#41 09/11/2016 00:21:54

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10147
Site web

Re: Metro 2033

http://metro2035.com/

ohmy

(Et nouveau jeu donc aussi l'année prochaine)


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#42 09/11/2016 18:23:24

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1397

Re: Metro 2033

Métro 2035 d'ailleurs prévu en français pour ce printemps si tout va bien wink


War never changes

Hors ligne

 

#43 10/11/2016 17:36:35

Tzeentch
Magique
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 553

Re: Metro 2033

Oui et pour le film c'est désormais officiel il me semble. De mémoire dans le dernier livre hebdo, le sujet est abordé. smile

Et puis.

Dernière modification par Tzeentch (10/11/2016 18:10:57)

Hors ligne

 

#44 12/11/2016 00:38:43

Aerendhyl
Ta'veren
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 211

Re: Metro 2033

Ok c'est bon, il sera mien ohmysmile


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#45 23/01/2017 21:53:00

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 666

Re: Metro 2033

Metro 2033 est sorti en petit format chez Livre de Poche il y a une dizaine de jours à présent - enfin petit format... ça nous fait une belle bête de 850 pages quand même.
Lu pendant ma semaine de vacances, et j'ai bien aimé cette ambiance sombre et claustrophobe.... Je suis maintenant curieuse de lire la suite !


Memento Mori

En ligne

 

#46 24/01/2017 08:55:13

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1397

Re: Metro 2033

Dans ce cas, tu sera contente de savoir que Métro 2035 sort le 23.03.2017 en grand format. Pour ma part, j'ai hâte !


War never changes

Hors ligne

 

#47 12/04/2017 17:11:00

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36147
Site web

Re: Metro 2033

Et le 2034 vient de sortir en poche. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#48 13/04/2017 15:24:56

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1397

Re: Metro 2033

Et Métro 2035 est une tuerie. Je ferais une critique plus complète dès que je l'aurai fini mais, à la hauteur des autres écrits de l'auteur, ce roman est génial.


War never changes

Hors ligne

 

#49 14/04/2017 17:39:17

Littlefinger
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 809
Site web

Re: Metro 2033

NOOOOON, j'ai déjà 12 choses à lire ! Arrêtez !

Hors ligne

 

#50 15/04/2017 13:27:27

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1397

Re: Metro 2033

Ça n'en fera que 3 de plus wink


War never changes

Hors ligne

 

#51 15/04/2017 16:36:47

Littlefinger
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 809
Site web

Re: Metro 2033

Non j'ai déjà lu Metro 2033 et 2034 et fait les jeux...

Hors ligne

 

#52 15/04/2017 18:33:10

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1397

Re: Metro 2033

Alors ça n'en fait plus qu'un de plus tongue
J'en suis à 100 pages de la fin et je donnerais mon avis après avoir fini

Spoiler:

parce que contrairement à d'autre, en 100 pages, il y en a des retournements de situations chez Gloukhovsky

Mais je peux te dire que c'est un très bon livre.


War never changes

Hors ligne

 

#53 05/06/2017 09:04:52

Aerendhyl
Ta'veren
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 211

Re: Metro 2033

Cela fait plus d'une semaine que j'ai terminé Métro 2035 et j'ai voulu prendre le temps de digérer ma lecture pour savoir si j'ai lu un excellent livre ou un livre teinté d'une légère paresse de l'auteur. C'est difficile de dire cela d'un pavé de 600 pages tel que Métro 2035 mais bon...

Par où commencer pour tenter de vous expliquer mon ressenti ? Peut-être par l'ambiance générale qui est très présente mais je l'ai trouvé un peu moins "forte" que lors des deux précédents tomes. Alors que je me sentais transporté par ce métro moscovite là j'avais l'impression que cela aurait pu avoir lieu n'importe où que l'ambiance était la même. Pour autant c'est prenant, ça prend aux tripes et on reste dedans de bout en bout.

Le postulat de départ est lui-même alléchant. Un Artyom qui garde l'idée des voix entendues en haut de la Tour, qui veut par tous les moyens les entendre de nouveau. Le début est prenant, on se plaît à retrouver le métro, l'ambiance, la survie, les divergences mais j'ai trouvé la suite d'une extrême paresse. On prend une situation et on la recycle deux-trois fois dans le déroulement de l'histoire en changeant simplement le lieu et les protagonistes. Avec toujours, plus ou moins, la même issue. C'est décevant parce que j'avais l'habitude d'une qualité imaginaire avec cet auteur et là c'est surtout le sentiment d'écrire pour écrire en quantité plutôt qu'en qualité...
Après le déroulement de l'histoire prend quand même à la gorge, on est là à tourner les pages coûtent que coûtent pour en savoir plus mais l'impression de paresse est toujours présente, d'autant plus que le personnage d'Artyom est devenue quelconque. Je ne sais pas si l'auteur a souhaité y décrire une forme de folie, de dépression mais je l'ai trouvé d'une niaiserie incroyable. Déjà que le déroulement des péripéties est - plus ou moins - le même, la réaction d'Artyom est elle aussi la même.

La fin de l'intrigue quant à elle est assez décousue. Expédiée en très peu de pages et me laissant toujours dans l'interrogation. Bon, on ne va pas se mentir, cela ouvre sur une suite, encore. J'ai horreur de ça mais si dans les quatre-cinq ans il n'y a pas un Métro 2036... J'espère vraiment que celui-ci m'offrira les réponses à toutes ces questions parce que c'est pénible.

Après outre ces défauts cela reste quand même un livre qui nous interroge énormément sur la condition humaine. L'Homme est placé au coeur des réflexions, son état primaire est souvent remis en cause. C'est un principe des Métro que l'on retrouve ici.
De même, le côté "survie" est très présent, qui se rejoint avec la condition humaine. Certaines situations prennent vraiment aux tripes

Spoiler:

Bonjour l'affrontement entre la ligne Rouge et le quatrième Reich

et il y a toute une remise en cause de comment la politique du Métro nous était présentée depuis le début de Métro.

Au final c'est un mélange de déception et d'enthousiasme. Parce que oui, j'ai déjà envie de retrouver Artyom, de voir ce qu'il devient tellement la fin ouvre des perspectives. Je regrette cependant la paresse scénaristique parce qu'il y avait moyen de faire mieux.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#54 09/06/2017 15:15:27

zygo
sombreslip
Lieu: Mexico DF
Date d'inscription: 09/01/2013
Messages: 943

Re: Metro 2033

Je suis au premier tiers de 2033, l'univers semble riche et me pousse à continuer. Cependant, je trouve le style un peu lourd, c'est peut-être un effet de la traduction. Ça ne m’empêchera pas de finir ma lecture mais je trouve ça un peupesantparfois.


Mieux vaut l'aveugle qui pisse par la fenêtre que le connard qui lui a fait croire que c'était l'urinoir.  Philippe Noiret- coup de torchon

Lecture en cours:le nom du vent

Hors ligne

 

Pied de page des forums