Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1001 03/05/2022 11:31:54

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37691
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Le tome 4 de la BD à la fin du mois :

https://www.lelombard.com/bd/gagner-la- … he-franche


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#1002 07/05/2022 18:58:22

Quitertlan
Lige
Date d'inscription: 27/01/2019
Messages: 45
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Juste une petite question sur le Chevalier aux Epines : on a un descriptif de son blason? En plus que il figure des épines (couleurs, formes...)

Hors ligne

 

#1003 07/05/2022 20:17:14

Strannik
Ta'veren
Date d'inscription: 09/05/2015
Messages: 203

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

une rose sans pétale sur champ d'argent (donc blanc).

Hors ligne

 

#1004 08/05/2022 00:47:23

Duke
Apprenti
Date d'inscription: 05/06/2020
Messages: 32

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Une rose sans pétale, donc c’est seulement une tige avec des épines??

Hors ligne

 

#1005 08/05/2022 08:31:56

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1948
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

D'un autre côté, le type s'appelle "le chevalier aux épines".

Hors ligne

 

#1006 08/05/2022 16:00:17

Quitertlan
Lige
Date d'inscription: 27/01/2019
Messages: 45
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Strannik a écrit:

une rose sans pétale sur champ d'argent (donc blanc).

Merci ! Enfin, tu veux certainement dire "d'argent, à la rose effacée armée de sable"... whistlinglol

Duke a écrit:

Une rose sans pétale, donc c’est seulement une tige avec des épines??

Pas exactement, apparemment la rose en héraldique est codifiée et ressemble à ça (en moins détaillé) :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9b/Heraldisch_Lippische_Rose.svg/262px-Heraldisch_Lippische_Rose.svg.png

Les épines sont les pointes qui sortent de la fleur. Donc à en croire ce que raconte Aedan (j'ai plus le livre sous la main mais je me souviens de cette partie), à un moment de son histoire ou de celle de sa famille, la fleur a disparu ne laissant que les épines. Donc on devrait juste avoir les cinq épines (je sais plus si c'est précisé mais vu le personnage j'imagine bien qu'elles seraient noires) en cercle sur un fond d'argent (i.e blanc).

Je me posais la question parce que je suis retombé sur ces histoires de descriptions héraldiques, et j'ai vu que si une figure était répétée plusieurs fois pour former un motif horizontal et vertical sur le blason, on disait "semé"... et donc je me suis dis que "D'argent, semé d'épines" aurait pu être un titre qui claque pas mal pour le prochain bouquin big_smile

Hors ligne

 

#1007 08/05/2022 18:42:21

Strannik
Ta'veren
Date d'inscription: 09/05/2015
Messages: 203

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Aedan dit que ses armes portent cinq épines sur champ d'argent, donc, je suppose que la représentation faite par Quitertlan est très probable. La couleur des épines n'est pas précisée, ni dans la nouvelle "le service des dames" ni dans 'Une offrande très précieuse" (Dans celle-ci, il est brièvement précisé que le cavalier que l'on devine être Aedan porte un "long écu armorié d'épines sur champ d'argent", mais rien de plus).

Hors ligne

 

#1008 28/05/2022 16:52:48

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13307
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Jean-Philippe m'a confirmé que le design du blason sera revu sur certaines éditions qui montraient "un chevalier lambda" ;
quand à la BD tome 4 (et le tome 5 sera le dernier), j'ai pu voir en avant-première que le dessin suit aussi bien le texte que depuis le début : il y a même quelques détails qui montrent que ça a été travaillé et supervisé juste ce qu'il faut.

Bourg Preux est tout comme il faut.

Hors ligne

 

#1009 29/05/2022 08:00:33

Quitertlan
Lige
Date d'inscription: 27/01/2019
Messages: 45
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Bonnes nouvelles tout ça ! je pensais que l'adaptation BD était prévue en 6 tomes, je sais pas où j'ai vu ça... enfin bon ça fera plus de place dans la bibliothèque haha

Mais pour Le Chevalier aux Epines, si il y a déjà des discussions sur la couverture... whistling est ce que la date de sortie se préciserait?

Hors ligne

 

#1010 31/05/2022 17:40:01

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1717

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Vu sur la page Facebook de l'auteur :

Je notais il y a quelques jours que je dresserais une petite foire aux questions, composée à partir des interrogations soulevées par des lecteurs aux Imaginales. Dont acte !

Question : Quand paraîtra le prochain roman ?
'Le Chevalier aux épines' paraîtra en deux tomes en janvier et mai 2023. À quelques détails près, le premier tome est achevé ; je suis en train d'écrire le second. Il ne s'agit que d'un seul roman (encore que…), et non d'un diptyque ; il paraît en deux volumes parce que le manuscrit égale déjà quasiment la taille de 'Gagner la guerre' et la dépassera à terme. (Quand je note « encore que », c'est parce qu'il comporte une petite mise en abyme et qu'il y a donc un roman dans le roman…)

Question : Quand paraîtra la troisième branche de 'Rois du Monde' ?
Je ne peux pas encore donner de date. Tout ce que je puis dire, c'est que je me mettrai à l'écrire quand j'aurai terminé 'Le Chevalier aux épines', courant 2023.

Question : Qu'y a-t-il dans les 'Miscellanées' ?
Ce volume rassemble divers textes qui n'appartiennent pas à mes deux cycles en cours. Il comporte cinq nouvelles plus ou moins mythologiques ou uchroniques, parues initialement dans diverses anthologies. S'y ajoute une pièce de théâtre qui m'avait été commandée par le Centre dramatique national de Nancy ; comme il s'agit d'un long monologue, elle peut se lire comme une nouvelle historique légèrement mâtinée de fantastique. Suivent six articles en relation avec les littératures de l'imaginaire et le jeu de rôle. Deux entretiens concluent l'ouvrage.

Question : Assistera-t-on au retour de Benvenuto ?
Qui lira verra. N'oublions pas que le malotru est un assassin : s'il réapparaît, ce sera probablement en progression furtive entre les lignes. Et de toute façon, ce sera fatalement pour le pire…

Question : Comment je crée une histoire ? Est-ce que je sais où je vais ?
Oui, je sais (globalement) où je vais. Je ne parviens pas à écrire une nouvelle si je n'ai pas préalablement une idée précise de sa chute ou de son dénouement, et je fonctionne la plupart du temps de la même façon pour le roman. Connaître le dénouement me permet de semer des préparations au fil du récit, y compris pour des arcs narratifs à long terme. En revanche, au fil de l'écriture, je m'accorde une certaine, voire une grande liberté d'invention dans les péripéties. C'est d'ailleurs un des facteurs d'inflation narrative… On me demande de temps en temps si je suis « architecte ou jardinier ». J'ai tendance à répondre que je suis un paysagiste qui dessine des jardins à la française. J'ai des allées bien tracées, dont je définis au préalable non seulement la destination, mais aussi les enjeux littéraires (stratégie narrative, esthétique, hommages ou jeux intertextuels) ; en revanche, dans les parterres, aléas, rebondissements et personnages poussent assez librement.

Question : D'où vient Benvenuto ?
D'un concours de circonstances. En écrivant 'Janua vera', j'avais pour objectif de traiter un archétype par nouvelle. Le truand s'imposait donc (avec le prêtre, le paladin, le barbare, etc.) Or j'ai très mal commencé le récit où apparaissait Benvenuto : je n'avais pas la chute de la nouvelle, et ne sachant pas où j'allais, j'ai abandonné la composition du texte, puis je l'ai oubliée… C'est en retrouvant l'ébauche par hasard que j'ai été frappé, non par l'histoire qui n'était pas définie, mais par la voix du protagoniste ; je me suis alors sérieusement remis à l'ouvrage. Dans la composition de Benvenuto, il y a eu un faisceau d'influences : je me suis librement inspiré de certains traits de Michelotto Corella, Blaise de Monluc ainsi que des affreux Iago et Richard Gloucester de Shakespeare (pour le cabotinage malveillant).

Question : D'où vient le Podestat ?
C'est une construction à partir du 'Prince' de Nicolas Machiavel.

Question : D'où vient Lusinga ?
Voilà une question qui m'a plongé dans un abîme de perplexité – et c'est toujours le cas au moment où j'écris ces lignes. Je me suis rendu compte que je n'en savais rien. Or c'est extrêmement troublant pour une raison que je ne peux pas encore révéler ici, mais qui, je pense, sera plus compréhensible d'ici quelques années…

Question : D'où vient Suzelle ?
Dans le projet de 'Janua vera', je voulais raconter l'histoire d'un personnage sans histoire, à côté de tous les protagonistes archétypaux. La petite paysanne qui fait d'ordinaire partie des figurants anonymes s'est imposée à moi comme une évidence. 'Un Cœur simple' de Flaubert et 'Une Vie' de Maupassant m'ont fourni en partie le modèle de sa trajectoire désenchantée.

Question : Quelle est la part de réalité historique de 'Rois du Monde' ?
La source d'inspiration historique est infime et isolée : quelques lignes du livre V de l' 'Histoire romaine' de Tite-Live, confirmées par nul autre écrivain antique, et d'autant plus matière à caution que l'historien romain écrit six siècles après les faits qu'il rapporte… Cela étant, pour peindre la société celte, ses mœurs, ses paysages, jusqu'à son onomastique et sa toponymie, je m'appuie sur une documentation abondante : travaux d'archéologues, d'épigraphistes, de linguistes, d'historiens des religions. Je propose donc, dans l'état actuel des connaissances, une reconstitution vraisemblable car très étayée, mais pas une reconstitution historique.


Memento Mori

Hors ligne

 

#1011 31/05/2022 18:19:25

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7447

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Encore un découpage... J'adore ce que fait l'auteur et j'ai envie de le supporter autant que possible, mais ça devient de plus en plus dur de le faire quand ça signifie supporter en même temps la politique éditoriale déplorable des Moutons Électriques...


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

En ligne

 

#1012 31/05/2022 22:13:29

terriblius69
Expert ès calamités
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 25/11/2003
Messages: 913

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

C'est pas faux mais là, cela me semble plus justifié que pour Les Rois du Monde. Gagner la guerre est un beau bébé, si le Chevalier aux Épines le dépasse de beaucoup, un découpage est pas illogique. Même si je suis bien d'accord que certains sortent des bouquins de plus de 1000 pages et que cela marche. Les Moutons électriques savent pourquoi ils découpent whistling
Le reste de l'interview est intéressante, sur les sources, la manière d'écrire.
Mais bon, on n'est pas près d'avoir la fin des Rois du Monde et ça, ça fait vraiment suer on va dire happy


A touché le fond mais creuse encore.

Hors ligne

 

#1013 01/06/2022 09:12:16

Quitertlan
Lige
Date d'inscription: 27/01/2019
Messages: 45
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Ah merci, vu les commentaires un peu défaitistes que l'auteur avait publiés il y a 2 ou 3 ans je pensais pas qu'il arriverait si vite ce Chevalier.

C'est frustrant ce découpage, surtout que ça rappelle un peu la dernière partie de Chasse Royale qui, une fois l'ultime découpage annoncé, devait déjà sortir en janvier et mai 2019... ce qui a fini en 2020. A l'époque je crois avoir vu passer quelque chose comme quoi le découpage était justifié par la taille du texte (qui est limitée par la capacité de la reliure) mais le dernier tome des Récit du Demi-Loup est sorti en un ensemble, un sacré pavé et je suis pas certain qu'en terme de volume de texte, les deux dernières partie de Chasse Royale fassent beaucoup plus.

(Edit : les parties 3 et 4 de Chasse Royale font 256 et 288 pages. Le tome 4 de Demi-Loup en fait 550. En plus (j'ai pas les bouquins sous la main), mais je crois que les tailles de police d'écriture sont pas les mêmes. Donc ouais.)

Après je suis "rassuré" par le fait que Le Chevalier aux Epines ait été moins hypé que Chasse Royale, donc la pression éditoriale est moins forte pour le sortir au plus vite, et vu la brique qu'était Gagner la Guerre ça sera effectivement plus justifié niveau taille de texte.

Vivement en tout cas. J'avais appris que Jaworski travaillait sur ce projet en 2015 en discutant avec lui à un salon, voir enfin ça se concrétiser presque 8 ans plus tard ça fait plaisir.

Dernière modification par Quitertlan (01/06/2022 09:57:35)

Hors ligne

 

#1014 02/06/2022 10:06:44

Teclis
Vala
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 22/07/2012
Messages: 339

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Le dernier découpage de Chasse Royale était clairement motivé par le fait d'allonger la sauce, même à l'époque Jaworski avait laché l'affaire en ce qui consister de défendre cette paritition. La branche 3 de chasse royale est particulièrement mince, avec une police très respectable, et il faut vraiment faire preuve de beaucoup d'abstraction pour trouver que la fin est celle d'un arc, comme pour les deux précédentes branches.
La réédition en un seul tome en poche des parties trois et quatres vont dans ce sens, la troisième aurait vraiment été ridiculement mince chez Folio.


Trsè enthousiaste en tout cas à l'idée de retourner dans le Vieux Royaume, allez un an pour ce refaire tout ce qui est déjà paru dans cet univers, histoire d'être bien frais à sa sortie smile

Hors ligne

 

#1015 10/06/2022 08:20:39

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 5032
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Janvier 2023, mais c'est déjà demain !! big_smile
A cause de toutes ces séries (et de la musique...) j'ai trop de mal à lire en ce moment, mais je suis certain que Jaworski saura raviver la flamme whistling


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#1016 08/07/2022 15:16:34

Glotka
Lige
Date d'inscription: 04/09/2021
Messages: 47

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Les moutons électriques viennent d’annoncer que le chevalier aux épines sera découpé en deux livres. Le premier sortira en janvier 2023 et le second tome en mai 2023. Le premier tome sera l’équivalent de gagner la guerre niveau volume.

Hors ligne

 

#1017 08/07/2022 21:35:29

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13307
Site web

Re: Critique ! [Récits du vieux royaume - Jean-Philippe Jaworski]

Deux tomes en 4 mois, on n'a pas déjà eu ça pour chasse royale ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums