#1 07/12/2009 23:13:12

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6182
Site web

Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Mais qu'est-ce que c'est donc ? La réponse en image :

http://1.bp.blogspot.com/_TbrJ4Zp27Lg/SwvzakYBBcI/AAAAAAAAAUM/zPkE8_nTQ1Q/s1600/Chien+du+heaume-final.jpg

Ca vient de sortir chez Mnémos et on va dire que ça va dans le bon sens. Je n'ai pas encore tout lu (une grosse moitié pour le moment), mais la critique devrait arriver sous peu (dès que je me serais botté les fesses pour les deux que je dois finir de mettre en forme).

En guise de petit spoiler, je peux vous dire que c'est assez sombre, que c'est plutôt décapant avec de très belles formules / tirades. Par contre, l'auteur a un peu archaïsé son récit et je ne trouve pas vraiment que ce soit un plus. Certes ça apporte quelques touches façon couleur locale, mais casse un peu la fluidité de lecture.
À chaud, je trouve que le coté sensuel / érotique de l'héroïne n'est pas assez exploité. Certes, on s'évertue à la décrire comme laide, mais en même temps, il se dégage du personnage un coté très femme, très sexuel. Et personnellement, je ne comprends pas comment, alors qu'elle passe des hivers en compagnie d'une bande de soiffards en rut, il ne se passe jamais rien. Mais ça peut encore évoluer... Mais pour le moment, ça me dérange ce coté un peu lisse.
Enfin, toujours après une moitié de roman, pour le moment, j'ai du mal à voir la fantasy. Oui, le cadre est le moyen-âge, imaginaire si on peut dire, même si globalement situé géographiquement dans notre monde. Mais surtout, pour le moment, il n'y a aucune touche de merveilleux dans le récit.

Et vous, vous l'avez lu ?

Mise à jour arrow Critiques de Luigi et Gillossen


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#2 07/12/2009 23:36:30

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Non! pas lu car je n' ai aucune info!
Merci pour le sujet! il aiguise ma curiosité -
j'attendrai la critique cependant (peu de chance que je croise une librairie... pas de tentation en vue, donc!)


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#3 08/12/2009 00:05:53

Tisse Ombre
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2006
Messages: 266

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Je vais l'acheter bientôt, la critique du CC m'a énormément donné envie et en plus c'est un One-Shot court! c'est rare de nos jours!

Hors ligne

 

#4 08/12/2009 01:47:05

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6182
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

En même temps, un one-shot court ça a aussi ces limitations. wink

Pour cause d'insomnie, le livre est terminé (c'est vrai que court ça permet aussi ce genre de chose) et si le CC dit "Sans doute la meilleure surprise francophone de cette fin d’année." Là j'avoue que je trouve que ça pousse le bouchon un peu loin. Bon, il l'est, c'est évident, excellent, par contre, y'a encore de la marge de manœuvre.

Par contre, toujours en parlant du CC, je trouve leur interview de la dame très intéressante : http://www.cafardcosmique.com/Justine-N … la-Fantasy et j'avoue que je ne vois pas vraiment plus de questions à poser à la demoiselle, vu que ça répond à la plupart des interrogations /soupçons que je pouvais avoir. A lire donc si vous voulez une bonne vision du sujet.

Quant à moi (et je le répèterai dans la critique - un peu plus tard cette nuit happy), le principal regret que j'ai avec ce livre, c'est que Justine Niogret (et elle le répète à la fois en conclusion du livre et dans l'interview) n'est pas une écrivain sérieuse. Et quelque part, j'ai aussi eu cette conviction tout le long du bouquin - ça ne s'explique pas, c'est limite du ressenti animal. Alors que le roman lui est plutôt très... , on va pas dire sombre, mais "froid". Ce n'est pas le terme idéal, mais disons qu'on ne rigole pas beaucoup dans le scénario.

Et quelque part, cette dichotomie, ce décalage m'a donné à pensé tout du long que l'auteur gagnerait à écrire plutôt un texte léger que cet "exercice de style". Et là, je pense sincèrement qu'on passerait du bon à l'excellent !


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#5 08/12/2009 13:17:44

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6182
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Aussi tôt dit, aussitôt fait (enfin après quelques heures de sommeil afin d'assurer une relecture wink )

arrow Chien du heaume

La critique est assez dure, j'en suis bien conscient. Néanmoins, le livre obtient quand même un joli 7.5. Et j'ajouterai que "qui aime bien, châtie bien". Dans l'ensemble, c'est plutôt bon, mais ça pourrait facilement passer la barre supérieure avec un brin de travail supplémentaire. N'oublions pas qu'il s'agit là d'un premier roman.

Auteur à suivre donc ! (Encore un frenchy de plus wink !)


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#6 08/12/2009 13:20:31

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30924
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Belle critique en tout cas, même si personnellement ça ne me tente guère, les réserves l'emportant sur les points positifs aussi nombreux soient-ils. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 08/12/2009 13:29:35

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 2416

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Waoww ça c'est de la critique! Et une critique fort sympathique et qui donne envie d'en savoir plus! En plus un one-shot a la française, que demande le peuple? tongue
Tout ça ne va pas arranger l'état de ma PAL! dry


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Lecture en cours : Rêves d'acier (G. Cook)

Hors ligne

 

#8 08/12/2009 13:40:03

belgarion
Opération ... MANGO !!!
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5524

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Gillossen a écrit:

Belle critique en tout cas, même si personnellement ça ne me tente guère, les réserves l'emportant sur les points positifs aussi nombreux soient-ils. smile

Merci pour la critique qui m'a fait la même impression que Gillo. Tu as été partiellement dithyrambique pour l'occasion. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#9 08/12/2009 14:14:58

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

cool Merci pour cette belle critique constructive
Elle répond à mon envie de découvrir de nouvelles voix/voies de lectures
Exercice périlleux pour l'auteur et le lecteur! rolleyes
Je suis partante - mais quelques restrictions :-
pas d'achat sur le net (faudrait que j'y sois acculée par une motiv d'enfer)
pas priorité sur quelques titres en attente, hélas,
même si mon âge me permet un budget hors normes "étudiants" ya des limites vite atteintes:(
Je ne sais pas trop si cela sera confirmé, mais le thème me fait penser à
- du "Brussolo" génial à mes yeux en "too much" l'armure de vengeance, le château des poisons "thrillers moyenâgeux"
- le livre de Cendre de Mary Gentle - pour le perso de "guerrière"  (dsl, j'ai pas pu finir le 1 : pas aimérougi)


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#10 08/12/2009 14:24:42

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6182
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

La critique a malheureusement enflé assez vite, je me demande bien comment d'ailleurs, sachant que j'ai omis un certain nombre de points, en plus.
Après, je peux comprendre le point de vue de ceux qui ne sont pas très chaud pour attaquer la lecture, il faut bien reconnaître que 2009 a été une année exceptionnelle en ce qui concerne les romans français. Néanmoins, je le répète, on est très loin d'un mauvais roman, ça manque juste d'un soupçon pour qu'on puisse le brandir devant tous ses amis en hurlant "mangez-en" (comme ce pourrait être le cas avec le Déchronologue ou Gagner la guerre (spéciale dédicace à ses fans)).

Et pour répondre à Nigelle, je n'ai malheureusement pas lu les titres dont tu parles.  sad


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#11 08/12/2009 14:53:18

zedd
Marshal
Lieu: Rennes/Plouaret
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1567
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Je suis dans Chien du Heaume.

C'est court, c'est bon, c'est bien.smile

Mangez-en. wink

Zedd

PS : pas lu le Brussolo, mais pour le Livre de Cendre, hormis le personnage guerrier féminin fort, pas de comparaisons notables.

Hors ligne

 

#12 08/12/2009 16:40:13

Thomas Geha
Lige
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 04/12/2009
Messages: 68
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Nigelle de Damas a écrit:

B
Je ne sais pas trop si cela sera confirmé, mais le thème me fait penser à
- du "Brussolo" génial à mes yeux en "too much" l'armure de vengeance, le château des poisons "thrillers moyenâgeux"
- le livre de Cendre de Mary Gentle - pour le perso de "guerrière"  (dsl, j'ai pas pu finir le 1 : pas aimérougi)

Tout à fait ; à la lecture de Chien du Heaume, cette analogie avec les romans de Brussolo m'est également venue à l'esprit. Même si le roman de Niogret s'avère beaucoup plus intimiste. C'est plutôt au niveau de l'ambiance générale que cette analogie fait mouche ; à la différence que Niogret joue plus sur l'introspectif, et Brussolo sur l'image (avis perso of course).

Moins pour Mary Gentle.

Hors ligne

 

#13 08/12/2009 18:40:50

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day... Present Time...
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 5303
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Je note quand même le roman, même malgré ces imperfections, car il m'intrigue beaucoup. Et déjà, une héroïne maniant une hache, ce n'est pas banal !smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise. »  - The Broken Sword
                                       
«La vie est trop courte pour laisser les médiocres s'épanouir» - Anita Bomba

Hors ligne

 

#14 09/12/2009 12:10:19

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7404

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Je suis en plein dedans puisque l'auteur était en dédicace récemment et que je n'ai pas pu résister à la découverte d'une jeune auteur française (c'est pour faire amende honorable de toute mes lectures VO)

J'attendrai d'avoir fini pour lire la critique de Luigi wink

En tout cas la rencontre avec la très sympathique Miss Niogret ainsi que certains de ses propres commentaires dans les "annexes" du livre confirment que c'est une jeune femme moderne, drôle et dynamique qui devrait par la suite nous présenter de forts belles choses.

Pour ce premier roman en tout cas il y a une belle plume. Pour moi qui ne suis pas particulièrement branchée Haut Moyen Age bien sombre, elle réussit quand même à m'accrocher, ce qui n'est pas évident.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#15 20/12/2009 18:26:40

Malkus
Istar
Date d'inscription: 09/07/2008
Messages: 190

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Salut, pas lu le bouquin en question...mais intéressé par les divergences d'opinion et l'exercice de la critique...

Luigi Brosse a écrit:

Pour cause d'insomnie, le livre est terminé (c'est vrai que court ça permet aussi ce genre de chose) et si le CC dit "Sans doute la meilleure surprise francophone de cette fin d’année." Là j'avoue que je trouve que ça pousse le bouchon un peu loin. Bon, il l'est, c'est évident, excellent, par contre, y'a encore de la marge de manœuvre.

je pense qu'avant de rédiger ta critique, tu es tombé sur celle du CC, et que leur coup de coeur t'a rendu méfiant ? Rien de pire parfois, que de se montrer dythirambique envers un bouquin, quand on veut le conseiller... selon le prescripteur, on peut être emporté ou, tout au contraire...

J'imagine effectivement qu'un coup de coeur du cafard peut laisser de prime abord dubitatif  (on partait sur de la "fantasy" avec ce bouquin); mais étant allé voir la critique en question, je ne les ai vu nulle part (sauf erreur...) aller à l'encontre de la recommandation qui veut qu'un bon roman se dote d'un scénario bétonné. Pour moi, ils n'ont simplement pas abordé la question, et ont préféré se tenir à décrire les quelques éléments qui ont emporté leur petit coeur de pierre... wink
Je pense qu'il faut respecter leur formulation, et le fait qu'ils aient sans le moindre doute reconnu ce roman pour des qualités, à leurs yeux de lecteurs, indispensables.
Juste par rapport à ça encore, et là c'est plus personnel encore, un coup de coeur, à mon sens, peut faire l'impasse sur un certain  nombre de "défauts", en ne laissant justement parler que le "coeur" et ce qui a été touché. Je comprends aussi que dans ton papier, tu veuilles rétablir "ta vérité" ; d'ailleurs, un système de notation oblige, j'imagine, à argumenter et à se situer dans une perspective plus "quantitative".

Je n'ai bien sûr absolument rien à voir avec le CC, mais je trouvais que dans ta critique, ça faisait un peu "jet de pierres", ou plutôt de tomates (des pierres, c'est méchant!)




Et quelque part, cette dichotomie, ce décalage m'a donné à pensé tout du long que l'auteur gagnerait à écrire plutôt un texte léger que cet "exercice de style". Et là, je pense sincèrement qu'on passerait du bon à l'excellent !

les voies de l'auteur sont impénétrables... le choix de donner le ton qu'elle a donné au roman ne vient sûrement pas de nulle part, même si elle dit être plus drôle dans la vie...mais avant de parler de choses que je ne sais pas, je vais plutôt aller lire cette interview... ! whistling

Hors ligne

 

#16 12/01/2010 17:54:59

zedd
Marshal
Lieu: Rennes/Plouaret
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1567
Site web

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Une petite info pour ceux qui voudraient rencontrer l'auteur :

http://www.elbakin.net/agenda/144-dedic … 16-janvier

Zedd

Hors ligne

 

#17 29/01/2010 17:13:28

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7404

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Fini le bouquin après en avoir ouvert d'autres, et fini quelques uns (pas parce que ça ne me plaisait pas hein mais parce que ça m'arrive de plus en plus de commencer plusieurs livres et surtout un en français, un en anglais, fin de mode jemejustifie.com)

Et j'ai juste envie de dire une chose :

Spoiler:

mais où est passée la fin ???? huh

J'ai adoré les annexes et j'aime beaucoup l'humour et le ton de l'auteure.
J'apprécie même la distance entre ce ton et celui qu'elle utilise dans le roman en lui-même. Mais je trouve dommage qu'il y ait autant de choses laissées en suspens. Trop de pistes abandonnées, et une résolution un peu "rapide" de celles qui ont été suivies

Spoiler:

et en particulier pour moi un baclage au niveau de la recherche du nom de Chien, alors que c'est quand même supposé être le leitmotiv de toute l'histoire

Donc je peux enfin lire la critique de Luigi [intermède musical]

Vache c'est bien fait cette critique, tout ce que j'avais à dire y est (surtout concernant

Spoiler:

la fin

et je ne peux que confirmer tout ce qu'il a écrit à quelques nuances près :

- même si elle tarde à venir dans le roman, pour moi la fantasy est bien présente, autant qu'elle peut l'être dans certains récits d'inspiration celtiques ou "noroises". Sa façon de traiter "l'avènement" ou en tout cas la grandissante influence de la religion (a priori chrétienne mais peu importe) m'a évoqué certains romans traitant du Petit Peuple ou des récits à inspiration druidique.
Les personnages

Spoiler:

que Sanglier défend pendant leurs rituels pourraient tout aussi bien être des druides que des elfes, d'ailleurs la scène où l'un d'eux s'introduit de façon pour le moins magique dans la chambre de Chien

est un des très beaux moments du livre.
De même l'histoire de

Spoiler:

de la naissance de Bréhyr la femme de Regehir

peut être prise de façon très prosaïque et réaliste mais elle peut aussi être interprétée comme pleine d'une magie évoquant

Spoiler:

la Grande Chasse

que l'on retrouve dans beaucoup de romans surtout quand il y a une forêt qu'elle soit menée par

Spoiler:

une Diane Chasseresse ou par un Bouc

comme c'est le cas chez Niogret.
- moi j'ai relevé au moins trois coquilles peut-être quatre mais pas plus tongue

- le coeur de l'ouvrage tout autant que les personnages est pour moi une certaine forme de nostalgie

Spoiler:

le temps des guerriers tels Bruec et Chien se termine,

un peu comme dans le Seigneur des Anneaux, le temps des elfes touche à sa fin. C'est cela que l'auteure dépeint très bien. C'est ce qui m'a fait accrocher à ce monde qui pourtant n'a rien de brillant ni de lumineux, si ce n'est peut-être la pureté des caractères entiers qui vont jusqu'au bout d'eux-mêmes. J'ai adoré son castel et sa froideur, la cascade et les pierres fendues par le froid.

Comme je suis 100 % d'accord avec Luigi sur la question du manque de maîtrise scénaristique, j'attends avec impatience ce que donnera un deuxième ouvrage plus travaillé à ce niveau. Parce que les persos, elle les tient la Justine !!


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#18 21/04/2010 10:49:11

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Voila terminé ce " Chien du Heaume" que j'ai aussi beaucoup aimé -
Je peux même dire que la première partie m'a complètement enthousiasmée :
quel perso! quelle écriture "percutante", les premiers chapitres sont comme des nouvelles, avec une "chute" bien "à la hache"!!!
(je dirais anachroniquement ... Justine/guillotine )
Cela m'a conduit en tant que lectrice, à me faire un schéma préconçu de l'oeuvre,
et quand l'auteure n'est plus allée là où je l'aurais voulu... j'ai été déçue, sur le coup !
Mais pas par le talent de la dame !
qui est de faire ressentir, derrière toutes les sanies de la vie, de la guerre et des mots,  la valeur humaine des persos,
et ça,c'est le must ! - je me précipiterai sur tout ce qu'elle écrira!
En fait, au fur et à mesure que la lecture "décante", s'il reste un schéma narratif confus,
je vois de plus en plus de rapprochement avec la mélancolie du "temps des elfes" disparaissant- (cf Fetjaine)
La fin d'un monde "celtique" - Le chateau "refuge", la "bauge" du Sanglier, Broe !
ça me ramène forcément à "o Breizh ma bro ! et cela me suffit pour mettre le livre en "fantasy"!
Plus objectivement, il y a une célébration de Samain, une Salamandre, des Kelpies évoquées !
Mais le château a un "ver blanc" : la compromission avec la "civilisation" : religion, lois, famille ...
et si l'incarnation est étonnante, le récit a un traitement "médiéval" du méchant : il n'est pas explicité
c'est comme ça que je vois

Spoiler:

Noalle

Dernière modification par Nigelle de Damas (21/04/2010 12:02:52)


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#19 21/04/2010 13:34:20

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7404

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Nigelle a écrit:

je vois de plus en plus de rapprochement avec la mélancolie du "temps des elfes" disparaissant- (cf Fetjaine)

C'est drôle je n'ai toujours pas lu Fetjaine justement parce que j'ai le sentiment d'avoir déjà assez bien à faire avec ma propre mélancolie. Ce que tu écris semble confirmer.

Ah merci pour ton analyse : je n'avais pas vu cette particularité du méchant. Mais tu as raison et en plus pour moi cette méchanceté nue qui conduit à l'injustice en rajoute encore à la mélancolie.
Ce que j'ai apprécié avec le recul c'est que c'est une mélancolie vive, pas souffreteuse, on y trouve toute l'énergie 'moderne" de Niogret, AMHA

Je l'avais rencontrée avant lecture pour avoir une dédicace, j'ai très envie de rediscuter avec elle après. smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#20 21/04/2010 14:00:28

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Chien du Heaume - Mordre le Bouclier]

Witch a écrit:

C'est drôle je n'ai toujours pas lu Fetjaine justement parce que j'ai le sentiment d'avoir déjà assez bien à faire avec ma propre mélancolie. Ce que tu écris semble confirmer.

Ah merci pour ton analyse : je n'avais pas vu cette particularité du méchant. Mais tu as raison et en plus pour moi cette méchanceté nue qui conduit à l'injustice en rajoute encore à la mélancolie.
Ce que j'ai apprécié avec le recul c'est que c'est une mélancolie vive, pas souffreteuse, on y trouve toute l'énergie 'moderne" de Niogret, AMHA

Je l'avais rencontrée avant lecture pour avoir une dédicace, j'ai très envie de rediscuter avec elle après. smile

wink Witch! tu as raison, J Niogret a une sacrée vitalité - je me suis bien marrée avec le lexique!
Je te rejoins aussi sur Fetjaine - il y a une "amertume" qui n'ôte rien aux qualités,
mais qui fait que j'hésite à reprendre de ses elfes (j'en ai 2 ou 3 tomes en attente, perso, je te conseillerais le diptyque "Merlin")
Tiens, encore un beau compliment pour l'auteure :
le château de Broe, et sa cascade commencent à se faufiler dans "mes" lieux imaginaires ! (j'ai viré la larve, of course!)
avec "la petite Dvern" de Kloester, le "plateau de la horde" de Damasio, et... Benvenuto, lui-même lieu de dits et de non-dits!


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

Pied de page des forums