissait entendre qu'il tait bien plus ancien qu'on ne le pensait, au point d'avoir boss avec Rassilon et Omega, sans le dire explicitement non plus. L'ennui, c'est que cet pisode ne peut pas faire rfrence cela, puisque Thirteen n'a pas l'air de se souvenir d'incarnations pr-Hartnell. Le fait que le TARDIS ait l'aspect extrieur d'une cabine de police suggre de toute faon que "docteur Ruth" est une incarnation post-Hartnell. Peut-tre situe entre Two et Three puisqu'on n'a pas vu de vrai passage entre leurs interprtes, mais alors toute l'histoire relative la fin du cycle de rgnration dans The Time of the Doctor se retrouve fausse. Autre point laborieux, Thirteen dduit que "Ruth" vient de son pass parce qu'elle voque Gallifrey au prsent, or sa plante a t encore dtruite (enfin, on a vu une ville dtruite, pourquoi doit-on croire la destruction dfinitive de tous ses habitants?). Mais puisque sa plante est revenue une fois, pourquoi pas deux ?(surtout que Chibnall ne peut pas prtendre priver les futurs scnaristes de tout usage de la plante s'ils en ont envie, comme le fait de tuer le Matre n'implique pas qu'on ne peut pas le faire revenir. Il en sait quelque chose).

Bref, pour l'instant la saison fonctionne quand il s'agit de balancer des rvlations qui entranent force questions mme si le reste a encore du mal suivre (les compagnons dans cet pisode j'avais plus l'impression de regarder un chur grec qui commente ce qui se passe que des vrais personnages) et qu'on ne peut pas ternellement tabler sur des rvlations chocs, il va falloir que a dbouche sur quelque chose.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#1202 27/01/2020 20:46:44

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

J'ai pas mal de retard dans Doctor Who (je n'ai toujours pas termin la saison 10, par exemple), mais j'ai commenc regarder la saison 11. J'ai un peu slectionn les pisodes mais, pour le moment, j'ai regard :

- La Femme qui venait d'ailleurs : difficile d'en juger aprs avoir regard quasiment 10 saisons puisque c'est un pisode destin pouvoir introduire n'importe quel spectateur nouveau la srie. De ce point de vue, il m'a paru bien fait. Les ficelles sont classiques, un peu "monstre de la semaine". J'ai t marqu par l'attention porte aux compagnons, qui sont mis quasi sur le mme plan d'importance que la Docteure. Celle-ci parat trs dans le bricolage et souvent dpasse par les vnements, ce qui est normal en dbut d'incarnation, mais constitue un sacr changement aprs les derniers Docteurs.

- Rosa : un beau sujet pour cet pisode sur Rosa Parks, avec une belle performance de l'actrice du rle ponyme et une utilisation avise des compagnons. Seul problme : les rgles respecter pour ne pas s'impliquer dans l'Histoire vues dans les saisons prcdentes passent un peu la trappe, et surtout le mchant n'est pas du tout fouill, il est mchant "parce que". Un je ne sais quoi d'un peu lourd dans le traitement du sujet.

- Les Dmons du Pendjab : un bel pisode avec un sujet historique original par rapport ce que j'avais dj vu (la scission Inde/Pakistan) et un traitement du contexte historique qui m'a paru plus fouill, plus subtil que dans Rosa. Le contexte de la culture indienne est bien utilis. L'aspect SF arrive tard dans l'pisode et m'a limite drang, mais garde heureusement des proportions assez restreintes pour que l'ensemble reste cohrent. Les personnages et leurs destins sont poignants, les compagnons gagnent encore en profondeur et la Docteure a l'air moins dpasse tout le temps.

- Les Chasseurs de sorcires : sans doute mon pisode prfr pour le moment. Une trs bonne utilisation du fait que le Docteur est prsent une femme, des personnages secondaires fouills et pas manichens, un dosage savant de contexte historique sombre et d'humour la Monty Python tantt burlesque et tantt grinant, des lments extra-terrestres bien insrs dans l'poque, avec un petit ct shakespearien dans l'ambiance fantastique du dnouement... Je le range aux cts de Peines d'amour gagnes (de la saison 3 avec Tennant) sur l'tagre des meilleurs pisodes historiques.

Hors ligne

 

#1203 01/02/2020 16:00:35

Kaisa Serafina
Elbakinien d'Argent
Lieu: Sur les sommets enneigs
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 571

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, je n'ai pas du tout repris pour l'instant, mais j'ai vu en passant sur Facebook que

Spoiler:

Jack Harkness est de retour !!! 1512

a va peut tre me remotiver...


Ma bibliothque : Booknode

Hors ligne

 

#1204 01/02/2020 17:03:11

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 507
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Petite question, vous regardez cette saison de Doctor Who ou ?


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1205 02/02/2020 11:07:43

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Il y a eu plusieurs avis sur la saison 12 la page prcdente. En ce qui me concerne, j'attends d'avoir vu plus d'pisodes de la saison 11, que je suis en train de rattraper, pour passer la 12.

Hors ligne

 

#1206 16/02/2020 10:06:20

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12190
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

La saison actuelle arrivera sur france.tv ds le 27 fvrier. smile


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1207 16/02/2020 11:06:03

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 507
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Aslan a crit:

La saison actuelle arrivera sur france.tv ds le 27 fvrier. smile

OK ! Bon, je vais attendre donc !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1208 16/02/2020 15:26:57

Lauriaen
Cherche encore
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 602

Re: Les nombreux Docteur Who

Super nouvelle ! C'est chouette de l'avoir aussi tt, je ne m'y attendais pas !
Je vais attendre aussi pour voir la suite, je n'ai vu que les deux premiers pisodes smile


Bibliothque

Artwork : David Revoy, Pepper & Carrot

Hors ligne

 

#1209 16/02/2020 18:10:49

Kaisa Serafina
Elbakinien d'Argent
Lieu: Sur les sommets enneigs
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 571

Re: Les nombreux Docteur Who

Cool !


Ma bibliothque : Booknode

Hors ligne

 

#1210 22/02/2020 10:50:09

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12190
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Chris Chibnall sera encore l l'anne prochaine la tte de la srie.


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1211 28/02/2020 20:08:08

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 507
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, jai enchain les pisodes proposs actuellement sur France TV ! Je dois dire que globalement, jai plus apprci que la saison prcdente. En revanche je me pose toujours des questions sur le rle et limpact des compagnons ! Certes ils sont sympas, mais bon, on ne peut pas dire quils soient vraiment influents sur laction.

Sinon, comme Zakath Nath, je me pose des questions sur lorigine de ce

Spoiler:

second docteur fminin ! Je narrive pas saisir la chronologie et la logique

Sinon, revoir Jack Harkness, mme si ctait court, ctait bon !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1212 02/03/2020 07:33:40

Zakath Nath
Prisonnire de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2363
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Un pisode 6 pas terrible mme si sur le mme thme de l'cologie, c'tait dj mieux que le 3. L'pisode 7 avait une ide pas mal mais mal exploite (comme d'habitude j'ai envie de dire), l'pisode 8 avec Mary Shelley tait trs chouette en revanche, la fois comme pisode historique et comme introduction du final, mais alors ce dernier exhibe encore bien les dfauts de Chibnall, je trouve. J'ai toujours la fcheuse impression qu'il balance un premier jet, avec l'ide gnrale pas bien mise en forme.

Alors pour ce qui est de la grosse rvlation elle-mme, a ne me dplait pas et a ne me semble pas particulirement hrtique, au contraire je trouve qu'on est toujours dans l'esprit de dvoiler quelques nouveauts sans que sur le fond a change tant que a

Spoiler:

le Docteur n'est pas originaire de Galliffrey et on dcouvre un point important de son pass mais le personnage conserve son mystre puisqu'on ne sait rien de son monde, si la petite fille est sa premire existence, ou mme son vrai nom. Et a reste un alien qui voyage dans l'espace et le temps dans son TARDIS donc ce n'est pas si chamboul que a. Et on sait depuis The Deadly Assassin au moins que la socit des Time Lords n'est pas si blanc-bleue que a (et a avait beugl l'poque mais maintenant tout ce que cet pisode apportait a t intgr et admis)

a ouvre quelques perspectives pour de nouvelles aventures lies la mythologie du personnage, il y a des points encore obscurs mais a ne casse pas tout, loin de l.

Par contre c'est quand mme bien laborieusement amen

Spoiler:

tout ce qui concerne les Cybermen n'est pas vraiment impliquant vu qu'on ne nous a pas vraiment prsent les personnages du double pisode (un peu comme dans 42 ou Cold Water, a court dans tous les sens, a s'active mais on a pas vraiment le temps d'entrer dedans) et Thirteen est passive pendant quasiment tout l'pisode se faire tout expliquer par le Matre. Le problme n'est pas ce qu'il lui rvle, donc, mais on dirait que Chibnall prend son histoire par le mauvais bout: le Docteur ne dcouvre pas la vrit par elle-mme, il n'y a aucune confrontation avec les Time Lords qui l'ont exploite puisque le Matre les a dj buts, du coup motionnellement c'est super lger, Thirteen apprend un truc choquant, s'en remet, et voil.

Et puis pour quelqu'un qui appelle ses compagnons sa famille, depuis au moins le retour de la srie en 2005 je n'ai pas vu un Docteur avoir si peu de vraies interactions avec ses compagnons, justement

Spoiler:

ils sentent bien qu'elle est proccupe en dbut de saison mais le pourquoi ne sera pas abord, ils auront pass toute la saison en ignorant ses questionnements sur ses origines. Et ct dans l'pisode 7 les problmes de Yaz sont traits de manire totalement priphriques l'intrigue, alors que a aurait pu tre au centre et apprendre au Docteur a mieux la connatre, l a avait l'air d'appartenir une autre srie, comme si les intrigues n'taient pas l pour dcouvrir et dvelopper les personnages et approfondir leurs relations, c'est trait sur des plans compltement spars, forcment a ne colle pas. Alors que c'tait la force de la srie, la relation entre le Docteur et ses Compagnons, chacun voluant au contact de l'autre, et quand ils gardaient leurs tats d'me pour eux, c'tait justement montr comme un problme rgler (Martha avec le Docteur qui ne se remet pas du dpart de Rose et n'est donc pas capable d'apprcier les qualits de Martha leurs justes valeurs, Twelve et Clara qui se mentent la fin de la saison 8 en faisant croire l'autre que tout va bien alors que c'est faux...

Bon, globalement il y a du mieux par rapport la saison 11 avec quelques pisodes plus rythms et qui ont au moins une volont d'apporter quelque chose la srie (alors qu'en saison 11 il n'y avait tellement rien que c'tait quasiment une saison pour rien, en terme de cratures, de personnages, de mythologie) mais a patine quand mme encore beaucoup trop et quand a ne concerne pas le fil rouge a donne trop souvent l'impression d'tre bcl.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#1213 21/03/2020 14:21:49

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

On continue petit rythme la saison 11 avec De l'Autre ct.
Le Docteur ses compagnons se promnent en Norvge et dcouvrent une maison dont les occupants se sont claquemurs par peur d'une mystrieuse menace. Le Docteur ouvre et demande : "Le confinement se passe bien ?"
... d'accord, ce n'est pas tout fait a, mais c'tait difficile de ne pas y penser en regardant l'pisode ! On enchane avec un monstre qui rde et un miroir qui n'en est pas un.

Episode moyen en ce qui me concerne :

- il y a plusieurs bonnes ides, en particulier l'identit de l'opposant principal, mais cette ide me semble gche par un traitement trop restreint et trop rapide qui essaie d'engoncer l'ide dans le cadre d'un pisode assez routinier alors qu'elle se prtait un dveloppement beaucoup plus ample :

Spoiler:

Le Solitract, sorte d'anti-univers dot d'une conscience, a aurait au moins pu faire un enjeu de fin de saison et devenir un lment important de l'univers du Docteur. Mais non, c'est un peu "bonjour, au revoir".

- il y a des personnages secondaires intressants, mais traits de faon assez banale et sans relief :

Spoiler:

Hanne est aveugle et dtermine, c'est bien, la manire dont elle n'est pas rduite sa ccit est louable, mais part jouer l'ado rebelle gnrique, elle ne fait pas grand-chose. Elle est en colre contre son pre quand elle apprend qu'il lui a menti, puis elle le retrouve et... ne l'engueule pas et ne fait plus rien. Elle n'est pas non plus traumatise de rencontrer une fausse maman. Pouf, on l'oublie. Dommage !
Le pre est vaguement lche et menteur, vaguement amoureux, il a vaguement des remords la fin. Vaguement.
La crature de l'Anti-Zone a un costume et des dialogues croustillants rappelant les belles heures des premires saisons de la nouvelle srie, mais elle est juste mchante et menteuse... parce que. On ne sait pas pourquoi elle est l, ni comment exactement l'Anti-Zone peut crer des cratures comme a. (Je suppose que c'est justement pour viter que les gens arrivent la franchir, mais a pourrait tre plus clair.) Cette crature aurait l aussi mrit un peu plus de relief. Et/ou un meilleur lien avec le reste de l'univers de la srie.

- Le Docteur et les compagnons sont correctement dvelopps, mais les fils narratifs de sentiment et d'amiti me paraissent un peu gnriques, sans que j'arrive mettre le doigt sur ce qui ne va pas exactement.

Aslan a crit:

La saison actuelle arrivera sur france.tv ds le 27 fvrier. smile

Et donc, la saison 12 est regardable librement sur le site de France Tlvision en version originale sous-titre smile Du coup, je pense qu'on va vite regarder la fin de la 11 et passer la 12, qui a l'air d'avoir eu de meilleures critiques.

Dernire modification par Tybalt (21/03/2020 14:24:58)

Hors ligne

 

#1214 22/03/2020 07:49:05

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 507
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, je viens de terminer la saison 12.

Premier constat, ce nest pas forcment mieux crit que la saison 11. Et en dehors de Yaz qui semble avoir plus de consistance les compagnons font vraiment de la figuration.

Ce qui sauve la saison, cest le Maitre, mme si on peut se demander dou il sort, avec lacteur qui lincarne diaboliquement bien.

Et puis il y a la rvlation sur l

Spoiler:

origine relle

du Docteur. En tout cas, Jody Whittaker montre un visage du Docteur autrement que par le biais du comique et cest plutt bien.

Verdict (il nengage que moi) : bien mieux que la saison 11 (pas difficile), mais peut vraiment mieux faire !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1215 22/03/2020 21:19:24

Lauriaen
Cherche encore
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 602

Re: Les nombreux Docteur Who

Une saison finalement assez satisfaisante dans l'ensemble pour moi ! Du trs trs bon, du moyen, et un peu de mauvais, mais le ressenti est globalement positif, meilleur dans mon "classement" mental que certaines saisons comme la 7 ou la 11.

Dans le dtail, des pisodes un peu bancals : je pense surtout "Orphan 55", qui m'a tellement gonfl qu'au bout de 10 min j'ai fait un visionnage en diagonale acclre.
Dans une moindre mesure, "Praxeus" et "Can you hear me"... les ides de dpart taient bonnes, mais mal exploites sur la dure. Bon, Praxeus je le trouve aussi flippant et dprimant whistling

J'ai bien aim les deux pisodes "historiques", mme si le monstre de l'pisode de Tesla taient un peu too much.

L'pisode avec les judoons tait... assez chouette et innattendu. Jo Martins joue trs trs bien son rle, et le bonheur certes bref de revoir ce bon vieux Jack ! J'espre qu'on aura l'occasion de le revoir.

Et j'ai vraiment accroch au final ! Mme si j'suis pas fan des pisodes avec les Cybermen (je suis encore un peu traumatise du final de la saison 10....), a ouvre pleiiin de belles pistes pour la suite et un peu de renouvellement supplmentaire.
J'avais vu plein de commentaires de gens hurlant au scandale interplantaire et intersidral par rapport cet pisode... moi, perso, j'ai trouv la construction de l'pisode assez maline et je suis curieuse de voir ce que tout a va donner.

