#41 22/12/2010 10:23:55

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1724

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Publivore a écrit:

Quant à des librairies dont le rayon SF / fantasy / horreur est plus développé que ceux de la FNAC, et qui prennent une bonne surface, j'en connais au moins 2, dont une sur la place centrale de LIlle, (enfin, si ça n'a pas changé depuis 3-4 ans... tongue) et l'autre sur le Boul'Mich à Paris. Bon, OK, dans les deux cas, c'est au sous-sol. Mais je ne pense tout de même pas que ce soit si exceptionnel (ou j'ai eu beaucoup de chance ?)

Le rayon n'est plus au sous-sol, mais au premier étage.

Dernière modification par dragonnia (22/12/2010 10:24:40)


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#42 22/12/2010 10:33:08

Evildeus
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 13/09/2010
Messages: 722

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Le rayon Fantasy/SF dans la plus grande librairie de Londres (Waterstone's Piccadilly) est assez imposant aussi.


Lecture en cours: A Memory of Light (Jordan/Sanderson), The Eyre Affair (Fforde)
Dernièrement:  The prince of Thorns (8.5/10, Lawrence) The Godling Chronicles Book 1 (7.5/10 Anderson)
A lire:   Gardens of Moon (Erikson), Dragon Heaven (Hobb)

Hors ligne

 

#43 22/12/2010 14:25:10

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36209
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Et si on en revenait au sujet de base (non, pas me plaindre wink), comme le proposait Ethan Iktho ? wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#44 22/12/2010 14:49:21

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Gillossen a écrit:

Dans un autre sujet, quelqu'un faisait remarquer que certains fans en faisaient peut-être un peu trop pour défendre la fantasy, et notamment la qualité littéraire de ses romans. Mais, je suis désolé, même s'il est sans doute impossible de comparer légitimement La guerre des boutons, le Trône de Fer et Wallander, il n'empêche que des auteurs comme Miéville, Bakker, Holdstock, Damasio, Colin, et d'autres écrivent bien, tout simplement. Et pas "bien pour de la fantasy".

Je pense que c'est moi qui disait ça. Comme le forum est très actif, et que je n'ai pas toujours le temps d'y aller, je ne prends parfois pas le temps d'étayer ce que je dis ou même de répondre à ceux qui me répondre, ce qui n'est pas très cool et honnête de ma part.

Pour ce qui est de la qualité littéraire, j'ai tendance à oublier un peu trop qu'il s'agit avant tout d'une littérature anglo-saxonne : que ce soit en fantasy ou dans d'autres genres (les polars notamment), les auteurs anglo-saxon privilégient l'histoire à la forme, et mettent donc souvent en avant les dialogues, les descriptions sont souvent concises. Asimov était le premier à dire ça et à le revendiquer, et qu'est ce que j'adore ses romans! C'est là où est la force de ces auteurs, les Gemmell, Martin, Howard etc ou Asimov et autres Simmons en SF, ou même l'excellent Robert Harris dans son genre, : savoir raconter une histoire, le talent de conteur.

Il faut donc savoir apprécier le genre pour ce qu'il est, et remettre les choses à leur place : certains de ceux qui critiquent la fantasy se gavent de polars, pourtant il suffit d'ouvrir un Wallander pour se rendre compte que le niveau d'écriture n'est pas meilleur. 

Un mec comme Holdstock a effectivement beaucoup de style, c'est vraiment une "plume". Je suis bien plus réservé pour Damasio : je n'ai pas trouvé son style agréable. J'ai trouvé ses descriptions très moyennes (et c'est ballot quand on veut créer un univers très original) et quand il essaye de faire dans la grande littérature je l'ai trouvé prétentieux et bien loin d'obtenir un résultat de toute beauté, contrairement à un Edmond Rostand par exemple.
Ce que pense surtout, c'est qu'il faut defendre la fantasy avec ses armes, en rapellant certaines choses (le niveau littéraire des polars par exemple) mais pas tomber dans un excés inverse (Homère est un auteur de fantasy, etc...).

Par contre, je comprends complètement ton sentiment par rapport à la journaliste. Je connais bien deux milieux qui sont souvent victime de ce genre de pseudo journaliste qui n'attendent qu'une chose : que l'on confirme leurs a priori, ces fameux a priori qui font peur au grand public : la musique metal, et l'administration pénitentiaire. A force de lire nombre de conneries de leur part, même parfois dans des journaux "sérieux", je comprends parfois les réactions virulentes de certaines personnalités à leur encontre. Peu de journaliste me semble vraiment professionnel et objectif, peu font de l'investigation. C'est bien dommage.

