Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 20/10/2010 16:27:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Une uchronie avec des dragons.

« Les officiers et les hommes du Japon impérial sont tous les membres d’un commando-suicide. »
Bureau d’information du gouvernement japonais, 1944.

1944. Face à l’avancée des forces américaines dans le Pacifique, le haut-commandement de la Marine impériale japonaise applique une tactique de la dernière chance : engager ses pilotes de dragons dans des attaques suicide.
Très vite, un autre feu du ciel s’abat sur le Soleil Levant. Les superforteresses B-29 lâchent sur les grandes villes des bombes au napalm. Seuls de rares pilotes se révèlent assez courageux ou fous pour les affronter sur leurs dragons de combat…
Trois destinées sont balayées par le souffle de la guerre. Hideo, petit garçon qui vit de l’intérieur la souffrance du Japon. Tatsuo, son grand frère, étudiant recruté dans une escadrille suicide. Enfin le capitaine Obayashi, maître archer qui impose la « stratégie de la mort assurée ».

http://media.librys.fr/livre/15/15515.jpg

Au Bélial !

Mise à jour à la parution arrow Critique de Gillossen


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 20/10/2010 18:54:23

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5642

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Gillossen a écrit:

Une uchronie avec des dragons.

C'est une originalité ça, ou alors c'est une forme d'uchronie qui a déjà été employée ?


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#3 20/10/2010 19:20:30

Malkus
Istar
Date d'inscription: 09/07/2008
Messages: 190

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Naomi Novik ?
Mais on n'est plus dans l'uchronie, peut-être ?
(... pas lu.)

Hors ligne

 

#4 20/10/2010 20:21:41

Herbefol
Apprenti scribe
Date d'inscription: 27/02/2003
Messages: 871
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

C'est surtout d'un niveau différent de la série de Novik. La plume de Mauméjean est très agréable à lire et en tant qu'amateur de l'époque j'ai bien senti le volume de recherche et de lecture qu'a fait l'auteur.
L'ensemble constitue effectivement une uchronie, tout en gardant une certaine continuité avec l'histoire réelle, une belle réussite sur ce plan.


Au sommaire : The Queen of Bedlam de McCammon, Barbarossa de Lopez & Otkhmezuri, Thin Air de Morgan, Les vainqueurs de Goya & Gunpowder Moon de Pedreira.

Hors ligne

 

#5 20/10/2010 21:04:05

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

On ne peut pas parler d'uchronie vu que le dragon est un élément totalement fantastique et irréel.
Pas vraiment de la fantasy non plus vu le contexte, mais bon ça c'est pas important. C'est du fantastique, tout simplement.


Mais le pitch ne m'emballe pas trop, autant j'avais bien aimé le film L'Age du feu, autant là j'ai du mal à voir l'intérêt de remplacer les kamikaze par des dragons...m'enfin je n'ai pas lut le livre donc bon.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#6 20/10/2010 21:21:59

Malkus
Istar
Date d'inscription: 09/07/2008
Messages: 190

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Herbefol a écrit:

C'est surtout d'un niveau différent de la série de Novik.

C'est tout à fait ce que je m'apprêtais à dire, tout à fait le genre de truc que j'aurais pu dire alors que je n'ai rien lu d'un côté comme de l'autre. Question de réputation, ici, et des deux côtés. Une fois n'était pas coutume, j'avais décidé de rester factuel. tongue

Hors ligne

 

#7 20/10/2010 22:29:05

Herbefol
Apprenti scribe
Date d'inscription: 27/02/2003
Messages: 871
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Dark Schneider a écrit:

On ne peut pas parler d'uchronie vu que le dragon est un élément totalement fantastique et irréel.
Pas vraiment de la fantasy non plus vu le contexte, mais bon ça c'est pas important. C'est du fantastique, tout simplement.


Mais le pitch ne m'emballe pas trop, autant j'avais bien aimé le film L'Age du feu, autant là j'ai du mal à voir l'intérêt de remplacer les kamikaze par des dragons...m'enfin je n'ai pas lut le livre donc bon.

Pourtant ça se rapproche plus de l'uchronie que du fantastique ou de la fantasy.
L'approche du dragon est assez scientifique et au final c'est plutôt vu comme une sorte de cheval qui vole. Pour le reste je trouve qu'on a une oeuvre rare sur la vie du Japon en guerre et en particulier sur le phénomène kamikaze.
Sur le forum d'Actusf Joseph Alteirac, bon connaisseur de cette période, a émis une hypothèse très intéressante sur le pourquoi de ces dragons au lieu des avions. Attention ça spoile.

Spoiler:

Pour Alteirac on a un niveau de lecture dans lequel le dragon est une symbolisation du fantastique, du merveilleux, et l'avion de la technologie, du réel, le roman m'étant en scène la disparition du merveilleux face au réel avec la défaite des dragons par la technologie et la conversion finale des japonais aux avions.


Au sommaire : The Queen of Bedlam de McCammon, Barbarossa de Lopez & Otkhmezuri, Thin Air de Morgan, Les vainqueurs de Goya & Gunpowder Moon de Pedreira.

Hors ligne

 

#8 21/10/2010 15:07:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Dark Schneider a écrit:

On ne peut pas parler d'uchronie vu que le dragon est un élément totalement fantastique et irréel.
Pas vraiment de la fantasy non plus vu le contexte, mais bon ça c'est pas important. C'est du fantastique, tout simplement..

La fantasy n'est pas forcément moyenâgeuse et si les dragons ne font pas irruption dans ce monde, je ne vois pas pourquoi ça serait forcément du fantastique. Reste à voir ensuite où l'on classe donc l'uchronie évidemment, cf le sujet dédié. smile Après je ne cherche pas revendiquer le roman à tout prix comme fantasy puisque je ne l'ai pas encore lu.
Décidément...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 23/12/2010 16:26:15

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13764
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#10 24/12/2010 14:46:10

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Eh ben, ça se voit que le Réveillon approche ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#11 28/12/2010 10:12:49

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Très sympathique lecture.

Je vais commencer par revenir sur la "classification" du livre. L'uchronie étant la réécriture de l'Histoire, elle n'appartient ni à la SF, à la Fantasy ou au Fantastique, mais aux trois : l'imaginaire. On peut continuer sur le sujet consacré, mais le schéma proposé par le cafard cosmique me semblait très bien sur ce point.
Après l'auteur lui-même le classe en Fantasy, mais l'ajout des dragons n'est là que pour renforcer ce côté terrifiant, noble, etc... de l'action de ces jeunes japonais vue du Japon à l'époque.

Un très beau travail de documentation et recueil de témoignage réalisé par Mauméjean. Et comme précédemment, je redis, une belle plume, très agréable à lire. Le livre est quasiment dépouillé d'humanité, peu de ressenti des personnages, renforce la froideur de la guerre, sa mécanique terrifiante, l'organisation militaire.
Plus qu'un livre de l'imaginaire en tout cas, Mauméjean bien que ne reportant pas l'Histoire en son sens strict et sans un travail purement d'historien, partage une de ces tranches avec réussite : entre les jeunes envoyés au front, les réquisitions, et la chute de cet empire.

Hors ligne

 

#12 28/12/2010 13:57:31

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Content de voir que nos avis se retrouvent. smile

J'ai l'impression qu'il n'y a personne pour l'avoir non pas détesté bien sûr mais ne pas avoir été marqué.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 28/12/2010 14:09:01

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Gillossen a écrit:

Content de voir que nos avis se retrouvent. smile

J'ai l'impression qu'il n'y a personne pour l'avoir non pas détesté bien sûr mais ne pas avoir été marqué.

Comme quoi, j'ai bien fait de le lire après toi, ça t'as obligé à le lire, et donc le critiquer. wink Merci d'ailleurs.

Effectivement, dur de ne pas reconnaitre le travail d'écriture, et la qualité du témoignage. Après on peut ne pas accrocher sur la forme pour une quelconque raison, mais ça restera personnellement une très bonne lecture pour cette année, avant qu'elle s'achève. smile

Hors ligne

 

#14 28/12/2010 14:38:47

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Oceliwin a écrit:

Gillossen a écrit:

Content de voir que nos avis se retrouvent. smile

J'ai l'impression qu'il n'y a personne pour l'avoir non pas détesté bien sûr mais ne pas avoir été marqué.

Comme quoi, j'ai bien fait de le lire après toi, ça t'as obligé à le lire, et donc le critiquer. wink

Ah, d'accord, comme Tibbar alors. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#15 29/12/2010 20:43:04

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Gillossen a écrit:

Oceliwin a écrit:

Gillossen a écrit:

Content de voir que nos avis se retrouvent. smile

J'ai l'impression qu'il n'y a personne pour l'avoir non pas détesté bien sûr mais ne pas avoir été marqué.

Comme quoi, j'ai bien fait de le lire après toi, ça t'as obligé à le lire, et donc le critiquer. wink

Ah, d'accord, comme Tibbar alors. wink

Tibbar, Tibbar ? Un Dieu nordique ? HS wink Merci de revenir au sujet. smile

Hors ligne

 

#16 30/12/2010 16:42:38

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37841
Site web

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Que tu dis. wink

D'autres lecteurs, à part Herbefol, Oceliwin et moi ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 16/02/2011 19:23:49

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7488

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Certaines personnes ont beaucoup moins apprécié wink


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#18 16/02/2011 19:37:25

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Merwin Tonnel a écrit:

Certaines personnes ont beaucoup moins apprécié wink

En même temps, le chroniqueur se fait plaisir dans son billet.

