Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1161 27/11/2018 19:59:38

Lauriaen
Tourneuse de pages
Lieu: ...
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 711

Re: Les nombreux Docteur Who

Très belle analyse, en effet ! Je comprends à présent d'où vient ce sentiment de gêne parfois face à cette incarnation. smile Il manque le compagnon, qui conteste et remet en question. Et pourtant, à 3, il y avait de la matière... whistling

Hors ligne

 

#1162 30/11/2018 18:48:47

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 516
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, l’épisode d’hier soir ? Comment dire ? J’avoue que je ne sais pas quoi en penser vraiment. Il manque vraiment quelque chose à cette incarnation du Docteur !! Elle est cool, elle est même rigolote, mais aucune part sombre, ce qui faisait ajoutait du piment des autres incarnations. Et puis il n’y a pas vraiment de suspens ! Comme si le fait que le Docteur soit une femme avait inhibé les scénaristes ! Ben, j’accroche de moins en moins !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1163 01/12/2018 15:08:59

Lauriaen
Tourneuse de pages
Lieu: ...
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 711

Re: Les nombreux Docteur Who

L'épisode d'avant hier était sympa, sans plus, mais c'était un bon moment quand même ! smile
Un peu réservée à nouveau face au "monstre" de la semaine.
J'ai vraiment du mal avec les antagonistes de cette saison !

L'ambiance du prochain épisode m'inspire en tout cas, j'espère qu'il sera bon. smile

Dernière modification par Lauriaen (01/12/2018 15:09:53)

Hors ligne

 

#1164 03/12/2018 07:45:57

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2466
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Le neuvième épisode est probablement le plus réussi, et même très sympa sans comparer au reste de la saison. Pourtant il partait de manière assez poussive pour être un épisode "épouvante" à petit budget précédent le final, mais sans instaurer une ambiance suffisamment flippante pour fonctionner, sauf que ça part dans une toute autre direction dans sa deuxième partie et on utilise enfin un concept de SF un peu barré

Spoiler:

avec cette histoire de dimension parallèle dotée d'une conscience qui communique avec le Docteur en apparaissant sous la forme d'une grenouille qui parle avec la voix de Grace (Kamoulox). Même si ça fait un peu Solaris.

Thirteen est enfin un peu plus directive avec ses compagnons et active, au niveau des trois autres, ça reste toujours un peu handicapant je trouve (Ryan est pas mal en arrière, Yaz sert avant tout de public au Docteur pour les explications) et ça donne la part belle à Graham.

Sinon, quelque chose que je craignais en début de saison, c'est le traitement de la relation entre Ryan et Graham mais

Spoiler:

finalement on en arrive à la conclusion attendue (il l'appelle grand-père, youpi!) sans qu'on en fasse trois tonnes et sans que son changement d'attitude sorte de nulle part non plus, l'évolution était montrée tout au long de la saison mais sans gros mélodrame.

Dernière modification par Zakath Nath (03/12/2018 07:56:56)


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#1165 03/12/2018 17:34:44

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13316
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1166 03/12/2018 18:30:33

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1788

Re: Les nombreux Docteur Who

Je trouve ça fou qu'on soit déjà à la fin de la saison. Dans ma tâte, j'avais encore une marge de progression, mais pour le coup, il n'y a plus de marge du tout. J'attends quand même de voir le dernier épisode, espérant qu'on ressente vraiment que ce soit la fin de la saison. Qu'il y ait au moins une nuance plus marquée qu'avec le premier épisodes et les suivants.


Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#1167 07/12/2018 07:55:34

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 516
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, l’épisode d’hier soir. Plutôt d’accord avec Zakath Nath sur l’ensemble de l’épisode et sur le comportement du Docteur.
En fait mon sentiment, c’est que le fait d’avoir 3 compagnons se révèle être une fausse bonne idée. Je n’arrive pas vraiment à m’attacher à l’un d’entre eux, et il n’y a pas de relation quasi fusionnelle comme entre les précédents Docteur et les compagnes. Ça manque d’intensité, de chair (si on peut dire). Je n’arrive pas à ressentir chez eux un réel « engagement » !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1168 07/12/2018 10:24:22

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1788

Re: Les nombreux Docteur Who

Sardequin a écrit:

En fait mon sentiment, c’est que le fait d’avoir 3 compagnons se révèle être une fausse bonne idée. Je n’arrive pas vraiment à m’attacher à l’un d’entre eux, et il n’y a pas de relation quasi fusionnelle comme entre les précédents Docteur et les compagnes. Ça manque d’intensité, de chair (si on peut dire). Je n’arrive pas à ressentir chez eux un réel « engagement » !

Je suis bien d'accord. Puisqu'il faut leur laisser un peu de place chacun, on ne prend pas le temps de les connaître vraiment. Quand Thirteen leur dit d'aller là, où de faire ci, on dirait ses assistants, pas ses compagnons. Même dans le mot "team" on se sent que c'est moins proche que des compagnons, qui eux sont plus que des amis.

Quant à cet épisode, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai une impression de déjà vu avec la fin et le raisonnement du Docteur :

Spoiler:

Comme dans "The Rings of Akhaten" avec Eleven qui se sacrifiait en donnant sa mémoire au dieu. Finalement, même dans d'autres épisodes, on a déjà bien utilisé ce truc du Docteur qui a tout vu et qui peut "donner matière" à ceux qui le veulent. Du coup, ça ne m'a pas touché plus que cela.

Et pour le reste de l'épisode, la surprise du changement de direction ne m'a pas fait d'effet non plus.

C'était un peu plein de petits bouts de "déjà vu" faits à la sauce Norvège ! happy

Par contre, je crois qu'il y a quelque chose qui commence à m'agacer avec cette saison :

Spoiler:

C'est qu'à chaque épisode, principalement ceux qui devraient nous faire peur, on finit par comprendre qu'en fait "Ah bah non, on a mal compris. C'était autre chose." J'aurais largement préféré qu'ils réussissent à me faire peur avec le soi-disant monstre du début, plutôt qu'ils fassent ce faux effet de surprise en montrant que ce n'était pas ce qu'on croyait. Ça perd en intensité puisque je m'attends à chaque épisode à découvrir quand fait, c'est pas si grave que ça, ou bien que c'est totalement autre chose.

Bon, j'ai l'air chafouin comme ça... happy J'apprécie cette saison, mais ça n'évolue pas et ça reste en surface. Donc, je reste quand même globalement déçue. hmm


Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#1169 09/12/2018 13:32:37

Greed Gobelin
Istar
Lieu: Mon canapé
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 188

Re: Les nombreux Docteur Who

8 épisodes en demi-teinte ! Le coté épique merveilleux me manque un peu, ce coté flamboyant, badass et cette folie du Doctor, et des compagnons intéressants (parce que bon là, ils font vraiment les side-kick génériques). La série à passé plus de temps sur son idée du Doctor femme progressiste que sur n'importe quelle autre idée. neutral

Hors ligne

 

#1170 10/12/2018 09:17:42

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2466
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Voilà, le final a été diffusé, et comme Aventurine, ça me fait un peu bizarre qu'on y soit déjà, pas parce que la saison a été raccourcie de deux ou trois épisodes par rapport aux précédentes, ni parce que le temps passe vite quand on s'amuse, mais on dirait que ça stoppe net juste quand on commençait enfin à décoller un peu. Le manque de fil rouge apparent de ci de là manquait aussi pour amener un final mine de rien, pas la peine que le fil rouge en question soit foufou d'ailleurs, mais ça permet tout de même d'introduire la fin de la saison en lui donnant des réponses à apporter, fussent-elles peu bouleversantes.

Pour un épisode dont le titre commence par The Battle of, on pouvait s'attendre à quelque chose d'épique, que nenni, et pourtant on a des planètes en danger

Spoiler:

un grand méchant qui revient... Bon, c'est Tim Shaw, donc pas plus flippant qu'en début de saison

. Je veux bien qu'il y ait des réductions de budget, mais je ne peux pas croire qu'il soit moindre que lors de la saison d'Ecclestone où RTD faisait pourtant péter de la flotte dalek dans le dernier épisode, là, il n'y a strictement aucune ampleur, il n'y a même pas dix personnages ensemble à l'écran neutral.
Alors peut-être que Chibnall refusait le spectaculaire pour l'intimiste, ça a donné de très bons épisodes, mais ça ne va pas pour un final qui promet un affrontement (et les épisodes intimistes peuvent avoir de la tension). Ou alors c'était en hommage à la série classique, sauf que si les producteurs de la série classique avaient pu se permettre de montrer des batailles plus impressionnantes que trois pleupleus qui se bousculent dans un couloir ils l'auraient fait, ce n'est pas l'ambition qui leur manquait à eux, mais les sous.

Bref, on a enfin un petit conflit entre un compagnon et le Docteur, avec bien sûr Graham qui s'y colle... C'est bien la peine d'avoir donné le rôle principal à une actrice, d'avoir fait des efforts de diversités dans le casting, pour qu'au final le personnage le plus étoffé et sur les tourments duquel on insiste le plus soit le vieux mâle blanc hétéro.
Yaz est toujours transparente, alors oui, on essaie de montrer qu'elle est intelligente en la faisant compléter une phrase en même temps que le Docteur, mais globalement, elle aura plus servi à écouter les autres pour qu'ils ne parlent pas dans le vide... Même dans Demons of the Punjab qui devait la mettre en avant, elle était finalement très passive, elle apprenait quelque chose sur sa famille, mais c'est tout.
Ryan a eu une évolution depuis le début de la saison, là il est nettement plus posé et raisonnable qu'au début mais on dirait que c'est pour faire contrepoids à Graham qui est celui qui a un vrai choix moral à faire.
Quant à Thirteen, je trouve que Whittaker a su se débarrasser de certaines mimiques à la Ten qu'elle affichait au début, elle est sympathique, mais elle est trop trop lisse décidément, puisque même ses contradictions niveau empathie et compassion n'ont pas l'air d'en être aux yeux du scénariste.

Il y avait du mieux entre les épisodes 6 à 9, mais là ça stoppe net, j'ai presque l'impression d'une saison pour rien tellement je ne vois pas ce qu'elle a apporté à la mythologie de la série. Davies et Moffat ont aussi pas mal tâtonné pour prendre leurs marques, mais toutes leurs saisons, qu'on aime ou non, essayaient vraiment de développer quelque chose, on a eu des remises au goût du jour de méchants emblématiques, de nouvelles créatures, des personnages comme River qui avaient un impact dans la vie du Docteur, on a essayé de bousculer un peu la narration en saison 6, des compagnes qui évoluaient sacrément, un Seigneur du Temps parmi les plus importants régénéré en femme (ce qui fait que pour le Docteur c'était l'étape logique et bien installé en amont grâce à Missy, donc même là, on a mâché le boulot pour Chibnall), le premier épisode multi-Master de la série... Chaque saison a apporté quelque chose, là on dirait que Chibnall avait tellement peur de se mettre les fans virulents à dos comme Davies et Moffat qu'il a l'air de s'être dit qu'une Doctoresse, c'était déjà trop pour leurs nerfs, surtout on reste sage pour ne déranger personne... Mais ça n'excuse pas la mollesse générale de l'ensemble.
Pour la première saison d'un Docteur, je trouve que c'est la plus faible depuis celle de Sylvester McCoy (heureusement la suite lui a offert quelques très bons épisodes), mais au moins à l'époque il y avait toujours un côté nawak. Là, ce n'est même pas que j'ai détesté, c'est trop insipide pour ça, j'ai presque l'impression de n'avoir rien vu sad


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#1171 10/12/2018 12:53:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Teaser de l'épisode de No... euh, du Nouvel An ! wink

https://www.youtube.com/watch?v=r1tQ6kn6nXg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#1172 10/12/2018 16:13:28

Lauriaen
Tourneuse de pages
Lieu: ...
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 711

Re: Les nombreux Docteur Who

J'ai bien aimé l'épisode 9 diffusé jeudi soir sur France 4 ! Le décor norvégien fait son effet, et l'intrigue part dans une direction assez inattendue. Bon, niveau résolution, je te rejoins, Aventurine, ça commence à devenir redondant

Spoiler:

le fait que, en fait, le méchant n'est pas méchant, blabla... Une fois ou deux par saison, je veux bien, mais là ?

Sinon, en voyant les premiers retours sur l'épisode final, pas très folichon apparemment, je me dis que vraiment, cette saison, c'est beaucoup d'occasions manquées. Trop lisse, trop superficiel, une absence quasi-totale de progression ou d'évolution... c'est un peu triste, parce que les acteurs sont bons, on a envie de s'attacher aux personnages, et il y a du potentiel.

J'espère vraiment que pour la saison suivante, repoussée à 2020, ils vont étoffer tout ça et offrir de vraies belles histoires à ce Docteur et ses compagnons. Et, bon sang, développez le personnage de Yaz, c'est celle qui a le plus de potentiel à mon avis comme compagnon !

Hors ligne

 

#1173 13/12/2018 20:25:49

Kaisa Serafina
Elbakinien d'Argent
Lieu: Sur les sommets enneigés
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 600

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon moi je suis totalement à la bourre (le dernier que j'ai vu c'est celui de Rosa Parks !) mais j'avoue que je suis même pas impatiente de continuer sad et ça me rend triste en fait… j'aurai aimé être accro à cette saison, comme cela m'est arrivé lorsque j'ai découvert le Docteur et que j'enchainais les épisodes !


Ma bibliothèque : Booknode

Hors ligne

 

#1174 13/12/2018 22:58:56

Greed Gobelin
Istar
Lieu: Mon canapé
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 188

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon j'ai vu les 10 épisodes et c'est pour moi une saison à classer en dessous de la moyenne. Il n'y a vraiment que l'épisode avec Rosa Parks qui sort du lot mais pour le reste je la trouve vraiment bof. Dur ! C'était mon retour à la série après un bon bout de temps (j'ai loupé le cosh avec le doctor Capaldi).

Hors ligne

 

#1175 14/12/2018 10:40:29

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1788

Re: Les nombreux Docteur Who

Bon, voilà, c'est fait. Encore un épisode en demi-teinte, qui n'a pas l'air d'être le dernier de la saison. Je reste déçue par ce manque de générosité dans les personnages, dans le rythme et dans l'histoire, même si on a eu droit à quelques moments. Des moments qui auraient dû être là en mi-saison pour nous offrir un épisode final un peu plus fort. Il n'y avait pas de tension, je ne crois pas une seule seconde au "grand méchant" de l'épisode et ça reste toujours très lisse.

J'ai pourtant été intrigué par les Ux, ils ont vraiment été sous-exploités. C'était pourtant une bonne idée et ça aurait pu donner quelque chose en plus s'ils n'étaient pas, comme les compagnons, rien de plus que des outils.

Spoiler:

J'ai pensé à quelque chose concernant le Docteur. Dans tous les épisodes où la Terre ou ses amis étaient vraiment menacés, il était plus que sérieux, bouillonnant de colère, même en restant calme et ça se ressentait à l'écran. On le sentait dangereux. Le fait que Thirteen soit plutôt pacifique, fait que l'on ne croit pas une seule seconde aux menaces, ni même à sa propre dangerosité. Si le Docteur n'est pas furieux contre ces menaces, alors au fond, c'est comme si ce n'était pas si grave que cela. Du coup, on n'y croit pas.

Je ne dirais pas que cette saison m'aura vraiment déplu, c'est sympathique, mais ça ne va pas chercher loin. J'imagine que l'épisode du Nouvel An sera dans la même veine, donc il me reste un peu d'espoir pour la prochaine saison en 2020. J'espère qu'ils creuseront un peu plus, oseront un peu plus et qu'ils arrêteront de vouloir plaire à tout le monde en ne faisant pas du Doctor Who : du rythme, des idées folles, du kitsch et de la profondeur. C'est bien joli de vouloir amener d'autres spectateurs dans la série, mais s'ils veulent reprendre avec la saison 1, il me semble que ça va leur faire bizarre ! happy


Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#1176 15/12/2018 10:17:46

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 516
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Que dire de plus ? Une saison fade.

3 compagnons, et impossible de s’attacher à l’un d’entre eux. Ils sont transparents, ne servent pas vraiment à grand chose, n’ont aucune influence sur le Docteur. On a l’impression qu’ils sont là en touristes blasés, et c’est ça le pire. Rien ne semble les émouvoir ! Bref, raté !

Quand au Docteur, à se demander si le fait d’avoir une femme comme docteur n’a pas paralysé les scénaristes. Trop lisse, gentille, sympa, mais lisse. Aucunes aspérités. J’avais eu un peu de mal avec Capaldi, mais au moins, il y a fait une vraie personnalité, rugueuse, et avec un passé ! Ici, on a l’impression qu’il n’y a rien du passé et des précédentes incarnations.

J’ai découvert Doctor Who totalement par hasard en tombant sur l’épisode des Anges Pleureurs - Blink ! Quel contraste entre cet épisode, rien que cela là, pour n’en citer qu’uns seul et l’ensemble de cette saison. Il y a plus d’émotions, de tension, de peines et de joies dans ce seul épisode que dans toute cette dernière saison.

Bref, un coup pour rien. Pas certain, non, en fait certain de ne pas y revenir du tout.


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1177 26/12/2018 09:22:02

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13316
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1178 05/01/2019 12:05:12

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13316
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Personne sur l'épisode du Nouvel An ? smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1179 05/01/2019 12:06:10

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Aix en Provence.
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 516
Site web

Re: Les nombreux Docteur Who

Mince, il est passé quand sur France 4 ? Pas vu !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#1180 05/01/2019 12:23:50

Lauriaen
Tourneuse de pages
Lieu: ...
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 711

Re: Les nombreux Docteur Who

Non, malheureusement, pas encore d'annonce de diffusion sur France 4 ...sad
J'attends encore un peu, vu que, de toute manière, on est à la diète pour cette année en attendant 2020.

Hors ligne

 

Pied de page des forums