Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 10/02/2011 15:57:30

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

http://www.imaginelf.com/wp-content/uploads/2010/11/warbreaker_cover.jpg

Je le lis en ce moment, j'en suis à peine à 100 pages et c'est de la balle ! Je suis super fan de cet auteur, je vais finir par acheter tous ses bouquins les yeux fermés !
En fait ça faisait un an que je zieutais ce livre, je crois que j'avais un problème avec la couverture en fait qui est plutôt étrange de prime abord, mais que je trouve finalement plutôt réussie au final.
Je n'ai pas trouvé de résumé sur internet mais heureusement notre confrère à tous, l'ami Wiki m'a un peu aidé :

http://en.wikipedia.org/wiki/Warbreaker

Warbreaker est le miroir inversé de ce qu'était Elantris : Un monde ou la magie fait partie intégrante de l'univers, un univers ou l'on vénère des dieux vivants (qui sont en fait des "Returned", des humains revenus de la mort on ne sait trop comment) et où le système de magie tire son essence des couleurs et du "Breath" (la manière de les invoquer en somme). Chaque "Breath" est différent, en gros un "Breath" = un pouvoir, et plus on en contrôle, plus on monte "de niveau" et l'on a accès à une meilleure perception des auras, on vit plus longtemps, etc. L'histoire débute de manière très similaire à Elantris, 2 royaumes sont en pleine "guerre froide", l'un, Hallandren, ne jure que par la magie des couleurs et les Returned (qui sont un peu la religion locale), l'autre rejetant la magie abrite la véritable famille royale, Idris. Le roi d'Idris doit au début de l'histoire envoyer l'une de ses filles en Hallandren pour que celle-ci épouse le "God King", ceci résultant d'un pacte de paix entre les 2 nations.
Comme Elantris, on suit la destinée de plusieurs personnages : Siri et Vivenna, les 2 filles du roi d'Idris, Lightsong le dieu sceptique sur sa propre religion et Vasher, l'homme aux desseins inconnus et qui porte une épée qui parle, Nightblood.

Je reviendrais sur ce fil poster mon avis final, mais en tout cas ce roman me semble au moins aussi bon qu'Elantris, si ce n'est meilleur, déjà par l'originalité de son univers. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à suivre et même un débutant en anglais peut lire Warbreaker sans trop de problème.
À noter que Warbreaker est disponible gratuitement sous format numérique ici.

Mise à jour à la parution française : La critique de Belgarion


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#2 28/02/2011 16:14:22

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Après avoir franchement trainé, et puis aussi parce que la lecture en anglais ralentit considérablement par rapport à une lecture en français, I finished Warbreaker !

Ce livre est réellement le pendant d'Elantris, si l'on a aimé Elantris alors on aimera à mon avis Warbreaker et l'inverse est aussi vrai.
On retrouve pour l'ensemble les qualités mais aussi les défauts que l'on trouvait déjà dans le 1er roman de Sanderson.
Au niveau des qualités :

- Des personnages très attachants, du mystérieux Vasher (qui a trop la classe) à Vivenna (intéressante surtout dans la 2e partie de l'histoire) et surtout Lightsong wub Bon par contre j'ai trouvé Siri relativement inutile, voire complétement.
- Nightblood, parce qu'une épée qui parle c'est trop la classe, et en plus elle est vraiment trop la classe, donc elle mérite à elle toute seule un point positif.
- Une intrigue qui tient en haleine jusqu'au bout de l'histoire et qui démarre relativement vite (même si ça se tasse vers le milieu).
-

Spoiler:

Un twist en plein milieu qui relance l'histoire pour l'amener vers une 2e partie plus enlevée.

- Un système de magie très original, qui possède sa dose de mystères qui aide à faire progresser l'intrigue (citation du podcast n°3 tongue). La religion qui découle directement de ce système est elle aussi bien pensée.

Spoiler:

- La fin ouverte sur une possible suite, l'un des points que j'ai le plus apprécié par rapport à Elantris qui possède une fin relativement fermée.

