Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 20/12/2010 16:17:44

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35353
Site web

Critique ! [Les Jardins Statuaires]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 20/12/2010 18:52:02

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3343

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Ce livre m'est complétement tombé des mains, impossible de rentrer dans le récit, la faute à un style très lourd (comme dit Gillo dans sa critique d'ailleurs) et puis qu'est-ce que c'est long ! Il ne se passe jamais rien, et ce bouquin est un réel pavé. Une déception pour ma part.


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#3 20/12/2010 18:57:41

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Ah ben mince c'était pourtant une bonne note malgré la critique sans concession.
Bon ben je ne vois qu'une solution : tu me le prêtes ? tongue wink


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#4 20/12/2010 21:07:29

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5988

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Merci pour cette critique élogieuse qui pointe du doigt cependant son côté très spécial. Au vu du résumé et du style, il ne doit pas convenir à tout le monde. Si j'ai plus de temps de lecture, je relèverai le challenge et verrai si la narration me convient. Se rapproche-t-on de la trilogie de la pierre et la flûte avec Tout-Ouïe?


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#5 21/12/2010 09:21:23

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3071

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

En tout cas j'aime beaucoup la couv' !
Mais je dois avouer que j'ai un peu peur, mais que ça titille ma curiosité ! wink


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#6 21/12/2010 13:38:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35353
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

belgarion a écrit:

Se rapproche-t-on de la trilogie de la pierre et la flûte avec Tout-Ouïe?

Pas lue malheureusement (La critique sur le site est de Candide). sad

Il ne se passe jamais rien

Là, tu exagères tout de même un peu. wink

Une fois que le narrateur décide d'aller explorer ces terres au-delà des apparences et du premier contact, il lui arrive tout de même pas mal de choses (même si parfois, on lève les yeux au ciel devant ses réactions wink).


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 22/12/2010 20:32:07

Eothain
Ta'veren
Date d'inscription: 19/12/2009
Messages: 231
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Ce livre m'intrigue beaucoup... allier le conte philosophique, la quête initiatique, le récit ethnographique (n'est-il pas ?) et une petite touche épique (apparemment !)... c'est très ambitieux ! J'espère que ce livre m'ouvrira certaines portes...


Eothain

Hors ligne

 

#8 09/09/2011 13:46:27

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35353
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Arf, comment ai-je pu rater ça ? sad

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/1/1/3/9782917084311.jpg

« N’essayez pas de dissimuler, je sais que vous parlez ma langue. »
Au milieu des années 1970, à la manière d’un rêve, Jacques Abeille s’engageait dans l’exploration d’un monde imaginaire, organisé autour de la culture de statues jaillies de terre. Depuis, de livre en livre, l’écrivain poursuit un voyage. Quels territoires naissent de ses mots? Et quelles vérités les ensorcèlent? Telles sont les questions que pose cette œuvre baroque et puissante, qui se nourrit autant du surréalisme, de Nerval, de Jünger, que des littératures les plus populaires, et qui – dans une écriture d’un classicisme si aigu en apparence qu’elle en devient déconcertante – associe sans scrupule les récits d’aventures aux méditations philosophiques, la sensualité des âmes à la folie du pouvoir, la magie à l’ethnologie, le cheminement des vies à celui de la langue.

Plus de trente ans après le roman inaugural Les Jardins statuaires, Jacques Abeille nous offre avec Les Barbares un nouveau monstre littéraire. Suivant les pérégrinations d’un prince égaré et d’un savant-traducteur, nous voici invités à traverser dans sa totalité le monde des Contrées. Est-ce là un roman, un conte initiatique, une fable ou encore le palimpseste de notre propre monde?

«L’univers littéraire de Jacques Abeille ressemble à ces forêts où l’on perd les enfants.» Xavier Houssin, Le Monde


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 10/09/2011 05:50:29

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Eh eh ! Serais-tu humain comme nous tous, Gillo tonguewink ?! Blague gentille à part, je me suis personnellement régalée avec Les jardins statuaires. J'ai (heureusement) zappé toute ressemblance avec Holdstock, si l'originalité et l'étrangeté de l'histoire m'ont clairement évoqué Peake, avec un petit qqch de Buzzati (la menace qui rôde des nomades des steppes...).

Et Les barbares attend mon retour chez moi, en haut de ma pile "à lire".


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#10 19/09/2011 11:38:20

Eothain
Ta'veren
Date d'inscription: 19/12/2009
Messages: 231
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Je me trouve à la frontière des steppes... suivant le narrateur, pas à pas... obstinément, au rythme de la marche...
Ainsi, la découverte est parfois laborieuse, tel un randonneur évoluant cahin-caha sa charge sur les épaules, courbant la tête... au bonheur de découvrir, levant enfin les yeux, au détour, une magnifique image, de belles pensées englobantes... un sens aussi...

La certitude chevillée au corps que tout cela servira enfin à quelque chose... finalement pour découvrir l'essentiel dans des petites choses... et toujours la création est là, à chaque mot, comme à chaque statue, apportant sa pierre à l'édifice...

Je ne suis pas parvenu encore aux derniers mots, la lecture est lente et prend son temps... déjà que je ne suis pas rapide, mais alors là ce livre laisse le temps, ne transforme pas le lecteur en dévorateur de mots, d'intrigues, de capes et d'épées... Après  deux tomes de Brent Weeks et son ange de la nuit tout noir et tout agité... c'est plutôt agréable comme grand écart, un peu d'air frais et dispos !
ça me rappelle une brève
mais je retournerai à l'ange ensuite !

Dernière modification par Eothain (19/09/2011 11:40:02)


Eothain

Hors ligne

 

#11 19/09/2011 20:35:59

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Et j'ai autant aimé Les Barbares wink. En +, les livres sont de superbes objets.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#12 20/09/2011 09:42:02

Eothain
Ta'veren
Date d'inscription: 19/12/2009
Messages: 231
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Les Barbares sont-ils une suite aux Jardins Statuaires ?


Eothain

Hors ligne

 

#13 20/09/2011 19:28:09

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Oui, puisqu'on y retrouve le chef Barbare rencontré par le narrateur des Jardins. D'ailleurs, quasiment toute l'histoire des Barbares est celle de la recherche par ce Prince barbare de celui dont il aurait voulu faire son historiographe. Et en passant on apprend ce qu'est devenu le couple du narrateur des Jardins, ainsi que la petite fille adoptée.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#14 22/09/2011 11:28:23

Eothain
Ta'veren
Date d'inscription: 19/12/2009
Messages: 231
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

merci beaucoup de tes renseignements !
mais attention de pas en dire trop !!wink


Eothain

Hors ligne

 

#15 22/09/2011 19:33:40

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Je ne dirai pas un mot de +.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#16 28/09/2011 22:30:47

Lÿr
Pierre philosophale
Date d'inscription: 28/04/2002
Messages: 1505
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Ces deux opus sont diablement intrigants et, en plus, ils ont l'air superbes ! Dire que je ne les avais pas vu, encore je dis merci Elbakin ! (Sauf que ça va me couter un bras, et là je dis moins merci tongue)

Hors ligne

 

#17 29/09/2011 09:47:08

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Eothain a écrit:

Les Barbares sont-ils une suite aux Jardins Statuaires ?

Wiki indique :

Le Cycle des Contrées (Prix Wepler 2010) :

    1. Les Jardins statuaires, Flammarion, 1982. Rééd. Joëlle Losfeld, 2004. Rééd. Attila, 2010.
    2. Le Veilleur du Jour, Flammarion, 1986 (rééd. Ginkgo éditeur/Deleatur, 2007).
    3. Les Voyages du Fils, Ginkgo éditeur/Deleatur, 2008.
    4. Léo Barthe, Chroniques scandaleuses de Terrèbre, Ginkgo éditeur/Deleatur, 2008.
    5. L’explorateur perdu, Ginkgo éditeur/Deleatur, 2010.
    6. Les Mers perdues, dessins de François Schuiten, Attila, 2010.
    7. Les Barbares, dessins de François Schuiten, Attila, 2011.
    8. La Barbarie, dessins de François Schuiten, Attila, 2011.

Est-ce à dire que l'ordre de lecture des différents volumes importe peu ?
Comment s'y retrouver entre les deux éditeurs Deleatur/Attila ?

Hors ligne

 

#18 30/09/2011 09:11:11

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Je ne peux pas vraiment te dire, je n'ai lu que Les jardins statuaires et Les barbares, d'où il ressort que le second est la suite directe du premier. De ce que j'ai lu sur noosfere http://www.noosfere.com/icarus/livres/s … serie=3908 il semble que les autres romans ne soient pas des suites directes les uns des autres, mais se situent dans le même univers (celui des Contrées).


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#19 30/09/2011 11:27:40

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Merci pour l'info

Hors ligne

 

#20 03/10/2011 16:15:27

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35353
Site web

Re: Critique ! [Les Jardins Statuaires]

Merci d'avoir fait vivre ce sujet ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums