Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 20/03/2010 19:05:36

Aeglos
Sedai
Lieu: chez Bébert
Date d'inscription: 07/09/2009
Messages: 125
Site web

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

J'ai beaucoup aimé Solaris de Stanislas Lem et je le relis régulièrement sans m'en lasser. Les thèmes - la perte de l'être aimé, la rédemption, l'"anthropocentrisme", l'altérité et l'incommunicabilité avec l'Autre - sont universels, de tous temps. Le décorum "science-fiction" n'est absolument pas "tape-à-l'œil" mais permet de les mettre en relief d'une façon qui nous touche.


Ainsi les Eldar disent que dans l'eau subsiste encore l'écho de la Musique des Ainur plus que dans toute autre substance de la Terre ; et nombreux sont les Enfants d'Ilúvatar qui ne se lassent pas d'écouter les voix de la Mer sans pour autant savoir ce qu'ils cherchent à entendre.

Hors ligne

 

#22 12/07/2010 21:31:57

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Encore un auteur dont on pourrait ouvrir son propre sujet : Robert Charles Wilson. Depuis le temps qu'un autre schtroumpf me schtroumpfait  avec cet auteur, bien obligé d'essayer.

Donc lu Spin récemment, et je suis obligé de reconnaître que son avis était plus que bon. De la SF comme j'aime, la Terre se retrouve confronter à un phénomène surprenant, chamboulant toute son organisation éco-industrielle. L'auteur va cibler son histoire autour de 3 personnages, et on reçoit les informations plus globales tel qu'on pourrait les avoir au JT de 20H.
Il faut savoir que l'un des personnages jouent un rôle essentiel dans la réaction de l'Humanité face au Spin, même si c'est intéressant de suivre l'avancée des recherches de solutions, Wilson oriente son travail sur les personnages avec une écriture d'une simplicité étonnante (La traduction y joue aussi son rôlé, je ne dis pas ça au cas où le traducteur passerait dans le coin wink ).

Dans un monde avançant vers l'apocalypse avec une forte probabilité, Wilson traite le sujet sans les travers que l'on peut trouver habituellement. Mais en mettant en relief des réactions humaines de manière très simple, entre ceux qui s'accroche à la recherche scientifique, ceux qui cherchent une réponse divine, ceux qui cherchent simplement de la compagnie pour ne pas mourir seule, etc... Et dans ce monde, un homme vie comme si rien n'était modifié, continuant à suivre son bonhomme de chemin, avec ses regrets du passé, qu'il traine encore avec lui et au milieu de ce chaos, il continue à espérer.

Une belle vision d'un trio avançant au milieu d'un chaos familiale, affectif, apocalyptique (élément presque secondaire), de leurs sentiments, personnalités respectives...

Excellente lecture

Hors ligne

 

#23 12/07/2010 22:00:36

Al
schtroumpf grognon
Lieu: au village
Date d'inscription: 25/05/2007
Messages: 1044
Site web

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

dans mes bras schtroumpf bricoleur ! big_smile

un superbe ouvrage, de la sf pour les allergiques à la hard science, un vrai travail sur les personnages smile
Robert Charles Wilson c'est bon mangez-en tongue

Axis, la suite de Spin est déjà dispo wink

Hors ligne

 

#24 13/07/2010 00:57:05

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Arf j'avais entendu beaucoup de bien de Spin en effet. Quand je pense que j'ai du renoncer à sa conférence à Epinal (oui je sais c'est mal mais fallait faire des choix)

En tout cas voilà peut-être l'occasion de se relancer un peu vers la SF


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#25 13/07/2010 10:12:23

Lorhkan
Deux de tension...
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 28/12/2003
Messages: 665
Site web

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Je l'ai dans ma ligne de mire depuis quelque temps déjà. Il faut juste que je trouve le temps de m'y mettre.
En tout cas vos avis confirment les très bonnes critiques lues ici ou là... De la SF humaine, j'adhère, moi qui a été un brin dégouté par la hard science de Greg Bear (Eon et Eternité)...


"Je ne fus bientôt plus qu'une tempête, un torrent de cris, de douleurs, le fracas d'un orage menaçant. J'étais l'oeil d'un cyclone, et une seule idée figeait mon esprit vidé : tout balayer sur mon passage.
Et faire cesser tout cela. Ce terrifiant cauchemar de mort.
Je suis le cartar Tiric Sherna. Donnez moi la paix, ou bien mourez tous."

Thomas Geha, Le Sabre de Sang

Hors ligne

 

#26 13/07/2010 11:15:57

Gwendal
Lucha Libre Style
Lieu: Ar brezhoneg eo ma bro
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2940

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Tiens acheté récemment aussi. Vos avis le font remonter vers le haut de ma Pal smile

Hors ligne

 

#27 13/07/2010 17:07:07

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Je l'avais déjà repéré depuis quelques temps mais n'ayant pas lu de SF, j'avais peur que ce soit un peu trop "SF" pour moi tongue


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

#28 13/07/2010 17:29:24

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Plume pas lu de SF du tout, du tout ?
pourtant y'a vraiment des grands trucs qui ne sont pas du tout "science"

Y'a longtemps que je n'en ai pas lu (à part Richard Morgan) mais il y a quelques classiques qui pourraient te plaire.
En même temps ce n'est pas comme si la Fantasy manquait de matière.
tu as déjà essayer ce qu'on classe en "science fantasy" comme la Ballade de Pern ? ou bien la Keltiad (pas traduit mais très bonne première trilogie)
Des dragons ou la légende arthurienne dans l'espace c'est bien ! smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#29 13/07/2010 17:33:32

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

J'ai peut être lu deux ou trois trucs SF mais avec ma mémoire + les livres que j'enchaine .... J'ai un peu de mal à me rappeler lesquels huh
big_smile


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

#30 26/07/2010 11:03:29

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2084

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

J'ai bien aimé Spin et Axis.
Spin: un phénomène surprenant comme le dit Oceliwin, du mystère, on s'attache surtout aux réactions des trois personnages principaux.
Axis: la découverte d'une nouvelle planète, un thème que j'aime bien.
Je les ai tout de même trouvé par moment un petit peu long.

Witch a écrit:

tu as déjà essayer ce qu'on classe en "science fantasy" comme la Ballade de Pern ? ou bien la Keltiad (pas traduit mais très bonne première trilogie)
Des dragons ou la légende arthurienne dans l'espace c'est bien ! smile

Pourrais-tu en dire plus sur la Keltiad ? Je ne connais pas mais cela pourrait peut-être m'intéresser.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#31 18/08/2010 20:11:03

burrich
Istar
Lieu: Fangorn
Date d'inscription: 19/10/2009
Messages: 158

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Demain les Chiens - Clifford D. Simak
                                                                                                                                                                                                     
J'ai eu envie de relire ce livre plus de 20 ans après une première lecture dont je n'avais plus aucun souvenir si ce n'est celui d'avoir à l'époque beaucoup aimé....
Et la magie est toujours là. Dans un style sobre et abordable Simak reprend nombre de thèmes chers à la SF ( robots, conquête spatiale, amitiés extra-terrestres.....) mais il prend une route bien plus novatrice et étonnante pour au final nous livrer une œuvre humaniste, touchante... Des contes racontés le soir au coin du feu par des Chiens alors que l'homme est devenu un mythe dont discutent les savants et penseurs canins pour déterminer s'ils ont ou non existé.... Un homme qui a disparu de la surface de la Terre.
Simak nous relate donc, les différentes étapes de cette extinction de notre race en mêlant réflexions philosophiques, questionnements sur les bases de nos sociétés et remise en cause de nos fondamentaux, le tout avec un vrai talent de conteur et une grande habileté à entretenir le suspens....

« Cette série fut écrite en réaction contre le crime massif et la guerre, mais aussi comme une sorte d’accomplissement de mes aspirations personnelles. J’y créais un monde que j’aurais voulu vrai. J’ai fait les chiens et les robots à l’image des gens avec lesquels j’aurais aimé vivre. Et le point capital est celui-ci : ce sont des chiens et des robots parce que jamais les humains ne pourront être cette sorte de gens ». Clifford D. SIMAK

Dernière modification par burrich (18/08/2010 22:46:33)


"N'acceptez pas que l'on fixe, ni qui vous êtes, ni où rester. Ma couche est à l'air libre. Je choisis mon vin, mes lèvres sont ma vigne. Soyez complice du crime de vivre et fuyez ! Sans rien fuir, avec vos armes de jet et à la main large, prête à s'unir, sobre à punir. Mêlez-vous à qui ne vous regarde, car lointaine est parfois la couleur qui fera votre blason."

Hors ligne

 

#32 01/10/2010 11:45:37

R.I.__Asimov
Novice
Date d'inscription: 01/10/2010
Messages: 5

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Demain les chiens, excellent livre qui a toute sa place dans les meilleurs romans de SF.
Personnellement j'y inclurait "Le Monde des Ã" de Van Vogt ( et plus globalement le cycle des A), ça a été pour moi un roman révélateur de ce que la SF peut apporter à notre vision du monde.
Un petit défaut: Il faut parfois reprendre à plusieurs fois la lecture d'un passage pour en saisir le sens, l'approche de la sémantique est ardue, mais passionnante happy.


Lecture en cours: Elric des Dragons
Commandes en cours: La Dernière Reine (Greg Keyes), Le Concil de Fer (China Miéville)
En recherche perpétuelle de toutes les oeuvres d'Asimov, Simmons et Van Vogt happy

Hors ligne

 

#33 02/10/2010 10:42:39

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2084

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Le monde des A, je l'ai lu il y a des années et j'en ai gardé un bon souvenir.

Il faudrait peut-être qu'un jour j'essaye Demain les Chiens.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#34 03/10/2010 21:33:03

chri5
Mage
Lieu: .Be
Date d'inscription: 09/11/2003
Messages: 82

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Cela va faire  6 mois que je peine à terminer Le grand livre des robots. Non pas que l'histoire ne me plaise pas, mais pendant ces 6 mois, il y a eu un déménagement et une naissance ... je me suis fixé comme deadline la fin du mois whistling
Je continue mon incursion dans la SF par "le monde des Ä" ensuite je retourne à de la fantasy big_smile

Hors ligne

 

#35 04/10/2010 11:04:25

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

En même temps, le grand livre des robots ça représente plusieurs romans, ça demande du temps!


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#36 04/10/2010 13:40:59

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4912

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Et voilà, et voilà... Elbakin.net avait déjà fait mettre un genou à terre à mon porte-feuilles avec le nombre de bouquins de fantasy qu'il m'a fait acheter...
Mais je me croyais à l'abri de la SF au moins ! Que nenni : j'ai craqué pour Le Monde des  ce week-end, et puis Spin aussi...
Tout ça par votre faute ! mrgreen

Hors ligne

 

#37 05/10/2010 09:50:33

R.I.__Asimov
Novice
Date d'inscription: 01/10/2010
Messages: 5

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

J'ai beaucoup aimé Spin, j'ai Axis et Les Chronolites du même auteur qui trépignent dans ma PAL happy à lire certains critiques l'auteur s'éssoufle un peu sur Axis et les ficelles utilisées dans Spin, dont l'histoire est centrée sur la psychologie des personnages, s'useraient.

Mais bon j'ai tellement aimer Spin que je lirait la suite^^


Lecture en cours: Elric des Dragons
Commandes en cours: La Dernière Reine (Greg Keyes), Le Concil de Fer (China Miéville)
En recherche perpétuelle de toutes les oeuvres d'Asimov, Simmons et Van Vogt happy

Hors ligne

 

#38 16/11/2010 18:42:00

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2084

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

J'ai enfin lu Demain les chiens. Le résumé et la couverture ne m'avais jamais attiré. Oui, effectivement, c'est un bon bouquin.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#39 17/11/2010 00:01:59

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 775

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

A une époque il était plutôt classé SF alors je conseillerai Des Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes qui, en plus d'être un roman magnifique et touchant, est tout petit et se lit en une  cuillère à pot. En plus c'est un classique donc il doit être facile à trouver en bibliothèque. Sans rire, avec Le Meilleur des Mondes, Fondation et Fahrenheit 451, c'est une de mes lectures SF d'adolescente qui m'a le plus marquée. Nous lisons le journal intime d'un handicapé mental qui suit un traitement pour augmenter son intelligence. Le style, le contenu évolue en même temps que son intellect se développe...

En piliers de SF incontournables, j'ai fini par enfin lire Le Neuromancien de William Gibson qui est sans doute le fondateur de la culture cyberpunk dans un univers très riche, mystique et bordélique (dont se sont largement inspirés les frères Wachowski dans Matrix). Pour faire simple, une bande de mercenaires, dont un hacker, se retrouvent engagés pour inflitrer le réseau d'une puissante multinationale. Je trouve que Gibson a eu l'instinct d'une sorte de paralangage en inventant des expressions imagées, des néologismes évocateurs... Ca fait un peu le même effet que quand on lit du Nestor Burma, bourré d'expressions d'après-guerre surannées depuis mais que l'on comprend quand même. C'est très nerveux et plein d’ellipses et de métaphores suggestives. J'ai vraiment beaucoup aimé et je passe mon temps à le conseiller. wink

L'autre "pilier" (et je pense que ça pourrait plaire à Gillo qui était fan de Mars à une époque happy) qui a été une riche et belle découverte c'est la Trilogie Martienne de Kim Stanley Robinson : Mars la Rouge, Mars la Verte, Mars la Bleue. Alors là attention, les hermétiques à la Hard Science doivent passer leur chemin : on est en plein dedans ! L'auteur s'est renseigné à fond auprès d'experts en tout genre ce qui fait qu'on a une sorte de crédibilité sur le déroulement que ça soit sur le plan technologique (terraformation), politique (par les enjeux économiques) et humains (par la richesse et la variété des personnages mis en scène). Et par-dessus tout ça, il y a une sorte de poésie de Mars, un chant de l'humain aussi qui se dégage de tout ça et ça crée un ensemble volumineux mais d'une vraie générosité dramatique et intellectuelle. Ca aussi, pour le coup c'est un livre qui m'a accompagnée longtemps après l'avoir refermé.

Ha et un autre coup de coeur ! Le dernier, promis. Aucune Etoile aussi lointaine de Serge Lehman (dont on a pas mal parlé récemment en tant que scénariste des Brigades Chimériques.) Là, une vraie claque !! Le bouquin en poche que j'ai déniché presque par hasard semble tout petit et pourtant... Dans un univers où le voyage interstellaire et l'exploration ont perdu tout sens et toute utilité, un jeune homme va se lancer à la poursuite d'un vaisseau (entité) mystique. En devenant un voyageur, il perd contact avec la ligne de temps du reste de l'humanité. Isolé, avec pour  tout contact une IA cynique et prête à tout pour accomplir sa mission, il va traverser différents mondes et époques pour aller au bout du voyage. Le titre est juste à l'image du roman : élégiaque, mélancolique, onirique...

Vous m'intriguez à être tous enthousiastes sur Spin, je vais aller jeter un oeil ! happy


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#40 17/11/2010 18:27:29

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2084

Re: Chef d'oeuvre en SF ?

Des fleurs pour Algernon: effectivement, un livre très touchant. Et avec un style qui évolue avec l'histoire.

Spoiler:

Quand le personnage se rend compte qu'il perd ses facultés intellectuelles, quelle tristesse.

J'ai apprécié Mars la rouge, mais tout de même pas assez pour lire les pavés que sont les deux tomes suivants.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

Pied de page des forums