Dernière modification par Dark Schneider (22/12/2010 18:42:33)


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#45 22/12/2010 15:04:44

Darkseid
Tyran co(s)mique
Date d'inscription: 25/12/2006
Messages: 534

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Il y a aussi le fait que la culture française rejette tout ce qui n'est pas raisonnable et réaliste depuis près de 300 ans, depuis les Lumières, l'idéal est la déesse raison et tout ce qui n'est pas raisonné est de la superstition ou ne mérite tout simplement aucune espèce d'intérêt. C'est à mon avis, l'une des clés qui explique que l'intelligensia française soit plus réticente que d'autres à faire une place à certains genres littéraires dans la culture noble.

Hors ligne

 

#46 22/12/2010 15:16:06

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1471

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Je ne pense pas que ce soit les Lumières le problème. Si l'on regarde bien les pays où l'imaginaire a pignon sur rue (pays anglo saxons, Allemagne, Europe du Nord). L'on se rend compte que ce sont des pays de culture protestante. Par contre dans les pays de culture catholique cette culture a du mal a exister et à se développer. Les catholiques, en effet ramène la vie au dogme religieux tandis que les protestant trace une frontière entre ce qui est du ressort du sacré et ce qui relève du profane. Rappelons que la dimension profane n'existait pas au moyen âge dans les sociétés occidentales. C'est une notion qui apparaît à la Renaissance et qui doit beaucoup à la réforme. Bref pour un catholique écrire un récit développant des choses non réaliste relève du blasphème. L'auteur se substitue à Dieu.
J'ai écrit un article  il y a quelques années sur ce sujet. Il est lisible d'ailleurs sur mon blog pour ceux que ça intéresse. Même si j'y parle plus de la SF que de la fantasy je pense que ça devrait apporter des éléments au débat.
http://propos-iconoclastes.blogspot.com … igion.html


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#47 22/12/2010 16:03:19

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Lien très intéressant, même si un peu tranché dans ses prises de positions (ce que faisait remarquer G. Klein en commentaire). Et effectivement, cela apporte un éclairage intéressant au problème.


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#48 22/12/2010 16:03:31

Evildeus
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 13/09/2010
Messages: 722

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

De toutes les facons le sujet est biaisé à la base: la fantasy n'est pas considéré en France comme une littérature "sérieuse".

Je pense que :
- Les mauvaises traductions
- Les mauvais écrivains

Font que l'on peut comprendre parfois ce point de vue. Mais
- Il en va de meme pour tout genre de littérature
- Il y a des chef d'oeuvres en fantasy comme dans les autres genres.

Mais, si quelqu'un a un apriori (c'est le fort des francais/journalistes) la remontée est assez compliquée...


Lecture en cours: A Memory of Light (Jordan/Sanderson), The Eyre Affair (Fforde)
Dernièrement:  The prince of Thorns (8.5/10, Lawrence) The Godling Chronicles Book 1 (7.5/10 Anderson)
A lire:   Gardens of Moon (Erikson), Dragon Heaven (Hobb)

Hors ligne

 

#49 22/12/2010 16:40:25

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36209
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Dark Schneider a écrit:

Je pense que c'est moi qui disait ça.

C'était bien toi. wink

Merci d'ailleurs de prendre le temps d'y revenir.

Je suis bien plus réservé pour Damasio : je n'ai pas trouvé son style agréable. J'ai trouvé ses descriptions très moyennes (et c'est ballot quand on veut créer un univers très original) et quand il essaye de faire dans la grande littérature je l'ai trouvé prétentieux et bien loin d'obtenir un résultat de toute beauté, comme un Edmond Rostand par exemple.

J'ai presque envie de dire "dans mes bras", mais disons que je le citais pour mentionner aussi des auteurs "bien de chez nous". wink

Peu de journaliste me semble vraiment professionnel et objectif, peu font de l'investigation. C'est bien dommage.

Pour le coup, je ne sais pas si le sujet de "ma" journaliste aurait mérité des investigations poussées (qu'elle se fasse des idées sur la Fantasy est tout de même moins grave que de perpétuer des clichés au sujet des prisons), mais la conversation téléphonique fut plusieurs fois surréaliste.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#50 30/01/2011 13:17:03

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Si vous avez écouté notre podcast de janvier dont le thème central est les clichés, vous avez peut-être envie de parler de ce que vous ressentez vous en tant que lecteur de fantasy face aux visions négatives et parfois condescendantes qui perdurent.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#51 30/01/2011 15:51:29

Vidka
Lige
Date d'inscription: 24/04/2010
Messages: 46

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Est-ce que la fantasy est aussi victime de clichés aux Etats unis ? (c'était une question qui me trottait à l'esprit...) désolé si vous l'avez déjà dit, je n'ai pas lu tous les postes précédents.


Si tu veux voir mes critiques, c'est ICI
smile

Hors ligne

 

#52 30/01/2011 18:27:30

Drizzt Do Urden
Elbakinien d'Argent
Lieu: Ici et ailleurs
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 544

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Ce qui est dommage, c'est quand les lecteurs eux-mêmes entretiennent les clichés : J'aime bien Chris Wooding donc je pense acheter son nouveau roman, Frey, et je tombe sur ça sur Amazon.fr :

C' est une des premières fois que la fantasy sort du classique roman de cape et d' épée.

Help !

Hors ligne

 

#53 04/02/2011 13:26:15

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Un très  bon numéro 2 !


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#54 08/02/2011 15:41:12

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 2647

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Merci ! wink


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#55 15/02/2011 17:42:15

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1471

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Ce matin j'ai eu un très bon contact avec un journaliste de la presse régionale qui doit faire un article sur mon travail à propos d'Arcanes. Il ne connaît pas très bien cette littérature, mais il a fait montre d'une vraie curiosité et surtout d'aucun à priori négatif; J'attends tout de même de lire son article. Mais pour l'instant le contact est positif. Peut être le fait que ce soit un quotidien communiste est il symptomatique de cette bonne attitude ? je n'en sais rien mais bon, à méditer.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#56 15/02/2011 17:59:09

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Fabien Lyraud a écrit:

. Peut être le fait que ce soit un quotidien communiste est-il symptomatique de cette bonne attitude ? je n'en sais rien mais bon, à méditer.

Parce que c'est une théorie qui est devenue du domaine de l'imaginaire c'est ça wink big_smile

En tout cas cela fait du bien, crois-moi de lire ton témoignage, qui prouve que ne pas connaitre quelque chose ne veut pas dire le traiter avec peur et ignorance. smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#57 15/02/2011 18:23:57

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2898

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

Comme quoi tout de dépend de l'ouverture d'esprit des personnes. Je suis moi aussi content de lire le témoignage de Fabien qui rassure quelque peu. Tout n'est donc pas perdu en ce bas monde. lol


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#58 20/02/2011 17:17:30

Symphonie
Join the kitty side !
Lieu: Meow Star
Date d'inscription: 20/02/2011
Messages: 479
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

ah tiens, ce sujet me rappelle une de mes mésaventures happy
on (dans ce "on" j'inclus plusieurs personnes) a prétendu que si j'avais des problèmes de santé, c'est parce que je lisais (déjà pas normal ; à mon âge, je devrais faire la fête dans des boites de nuit, pas lire) de la fantasy (sacrilèèèège ! ça n'est pas le monde réééééél ! - ce qui est le cas de tout livre de fiction, pas seulement de la fantasy)
véridique whistling


Ma bibliothèque
Je suis fatigué patron, [...] fatigué de voir les hommes se battre les uns contre les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde... John Coffey, La Ligne Verte

Hors ligne

 

#59 23/02/2011 10:03:56

lambertine
Hobbitte ambrienne
Date d'inscription: 17/09/2002
Messages: 929
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

C'est bizarre, c'est sans doute parce que je suis belge (et que les Belges sont des gens bizarres, oui, oui, même qu'ils réussissent à vivre depuis près d'un an sans gouvernement. C'est-y pas surréaliste, ça ?) mais je n'ai jamais ressenti ce mépris de la Fantasy dans les librairies bruxelloises. Le seul reproche qui m'ait été fait par une amie (à qui j'avais prêté Les Lions d'Al-Rassan), c'est "comment peux-tu lire des livres avec autant de personnages et des noms aussi bizarres" ?

Sinon, si ça vous intéresse...

http://blog.lefigaro.fr/education/2010/ … uelle.html

Hors ligne

 

#60 23/02/2011 10:12:06

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5518
Site web

Re: Est-ce que ça changera un jour ?

lambertine a écrit:

Sinon, si ça vous intéresse...

http://blog.lefigaro.fr/education/2010/ … uelle.html

Holala ohmy ! Autant je suis assez d'accord avec eux pour distinguer "livre" et "BD", autant quand je vois ça...

Passée l’adolescence, ces jeunes ne lisent plus, ou restent à jamais figés dans la distraction régressive de l’« heroïc fantasy »

je me dis que je fais bien de ne pas lire le Figaro !


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

Pied de page des forums