Sinon, petit bmol pour le traitement des compagnons durant cette saison... totalement transparents, ou presque, part un peu Yaz, et encore... dommage.

Et gros gros plus pour le nouveau Master, j'adore son interprtation, et cette belle relation d'amour / haine avec le Docteur, avec cette recherche perptuelle de domination et de contrle qui dicte toute sa conduite.

Non, vraiment, ce n'est pas parfait, mais tellement plus satisfaisant que la saison prcdente (et celle d'avant un peu aussi), et a ouvre plein de chouettes pistes pour le futur !


Bibliothque

Artwork : David Revoy, Pepper & Carrot

Hors ligne

 

#1216 24/03/2020 16:01:41

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

L'pisode spcial de la saison 11, "Rsolution", m'a paru trs correct :
- L'introduction en forme de lgende arrive poser une ambiance.
- Les personnages d'archologues sont poss vite et bien (c'est une des qualits de cette saison d'arriver faire exister trs vite des personnages secondaires, en quelques mots : il resterait mieux exploiter a ensuite et mieux quilibrer le tout avec les personnages rcurrents).
- La Docteur apparat sous un aspect plus combatif que je n'avais pas vu jusque l (je n'ai pas regard toute la saison) et elle mne davantage l'pisode, ce qui m'avait manqu. Accessoirement, Jodie Whitaker est en pleine forme.
- L'pisode arrive trouver un angle un peu diffrent pour faire apparatre un type d'ennemi pourtant trs rcurrent dans la srie, puisque

Spoiler:

on voit un Dalek hors de son armure et redoutablement dangereux quand mme.

L'pisode a un ct "grand spectacle" amusant, qui sait donner au "mchant" en question la place qu'il mrite. D'un autre ct, certaines ficelles font un peu hollywoodiennes-faciles. Et le scnario a quelques trous, en particulier

Spoiler:

comment diable les Saxons ont-ils russi vaincre l'claireur dalek Hope Valley au IXe sicle avec des pes ? neutral

(Accessoirement, le fait que le corps ait t divis en trois n'a finalement aucune importance dans la suite... mais c'tait une ide de prcaution sympathique !)

De l, on a entam la saison 12 avec La Chute des espions (en VO Spyfall lol). Un double pisode lui aussi bien rythm et avec pas mal de spectacle, qui voit le retour d'un autre grand mchant de la srie dont j'ai bien apprci le traitement, la hauteur de ce dont il est capable. Les ET de l'pisode sont eux aussi raisonnablement originaux. Et surtout, j'ai ador les scnes plus "historiques" avec

Spoiler:

Ada Lovelace, Charles Babbage et Noor Inayat Khan, que j'ai dcouverte cette occasion.

Les acteurs et actrices des rles principaux m'ont paru fonctionner mieux ensemble, plus l'aise. Je regrette cependant quelques passages plus superficiels, comme

Spoiler:

le traitement des gadgets d'espions, un peu trop dans la caricature mon got.

Mais globalement, a commence plutt bien !

Dernire modification par Tybalt (24/03/2020 16:06:09)

Hors ligne

 

#1217 11/04/2020 09:38:34

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

A la faveur du confinement, nous continuons rattraper Doctor Who.

Avant a, nous avons fait une petite parenthse le temps de revoir la fin de la saison 3 avec la confrontation entre le Matre et le 10e Docteur (Tennant), le personnage trs particulier de Jack Harkness et une Martha Jones rsolue, avec des acteurs et actrices toujours aussi excellents. C'est amusant de voir la diffrence de ralisation entre la priode Russell T. Davies et les priodes suivantes : une ralisation plus nerveuse, avec un ct satire sociale assez prononc par endroits et aucun problme avec le carton-pte. Certains lments de cette fin de saison, qui semblaient caricaturaux et improbables en 2007, rsonnent diffremment avec l'actualit (le candidat surgi de nulle part port par une campagne mdiatique crasante, le prsident amricain particulirement dtestable, les rseaux tlphoniques omniprsents, la remilitarisation galopante...).

Retour la saison 12, ensuite, qui est globalement mieux rythme, plus en lien avec les saisons prcdentes, et qui renoue mieux avec la mythologie du Docteur. Je remarque aussi que les scnarios aiment brosser des aventures situes dans des lieux trs varis, y compris au sein d'un mme pisode o on peut avoir des voyages sur plusieurs continents : c'est nouveau, il me semble, et c'est une bonne ide puisque a fait rver autant que possible, mme avec les moyens restreints dont dispose la srie.
Les arcs narratifs consacrs aux compagnons ont le gros avantage de s'carter de ce qui a dj t fait en proposant vraiment une aventure de groupe, mme si le Docteur a davantage la main sur les vnements (ce qui n'est pas pour me dplaire par rapport la saison 11 o elle tait trop mise sur le mme plan que les autres personnages). Ses relations avec les compagnons sont aussi un peu mieux exploites au sens o on comprend en quoi elle a besoin d'eux.

Les dfauts d'criture restent prsents, avec des dialogues pas toujours inspirs et des personnages secondaires au traitement trs ingal, subtil par endroits, compltement oublis d'autres. Nouveaut : la srie "s'engage" parfois plus explicitement sur des questions d'actualit, ce qui peut donner le meilleur comme le pire selon la qualit d'criture de l'pisode.
Je note aussi que le TARDIS n'a jamais accueilli autant de visiteurs ponctuels. C'est un choix, et a a l'avantage de permettre d'impliquer plus les personnages ponctuels dans des voyages spatio-temporels. Mais a se fait parfois au dtriment de la vraisemblance dans les ractions des personnages secondaires ("whoa, incroyable ! " et 15 minutes aprs, en fin d'pisode : "Bon, c'tait cool, repassez nous voir"). a finit par amoindrir la magie propre au TARDIS et a nuit la discrtion que le Docteur aimait garder jusque l dans ses interventions.

Petits avis sur les pisodes, maintenant :

- Orphan 55 : un pisode qui aurait pu tre correct, mais qui me laisse un mauvais souvenir en raison d'une conclusion lourdingue. Toute la partie sur l'htel de luxe est une bonne ide, le virage post-apo est intressant, les personnages secondaires sont bien dvelopps et utiliss... mais la conclusion est vraiment, vraiment lourdingue, alors mme que le message est assez consensuel.

Spoiler:

"Luttez contre le rchauffement climatique, sinon vous allez devenir monstrueux comme les mchants de cet pisode !" Et on termine avec un plan sur un mchant monstre de l'pisode. Si c'est de l'humour, a ne se voit pas assez. Si a n'en est pas, c'est infantilisant. Passe encore pour une srie jeunesse, mais pour une srie familiale...

Au chapitre des dfauts d'criture :

Spoiler:

La mre et la fille se font abandonner sur la plante sans autre forme de procs, alors que le Docteur essaie normalement de sauver les gens.

- La Nuit de terreur de Nikola Tesla : un bon pisode dans le genre steampunk pulp, avec de l'action, du spectacle et des personnages historiques dans des rles importants. L'occasion pour la srie de renouer avec sa dimension de vulgarisation scientifique, voire un aspect pdagogique, puisque

Spoiler:

c'est l'occasion de remettre en valeur Nikola Tesla en gnie incompris face un Edison dpeint en homme d'affaires sans scrupules. Et aprs tout, on connat beaucoup plus Edison que Tesla, alors que ce dernier a lui aussi son comptant d'inventions son actif !

Les "mchants" de l'pisode sont bien camps dfaut d'tre trs subtils. Le face face entre le Docteur et la "mchante" principale est surprenant de tension et de colre de la part du Docteur, dont on voit une nouvelle facette.

- Le Contrat des Judoons : un pisode important qui commence en cachant bien son jeu avec une intervention de la milice prive judoon en plein Gloucester et un jeune couple en dtresse dont l'un des membres dissimule un lourd secret. Outre un camo d'un ancien personnage rcurrent de la srie, l'pisode contient un gros, gros rebondissement avec une rvlation qui, personnellement, m'a compltement pris au dpourvu et m'a beaucoup plu !

Spoiler:

Je ne parle pas tant de l'apparition de Jack Harkness dans une scne o il m'a sembl trop caricatur, que de la rvlation d'une future incarnation du Docteur, avec un TARDIS l'intrieur diffrent et tout... et la Docteur actuelle compltement dpasse ! C'est malin, parce que le Docteur croise rgulirement ses anciennes incarnations, mais il serait illogique qu'il ne soit jamais amen croiser des versions futures de lui-mme et c'est normal de mettre a en scne. L'actrice jouant la Docteur du futur est simplement gniale et j'espre bien qu'on la reverra dans la suite. Son changement de jeu au moment o elle retrouve sa mmoire de Docteur tait bluffant. Son personnage m'a un peu rappel River Song, dont elle va devoir se distinguer.

C'est un pisode-pivot qu'on ne peut pas se permettre de manquer dans la srie, mais qui pche seulement par un certain manque de cohrence, puisque l'intrigue n'est pas referme sur elle-mme et consiste surtout poser des jalons pour la suite.

- Praxeus : et si on regardait un pisode parlant d'une pandmie ct de laquelle le coronavirus a des airs de gentil rhume ? C'est parti avec une intrigue tale sur trois continents qui a toujours un train d'avance sur nous et qui joue au passage avec un souvenir hitchcockien (sans s'y rduire, heureusement). Du rythme, du spectacle et une intrigue pas manichenne sont les grandes qualits de l'pisode. Moins bien : des personnages secondaires sympathiques mais ingalement dvelopps (autant Jake et Adam ainsi que Suki sont bien intressants, autant Gabriela la vlogueuse reste traite trop superficiellement au point que ses ractions en deviennent peu crdibles, sans parler du malheureux Amar dont tous les autres personnages se dsintressent).

- Vous m'entendez ? "Ah, chouette, un pisode qui se passe Alep, en Syrie, et qui n'a rien voir avec la guerre civile syrienne ! Gnial, un pisode historique pour en apprendre plus sur cette poque laquelle je ne connais pas grand-chose. Ouh, un tablissement hospitalier prcurseur, bonne ide d'en parler. Hihi, des gros monstres. Comment a, des apparitions dans le TARDIS ? On dirait l'pisode sur le Seigneur des Rves. Ah ben d'ailleurs a parle de cauchemars. Oooh, du space opera tendance super-hroque. Beaux dcors. Une seconde, on n'tait pas Alep en Syrie en 1380 ?" Bref, un pisode correct, mais qui m'a paru trop cartel entre deux poques et lieux qui n'ont vraiment, vraiment rien voir. Cela dit, ce n'est pas pire que Dinosaurs in a Spaceship. L'pisode vaut surtout pour ses ides, disons, plastiques, ses trouvailles visuelles improbables qu'on dirait parfois elles-mmes sorties d'un cauchemar. J'ai t moins convaincu par les "mchants", inhabituels pour la srie mais qui ressemblent des personnages de "super-vilains" un peu faciles sous certains aspects. Mais je suis svre.

- Apparitions la villa Diodati : mon pisode prfr en tout subjectivit : May Shelley, Byron et leurs amis "confins" dans leur villa par une trange nuit de tempte, une nuit tout fait relle qui s'est produite en 1816, au cours de laquelle, l'occasion d'un concours d'criture, Mary Shelley bauche son futur roman Frankenstein ou le Promthe moderne. Bien entendu, les vnements qui inspirent Mary Shelley ne peuvent qu'avoir t des plus inquitants. D'excellents acteurs, une alternance bien dose entre frisson et humour, des personnages traits de manire quilibre, une menace redoutable qui met les choses en place pour la fin de la saison et un gros dilemme pour le Docteur : c'est un pisode ne pas manquer pour comprendre cette saison 12.

On en est l pour le moment, vivement la suite smile

Dernire modification par Tybalt (11/04/2020 09:42:58)

Hors ligne

 

#1218 11/04/2020 10:12:28

Zakath Nath
Prisonnire de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2363
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Je remarque aussi que les scnarios aiment brosser des aventures situes dans des lieux trs varis, y compris au sein d'un mme pisode o on peut avoir des voyages sur plusieurs continents : c'est nouveau, il me semble, et c'est une bonne ide puisque a fait rver autant que possible, mme avec les moyens restreints dont dispose la srie.

Il me semble qu'il arrivait des pisodes de la priode Moffat d'tre aussi clats, gographiquement et temporellement (le recrutement de l'arme du Docteur en saison 6, ou l'pisode-triple en saison 10 o on voyageait pas mal, surtout dans les deux premiers volets).

Depuis la saison prcdente, une partie du tournage se fait en Afrique du Sud il me semble, ce qui peut aussi expliquer des paysages plus varis porte de camra l o dans les saisons prcdentes, c'tait plus rare (le tournage du dbut de la saison 6 aux tats-Unis, c'tait l'poque assez exceptionnel, pendant la priode Capaldi les les Canaries ont galement servi plusieurs reprises mais pour des dcors trs spcifiques). Mais on a fait du chemin depuis l'poque du tournage clandestin Paris avec Tom Baker lol


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#1219 20/04/2020 12:43:56

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1572
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Zakath Nath a crit:

Je remarque aussi que les scnarios aiment brosser des aventures situes dans des lieux trs varis, y compris au sein d'un mme pisode o on peut avoir des voyages sur plusieurs continents : c'est nouveau, il me semble, et c'est une bonne ide puisque a fait rver autant que possible, mme avec les moyens restreints dont dispose la srie.

Il me semble qu'il arrivait des pisodes de la priode Moffat d'tre aussi clats, gographiquement et temporellement (le recrutement de l'arme du Docteur en saison 6, ou l'pisode-triple en saison 10 o on voyageait pas mal, surtout dans les deux premiers volets).

Ce sont des saisons que je ne connais pas bien (je n'ai vu la 6 qu'une fois en pointills, mme si je me souviens grosso modo de l'pisode dont tu parles, et je n'ai pas encore vu la 10 en entier). Il m'a sembl que dans la 11 et la 12 cet clatement gographique revenait plus souvent. Ce qui n'est pas pour me dplaire, tant que le rsultat n'est pas dcousu.

Zakath Nath a crit:

Depuis la saison prcdente, une partie du tournage se fait en Afrique du Sud il me semble, ce qui peut aussi expliquer des paysages plus varis porte de camra l o dans les saisons prcdentes, c'tait plus rare (le tournage du dbut de la saison 6 aux tats-Unis, c'tait l'poque assez exceptionnel, pendant la priode Capaldi les les Canaries ont galement servi plusieurs reprises mais pour des dcors trs spcifiques). Mais on a fait du chemin depuis l'poque du tournage clandestin Paris avec Tom Baker lol

Merci pour ces explications, je n'tais pas au courant de tout a, c'est chouette smile

J'ai donc regard les deux pisodes formant la fin de la saison 12, qui m'ont beaucoup plu. Trs orients "space opera", ils renouent solidement avec les origines du Docteur et la remettent aux prises avec d'anciens ennemis en grande forme :

Spoiler:

Le Matre, dont l'acteur est toujours aussi convaincant, et des Cybermen plus invasifs que jamais.

La "grande rvlation" sur les origines du Docteur m'a paru intressante. Mais je connais trs mal l'ancienne srie et je n'ai sans doute pas saisi toutes les rfrences d'anciens pisodes que contient le

Spoiler:

nouveau rcit des origines des Seigneurs du Temps et du Docteur

Il m'a sembl que cette rvlation ouvrait des perspectives intressantes et redonnait un peu de libert de mouvement la srie en

Spoiler:

s'affranchissant dfinitivement de la limite des douze rgnrations du Docteur, qui avait dj saut dans un pisode prcdent mais avec un argument scnaristique un peu tir par les cheveux dans mon souvenir. L, au moins, on a la confirmation que le Docteur n'est vraiment pas un Seigneur du Temps comme les autres.

En revanche, cela pose bien sr des questions sur la suite, et notamment sur ce qui va tre dit

Spoiler:

propos des origines du Timeless Child, dont on ne sait pas du tout d'o il sort ni pourquoi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums