Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 06/09/2009 18:41:44

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4907

Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Le nouveau roman de Pierre Grimbert, vu par Gillossen !

arrow Le Monde d'Edward Craft

Hors ligne

 

#2 06/09/2009 21:50:02

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

ah!!! MERCI! enfin un livre que .... je n'ai pas envie du tout de lire tongue


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#3 07/09/2009 09:56:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Désolé. wink

Comme je le disais en critique, il y a sans doute un point ou deux à ajouter pour les fans de WOW, mais objectivement, je me suis malheureusement demandé du début à la fin où Pierre Grimbert voulait en venir. sad
Alors, après, on peut se dire que c'est une parodie, c'est plus que clairement indiqué, et qu'il n'y a peut-être pas à creuser plus loin que le vernis comique.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#4 07/09/2009 10:13:42

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7358

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

La parodie avec Le Prophetionnel ne volait pas très haut mais avait au moins l'intérêt de parodier un genre dans sa globalité. Là, je ne suis pas sûr qu'y aller encore plus fort en reprenant un univers spécifique (en vogue qui plus est) soit une bonne idée. D'ailleurs, cette histoire aurait-elle pu être racontée dans l'univers du Prophetionnel (tu dis notamment qu'Ulser et Edward se ressemblent beaucoup) ?


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#5 12/09/2009 22:38:11

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Nigelle de Damas a écrit:

ah!!! MERCI! enfin un livre que .... je n'ai pas envie du tout de lire tongue

lollollol Je me demande vraiment qui lira ça. Même gratuit j'aurai pas envie mais alors pas du tout envie de le lire big_smile


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

#6 13/09/2009 10:58:33

vieil_ours
Elbakinien d'Argent
Lieu: Mons
Date d'inscription: 01/06/2006
Messages: 456

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Je connais pas vraiment l'univers de WOW de toute façon. Je vais passer mon chemin.


"And finally, I must tell you that this year, the third-floor corridor on the right-hand side is out of bounds to everyone who does not wish to die a very painful death"      Albus Dumbledore

Hors ligne

 

#7 29/09/2009 17:28:33

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5235
Site web

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Et pourtant, le filon est porteur. rolleyes

http://www.graphivore.be/bgfiles/chroniques-de-waow-1-vert.jpg

Hors ligne

 

#8 29/09/2009 17:40:52

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

Nigelle de Damas a écrit:

ah!!! MERCI! enfin un livre que .... je n'ai pas envie du tout de lire tongue

Ouf moi pareil, merci pour cette critique qui pour une fois n'augmentera pas encore ma PAL.


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#9 28/01/2012 21:45:00

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2801
Site web

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

J'ai publié une petit critique sur mon blog, que je poste ici aussi :

J'ai voulu pour ma première lecture sur Kindle choisir un livre léger, pas trop prise de tête, pour voir si je pouvais me faire à la lecture sur un support autre que papier (je ne compte pas les écrans d'ordinateur pas du tout adaptés à mon goût). Mon choix s'est donc tourné vers le livre de Pierre Grimbert : Le monde d'Edward Craft. Voici la présentation qui en est donnée sur les sites des éditions Octobre, qui publient l'ouvrage :


Passionné de littérature, de fantasy, d’humour et de jeux vidéo, Pierre Grimbert devait forcément se lancer un jour dans une parodie du plus populaire des jeux vidéo en ligne. Par la même occasion, il rend hommage à la culture nouvelle de toute une génération, celle des geeks. Ce qui n’empêche pas l’auteur de caricaturer certains habitués de ces univers virtuels dans leurs mauvaises conduites… Les ninjas, les boulets, les farmeurs, les mendiants, les twinks, les noobs et les roxxors, les kikoos, les pick-ups et les guildies, les fanboys, les casus et les no-lifes ont tous une place réservée dans le monde d’Edward Craft. Quel que soit votre camp, embarquez dès maintenant pour une expérience originale : [Pierre Grimbert] vous invite dans un groupe !

Que trouve-t-on dans ce livre ? Tout simplement une parodie de World of Warcraft, de ses joueurs et du monde qu'ils parcourent. On suit les aventures d'un corrupteur (vendeur d'or) nommé Edward Craft, qui arrive à se libérer de l'emprise de son maître et qui part à la recherche de son identité accompagné d'un chasseur nain appelé Grahamme, qui le suit car Edward possède le pouvoir de la "mandaloote", qui fait que chaque ennemi tué qu'il touche devient un véritable coffre aux trésors !

L'humour est léger, même si certaines blagues tombent à plat si on ne connait pas l'univers. L'intrigue est cousue de fils blancs mais agréable à suivre, on ne tombe pas dans des intrigues alambiquées à tout va. On suit les aventures des deux héros comme on jouerait nous-même les premiers niveaux d'un personnage de World of Warcraft. Et finalement, on se surprend à plus s'intéresser à ce que deviennent les PNJ touchés par Edward, qui s'animent d'une vie propre, qu'au cheminement du héros, qui est parfois très lourdingue.

Le plus gros bémol réside pour moi dans la fin, qui est...inexistante. C'est clairement une transition vers le tome 2, dont il est difficile de trouver trace sur le Web. C'est dommage de ne pas avoir conclu une partie de l'arc scénaristique (notamment le destin des PNJ) à la fin du tome. La fin du livre arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, et il est probable qu'on ne sache jamais ce qu'il advient d'Edward Craft et de ses compagnons, vu le peu de succès rencontré par l'ouvrage.

C'est un livre que je conseille avant tout à ceux qui sont familiers de l'univers du jeu de Blizzard. Pour les autres, il ne sera qu'un livre de Fantasy très moyen, dont la portée ironique risque de vous échapper.

Dernière modification par Gilthanas (29/01/2012 11:04:10)


- Vous ne pouvez pas attaquer l'armée nadire à vous trois, déclara Harokas.
- Que proposes-tu ?
- A quatre, ce serait plus équilibré.

Hors ligne

 

#10 15/06/2012 15:54:26

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1544

Re: Critique ! [Le monde d'Edward Craft]

pour toi Gilthanas ! wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums