#1 22/01/2011 12:07:58

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2053

Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n'a pas d'âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon - beau et compliqué, écossais et loup-garou - est envoyé par la reine Victoria pour démêler l'affaire. Des vampires indésirables s'en mêlent, d'autres disparaissent, et tout le monde pense qu'Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

http://img.over-blog.com/335x500/4/08/29/56/Materiel-pour-articles-2/Orbit-2011-Sans-Ame.jpg
Mon deuxième livre de l'année (après Kalix de Martin Millar) pris sur l'étalage de mon revendeur habituel, à l'aveugle, me laissant attirer par l'accroche de l'éditeur.
Alors vous allez me dire, mais il y a encore de gros morceaux de loup garou dedans !! Oui, mais accompagné de petits dés de vampire, le tout cuisiné à feu doux dans une sauce victorienne (avec un soupçon de Jane Austen) un peu épicée par moment et finalement saupoudré d'une touche de Steampunk pour le liant.

Trêve d'images culinaires et reprenons tout ça dans le détail. C'est donc de la fantasy urbaine (qu'on peut ici aussi appeler bit-lit, bien que sortant des carcans du genre) plutôt bien troussée, qui se lit facilement, sans trop fatiguer les neurones. Une aventure agréable à suivre, malgré une histoire relativement convenue et une ou deux facilités scénaristiques. Quelques personnages intéressants (Lord Maccon, Lord Akeldama et le professeur Lyall) pas très fouillés mais qui sortent bien du lot et une héroïne des plus attachante. Oui j'ai bien aimé Mademoiselle Tarabotti, sa langue très (trop ?) pendue et son caractère affirmé.

On se retrouve donc plongé dans un Londres aux ambiances victoriennes, assez bien rendu, sa société hiérarchisée, ses règles de bienséance, sans oublier sa mode vestimentaire (on sent que l'auteur aime bien ça). Si je parle de Jane Austen plus haut (bien que n'étant pas de cette époque) c'est pour la place des femmes dans la société donnée dans ce livre, besoin de trouver un mari pour exister socialement et assurer sa survie économique, peur du "qu'en-dira-t-on". C'est traité avec humour et avec le recul que Madame Austen n'avait pas à l'époque (bon la qualité d'écriture n'est pas la même et pas de critique sociale ici, c'est de l'aventure je vous ai dit tongue). La mère de Mademoiselle Tarabotti m'a fait penser à Miss Bennet dans Orgueil et préjugés le film de 2005.

Pour la partie épicée de la recette, certaines scènes sont assez érotiques (mais pas trop), je m'en serai pour ma part bien passé, mais j'ai l'impression que c'est un passage obligé dans le genre. Enfin ça passe sans trop de soucis, car une fois de plus c'est écrit avec beaucoup d'humour.
Pour finir la petite touche Steampunk vient s'intégrer parfaitement à l'histoire, certes c'est du classique  (dirigeables, machines à vapeur) mais cela donne au final un bon liant à l'univers de Gail Carriger. Son monde est finalement assez consistant et tient pas mal la route, c'est aussi pour lui que j'ai bien aimé ce roman.

En résumé un bouquin bien sympathique, à lire en amuse gueule entre deux œuvres plus consistantes. J'attends quand même la suite que je lirai sans cacher mon plaisir.
Un 7.5 pour ceux qui aiment la fantasy urbaine d'aujourd'hui et qui ont envie de changer de décors, un 6 pour les autres qui passeront malgré tout un bon moment de lecture.



Mise à jour arrow Les critiques de Gillossen

Dernière modification par Gwendal (22/01/2011 12:40:13)


‎Lecture du moment : Le Seigneur des anneaux  - La Fraternité de l'Anneau J.R.R. Tolkien

Hors ligne

 

#2 11/02/2011 14:48:41

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7404

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Tiens j'avais pas vu ! smile

Tu sais en combien de tomes c'est prévu ? Sympa et léger c'est toujours bien à avoir dans sa BAL wink

Par ailleurs, j'aime pas les petites cases donc c'est une question plus rhétorique qu'autre chose mais une fantasy à l'époque victorienne matinée de steampunk c'est pas plus fantastique que fantasy urbaine ? Nan parce que si le héros loup-garou/vampire/faërie (rayez les mentions inutiles) n'a pas de coupé cabriolet c'est pas urbain si ? tongue jesors


