#1 24/01/2009 18:15:34

Gouki
Ta'veren
Lieu: Japon
Date d'inscription: 22/07/2008
Messages: 219

Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Quelqu'un connaît déjà le roman en VO ?

C"est le premier tome d'une trilogie sorti il y a quelques mois - et même semaines seulement - en anglais et ça sort dès le mois prochain chez Bragelonne. smile

http://www.fantasticfiction.co.uk/images/n54/n272613.jpg
(Ce ne sera pas la couv française.)


Le blog de Bragelonne a écrit:

Vos romans rappellent ceux de Robin Hobb ou de David Gemmell, mais aussi Charles Dickens et certains feuilletons du XVIIIème et du XIXème siècle. Sont-ce vos influences ?

Tout d’abord, je vous remercie de me comparer à des auteurs aussi talentueux. Dickens et les écrivains de feuilletons  m’ont effectivement influencé, mais pas de la manière à laquelle vous pensez. Quand on écrit un chapitre par semaine, le lecteur doit s’absorber rapidement dans l’épisode et une fois arrivé à la fin, il doit piaffer d’impatience pour savoir la suite. Dickens était obligé d’écrire ainsi pour que les gens attendent son feuilleton dans le journal semaine après semaine. J’ai fait la même chose pour que les lecteurs n’ai jamais le temps de penser aux corvées qu’ils ont à faire ou qu’il serait plus raisonnable d’aller se coucher parce qu’il est tard.


L’histoire et le monde de La Voie des ombres sont très développés, pleins d’action et avec des personnages très intéressants. Mais il y a aussi un aspect très sombre et dur. (Certains protagonistes sont victimes de choses horribles, mais nous n’en dirons pas plus.) C’est assez rare dans la Fantasy. Pourquoi selon vous ?

À mon avis, la noblesse d’un personnage se définit par les dangers qu’il affronte. Nous avons tous vu des films ou le héros prend une balle, a le souffle coupé pendant une minute ou deux, puis passe le reste du film à courir. N’est-ce pas ? Dans la plupart des livres, seul le meilleur ami du héros est vraiment en danger. D’ailleurs, plus le personnage principal est geignard, plus son ami à des chances de mourir. C’était peut-être original quand Shakespeare a écrit Roméo et Juliette et qu’il a tué Mercutio, mais c’était il y a quatre cent ans ! Quand l’un de mes personnages court un risque, je veux que personne ne sache s’il va s’en tirer. Comme dans le monde réel où, parfois, les gens sont anéantis par des tragédies inattendues. D’un autre côté, ils bénéficient aussi, de temps à autre, d’une chance inopinée.


Aux Etats-Unis, votre trilogie est sortie en trois mois. Du jamais vu. Il semblerait que vous ayez dû la terminer très vite pour honorer la date de parution. Comment avez-vous pu tenir une telle échéance ?

Comme j’aimerais écrire aussi vite. En fait, j’ai mis cinq ans pour achever cette trilogie. Quand j’ai décroché mon contrat américain, j’étais à la moitié du troisième tome. Une publication rapide est excellente, quand elle est possible. Ainsi, les lecteurs n’ont pas à attendre entre trois et cinq ans pour finir un cycle. Les libraires n’ont pas non plus à bloquer des étagères ad vitam aeternam pour voir si les livres marchent bien. Et les auteurs n’ont pas à craindre qu’un an se passe et que les lecteurs oublient combien ils ont aimé le livre précédent. Quoi qu’il en soit, publier trois livres, et des gros en plus, au lieu d’un reste un procédé assez brutal. L’été dernier n’a pas été très amusant.


Stéphane Marsan, le directeur éditorial de Bragelonne, dit qu’il compte parmi les éditeurs ayant dévoré votre livre pratiquement dans la nuit et qu’il en a acquis les droits dans la foulée. Comment expliquez-vous un tel enthousiasme quand il y a autant de romans de Fantasy sur le marché ?

Par l’excellence de ses goûts? Je plaisante. Si vous appréciez les descriptions poétiques pour chaque lever de soleil ou les exposés de dix pages sur le fonctionnement de la magie dans un monde de Fantasy, vous n’aimerez sûrement pas mes livres. En revanche, si vous recherchez des livres dynamiques, surprenants et aux personnages très travaillés, la trilogie de L’Ange de la Nuit est pour vous.

Je dois dire que je l'attends avec une certaine impatience. Ca fait un certain temps que j'ai pas lu de roman de fantasy dans cette veine-là. smile

Mise à jour arrow Critiques de Gillossen

Hors ligne

 

#2 24/01/2009 21:21:52

belgarion
Opération ... MANGO !!!
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5517

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

J'avais vu l'attente impatiente de certains fans sur le forum bBragelonne et la date approche à grands pas! Pour ma part, le résumé me tente bien et laisse augurer d'une histoire originale. Vivement la lecture! smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#3 24/01/2009 21:23:52

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6172
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Ce fut l'un des cartons de l'année 2008 (et début 2009) en termes de vente en VO. Autant dire que j'attends ça avec impatience !


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#4 24/01/2009 22:53:46

Scorpius
Suicidal Final Art
Date d'inscription: 02/07/2008
Messages: 669

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Humm, oui ça a l'air intéressant smile
En plus ça a l'air bien sombre. Faut vraiment que j'aille zieuter le résumé wink


Lecture(s) en cours:

"Cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes, cette bande fraternelle..."
"I have seen things..."

Hors ligne

 

#5 24/01/2009 23:39:23

belgarion
Opération ... MANGO !!!
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5517

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Petit résumé en anglais:

For Durzo Blint, assassination is an art - and he is the city's most accomplished artist.

For Kylar Stern, just surviving is a struggle. As a guild rat, he's learned to judge people quickly - and to take risks. Risks like apprenticing himself to Durzo Blint.

But to be accepted, he must turn his back on everything he has ever known

Pour Durzo Blint l'assassinat est un art, et il en est le meilleur artiste.
Pour Kylar Stern, le simple fait de survivre est une lutte. En tant que Rat de Guilde il a appris à rapidement prendre la mesure des gens- et à prendre  des risques. Des risques comme apprendre auprès de Durzo.
Mais pour être accepté il doit touner le dos à tout ce qu'il a connu.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#6 25/01/2009 17:27:59

Perrin
Ami des Loups
Lieu: GG
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1443
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Luigi Brosse a écrit:

Ce fut l'un des cartons de l'année 2008 (et début 2009) en termes de vente en VO. Autant dire que j'attends ça avec impatience !

Vous en parliez justement !


http://nsa01.casimages.com/img/2008/05/24/0805240745313409994.gif

Hors ligne

 

#7 25/01/2009 19:14:31

Scorpius
Suicidal Final Art
Date d'inscription: 02/07/2008
Messages: 669

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

J'ai vu un p'tit résumé et c'est plus qu'alléchant ! smile
Encore un livre qui se rajoute à la longue liste des romans que j'achèterai wink (ou plutôt mes parents...)


Lecture(s) en cours:

"Cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes, cette bande fraternelle..."
"I have seen things..."

Hors ligne

 

#8 25/01/2009 20:07:07

Al
schtroumpf
Lieu: au village
Date d'inscription: 25/05/2007
Messages: 915
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

je ne sais pas s'il s'agit de la couverture française définitive mais voilà ce qu'on peut trouver sur la toile :

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/5/6/9782352942658.jpg
en tout cas ça donne envie smile
(le best-seller n'était pas nécessaire par contre)

Hors ligne

 

#9 25/01/2009 20:17:11

almaarea
Guenièvre
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4480
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

La couv' (en dehors du tampon best-seller criard) donne en tout cas énormément envie smile Classe, sombre, ... J'attends avec grande impatience les avis francophones !

Hors ligne

 

#10 25/01/2009 20:17:35

Oceliwin
Adhérent
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Ca donne envie, aussi bien le résumé que la couverture.

Je crois que lors de sa sortie, certains lectures vont être retarder.smile

Hors ligne

 

#11 25/01/2009 20:33:51

Scorpius
Suicidal Final Art
Date d'inscription: 02/07/2008
Messages: 669

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Ouaah ! ohmy
Magnifique rien à dire smile  Sombre, mystérieuse... très classe smile
Les couvs de Brage sont toujours (ou alors pas souvent du tout huh) trop belles smile


Lecture(s) en cours:

"Cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes, cette bande fraternelle..."
"I have seen things..."

Hors ligne

 

#12 25/01/2009 20:38:53

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day... Present Time...
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 5255
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Très belle couverture et je suis mois aussi très curieux de voir si le livre est à la hauteur de son succès en librairie.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise. »  - The Broken Sword
                                       
«La vie est trop courte pour laisser les médiocres s'épanouir» - Anita Bomba

Hors ligne

 

#13 26/01/2009 08:49:26

Pumila
Montagne russe
Lieu: Trop loin de la rivière
Date d'inscription: 10/03/2006
Messages: 1564
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Moi qui comptais en 2009 éviter de commencer de nouveaux cycles et me concentrer sur les anciennes publications, c'est d'ores et déjà raté. Chouette !

Dernière modification par Pumila (26/01/2009 08:49:40)


L'éclat des épées que les Noldor tiraient des fourreaux était semblable à l'embrasement d'un champ de roseaux ; et si féroce et vive fut leur attaque que les plans de Morgoth faillirent être déjoués.

Les enfants de Hùrin

Hors ligne

 

#14 26/01/2009 10:28:00

Luigi Brosse
Résistance active
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6172
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Je l'avais vue en affiche il y a deux semaines chez mon libraire. Donc, c'est sans doute la bonne (par contre, il y avait pas le sticker).

Ca m'évoque la couverture du dernier Ange, le Grand Pays.


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#15 26/01/2009 14:57:11

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30671
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Perso, je ne trouve pas le macaron best-seller particulièrement criard, et puis, ce n'est que la stricte vérité si l'on se rapporte au marché anglo-saxon. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#16 26/01/2009 17:46:31

Scorpius
Suicidal Final Art
Date d'inscription: 02/07/2008
Messages: 669

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Oui c'est la bonne couv j'en suis sûr ! wink
C'est en jetant un oeil dans la newsletter de Brage, je l'ai vu, cette magnifique couverture. A noter que ledit macaron n'était pas présent ! lol


Lecture(s) en cours:

"Cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes, cette bande fraternelle..."
"I have seen things..."

Hors ligne

 

#17 26/01/2009 18:03:27

Witch
Wondering
Lieu: Wonderland
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7402
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Pumila a écrit:

Moi qui comptais en 2009 éviter de commencer de nouveaux cycles et me concentrer sur les anciennes publications, c'est d'ores et déjà raté. Chouette !

L'avantage de la trilogie de Weeks c'est que les trois tomes sont déja sortis en anglais (avec un choix de publication, assez novateur, d'un tome par mois)

En tout cas j'ai reçu le premier tome et il est placé sur le haut de la pile (qui est désormais en forme de pyramide inversée depuis que je fréquente certains sites rolleyes )


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#18 26/01/2009 18:11:48

Tanis-Rune de Sombrepierr
Capitaine ! Oh mon Capitaine !
Lieu: Entre ici et nulle part
Date d'inscription: 13/03/2003
Messages: 9706
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

La couverture est magnifique et le résumé fait bien envie. J'attends avec impatience l'avis des forumeurs et la critique d'Elbakin smile

Tanis


http://virginie.perrien.free.fr/Images/elricsig.jpg

Hors ligne

 

#19 26/01/2009 18:39:59

zedd
Marshal
Lieu: Rennes/Plouaret
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1564
Site web

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

Je connais quelqu'un qui l'a lu en anglais. Il, ou plutôt elle m'a dit que c'était du sous-Locke Lamora mais qu'elle s'était bien éclatée à le lire !
Comme elle a bon goût, je crois que je vais suivre son conseil surtout que la couverture est très jolie. smile

Zedd

Hors ligne

 

#20 26/01/2009 18:52:39

belgarion
Opération ... MANGO !!!
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5517

Re: Critique ! [L'Ange de la nuit - Brent Weeks]

très belle couverture qui montre la richesse des dessinateurs de la "filière bragelonne". Elle donne envie d'ouvrir le livre alors je pense que le but est atteint. wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

Pied de page des forums