#1 12/03/2009 16:18:55

Publivore
.
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4804

Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Comme annonc dans un autre sujet, critique de Gillossen !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/livre/la … -ombre-380

Hors ligne

 

#2 12/03/2009 19:49:26

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 630

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

J'ai lu. Quel livre ! outch....

J'ai essay de dcrypter la critique , lu, relu, un soupon de 2 eme degr, un message subliminal de drision: non point. Car rarement, j'ai t aussi loign et ressenti un tel dcalage .

Depuis "harry potter, dsol pour les fans ",  jamais j'ai eu une telle dception . Pour moi,  la collection "luna " aurait du publi une telle uvre: aucun dpareillement. Une histoire mivre  avec un pseudo cadre de magie ,  4 cratures , 2 qui servent  ( enfin pour 6 pages ....dont 3 pour une description d'un v...dommage car sinon il aurait eu sa place pour les enfants 10-11 ans), un chien  ( seul intrt est le fil cousu de blanc , enfin l'charpe de dvoiler les sentiments...)...

Son mrite, il faut le signaler : un one-shoot . Ouf, on respire ...pas 7 livres lire.

L'avantage de ce livre, c'est que pour une analyse et un rsum, il demandera 2 lignes un enfant de 12 ans pour son intrigue palpitante , la description foisonnante d'un univers ingal , le bouleversement des sentiments , une intensit cadavrique de l'histoire.

Une note :4.

Grosse dception car je reconnais qu'il y a un vrai potentiel mais mal exploit.

Hors ligne

 

#3 12/03/2009 20:10:28

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5851

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Difficile de faire plsu dissembable avec deux critiques. wink

J'avais t tent par la critique principale mais l j'attendrai un peu, surtout que je l'ai feuillet auparavant. wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru aprs l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#4 13/03/2009 14:34:15

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33523
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

led a crit:

J'ai essay de dcrypter la critique , lu, relu, un soupon de 2 eme degr, un message subliminal de drision: non point. Car rarement, j'ai t aussi loign et ressenti un tel dcalage .

Ben, coute, c'est le moment de ressortir le bon vieux "tous les gots sont dans la nature". smile

Je te rejoins sur l'aspect "potentiel non exploit ( son maximum)". C'est sr, le roman n'est pas franchement palpitant, et j'ai tout de mme consacr une bonne part de la critique pointer du doigt ce qui clochait selon moi. Mais, je ne sais pas, l'ambiance a fonctionn.
Le dernier chapitre, je l'ai lu avec le sourire aux lvres, et sans doute un soupon d'amusement, mais a a pris. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 13/03/2009 16:04:49

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Voil une fois de plus la preuve qu'il est important que de nombreuses personnes donnent leur avis et souvent et sur plusieurs bouquins. Ca permet de dgager des tendances, de percevoir des sensibilits et des orientations diffrentes et de se faire une opinion plus fine.

Merci vous deux en tout cas. smile

Led petite prcision : je ne comprends pas trs bien

description foisonnante d'un univers ingal

tu veux dire description trs (trop) fouille :
- d'un univers de qualit ingale ?
- ou d'un univers tellement qu'il est bien qu'on aimerait pouvoir plonger dedans (ingal quoi !) ? smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont t nommes au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#6 13/03/2009 17:39:47

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 630

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

A witch, en fait , de ma part, il s'agit d'une double ironie :  ce livre comporte trs peu de descriptions et l'univers se rsume une maison ,un hameau et une rivire ....

Hors ligne

 

#7 13/03/2009 18:07:13

Tanis-Rune de Sombrepierr
Capitaine ! Oh mon Capitaine !
Lieu: Entre ici et nulle part
Date d'inscription: 13/03/2003
Messages: 9713
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Et bien, et bien. Au vu de la critique de Gillossen, je m'tais dit que je me laisserais peut-tre tenter, mais l du coup, j'hsite unsure . Je vais attendre que d'autres elbakiniens se prononcent wink

Tanis


http://virginie.perrien.free.fr/Images/elricsig.jpg

Hors ligne

 

#8 13/03/2009 20:51:37

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1656
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Merci pour la critique.

Je jetterai srement plus qu'un coup d'oeil au livre mais un moment o ma pile sera plus basse !

Zedd

Hors ligne

 

#9 14/03/2009 13:08:13

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33523
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

led a crit:

ce livre comporte trs peu de descriptions et l'univers se rsume une maison ,un hameau et une rivire ....

Je ne vois pas pourquoi il en faudrait forcment plus pour entrer dans un vritable univers. smile

PS : Je sens que je vais me retrouver dfendre ce roman l'insu de mon plein gr si a continue. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 14/03/2009 14:14:13

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 630

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

"Je ne vois pas pourquoi il en faudrait forcment plus pour entrer dans un vritable univers"

Tout fait d 'accord , sauf qu'il faut pouvoir y entrer dans l'univers ....

Le problme pour moi, gillossen, c'est que tout sonne faux dans ce roman : les sentiments, l'intrt du hameau ((la rsolution de l'histoire du crime par le "lecteur de vrit" ( j'essaye pas d'tre plus prcis pour ne pas gcher des pans entiers de l'histoire tongue)  est mourir de rire , l'eau de rose avec ...)).
En fait, pour donner mon impression finale, ce roman aurait t parfait dans le rayon jeunesse : or, il y a une scne qui annule ( mes yeux)  cette possibilit.  Et si on place dans le cadre "roman adulte",  depuis harlequin , a faisait longtemps que j'avais vu de telles ficelles , une telle navet ...

Mais, je reconnais que ce roman m'a bien fait rire et sourire : et que j'tais impatient de lire les 100 dernires pages pour observer la faon merveilleuse de l'entremlement des histoires d'amours ...

Hors ligne

 

#11 19/03/2009 16:24:01

Perrin
Ami des Loups
Lieu: GG
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1452
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Je ne suis ni particulirement fan ou spcialiste de littrature jeunesse, mais je ne vois pas trop en quoi le roman - que je n'ai pas lu pour finir le plat - aurait plus sa place class ainsi. C'est pas trs gentil pour les parutions Jeunesse. wink


http://nsa01.casimages.com/img/2008/05/24/0805240745313409994.gif

Hors ligne

 

#12 19/03/2009 19:06:37

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 630

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

T'as mal interprt mes propos concernant les parutions "jeunesse" :  je pense tout simplement que ce qui distingue une littrature adulte de parution jeunesse , c'est la mise en forme de certaines scnes , la description  de celles-ci , la sauvagerie ou la cruaut de certaines actions , les mots employs   ....  et de mon point de vue, a retire en rien la qualit de certaines uvres "jeunesse".

Hors ligne

 

#13 21/03/2009 14:30:16

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33523
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Vous n'allez pas me dire qu'on est encore les deux seuls l'avoir lu ? tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 21/03/2009 14:47:42

Serafina
Lige
Lieu: Blois
Date d'inscription: 29/09/2008
Messages: 53
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Bah au vu de la couverture, ca me tentait, mais sachant que c'est chez bragelonne (et j'ai l'impression d'avoir lu trop de bouses chez eux) et apres avoir lu led.. Bah XD


I want my life-sized statue in every church
http://www.wonaruto.com/images/signs/23.png
http://fallengodess.net/bouton.gif http://ifisdead.net/bouton.gif

Hors ligne

 

#15 25/03/2009 12:24:54

Lyell
Elbakinien d'Argent
Lieu: Im Herzen Bayern
Date d'inscription: 30/12/2006
Messages: 443

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Gillossen a crit:

Vous n'allez pas me dire qu'on est encore les deux seuls l'avoir lu ? tongue

Aprs deux avis aussi contradictoires c'est vrai que, ma foi... je vais attendre un peu sweat (c'est pas comme si j'avais rien d'autre sous la main en attendant).


"Tu mords comme une femme, lui dit celui-ci.
Non, rpartit Alcibiade, mais comme un lion."

Hors ligne

 

#16 18/04/2009 15:00:29

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33523
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Tiens, un deuxime one-shot de la part de l'auteur, dans la mme veine apparemment. whistlingwink

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51VbWK%2BvE0L._SS500_.jpg

The Laurentine Spy is set on an alternate Earth-like planet at roughly a late preindustrial stage, corresponding to 18th Century Earth, and is divided into several power blocks, most notably The Corhonese Empire and The Laurentine Protectorate. There is not much backstory on either but we discover that the Empire has several power centers including the Citadel, where a dissolute imperial prince and his powerful Consort lord over a Victorian-style court, though with a little decadent Roman twist. The Protectorate seems a more liberal society, at least for common people and women at least, but is led by a very rigid high caste with elaborate rituals and a habit of throwing out the non-comformists. This is where our heroes come from.

The world of the novel contains remnants of sorcery, which stem from the still celebrated Burning Day several centuries in the past when witchesboth male and femalewere burned at the stake all over the world. Since then, the Eyeas the power of the witches is knownis becoming more and more diluted as witches continue to get burned. But there are those that use witches in secret for their own purposes like the Spycatchers for example.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 18/04/2009 21:29:46

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5851

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Oui, on ne peut pas dire qu'elle fait dans l'original avec un synopsis proche de celui du premier livre. On devrait avoir rapidement droit la traduction franaise wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru aprs l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#18 17/07/2009 14:30:20

Goldberry
En dplacement
Lieu: Enferme dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 4866
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

J'ai termin le roman avant-hier. smile
Je comprends tout fait qu'on puisse voir le roman du point de vue de led, parce qu'il faut bien avouer que c'est tout de mme trs niais, que les personnages, du moins, le hros, souvent souvent baffer, etc, mais pendant que je lisais - dvorais - le roman, j'tais vraiment fond dedans. wink
Difficile du coup de vraiment le recommander ou le dconseiller, mais j'ai vraiment aim, sans doute avant tout grce l'ambiance du roman. smile

Hors ligne

 

#19 04/10/2009 11:38:20

Margravine Liselle
Sedai
Date d'inscription: 03/06/2009
Messages: 127

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

Je l'ai fini ce matin et je vais pouvoir expliquer un peu ces deux points de vue.

led a crit :
A witch, en fait , de ma part, il s'agit d'une double ironie :  ce livre comporte trs peu de descriptions et l'univers se rsume une maison ,un hameau et une rivire ....

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire.
Quand j'ai commenc lire le livre hier soir, c'est dire 22h aprs Koh Lanta whistling, avant mme d'avoir fini le premier chapitre j'ai trouv qu'il y avait quelque chose qui clochait : la quasi absence de description et les phrases super courtes. Je ne suis pas une adepte de Proust ou Balzac loin de l, mais au niveau des descriptions c'est vrai que c'est difficile de faire pire que a. En gnral les phrases courtes sont l dans une description pour interpeller le lecteur, vraiment le faire sortir de l'ambiance cre par ce cadre descriptif. Mais l on ne pouvait pas en sortir vu que je n'ai pas trouv cette ambiance, ce qui est je dois le dire assez fcheux en fantasy.

Nanmoins comme Goldberry j'ai pas pu lcher le livre. On sait ce qui va se passer et tout, le scnario est tout sauf imprvisible et pourtant je voulais le voir crit. Fleur bleue, moi ? Un peu tongue De toute faon pour russir le lire jusqu'au bout je pense qu'il faut l'tre au moins un peu parce que sinon c'est vraiment pas possible de venir bout du roman. Comme Gillo j'ai souri quand j'ai lu le dernier chapitre du roman mais c'est vrai que mivre pourrait tre un des qualificatifs attribus au roman.
Et les personnages, Ah misre !

Gillossen a crit :
Difficile de ne pas deviner comment va se terminer ce roman ds les premires pages parcourues, du moins sur un certain plan

Effectivement...Et en plus elle fait une pierre deux coups avec les deux autres rolleyes

Avec tous ces points ngatifs c'est incroyable de penser que je n'aie pas lcher le bouquin, hein ? wink
Je ne me l'explique pas moi mme, mais au final c'est une lecture qui permet de se dtendre - c'est pas comme si l'histoire tait complexe et qu'il y avait beaucoup de personnages, et puis j'aimais bien le chien. C'est vrai qu'on s'attache plus lui qu' son matre.
Au final je pense que j'aurais mis 6.


"That's why I want you there," he said. "You're unpredictable, and that can be the difference between success and failure. Most people make decisions in anger, fear, love, or obligation. You make decisions to irritate people."

Trent to Rachel, For a few demons more,  Kim Harrison

Hors ligne

 

#20 04/10/2009 13:44:29

gAlly
Roller warrior
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 22/10/2002
Messages: 480
Site web

Re: Critique ! [La Voleuse sans ombre]

La critique de Gillo ne me donne pas envie de lire ce bouquin. Celle de Led encore moins.... Mais vous m'intriguez quand  mme un peu du fait de ne pas pouvoir lacher sans tre arriv la fin.

Hors ligne

 

Pied de page des forums