Pour les défauts :

- On retrouve la difficulté de Sanderson a faire réellement ressentir l'ambiance particulière de la ville d'Hallandren. Ce qui est gênant c'est que l'on ne "voit" pas vraiment les couleurs de la ville, des habitants qui sont pourtant sensés s'habiller tous comme des clowns (avec des couleurs partout), aux batiments sensés être également colorés, bref, là encore Sanderson échoue à nous plonger pleinement dans son univers par un manque de descriptions principalement.
- L'histoire connait un creux un peu long au milieu du bouquin (comme pour Elantris), heureusement qu'arrive par la suite

Spoiler:

le twist

qui rebat un peu les cartes et donne un nouveau souffle jusqu'à la fin (haletante) du récit.
- On a quelques tentatives de philosophie de base, genre la tolérance entre différentes religions opposées de prime abord, mais cela tombe franchement à plat, dommage.

Spoiler:

- La révélation des "vrais" méchants qui tombe complètement à plat puisqu'elle n'apporte strictement rien hormis le fait de se dire "ah mince, c'était pas X, c'était Y son voisin qui était méchant en fait, bon c'est vrai que je m'en doutais un peu aussi".

Bref, pour conclure Warbreaker est un très bon roman de fantasy, pas exempt de défaut certes, mais qui possède suffisament de qualités pour emporter mon adhésion. Les fans de Sanderson devraient logiquement apprécier, les déçus d'Elantris c'est moins certain. Je place ce roman sur la même ligne qu'Elantris, voire peut-être un poil mieux grâce à certains personnages (Vasher, Nightblood, Lightsong) qui valent vraiment le détour.

Ma note : 8,5+/10

Dernière modification par guigz (28/02/2011 16:16:59)


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#3 28/02/2011 18:32:57

Lemineria
Lapin blanc
Lieu: Devant un écran ~
Date d'inscription: 07/01/2011
Messages: 84

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Très bon livre, en effet !
C'est le seul que j'aie lu de Sanderson pour le moment, mais les autres m'attendent déjà dans ma bibliothèque happy

Les personnages sont les gros points forts de ce roman. En (relativement) peu de pages, l'auteur réussit à bien développer ses principaux personnages et leur morceau d'intrigue, à leur créer une vraie personnalité. Ça ne part pas dans tous les sens.
Un peu dommage que ça se fasse au détriment des descriptions, mais ça permet d'avoir un rythme très rapide.

guigz a écrit:

Des personnages très attachants, du mystérieux Vasher (qui a trop la classe) à Vivenna (intéressante surtout dans la 2e partie de l'histoire) et surtout Lightsong  Bon par contre j'ai trouvé Siri relativement inutile, voire complétement.

J'ai eu un gros coup de cœur pour Lightsong aussi, et j'ai trouvé "son" intrigue plus intéressant que les péripéties de Vivenna.
Siri est surtout un prétexte pour montrer Susebron et l'entourage. Elle n'est pas inutile même si

Spoiler:

à choisir, j'aurais préféré voir l'histoire du point de vue de Susebron.

Vasher c'est le bad boy mystérieux et rustre par excellence. Difficile de ne pas l'apprécier !

Vivenna a évolué de manière impressionnante et heureusement... c'était une véritable tête à claque, idiote et obtuse.

guigz a écrit:

Nightblood, parce qu'une épée qui parle c'est trop la classe, et en plus elle est vraiment trop la classe, donc elle mérite à elle toute seule un point positif.

Totalement d'accord. Ses réflexions tombent souvent à pic, d'ailleurs.

Spoiler:

J'ai bien aimé le moment où elle révèle l'identité de Vasher, sans qu'il puisse la faire taire.
Ses pouvoirs sont impressionnants, mais heureusement limités par le nombre de Breaths de son utilisateur.

Le système de magie est très original, avec son principe de paliers, d'absorption/d'échange. (Je dis "magie", mais ça n'a rien à voir avec la magie "classique" et ses flopées de sortilèges). Il ne se base pas sur la résistance physique de l'utilisateur, peut se récupérer après avoir été utilisé. (Ce n'est pas vraiment un spoil, vu qu'on l'apprend dans les premières pages du roman.)
L'Awakening est à la fois une magie puissante et très limitée, et fait énormément appel à l'imagination et l'ingéniosité de l'utilisateur.
Enfin, le roman insiste beaucoup sur la valeur marchande des Breaths. C'est la première fois que je lis un roman où la magie s'achète réellement (comme dans les jeux vidéos !).

Spoiler:

Et du même coup la santé et la longévité éternelle... "Le pouvoir, c'est l'or" ?

Hors ligne

 

#4 23/04/2011 15:56:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Cf Facebook, Mélanie Fazi est en pleine traduction. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 22/07/2011 16:47:46

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Gillossen a écrit:

Cf Facebook, Mélanie Fazi est en pleine traduction. wink

Mélanie Fazi
Le rocher de Sisyphe version traduction : voir enfin le bout des mille feuillets du premier jet de "Warbreaker" et tout reprendre du début pour relire et corriger.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 22/07/2011 16:49:24

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Good news smile


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#7 25/08/2011 15:32:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

On en parlait dans un autre sujet, voici un "brouillon", Mythwalker :

http://brandonsanderson.com/library/117 … hapter-One


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 25/08/2011 16:02:38

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Je suis quand même assez surpris que peu de gens réagissent sur ce fil, alors que la section consacrée à The Way of Kings est déjà assez fournie en commentaires smile Je fais cette comparaison car Warbreaker et TWoK sont tous deux encore inédits en langue française.

Et pourtant je le répète, ce Warbreaker est tout aussi sympa qu'un Elantris, voire davantage smile

Peut-être qu'il s'agit de la couverture qui rebute un peu ? C'est certain qu'elle est spéciale, moi je l'aime bien, mais pas mal de personne l'ayant vu dans mon entourage mon souvent fait la même réflexion : "C'est moche" ; "C'est vraiment laid" ; "C'est quoi qui sort de sa bouche ?" (prière de ne pas sortir le dernier extrait de son contexte mrgreen)


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#9 25/08/2011 17:18:09

kalliste
Perchée...
Lieu: Là où souffle le vent
Date d'inscription: 28/03/2007
Messages: 479

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Certaines ont lu et apprécié Warbreaker avant la création du sujet propre et de découvrir TWOK , voir *49 à *56 => http://www.elbakin.net/forum/viewtopic. … 60&p=3 smile ... et s'interrogent encore en espérant une suite.

Hors ligne

 

#10 26/08/2011 15:57:54

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

kalliste a écrit:

Certaines ont lu et apprécié Warbreaker avant la création du sujet propre et de découvrir TWOK , voir *49 à *56 => http://www.elbakin.net/forum/viewtopic. … 60&p=3 smile ... et s'interrogent encore en espérant une suite.

Autant pour moi smile

En fait c'est la faute des méchants modérateurs de l'époque qui ont trop eu la flemme de créer un sujet à part tongue mrgreen

Il me semble que Sanderson a évoqué qu'il souhaitait effectivement faire une suite à Warbreaker

Spoiler:

étant donné que la fin invite davantage à une continuation que celle d'Elantris.

PS : Ceci était mon 1 000e message sur ce forum, un grand moment donc. aragorn


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#11 27/08/2011 15:43:43

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7214
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Guigz a écrit:

PS : Ceci était mon 1 000e message sur ce forum, un grand moment donc.

Et comme par hasard sur un livre de Sanderson...whistlingwinkbig_smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#12 10/09/2011 08:45:39

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12287
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

La traduction est terminée. smile

Mélanie Fazi
Un million de signes et quelques hectolitres de café plus tard, "Warbreaker" est prêt à partir chez son éditeur, dans une grande explosion de neurones de la traductrice qui n'y croyait plus.


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#13 10/09/2011 13:20:01

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Super nouvelle smile

Je me demande à présent si le titre sera gardé tel quel, ou bien s'il sera traduit lui aussi. Ce qui sous-entendrai que les noms tels que "Lightsong" ou "Blushweaver" soient aussi francisés dans la trad.

Hâte de voir ça en tout cas. happy


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#14 10/09/2011 14:13:34

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Très bonne nouvelle,
J'ai hate de voir ce que cela va donner smile


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

#15 12/09/2011 14:16:25

Grim Harly
Mage
Date d'inscription: 04/05/2010
Messages: 78

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Je l'ai lu en juin et c'est un des meilleurs bouquins fantasy que j'ai lu ces derniers temps ! Je suis absolument fan des personnages, de leur évolution j'ai juste été mega frustrée par la fin que j'ai trouvée ultra rapide et expédiée. Mais c'est le défaut de l'auteur j'ai l'impression, Elantris et Mistborn c'était pareil, un bon rythme tout le long et puis on expédie la fin.

Hors ligne

 

#16 12/09/2011 14:30:17

Eolan
Le Rêveur
Date d'inscription: 14/04/2011
Messages: 834

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Autant la fin d'Elantris est vite expédiée et ça m'a dérangé, autant celle de Mistborn a été bien amenée et je l'ai trouvé excellente. Il arrive a condensé son rythme d'écriture pour faire une belle explosion finale.
L'auteur a appelé ce "défaut/qualité" : l'avalanche Sanderson. 
Une fois qu'on connait son écriture, on est moins surpris. Finalement, la quête est plus importante que l'objet final.

Je vais attendre la VF pour me jeter dedans.


Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Hors ligne

 

#17 12/09/2011 14:32:12

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Grim Harly a écrit:

Je l'ai lu en juin et c'est un des meilleurs bouquins fantasy que j'ai lu ces derniers temps ! Je suis absolument fan des personnages, de leur évolution j'ai juste été mega frustrée par la fin que j'ai trouvée ultra rapide et expédiée. Mais c'est le défaut de l'auteur j'ai l'impression, Elantris et Mistborn c'était pareil, un bon rythme tout le long et puis on expédie la fin.

Assez d'accord avec toi, Sanderson a pour l'instant un peu de mal à gérer ses fins. Même si j'ai bien aimé les fins des trois bouquins de Mistborn, il faut reconnaître que ce problème est bien présent dans Elantris et Warbreaker. Tout s'enchaîne d'un seul coup, on change très brutalement d'atmosphère et

Spoiler:

les révélations sur la nature des vrais méchants

tombe dans les 2 bouquins un peu à plat.

Après concernant Warbreaker, je pense que ce type de fin et les révélations qui s'en suivent dans les toutes dernières pages sont voulues par Sanderson, car je pense qu'à l'inverse d'Elantris

Spoiler:

dont nous connaissons la signification dès la première page du roman, on n'apprend la signification de "Warbreaker" qu'à la dernière page

.

Ce qui parachève de belle manière la structure en miroir inversé de ces deux récits. Enfin c'est ma théorie là-dessus, si ça se trouve c'est complètement vaseux tongue


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#18 12/09/2011 18:02:46

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 632

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Je ne participerai pas aux critiques sur "Warbreaker"  (pas lu) mais j’émettrai un avis opposé sur "Mistborn" ou j'ai pas du tout ressenti une avalanche de révélation ni encore moins à une retombée du plat mais chez Sanderson, il y a une évolution constante, des révélation tout au cours du bouquin ( pour pas dire de la série): et pour moi, je trouve pas du tout qu'il bâcle ses fins, elle sorte de l'ordinaire, c'est pas du gnian-gnian : et certains devins sont très forts mais combien de personnes auraient misé sur la fin du premier tome ?  et à partir de la, combien auraient prévu l'évolution et la fin du dernier tome?.
Pas du tout eu le même ressenti et j'espère à l'avenir avoir autant de surprises, autant de fins étonnantes dans mes prochaines lectures ( Sanderson ou autres..).

Hors ligne

 

#19 12/09/2011 18:24:05

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Je suis d'accord aussi pour dire que les fins des 3 tomes de la trilogie Mistborn sont bien amenées, à la différence d'Elantris et Warbreaker justement. C'est pas pour rien que sa trilogie est reconnue comme meilleure que ses deux one-shot. Mistborn a plus de souffle, est plus audacieux et tient mieux la longueur au niveau de son intrigue. smile


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#20 30/07/2012 13:32:31

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Warbreaker - Brandon Sanderson]

Warbreaker de Brandon Sanderson (Grand Format)

Fan de Sanderson attention ! Un roman de l’auteur encore inédit en France.
Voici l’histoire de deux sœurs, Vivenna et Siri. La première doit épouser le Dieu-Roi du royaume rival Hallendren. Mais le jour venu, c’est Siri qui se rend en Hallendren pour honorer le traité. Vivenna la suit, dans l’espoir de sauver sa sœur de son destin. Là-bas elles se retrouvent au cœur d’un conflit imminent entre leur royaume d’Idris et Hallendren.
Voici l’histoire de deux princesses, de Susebon le Dieu-Roi et de Lightsong, un Dieu retors. L’histoire d’une magie unique et du mystérieux Vasher, le Warbreaker.

Octobre, pour rappel... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums