Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 03/07/2009 20:28:39

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1679
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Ah ce cher Leclerc qui se présente comme un défenseur de la culture et de la littérature....

Je ne vais m'attarder plus sur ce type sous peine de devenir très très grossier, ce que personne ici ne veut bien sûr !tongue

Zedd

Hors ligne

 

#22 06/01/2010 19:59:09

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Et on poursuit sur 2009 avec la BD : http://www.elbakin.net/fantasy/news/114 … BD-de-2009

Hors ligne

 

#23 27/01/2010 16:43:18

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5641
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Les ventes de Fantasy se portent bien en 2009 !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/115 … -Pattinson

Dernière modification par dwalan (27/01/2010 16:43:41)


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#24 29/01/2010 14:49:12

Tisse Ombre
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2006
Messages: 266

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Comme je le disais déjà sur le CC et Culture-SF, c'est vraiment vraiment désespérant.
Stéphanie Meyer aux trois premières places et à la cinquième, du Werber, du Levy, du Musso, du Paolini, du Brown et seul La route apparait vers la 50ème place.
C'est affligeant.

Hors ligne

 

#25 19/02/2010 16:41:56

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3444
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Chiffres et infos en pagaille tirés du dernier dossier de Livres Hebdo sur les littératures de l'imaginaire smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/116 … imaginaire

Hors ligne

 

#26 20/02/2010 17:38:34

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4498
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Intéressant article qui fait le point sur la situation smile
Sans surprise 2009 est l'année de la bit-lit...
(Heureusement y a les profs pour faire acheter La Vénus d'Ille et perturber un peu le classement tongue)

Hors ligne

 

#27 23/02/2010 14:25:18

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35748
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

UP tout de même. smile
Il y a plus à dire que sur le dernier livre acheté, non ? whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#28 24/02/2010 15:38:08

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12922
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Moi je suis surpris par la différence entre Bragelonne qui recule et du grand format qui avance.
Si on compte ceux qui font du poche (J'ai lu, milady, pocket...), le reste c'est du grand format, non ?
Si le grand format fait 26%, c'est que le poche fait 74%, exact ?

Alors je m'étonne que Brage, leader du marché, aille à contre-courant de la tendance et de voir Milady et le grand format progresser...sauf chez le grand format de Bragelonne.

(Notons déjà que je ne fait rien pour modifier ces chiffres, je suis essentiellement dans la case "autres").

Hors ligne

 

#29 24/02/2010 15:59:33

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Hey mais il est très intéressant cet article.

Pas seulement au niveau des chiffres mais au niveau des infos données et de l'analyse du marché de l'Imaginaire.

Et puis last but not least : parce qu'Elbakin.net y est cité !!

Bon maintenant quand je vois que Werber est deux fois dans le top 10 des ventes je me dis que notre oeuvre de diffusion et de mise sous les projecteurs de bons auteurs est encore .. gargantuesque.

Pour ce qui est du fait d'être considéré comme autre chose que des lecteurs d'un genre marginal, là aussi y'a encore du boulot. rolleyes

Mais nous seuls petits lecteurs pouvons continuer à promouvoir autour de nous une littérature imaginaire de qualité, sans honte ni orgueil, juste en trouvant les auteurs qui valent le déplacement pour un lecteur de blanche wink


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#30 24/02/2010 16:35:30

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3444
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Le pire c'est que les lecteurs de blanche lisent très certainement de la littérature de l'imaginaire mais qui n'est pas affichée comme telle. Si Werber et autres Chattam cartonnent dans les ventes par rapport à un Goodkind (qui atteint péniblement la 89e meilleure vente de 2009 avec "seulement" 26 000 exemplaires vendus) c'est qu'Albin Michel a parfaitement compris qu'inscrire le mot "fantasy" sur leur couverture aurait un effet négatif auprès de leur public. Pour la progression de Milady je trouve que la politique de Bragelonne à ce niveau a été rondement bien menée, aujourd'hui les ados de 15 ans (pour la plupart) achètent et lisent un bouquin Milady comme ils lisent un manga. La production de Milady grace à un autre diffuseur (que Bragelonne a également rejoint depuis le début de l'année) a également permis d'inonder les tables de bien plus de points de vente que ne le faisait l'ancien diffuseur de Bragelonne. At last, le marché du poche dans l'édition en général est, et de loin, le secteur le plus rentable wink

Hors ligne

 

#31 24/02/2010 21:07:28

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6006

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Intéressant article qui montre que l'imaginaire a toujours le vent en poupe avec une hausse des ventes et des parutions. Les noms cités parmi les auteurs à succès, de King à Hobb ne m'étonne pas et permet de bien relever les figures de proue de ce type de littérature.

Mais c'est surtout le classement des parts de marché des éditeur qui m'intéresse: je suis surpris de ne pas voir Mnemos ou Atalante cité nommément alors qu'ils snt spécialisés fantasy (serait-ce que le fantastique et la SF priment sur la fantasy?). A l'inverse, les bons résultats de Bragelonne-milady couronnent la stratégie gagnante car audacieuse de l'éditeur. Les bonnes places de pocket, albin michel et j'ai lu ne m'étonnent pas: ce sont des géants de la littérature, mais des généralistes. wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#32 18/05/2010 13:48:07

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35748
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Pour poursuivre la discussion !

arrow http://www.elbakin.net/12232-Nouveau-so … ur-le-site

Sondage en cours donc.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#33 18/05/2010 15:08:23

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1625

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

At last, le marché du poche dans l'édition en général est, et de loin, le secteur le plus rentable

D'ailleurs certains titres qui avaient mal marché chez Bragelonne en grand format ont cartonné en poche chez Milady. On peut se demander si dans les littératures de l'imaginaire il est judicieux de tout publier en grand format avant de le reprendre en poche. On a voulu copier les anglo saxons qui ont cette stratégie là. Mais il faut voir que le grand format a une image de littérature ambitieuse pour le grand public et la littérature populaire n'y colle pas. Donc publier de la littérature populaire en poche et garder le grand format pour les titres les plus ambitieux me semble donc plus coller à notre modèle éditorial français. Cela marchait dans les années 80 et au début des années 90 quand la grande majorité du marché était aux mains des éditeurs de poche. Cette domination du poche a permis le renouvellement du lectorat, notamment chez les jeunes.

Mais c'est surtout le classement des parts de marché des éditeur qui m'intéresse: je suis surpris de ne pas voir Mnemos ou Atalante cité nommément alors qu'ils snt spécialisés fantasy (serait-ce que le fantastique et la SF priment sur la fantasy?).

Bibliothèque Interdite fait 2,5 % du marché. On s'est rendu compte récemment que l'Atalante avait des parts de marché plus faible. (ça a été dit sur Actusf). Pour Mnémos je dois avouer que je ne sais pas.
Le problème du poche c'est surtout la vente en supermarché. Pour être édité en poche par un éditeur de poche justement, un titre doit être calibré pour la vente en grande distribution. Et Bragelonne a décidé de créer Milady justement pour contourner l'obstacle. N'empêche qu'ils proposent une grande masse de titre Bit - Lit pour cibler ce public là. Donc le problème de la distribution demeure.
Reconquérir les maisons de la presse me semblent un bon objectif pour les éditeurs comme Bibliothèque Interdite. Mais le problème c'est qu'elle sont approvisionné par des grossistes du réseau Hachette. Et pour les éditeurs n'appartenant pas au groupe Hachette c'est donc dans la limite des places disponibles. Voilà pourquoi l'offre s'est appauvrie dans ce type de point de vente.
Trouver des points de vente alternatif me semble un autre objectif. Boutique de jdr, de jeux vidéo voire bureau de tabac (je me souviens d'une époque que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître où l'on trouvait des Fleuve Noir et des J'ai Lu dans certains bureau de tabac).

Si Werber et autres Chattam cartonnent dans les ventes par rapport à un Goodkind (qui atteint péniblement la 89e meilleure vente de 2009 avec "seulement" 26 000 exemplaires vendus) c'est qu'Albin Michel a parfaitement compris qu'inscrire le mot "fantasy" sur leur couverture aurait un effet négatif auprès de leur public.

Oui mais ces auteurs sont assez slipstreams quelque part. Ils n'écrivent pas de la fantasy épique ou de la sword and sorcery, encore moins du space opera. Werber fait dans le merveilleux scientifique à l'ancienne, et Chatham dans le thriller d'horreur psychologique (et comme il se réclame de l'héritage de Stephen King, il vend assez bien). Pour de la fantasy (ou de la SF, c'est la même chose) coeur de cible même sans l'étiquette il reste toujours l'imagerie qui va faire fuir. Donc il faut se demander comment amener vers cette littérature les jeunes (ou moins jeunes) qui ont aimé des films comme le SDA ou des jeux vidéos complètement dans le genre. Question que pas grand monde ne se pose.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#34 19/05/2010 16:39:08

Gouki
Ta'veren
Lieu: Japon
Date d'inscription: 22/07/2008
Messages: 219

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Fabien Lyraud a écrit:

Donc publier de la littérature populaire en poche et garder le grand format pour les titres les plus ambitieux me semble donc plus coller à notre modèle éditorial français.

Mais un bide en grand format, ça doit faire plus mal au portefeuille de l'éditeur, non ? unsure

Hors ligne

 

#35 19/05/2010 17:15:32

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1625

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Le problème c'est que notre modèle éditoriale c'est :
- des éditeurs de grands formats
- des éditeurs de poche.

Chez les anglo saxons les éditeurs publient à la fois grands formats et poches.

Deux modèles éditoriaux différents.


Venez chez Pulp Factory, l'éditeur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#36 19/05/2010 18:57:28

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3444
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Je ne suis pas vraiment d'accord smile
En France les éditeurs qui publient en grand format font très souvent partie du même groupe éditorial que les éditeurs poche :
- Editis : Fleuve Noir et Pocket
- Flammarion : Pygmalion et J'ai Lu
- Gallimard : Denoël Lunes d'Encre et Folio SF
Ce qui revient au fait qu'une fois qu'un groupe comme Flammarion acquiert un titre, il peut le publier en grand format dans un premier temps, puis en poche par la suite. Mais peut-être accordes-tu une importance Fabien à cette différence d'éditeurs au sein d'un même groupe ? Pour moi le fait qu'ils se trouvent dans le même ensemble ne me conduis pas à penser que notre modèle éditorial est si différent que le marché anglo-saxon vu qu'au final le
Le secteur éditorial français s'apparenterait davantage à un marché dominé par quelques énormes groupes tels qu'Hachette, Editis, Flammarion, France Loisirs, Média Participation, etc, et entouré d'une immensité petits, moyens, et tout petits éditeurs et cette 2e catégorie n'a malheureusement pas les moyens de publier du poche (en tout cas pas à un "prix poche") faute de trésorerie suffisante.
Et pour répondre à Gouki, je pense que publier en grand format permet au contraire d'appliquer une marge sur le livre plus importante que sur un poche. L'un nécessite donc moins de vente que l'autre en terme de nombre d'exemplaires pour être rentable.

Hors ligne

 

#37 19/05/2010 21:07:52

Gwendal
Lucha Libre Style
Lieu: Ar brezhoneg eo ma bro
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2717

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

On peut se demander si dans les littératures de l'imaginaire il est judicieux de tout publier en grand format avant de le reprendre en poche.

Effectivement, je pense que l'édition grand format ne se justifie que dans le cas d'un "bel objet", j'entends par la une édition qui fait baver tongue, une couverture travaillée, des cartes, des appendices ou des illustrations (pas forcément tout ensemble hein wink). Les "Conan"chez Brag, les "Terres des monstres" chez Milan, "Lombre" de C.Miéville au Diable Vauvert ou une grande partie de ce qui sort aux Moutons en sont le parfait exemple. Ou alors ils misent sur les gens comme moi qui n'ont aucune patience et qui n'attendront pas la sortie poche sauf si leur porte monnaie refuse de s'ouvrir lol

Pour ce qui est des parts de marché des éditeurs type Mnemos ou Atalante il y a aussi un très clair manque de visibilité dans les grandes enseignes du livre (bon pour les citer la Fnac ou Virgin), il faut vraiment s'accrocher pour trouver leurs titres. Il en est de même pour les Moutons ou Au diable Vauvert d'ailleurs. J'habite en campagne et mon seul moyen (a part elbakin.net bien sûr tongue) de faire des découvertes c'est quand je passe à la Fnac, c'est vous dire si j'ai peu de chance d'en faire whistling Il en va différemment en région parisienne (j'y ai vécu 40 ans) où l'on trouve des librairies spécialisées ou les vendeurs peuvent vous orienter et où on peut se permettre de mettre en avant même les "petits" éditeurs. Pour attirer le jeune ou moins jeune lectorat il faut d'abord qu'on vous voit. J'adore farfouiller dans les rayonnages mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas de quelqu'un qui ne connait pas grand chose à la littérature de l'imaginaire.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Wake the fuck up samouraï, we have a city to burn" - Johnny Silverhand

Hors ligne

 

#38 21/05/2010 15:20:03

Maya Natsume
Looping Blue Wood Dragon
Lieu: Célesbourg
Date d'inscription: 23/08/2004
Messages: 814
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Et même Bragelonne avec Milady, pour les éditeurs grand formats/poche. smile

J'ai voté pour "trop d'offre", mais c'est peut-être une perception uniquement personnelle, du fait qu'il est difficile de TOUT suivre, qu'on le veuille ou non. sad


A bas l'hiver, le froid, et les pères Noël ! happy

Hors ligne

 

#39 08/12/2010 17:12:13

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35748
Site web

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

http://www.facebook.com/note.php?note_i … 0686391324

Je ne sais pas pas si c'est visible pour tous ou si c'est le meilleur sujet pour en parler, mais, voilà un lien intéressant. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#40 24/12/2010 13:20:40

Strigon
Novice
Lieu: Saint-Étienne, France
Date d'inscription: 21/12/2010
Messages: 10

Re: Infos ! [Chiffres de ventes en France]

Stéphenie Meyer et Anne Robillard dans les premières places, c'est bien triste... Franchement, y'a t'il plus commercial que ces auteurs? Leurs livres sont d'une banalité qui fait peur; d'ailleurs S. Meyer a même avoué ne pas s'être renseignée sur les vampires avant d'écrire ses navets, ca donne des textes écrits à la truelle. Vous me direz : dans ce cas, pourquoi un tel succès? Et bien la société du spectacle, appuyée par tout son appareil médiatique et publicitaire, vend du spectacle, c'est à dire des gros pavets remplis de cette graisse appelée "bons sentiments", qui font consensus et qu'on peut adapter facilement au cinéma. Si encore Bella, dans TWilight se faisait bouffer par un vampire! Même pas...
Je met J.K. Rowling hors de la critique, il y a du talent dans ces livres : un univers intéressant, des personnages assez complexes psychologiquement (j'aimais beaucoup Rogue, mais sa mort aurait pu être un peu plus glorieuse...). Après je ne sais pas si Rowling mérite autant de succès, mais elle a au moins les mérites du talent et du travail (bien sur je ne parle pas des bientôt 8 films Harry Potter, adaptations commerciales sans aucun intérêt).
Pierre Bottero a écrit de bons livres aussi, et je fus triste à la nouvelle de sa mort, d'ailleurs je possède une dédicace de sa main (je l'avais rencontré au salon du livre à Saint-Étienne : un homme très sympathique!)

Après je pense qu'il ne faut pas blâmer ceux qui se laissent happer par ce système qui met en avant le bon comme le mauvais, beaucoup cherchent seulement la détente dans la lecture, et n'ont peut-être pas le temps ni l'envie de se renseigner sur la qualité de leurs achats; aussi sont-ils condamnés à se fier aux publicités.


Bien sur, ce ne sont que mes avis!

Hors ligne

 

Pied de page des forums