Le livre présente bien une succession de combats, et alors la guerre c'est quoi ? L'auteur aurait très bien pu parler du quotidien des civils, pas le sujet ici.
Est-ce que l'auteur encense ou non les kamikazes ? Je le trouve plutôt neutre, et j'ai aimé ça perso, il présente une certaine vision, culture...
Une succession de noms ? Ca ne m'a pas marqué plus que ça.

Je respecte son avis, mais pas la manière dont il l'exprime. Il se cache derrière des arguments assez facile en prenant à revers des arguments utilisés dans certains milieux artistiques pour expliquer la qualité d'un tableau blanc sur fond blanc. Je pense que Xavier Mauméjean va plus loin que ça, et la postface n'est en rien une excuse, mais une explication de sa démarche.

Hors ligne

 

#19 17/02/2011 05:02:41

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1503

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Pas lu, mais quelques réflexions en vrac, par rapport aux éléments épars qui précèdent.

Tout d'abord, l'idée de départ me semble plutôt séduisante.
Le spoiler d'Herbefol citant Alteirac me paraît résumer un angle d'attaque très en phase avec ce que le Japon vit depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec sa reconversion à une vision conquérante sur le plan économique : un traditionalisme en vase clos coexistant avec la transposition expansionniste d'un idéal hégémonique. Et qui se heurte cruellement à la situation mondiale actuelle.  Bon, j'arrête d'aligner les mots de plus de trois syllabes, y'en a que ça gave, normal.

Venons-en donc à ce qui pour moi a une certaine importance :

Que Mauméjean, qui de notoriété publique sait manier la plume, recoure au biais de l'uchronie pour nous balancer des dragons à la place des kamikaze, perso je trouve l'idée a priori audacieuse, habile, en résumé plutôt bien vue sur le plan symbolique.

Le bouquin tient-il ces promesses dans la façon dont est développée l'intrigue, comme l'estime Gillossen ? Je l'ai dit, je ne l'ai pas encore lu (mais il figure d'ores et déjà dans ma PAL), donc je me garderai bien de me prononcer.

En revanche, je vais me faire un plaisir de me prononcer sur un autre texte, beaucoup plus court celui-là, que je viens de lire : Le "billet" d'Arthur Cabaret, et cité par Merwin au #17.

Dès l'entame de son avis sur le livre, il avoue à quart de mots qu'il a un compte à régler avec l'auteur, et déjà il se plante dru. Parce que si A.C. se pose en "critique", ses bisbilles personnelles avec l'auteur, on s'en tape, tout bonnement.

Mais justement, A.C. se pose en "critique". Petit florilège :

"J'ai détesté ce livre". Aïe, pas bon, ça...
"J'ai honnis* (sic) ce livre" (pour mémoire :  honnir : "vouer à l'exécration et au mépris publics en couvrant de honte" - Le Petit Larousse). C'est fort, là, hein ? Ben non, il y a mieux :
"On devrait couper la langue des artistes pour qu'ils ne puissent pas...".
Oulah...
Je sais, la citation est tronquée, mais qui pourrait trouver une suite qui excuse ce début de phrase ?

Qu'A.C. se rassure : avec ce genre d'article il ne risque pas de passer pour "un bisounours vêtu d'un survêtement en plumes de colombes (sic(k) again) assorti de tongs en rameaux d'olivier" qui n'aime pas la violence.

M'est avis qu'il ne risque pas non plus de passer pour un critique.
Ou alors à l'ancienne mode, qui assassinait par rancune plus même que par plaisir. Boileau avait d'ailleurs très bien résumé cette étrange pathologie :

"Quel démon vous irrite et vous porte à médire ?
  Un livre vous déplaît : qui vous force à le lire ?"

P'têt bien qu'on aurait dû lui couper la langue, à lui aussi.

Du coup, j'apprécie encore plus qu'ici les critiques fassent preuve de discernement, de mesure et de professionnalisme. Même quand ils n'aiment pas, ils le disent en argumentant, et leur passion n'est jamais destructrice.

Et comme disait Lao Tseu (puisqu'on est dans les grands débats philosophiques) :

La graine,
Pour qu'elle pousse,
Suffit de l'arroser,
Mon pote.


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#20 18/02/2011 20:15:03

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6072

Re: Critique ! [Rosée de feu - Xavier Mauméjean]

Ethan Itko, je n'ai pas lu non plus le livre mais j'apprécie particulièrement ton intervention à la fois argumentée et documentée qui, sans excès, remet le billet de  ce "critique" à sa juste place: une appréciation personnelle et tronquée d'un roman.

Bravo!


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

Pied de page des forums