Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 01/08/2011 16:13:34

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 04/08/2011 06:25:28

Lucide
Lige
Date d'inscription: 03/11/2007
Messages: 68

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Je l'ai terminé cette nuit et c'est incontestablement une de mes lectures de l'année.
J'ai lu sa précédente série et si je l'ai beaucoup aimée, je n'avais jamais eu le déclic et avec The Dragon's Path, je l'ai eu.
J'ai lu que certains, à la lecture du résumé, trouvaient que ça manquer d'originalité, et bien le résumé est trompeur. Daniel Abraham a son style propre et sa manière de raconter une histoire. C'était le cas dans sa précédente série, The Long Price Quartet, et ça l'est encore avec The Dagger and the Coin. Le cadre est certes plus classique, les personnages collent plus à des stéréotypes, mais une fois sous la plume de l'auteur, tout cela dévie des standards. Les personnages prennent vie et nous surprennent par leurs actions, et l'histoire avance rapidement sur des sentiers différents (comme la gestion d'une banque) ou familier mais pas complètement (quête). Là est aussi une des caractéristiques de Daniel Abraham, ces romans sont courts par rapport à la norme en fantasy (et l'éditeur pour le cacher a utilisé une police de grande taille pour que le livre dépasse les 500 pages) et pourtant il se passe beaucoup de choses et le manque de pages n'est pas au détriment de l'épaisseur des personnages.
J'ai hâte de lire la suite, car Daniel Abraham a déjà écrit une série de quatre livres en réussissant à maintenir la qualité, je ne vois pas de raison pour qu'il n'y parvienne pas encore.

Hors ligne

 

#23 04/08/2011 15:32:27

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Merci pour ton retour ! smile

En parlant des Cités de Lumières, on manque de... retours justement, alors n'hésite pas à donner ton avis à l'occasion ! smile

http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=6127

Pour The Dragon's Path, espérons un traducteur/trice à la hauteur.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#24 01/09/2011 15:32:32

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Bon, 200 pages de lues et je suis loin d'être convaincu. Je rentre pas trop dans le truc (bon, je me suis quand même couché après 1h cette nuit) et j'aime pas trop le style très simpliste d'Abraham. L'histoire s'excite un peu plus dans la deuxième moitié du roman ?

(Et le coup de la grosse police et du papier épais, hum wink)


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#25 01/09/2011 15:45:01

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Merwin Tonnel a écrit:

(Et le coup de la grosse police et du papier épais, hum wink)

J'en connais d'autres qui le font... whistling Il paraît que ça "rassure" le lecteur US.

Et oui, ça s'anime, du moins, de mon point de vue bien sûr. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 02/09/2011 11:48:08

Gilgamesh
Lige
Lieu: Cork, Ireland
Date d'inscription: 09/03/2010
Messages: 41
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Je l'ai lu il y a qqs mois et je l'ai adoré. L'attente du 2è livre va être dur.


Between Two Books

"We will pick our way through the shards of broken objects that folly leaves behind. And some of what breaks will be very beautiful." - Sima Zian (Under Heaven - Guy Gavriel Kay)

Hors ligne

 

#27 02/09/2011 14:54:32

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Ah, comme quoi, je ne suis pas tout seul ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#28 02/09/2011 15:52:34

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Gillossen a écrit:

Ah, comme quoi, je ne suis pas tout seul ! wink

C'est justement ça qui me fait peur, je me dis que c'est moi qui ai un problème avec ce genre de fantasy. Je continue ma lecture sans déplaisir mais je cherche toujours un truc que le livre pourrait dégager ou même une petite originalité pour bien retenir l'attention. L'univers est pour le moment vraiment très quelconque.

Bon, hier soir il s'est passé un truc un peu sympa du côté de Geder

Spoiler:

Burn, motherfucker burn !

Mais c'est mon côté dark fantasy qui parle. tongue


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#29 05/09/2011 11:53:54

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Bon j'ai persisté mais non, ça n'a vraiment pas pris.

Le rythme est lent, il ne se passe pas grand chose et le déroulement est assez monotone, mais après tout, c'est un choix de l'auteur. Bon, le genre de tome bien introductif comme ça, c'est pas ce que je préfère, mais c'est pas forcément ça qui m'a gêné.
Mais par contre, je suis vraiment resté en dehors, en spectateur. Pour le moment, l'univers est vraiment pas folichon, très peu de description ou de mise en ambiance, j'ai pas du tout été transporté. Je ne me suis pas attaché aux personnages, un peu stéréotypé sans trop l'être non plus.

Les quelques intrigues de cours qui parsèment le roman sont loin d'être assez complexes et tordues pour être bien crédibles ou, tout du moins, vraiment retenir l'attention.

Enfin, je sais pas. Pour quelqu'un qui arrive à bien rentrer dans le roman, la plupart de ces "défauts" ne doivent même pas être visibles, mais quand on reste en dehors, on a un recul un peu cynique et on se braque plus facilement.

Bref, gros "meh."

(Et puis il y a un peu trop de coquilles aussi...)


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#30 05/09/2011 15:01:33

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Stéréotypés, même si tu précises "un peu", là, vraiment, je ne te suis pas. ohmy De même que pour l'univers. Encore que j'ai pu avoir une vie d'ensemble sur le cycle et son déroulement futur, donc, fatalement, ma perspective est quelque peu faussée sur ce plan-là.
Par contre, la relative lenteur, ça, c'est habituel chez l'auteur. On accroche ou pas. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#31 05/09/2011 15:50:39

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Stéréotypés, même si tu précises "un peu", là, vraiment, je ne te suis pas.

Le fait de ne pas rentrer dans le bouquin a dû jouer un peu parce que j'aurai alors pu plus facilement parler en bien d'un Marcus, finalement pas différent du perso type de de Kearney, mais au final, vu de "haut", ils semblent bien plats et monodimensionnels ces persos, Dawson et Cithrin (arg !) en tête.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#32 07/09/2011 14:11:28

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Évidemment, si tu tiques sur les noms... tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#33 07/09/2011 15:05:42

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Le "arg", c'était parce que Cithrin était horripilante (bon, elle évolue vers du mieux quand même), pas parce que le nom était mal choisi smile


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#34 09/09/2011 13:42:05

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Gillossen a écrit:

Non mais je pensais à Dawson aussi... whistling

Histoire de poster quelque chose de plus constructif en prime, j'ai bien aimé cet article. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#35 09/09/2011 22:37:42

Lucide
Lige
Date d'inscription: 03/11/2007
Messages: 68

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Moi je ne les ai pas trouvé plats ces personnages, au contraire très humains comme dans la précédente série de Daniel Abraham (dont je dois me souvenir d'en faire un commentaire), et ainsi parfois par forcément complexe (on n'est pas tous déchiré entre le bien et le mal). Par exemple le traitement de Dawson est très intéressant

Spoiler:

l'auteur réussit à nous faire apprécier ce personnage de noble très conservateur, aux idées arrêtées, qui aurait pu faire un bon méchant caricatural dans un autre roman, pour autant Dawson n'est pas complètement unidimensionnel comme on peut le voir avec sa relation avec sa femme, qui montre une facette moins dur du personnage.

Cette approche colle avec le style de l'auteur qui souvent suggère et ne s'appesantit pas sur une situation, par exemple, j'ai été marqué par

Spoiler:

les rares têtes à têtes entre Geder et son père. C'est des passages courts et pourtant on y sent une sorte de malaise, rien ne permet de l'affirmer, le père de Geder félicitant ou le conseillant, mais on sent (du moins j'ai ressenti) qu'il n'est pas vraiment fier des actions de son fils. Mais il n'en dit rien et Geder n'en a pas conscience.

Daniel Abraham ne fait que suggérer dans ces scènes, là où d'autres auteurs auraient plus appuyé ce sentiment, en étant plus explicite. Le défaut d'un tel procédé est qu'il peut empêcher de rentrer dans l'histoire en étant peut-être trop neutre.
Pour le côté stéréotypé des personnages, je pense que c'est un peu voulu par l'auteur pour pouvoir les détourner et comme la série est prévu sur 5 tomes, certains sont encore près de leur stéréotype

Spoiler:

par exemple Marcus. Au contraire de Geder qui est quand même un sacré twist : le petit gros aimant lire, risée des autres, auquel on s'attache en espérant que sa chance tournera et qu'il montrera aux autres ce qu'il vaut vraiment. Sauf que quand ça arrive, on découvre une autre facette du personnage, plus sombre. Comment va-t-il évoluer dans la suite ? Je me le demande car il a quand même eu des remords, même s'il les a étouffés (ce qui est peut-être le pire en y réfléchissant).

Hors ligne

 

#36 01/10/2011 14:23:15

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

La couverture non définitive du tome 2, pour ceux qui veulent poursuivre l'aventure (pas moi, donc tongue) :

http://2.bp.blogspot.com/-MdtjQSVYcw8/ToXMDWJl9WI/AAAAAAAAGmw/S0A0dWlSevg/s1600/The%2BKing%2527s%2BBlood.jpg


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#37 01/10/2011 17:24:40

Lucide
Lige
Date d'inscription: 03/11/2007
Messages: 68

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Pas super fan de la couverture, en plus une hache pour une série s'appelant The Dagger and the Coin, je ne trouve pas ça bien choisi. Par contre il ne fait aucun doute que je le lirai (et sans doute sur mon kindle, donc la couverture est très secondaire).

Hors ligne

 

#38 03/10/2011 16:21:14

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Merwin Tonnel a écrit:

La couverture non définitive du tome 2, pour ceux qui veulent poursuivre l'aventure (pas moi, donc tongue) :

J'espère que les lecteurs préfèreront écouter Martin. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#39 08/11/2011 14:59:25

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13316
Site web

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#40 17/12/2011 14:25:19

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7316

Re: Critique ! [La voie du dragon - Daniel Hanover]

Peut-être de quoi vous donner envie de lire cet auteur (même si son livre est nul tongue) :

arrow http://www.elbakin.net/edition/Lettre-p … -Classique


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

Pied de page des forums