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#3 11/02/2011 16:59:53

Lelf
Mage
Date d'inscription: 14/01/2011
Messages: 88
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

A priori 5 tomes de prévus (4è à paraître en juin et le 5è en 2012 surement en VO) et a priori l'auteure pense s'arrêter là, disant qu'elle ne se sent pas l'âme d'un Jim Butcher tongue
En tout cas cette série a l'air très sympa et je tenterais bien à l'occasion smile

Dernière modification par Lelf (11/02/2011 17:00:26)

Hors ligne

 

#4 11/02/2011 17:17:52

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 2930
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Intéressant ! J'ai demandé un extrait sur Amazon (où les notes sont d'aileurs très bonnes). Merci pour cette critique Gwendal smile

Hors ligne

 

#5 11/02/2011 18:49:20

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2053

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Witch a écrit:

Par ailleurs, j'aime pas les petites cases donc c'est une question plus rhétorique qu'autre chose mais une fantasy à l'époque victorienne matinée de steampunk c'est pas plus fantastique que fantasy urbaine ? Nan parce que si le héros loup-garou/vampire/faërie (rayez les mentions inutiles) n'a pas de coupé cabriolet c'est pas urbain si ? tongue jesors

"Touché" big_smile Je ne suis définitivement pas doué pour les cases tongue


‎Lecture du moment : Le Seigneur des anneaux  - La Fraternité de l'Anneau J.R.R. Tolkien

Hors ligne

 

#6 12/02/2011 11:38:07

khedra
elfe malicieuse
Lieu: picardie
Date d'inscription: 20/08/2008
Messages: 682

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

En voilà une petite lecture qui me parait bien sympathique smile . Je pense que je vais me laisser tenter. wink


lecture en cours :

Hors ligne

 

#7 12/02/2011 11:49:49

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day... Present Time...
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 5303
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

A noter que le livre a quelques références : nominations au John W. Campbell Award au Compton Crook Award et au Locus, pas mal.smile

http://en.wikipedia.org/wiki/Gail_Carriger


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise. »  - The Broken Sword
                                       
«La vie est trop courte pour laisser les médiocres s'épanouir» - Anita Bomba

Hors ligne

 

#8 20/03/2011 08:51:19

Merwin Tonnel
Call Kenny Loggins cause you're in...
Lieu: ... the danger zone !
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 5385

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#9 27/03/2011 16:50:17

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30924
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Ben alors, tout le monde a rangé son parapluie avec le printemps ? whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 27/03/2011 18:54:20

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 573

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

J'aime bien le titre, un joli résumétongue.Et quand je vois trois prochains titres à venir au mois d'avril,mai, juin d'Orbit, je passe allègrement sur celui-ci, désolé!.

Hors ligne

 

#11 01/04/2011 22:12:11

Nesumi
Mage
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 104

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Mon livre préféré de ce premier trimestre 2011, sans conteste. Bon, c'est vrai que je ne suis peut-être pas objective : j'aime l'ambiance de l'Angleterre victorienne et les héroïnes un peu spéciales avec beaucoup d'humour mordant.
S'il y a des éléments convenus, comme la romance entre Mlle Tarabotti et Lord Macon, c'est amené avec humour, donc, le tout saupoudré des règles de courtoisie de l'époque. On sent que l'auteure a potassé son sujet.
J'attends la suite avec impatience et j'espère qu'on y verra un peu plus le Professeur Lyall et Lord Akeldama, qui est, pour moi, LE personnage le plus intéressant du bouquin.

Hors ligne

 

#12 03/04/2011 20:50:50

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day... Present Time...
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 5303
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Une histoire bien sympathique que ce Soulless, avec son cadre (l'Angleterre victorienne) qui change agréablement de la norme du genre, même si, comme Gillo le souligne dans sa critique, cet aspect n'est pas complètement exploité.
A défaut d'être une lecture marquante, j'ai passé un bon moment à lire ce livre, et la note de 6.5 me paraît donc justifiée.wink
Le deuxième tome, Changeless, commence plutôt pas mal. L'auteur développe davantage son univers, avec des inventions "steampunk" (l'éther, des dirigeables, diverses bricoles plutôt bien vues).
L'ensemble possède un humour de type "screwball comedy" loufoque très plaisant.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise. »  - The Broken Sword
                                       
«La vie est trop courte pour laisser les médiocres s'épanouir» - Anita Bomba

Hors ligne

 

#13 15/04/2011 15:00:29

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30924
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Aléthia a écrit:

Intéressant ! J'ai demandé un extrait sur Amazon (où les notes sont d'aileurs très bonnes). Merci pour cette critique Gwendal smile

Tu as craqué pour le bouquin entier, cf la citation du jour ? wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 15/04/2011 15:10:03

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 2930
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Tu sais dès le départ ça parle corsets, dentelles et jupons .... c'était inévitable whistling wink

Hors ligne

 

#15 07/07/2011 19:54:34

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30924
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

http://nsa27.casimages.com/img/2011/07/07/110707075320485660.jpg

Sans forme de Gail Carriger.

Il était prévu pour début 2012, et puis les menaces sont tombées, une à une, dans nos boîtes mail : « la suite où je fais un malheur ». Ok, voilà, voilà. Alexia Tarabotti est devenu Lady Woosley, ce qui ne l’empêchera pas de prendre le dirigeable pour l’Ecosse, et de répondre à tous et à tout. Et c’est tant mieux pour le lecteur !
« Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête ! »


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#16 07/07/2011 20:00:49

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2053

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Toujours pas très fan des couv mais je vais continuer à lire les aventures de Miss Tarabotti avec plaisir. Merci pour l'info smile


‎Lecture du moment : Le Seigneur des anneaux  - La Fraternité de l'Anneau J.R.R. Tolkien

Hors ligne

 

#17 07/07/2011 22:27:33

owingketinketink
Adhérent
Date d'inscription: 30/05/2011
Messages: 718

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Moi, c'est la couverture (tome 1) qui m'avait arrêtée à l'époque.
Genre : objet non identifié. Côté : pas commode de la demoiselle. Tout dans la posture (pas très victorienne).

Pour la couverture du tome 2, grosse déception... Où est passée l'ombrelle? Cf. Le titre de la série quand même.
N'ont-ils pas dans "l'urgence" (cF. insistances des lecteurs impatients) oublié cet aspect qui contribue aussi à leur marque de fabrique. Parce que là, non merci. J'aurais passé mon chemin.
Très couverture photoshop "sans âme" aucune.
Cf. le sujet "ces couvertures fantasy si particulières" : http://www.elbakin.net/forum/viewtopic. … 28&p=1
Posture aussi, mais étudiée et convenue. Bref, tout est de travers et engoncé mais sans le délicieux corset. Frange (frange?!?), chapeau démesuré, lunettes d'aérostier. Non, non, non.

Je ne connaissais pas alors Orbit. Depuis Carriger, je regarde de temps en temps ce qu'ils proposent. Damned. Leur écrire, ça marche. Ils peuvent (ou non...) décider de "bousculer" leur calendrier de parution? Oh, oh...

Bonne nouvelle que cette parution qui vient bien avant l'heure annoncée.
J'avais passé un excellent moment avec la demoiselle.
Je suis ravie de retrouver avec Alexia une écriture plaisante aux tours 19ème, un humour gentiment corrosif, une créature "bit-lit" inédite -Miss Tarabotti ou celle qui dé-gomme les créatures "bit-lit".
Ravie, ravie.

Hors ligne

 

#18 04/10/2011 14:59:50

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30924
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]

Orbit a écrit:

As reported today in Publishers Weekly, we’re thrilled to announce that Orbit will publish Gail Carriger’s next adult series,  The Parasol Protectorate Abroad. The series is tentatively scheduled to launch in 2013 with book one, PRUDENCE, to be followed  by IMPRUDENCE (naturally). Both books will also be available as simultaneous, unabridged audiobook releases from Hachette Audio.

If 2013 seems too far away, fear not — there’s plenty of parasol coming to tide you over. In March 2012 Orbit will publish TIMELESS, the final book in the original  Parasol Protectorate Series, and our friends at Yen Press will be releasing  SOULLESS: THE MANGA, an incredible graphic adaptation of the books illustrated by artist Rem.

And  to round things out, Little, Brown Books for Young Readers has acquired Carriger’s debut YA historical fantasy series, Finishing School, set in the same world but 22 years prior to SOULLESS.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#19 29/11/2011 15:45:52

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 7896
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#20 03/12/2011 19:10:10

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6182
Site web

Re: Critique ! [Le Protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger]


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

Pied de page des forums