#21 13/12/2011 17:55:48

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34774
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Et pub. tongue

Non, mais plus srieusement, je croyais que le premier tome avait tent quelques lecteu... trices ? wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 13/12/2011 22:30:00

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6375
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Un message intressant (en anglais) de l'auteur sur son blog en rponse la question : si le moteur explosion a dcoll vers 1900, est-ce que cela veut dire que le steampunk ne peut pas dpasser cette date fatidique ?

arrow http://gailcarriger.livejournal.com/188689.html


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#23 13/12/2011 23:55:57

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2302

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Trs intressant son message effectivement.

Oui Gillo, je fais partie des lecteu...trices ( barbe big_smile). J'ai fini le livre il y a peu et si je n'avais pas post ici c'est que globalement j'tais d'accord avec ta critique. Ce tome est pour moi en dessous du premier, l'effet de surprise en moins sans doute. J'ai eu beaucoup de mal rentrer dedans et mon intrt c'est veill rellement vers la moiti du livre. Certes l'affection que j'ai pour Alexia reste intacte, l'univers de miss Carriger me plait toujours autant, mais certaines facilits dans le rcit mon un peu gnes, des rebondissements peu surprenant pour certains, quelques personnages secondaires dispensables (placs l pour la caution "comique" semble t-il, en tout cas dans l'tat actuel de l'histoire). Comme tu le dis, le final semble un peu artificiellement plac l, cette ide aurait pu venir dans le tome suivant.
Une chose qui me gne aux entournures, c'est le manque de cohrence, parfois, d'Alexia, qui accepte et fait siens les dictats de la bonne socit malgr qu'elle en fasse les frais rgulirement et

Spoiler:

le fait qu'elle s'aplatisse devant certaines personnes alors qu'elle est capable de mettre un grand coup de pied dans la fourmilire d'une meute de garous huh

Ce que disait Fabien Lyraud dans le sujet sur la bit-lit s'applique ici pour le coup, un retour au pulp. Avec son personnage central atypique, un rcit pleins de rebondissements, avec de l'exotisme et un cliffhanger pour couronner le tout smile

En tout les cas je continuerai suivre les pripties de Miss Tarabotti avec grand plaisir car grce elle (et Mercy Thompson), j'ai mon quota d'aventures comme je les aime.

Dernire modification par Gwendal (14/12/2011 00:21:49)


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#24 14/12/2011 14:06:34

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34774
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Luigi Brosse a crit:

Un message intressant (en anglais) de l'auteur sur son blog en rponse la question : si le moteur explosion a dcoll vers 1900, est-ce que cela veut dire que le steampunk ne peut pas dpasser cette date fatidique ?

arrow http://gailcarriger.livejournal.com/188689.html

A copier/coller peut-tre en sujet steampunk pour plus de retours ? smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#25 27/12/2011 20:51:22

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2302

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Le prochain est prvu pour avril smile (couv toujours aussi peu engageantes)

https://lh5.googleusercontent.com/-yM56oJVRpjo/TvHp3Fr39CI/AAAAAAAAAe0/Vn2CAZ3UXU4/s576/sans_honte_T.jpg






































Et la couverture de la version poche qui devrait sortir le mme mois.

https://lh5.googleusercontent.com/-XuBLpM3BpU8/TvHp7VSyAvI/AAAAAAAAAe8/fX9RxfTJcAI/s576/CARRIGER-1_Sans_Ame_v1.png


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#26 27/12/2011 21:07:09

John Doe
Homme de chiffres
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6834
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Et pour complter, le tome 5 (et dernier de la srie) est a priori pour mars 2012 :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51CWqXfJESL._SL500_AA300_.jpg


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#27 20/01/2012 03:52:25

owingketinketink
Adhrent
Date d'inscription: 30/05/2011
Messages: 734

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Lu le 2me tome dont j'attendais sans doute trop. Je l'ai dj signal : la 2me couverture m'avait due.
Aprs lecture, nom d'un Dodo *, elle me doit plus encore.
La maison d'dition n'aurait-elle pas un problme avec ses orbites oculaires. Le plus gros souci venant, a m'en a tout l'air wink de l'adjectif.
Car, enfin, voire menfin!  il me semble que :

1/ une certaine ombrelle a un rle consquent jouer dans l'intrigue et, ce, en plusieurs occasions. Cette ombrelle ne protge pas que du soleil... Protectorat et protection. Je n'ai pas eu ma ra-tion d'ombrelle or Alexia est toute ombrelle. blink
Je le dis parce que a) c'est vrai b) j'ai envie c) c'est rapport au suspense : celui du book et celui que j'instaure, pour une rvlation ph34r ultrieure, avec une maestria - dfinir.

2/ une ombre plane sur le royaume -que dis-je, l'Empire. starwars C'est l que je commence tenter de vous embrumer avec une thorie fumante comme il m'en vient nuitamment : l'ombrelle est un sabre laser et Alexia un jeda gar dans une histoire comme seuls les sujets de Sa majest savent et peuvent en produire : loufdingue. Ouf, Carriger n'est pas britannique... Srieusement, on a eu chaud...
Revenons la bonne vieille thmatique : l'ombre = l'ennemi.
Or, donc, la seule chose qui plane l'image , c'est le zeppelin et le brouillard que l'quipe artistique a en grande esteam.
Normal, me direz-vous ; mme plus, cohrent : aprs tout le titre le proclame : sans forme... Une ombre sans forme quoi. Faut suivre. ko
Et comment qu'il fait il donc le malheureux photoshopeur pour "figurer" une ombre sans forme qui plane de surcrot. wallbash
Il donne dans la mtaphore artistique (doublement plonastique) ou pas? Vouiiiiii. Steampunk, on lui a dit. Alors, il nimbe de fog.
C'est fou comme c'est flou, bref on est dans les limbes ou zone du grand flou. Spiritu-mysticotruc, a serait carrment bien jou le coup des limbes. Alors? Ben non. Parce que Photoshop, il a pas la fonction "limbe". PIs, d'abord en art, ils appellent a l'estompe.
Ok, Lonard seulement faudrait voir trouver moyen de pas trop nous enfumer coup de sfumato.

3/Parce que il n'y a pas de sfumato sans feu et en l'occurence sans ire. Rapport au fait qu'il faudrait pas prendre le chaland pour un enfant du bon Dieu voire un canard sauvage mme si Alexia se pavane en bleu canard. Faut pas. dry
Zeppelin exit, lunettes d'arostier exit, qu'est-ce qu'elle a de steampunk la couverture?
Si au moins, les lunettes avaient dvor le visage du modle. Que l'humour inhrent l'criture trouve ici une traduction conforme l'absence de coquetterie ou sens de l'lgance du personnage. 
Derniers dtails relatifs aux accessoires, le chapeau haut de forme c'est la marque quasi identitaire d'un autre personne fminin et enfin le chapeau qui tutoie le ridicule c'est l'apanage d'un troisime personnage fminin : Ivy. La 1re couv. c'tait Alexia. La 2me c'est un mannequin qui prend la pose. Un mannequin avec une frange. sad

4/ Enfin, et revenons un choua en arrire histoire que la dmonstration colle au sujet : "sans forme". tongue
Toute ombre a une forme et vice-versa. C'est physique.
Je savais bien que chez Orbit, ils avaient un problme oculaire...

5/ apparaissent de nouveaux personnages qui ont tout voir avec la bit-litt.... et la notion d'ombre telle qu'on la trouvait notamment chez les grecs anciens et au hasard Homre et au hasard l'Odysse -mais on oublie le zeppelin.Car, aprs tout, ici aussi, il est question de grands voyages et mme du grand voyage. Car, ici comme l, le rle des ombres est de rvler et de guider dans toute cette pure de poix d'intrigue.

Bientt 4 heures du mat. Owing quitte ton orbite, atterrit dans ton pageot**.
Tu reviendras un jour ou sera-ce une nuit jacter de ce 2me tome, de l'importance de l'ombrelle, de la valeur du suffixe (si, je vais oser), de la steampunkisation mon orbite oculaire, etc...

*copyright Althia. bye
** Dans la vraie vie, Owing, Ketinketink, etc... C'est pas mon vrai nom. Petite crise -que le psy et moi esprons passagre- de schizophrnie.

Hors ligne

 

#28 02/02/2012 19:08:36

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2302

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Une interview sympa de l'auteure sur le site d'Orbit http://www.orbitbooks.fr/articles/inter … er-0002201


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#29 03/04/2012 23:55:50

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2302

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Je me rponds tongue Compltement inutile mais pourtant indispensable, deux photos des lieux de cration de Gail Carriger (vu sur son blog Ici)

http://pics.livejournal.com/gailcarriger/pic/003tp4fq
http://pics.livejournal.com/gailcarriger/pic/003tq38y

Dernire modification par Gwendal (03/04/2012 23:56:13)


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#30 04/04/2012 12:58:43

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4498
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Ah tiens, j'avais loup la sortie en poche du premier tome. L'occasion de dcouvrir ce titre que j'avais gard en tte mais pour lequel je n'avais jamais franchi le pas de l'achat !

Hors ligne

 

#31 06/04/2012 16:08:57

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34774
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Si des fans veulent tenter le coup... wink

http://gailcarriger.livejournal.com/198937.html


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#32 05/07/2012 16:10:08

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10771
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#33 10/07/2012 14:10:25

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10771
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Pas de nouveaux lecteurs avec le premier en poche ?

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/173 … l-Carriger


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#34 10/07/2012 14:41:19

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1574

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

La critique du site est mitige, mais celles de The Book Depository sont positives... Donc je vais certainement me laisser tenter (parce que j'ai une boulimie de steampunk, en ce moment), mais en anglais. wink


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#35 27/07/2012 13:48:13

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10771
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#36 27/07/2012 14:06:47

John Doe
Homme de chiffres
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6834
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Ca pourrait tre sympa, si le projet se concrtise.smile


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#37 29/10/2012 19:11:24

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1574

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Je viens de terminer le premier tome, Soulless, et je fais partie de ceux qui vont en donner une critique positive !

J'ai bien conscience que ce n'est pas le bouquin du sicle, mais je me suis beaucoup amuse avec cette lecture. Je suis une grande fan de ce style tout en tournures de phrases polies et en mtaphores fleuries. J'aime l'ide que loups-garous, vampires et fantmes fassent partie de la socit. J'aime les hrones fortes en gueule et moiti italiennes. J'aime que, pour une fois,

Spoiler:

le "love interest" soit un loup-garou et pas un vampire

(overdose de Deborah Harkness...).

J'ai bien conscience que le scnario en lui-mme est un peu lger (c'est pas du Conan Doyle, hein), mais que voulez-vous, je suis facile conqurir en matire de bouquins. Si a me divertit, je dis banco. Et l, j'ai t plus que divertie. Je lirai la suite sans faute.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#38 29/10/2012 21:18:22

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2302

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Saffron a crit:

J'ai bien conscience que le scnario en lui-mme est un peu lger (c'est pas du Conan Doyle, hein), mais que voulez-vous, je suis facile conqurir en matire de bouquins. Si a me divertit, je dis banco. Et l, j'ai t plus que divertie. Je lirai la suite sans faute.

Tu verras au niveau du scnario a s'toffe un peu par la suite et les personnages gagnent en profondeur. Le plaisir c'est renouvel pour moi chaque tome, j'espre qu'il en sera de mme pour toi.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est pass" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#39 30/10/2012 10:54:36

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1574

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

C'est encourageant, merci Gwendal !

Je me suis spoile toute seule regarder les rsums des autres tomes sur Internet,

Spoiler:

et ouf, la sparation Alexia/Lord Maccon n'est pas dfinitive. 'aurait t bien dommage, on aurait perdu la moiti de l'intrt de l'histoire. wink


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#40 30/10/2012 16:04:37

DarkoverGirl
Mage
Lieu: Dans les tours de Vo Wacune
Date d'inscription: 18/04/2012
Messages: 101

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

J'ai vraiment beaucoup aim la srie aussi !

Entre deux livres de fantasy srieuse ( la Martin...) j'aime bien lire des choses un peu lgres de temps en temps.... Le Protectorat de l'Ombrelle me fait le mme effet que lire de la Chick litt entre deux Goncours : le plaisir de lire quelque chose qui ne se prends pas au srieux : du pur divertissement (attention, je prfre Martin Houellebeck, c'tait pour le plaisir de la comparaison !).

Les chapeaux de Miss Hisselpenny, les ombrelles d'Alexia, les gillets de lord Macon.... un brin d'humour so english et de th... le tout avec une intrigue sympathique et un bon cliffhanger entre deux romans... tout ce que j'aime !

Hors ligne

 

Pied de page des forums