Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 08/09/2008 15:03:16

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Puisque c'est permis (merci Gillossen wink) je me lance sur le sujet :

Kushiel 's Legacy la série de Jacqueline Carey 1512

****************************
EDIT 2011 :
Kushiel en français pour les trois premiers tomes : La Marque, L'Elue, L'Avatar
Imriel pour les trois tomes suivants : L'Héritage de Kushiel, La Justice de Kushiel, La Grâce de Kushiel (octobre 2011)
****************************
Mise à jour arrow Les critiques de Gillossen


Comme je l'ai lu sur Elbakin, le premier tome va bientôt être publié par Bragelonne en français et donc devrait bientôt trouver son public chez nous.

Il y a déjà six tomes en anglais, répartis en deux trilogies  et l'auteur prépare une nouvelle trilogie dans le même monde.

Stéphane Marsan de chez Bragelonne parle de cet auteur,
http://www.elbakin.net/fantasy/news/804 … Sa-Rentree

et il indique une nouvelle perception de la fantasy. Cela ne sera peut-être pas l'avis de tous mais ce qui est certain c'est que Carey réussit un très savant mélange d'érotisme (torturé, il est vrai), d'intrigues et de péripéties dépaysantes.
Cela donne un genre innovant qui évoque, selon moi à la fois Martin (le Trône de Fer) et Guy Gavriel Kay (Lions d'Al Rassan)

Les romans sont écrits à la première personne.
L''héroïne de la 1ère trilogie est Phèdre. Nous la suivons depuis le début de son adolescence et elle est très attachante (une forte tête comme la fantasy les aime).
Les personnages qui l'entourent sont aussi très forts et très bien dessinés. Les rebondissements sont assez spectaculaires et l'auteur ne recule devant aucun acte fort pour servir l'histoire.

Le background est une Europe à peine modifiée dans laquelle une religion très particulière est en place sur la Terre d'Ange (la France bien sûr, what else ? smile ) La prostitution est une activité professionnelle qui a sa propre "guilde" et là je me permets de citer :

kalliste a écrit:

Oui, l'histoire est originale, très bien écrite. Les pratiquantes sont aussi des pratiquants wink , formés dans treize maisons spécialisées à divers arts de l'amour, The Court of Night-Blooming Flowers. Terre d'Ange respecte et prône l'amour sous toutes ses formes, sans aucun tabou. "Love as thou wilt" est le précepte  fondateur de la religion pratiquée dans cette "France" aux noms qui nous sembleront étrangement familiers.
A travers les aventures d'une adepte de ces maisons, nous allons parcourir le Monde, affronter des intrigues de cour, des complots, une superbe histoire d'amour.

Et comme le disait aussi Kalliste, s'il y a des scènes d'un sadisme avéré, j'ai eu le sentiment que l'on ne se perdait pas dans une sorte de voyeurisme faussement réprobateur à la Goodkind.
Chez Jacqueline Carey il y a la notion de prédestination, mais aussi celle du choix et de l'interdiction d'actes non consentis.

Pour vous donner une idée de l'inspiration de la dame, elle indique sur son site qu'une de ses chansons préférées est "Where the Wild Roses Grow" de Nick Cave. Dans le genre torturé et tragique, c'est parlant smile

Maintenant pour garder un esprit critique, je suis sûre que certains trouveront qu'il y a dans cette saga un petit côté "Angélique marquise de la Fantasy" mais ces esprits chagrins auront certainement du mal avec n'importe quelle héroïne dont les charmes sont un atout essentiel à la progression de l'action.
Pour Phèdre, l'héroïne de Carey, il s'agit de faire son chemin dans un monde où elle est une sorte de phénomène de foire, sans que cela ne lui donne plus de maîtrise sur sa destinée.

Voilà j'espère que j'aurais donné envie de découvrir cette série et aussi que ceux qui la connaissent auront envie d'en parler smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#2 08/09/2008 21:33:06

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Je ne connais pas du tout mais cela m'a l'air prometteur et assez original, et puis quelqu'un qui cite Nick Cave ne peut pas être foncièrement mauvais wink


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#3 08/09/2008 21:48:35

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Comme je l'ai déjà dit dans le sujet sur la rentrée Bragelonne, ce cycle appraît hautement original et bien écrit. Alors je vais sûrement me laisser tenter par la sortie en VF du tome 1 en novembre! smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#4 09/09/2008 06:15:14

kalliste
Perchée...
Lieu: Là où souffle le vent
Date d'inscription: 28/03/2007
Messages: 479

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Je précise que je n'ai pas cité Goodkind que je n'ai jamais lu, et ce n'est pas pour bientôt. wink
Difficile de parler de cette série sans spoiler les futurs lecteurs, et tout mettre sous cache n'est pas amusant non plus.

Phèdre est vraiment un personnage singulier, marqué par le destin, dès sa naissance. Elle se retrouve souvent dans des situations impossibles et utilise ce que Kushiel lui a donné, à elle, l'unique. Jacqueline Carey sait nous attacher à tous ses personnages, du simple valet aux plus grands. j'ai vraiment apprécié cette part de l'histoire.
Il faudra une certaine adaptation pour placer chaque pion dans le bon camp, au départ, mais on s'y retrouve finalement très bien, et là, le  jeu commence.

Dernière modification par kalliste (10/09/2008 11:50:53)

Hors ligne

 

#5 10/09/2008 13:32:09

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

kalliste a écrit:

Je précise que je n'ai pas cité Goodkind que je n'ai jamais lu, et ce n'est pas pour bientôt. wink

Effectivement rendons à ... Herbefol son commentaire sur Goodkind.

J'ai appris sur un autre site qu'a priori le titre en français du 1er tome serait "La Marque de Kushiel"

Je pense vraiment que Phèdre ferait une très bonne héroïne de la semaine quand le roman aura fait son succès parmi le lectorat français d'Elbakin smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#6 10/09/2008 14:01:57

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3294
Site web

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Sur mon exemplaire, le titre est

Kushiel
Tome 1: La Marque

Bon ceci dit ça peut encore changer non ? smile

Hors ligne

 

#7 10/09/2008 14:05:54

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Non tu as sans doute raison, c'est moi qui faisais une "extension" puisque le titre anglais est Kushiel' Dart  smile

Et si tu ne l'as pas encore lu cet exemplaire un seul conseil : vas-y fonce et régale toi !!


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#8 10/09/2008 14:12:58

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 442

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Ah Kushiel...Voici une série qui compte parmi mes préférées depuis que je l'ai découverte l'année dernière. Jacqueline Carey fait désormais partie de mes auteurs favoris aux côtés de Hobb, Martin et plus récemment Sanderson.

Je me permets de m'auto-citer et vous faire part de ce que j'en avais dit sur mon propre petit forum qui est consacré à Jacqueline Carey :

L’histoire se déroule en Terre d’Ange, contrée située dans une sorte d’Europe alternative et fortement inspirée de notre chère vieille France. La légende raconte qu’Elua le Béni est né du sang de Yeshua crucifié et des larmes de Magdelene. Rejeté par son Grand-Père le Dieu Unique, Elua erre à travers le monde accompagné de ses huit fidèles serviteurs les anges Namaah, Anael, Azza, Shemhazai, Camael, Cassiel, Eisheth et Kushiel. C’est ainsi qu’à travers ses errances, Elua découvre le pays de Terre d’Ange et conquis par sa beauté, décide d’y rester. C’est du moins ce que racontent les D’Angelins, habitants de Terre d’Ange et descendants d’Elua. Les D’Angelins qui continuent de vénérer Elua dieu d’amour, prennent très au sérieux son précepte « aimez comme vous le voulez ». Aussi, en Terre d’Ange point de tabou, la sexualité et l’amour sont considérés comme sacrés, la prostitution y est « courante » et même respectée, un peu à la façon des Geisha au Japon.



Phèdre, par qui le récit nous est conté, est née avec une tache écarlate dans son œil gauche. Considérée comme « imparfaite » selon les canons de beauté de Terre d’Ange, elle est vendue dès son plus jeune âge par ses parents à une des treize maisons de plaisirs (chacune d’entre elles étant spécialisée dans une forme de plaisir bien défini). Elle y passe les premières années de son enfance jusqu’au jour où elle est achetée par le noble Anafiel Delaunay, qui est le premier à reconnaître ce que signifie la marque rouge dans son oeil : piquée par le dart de Kushiel, elle a été élue par celui-ci pour expérimenter douleur et plaisir comme « un ». Phèdre va être à la fois entraînée comme courtisane par son nouveau maître, mais aussi et surtout aux arts plus subtiles de la Cour et de l’espionnage. C’est ainsi qu’elle va se retrouver plongée au cœur des intrigues du royaume et faire une découverte qui la mènera sur une route dangereuse, menaçant son univers et ce qu’elle tient de plus cher…



Pour ma part, une excellente découverte, j’ai été conquise par la voix de Phèdre, héroïne absolument atypique. Cependant le début est assez difficile d’accès, il est parfois compliqué de s’y retrouver parmi la multitude de personnages et les différentes ramifications généalogiques entre eux, mais une fois que l’on a repéré « qui est qui » les pièces du puzzle se mettent en place tous seuls. On suit avec bonheur une histoire riche, fouillée et passionnante mêlant à la fois intrigues politiques, aventure, bravoure, et batailles. En effet, le récit est bien plus profond et complexe qu’il n’y paraît, nous offrant toute une palette de protagonistes à la psychologie bien campée. Même les traîtres peuvent avoir une certaine forme d’honneur, les méchants un charisme machiavélique, et des héros en prise avec leurs démons intérieurs.

L’atmosphère « frenchie » est des plus agréable et très rafraîchissante comparée aux éternels environnements anglo-médiévaux, même si nous sommes amenés à voyager à travers les pays voisins. Les mythes, croyances et histoire des différentes contrées sont largement inspirés de notre monde mais suffisamment « revisités » pour paraître à la fois familiers et uniques. On se surprend d’ailleurs souvent à ne plus distinguer le réel de la fiction tellement le mélange est ingénieux et bien dosé.

L’écriture de Carey extrêmement raffinée et toute en nuances détient une force émotionnelle rarement atteinte dans ce genre littéraire. Les héros sont traités sans complaisance et traversent des épreuves dont ils ne sortent pas toujours indemnes.

Attention toutefois, certaines scènes peuvent heurter, le sexe et le sado-masochisme sont des éléments constants, bien que rien ne soit jamais « gratuit », toutes les scènes servent l’histoire, ce n’est qu’un prétexte et un moyen comme un autre (si vous lisez ces bouquins un jour vous comprendrez de quoi je parle). Un récit cru parfois violent sans jamais être vulgaire. Mais il me semblait quand même bon de le noter...Cependant, l’héroïne Phèdre malgré ses « dons » peu catholiques n’en est pas pour autant dénuée de bon sens, et c’est avant tout grâce à son intelligence et sa perspicacité qu’elle se démêle de situations critiques.

J'espère de tout coeur que le lectorat français fera un bon accueil à cet auteur qui le mérite vraiment. Cependant, du aux caractéristiques très "spéciales" de l'héroïne c'est je pense le type d'histoires qui peut soit dérouter/rebuter ou passionner...smile

Hors ligne

 

#9 10/09/2008 14:21:32

Pumila
Montagne russe
Lieu: Trop loin de la rivière
Date d'inscription: 10/03/2006
Messages: 1567
Site web

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Ça commence à piquer sérieusement ma curiosité tout ça, il y a quand même beaucoup d'éléments dans ce que vous citez qui sans être absolument novateurs, sont quand même peu courant. Rendez-vous est pris pour novembre alors, vu que c'est ce qui est annoncé sur les différents sites marchands.


L'éclat des épées que les Noldor tiraient des fourreaux était semblable à l'embrasement d'un champ de roseaux ; et si féroce et vive fut leur attaque que les plans de Morgoth faillirent être déjoués.

Les enfants de Hùrin

Hors ligne

 

#10 10/09/2008 14:53:09

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

alors là je dis bravo à Elise coeur  son résumé est un excellent teaser sans trop en réveler et elle décrit très bien l'atmosphère sulfureuse et raffinée de ces romans.

Juste une petite précision :

piquée par le dart de Kushiel

le dart n'existe pas en français

Le sens strict du mot est fléchette et je crois qu'on peut aussi y trouver le sens "sharp" et le sens "trait" comme dans un trait d'ironie.
Cette idée de l'ironie correspond d'ailleurs assez bien aux péripéties de la vie de Phèdre qui est donc cette "fléchette" de Kushiel dont la vivacité modifie tout l'échiquier de la Terre d'Ange

Donc dans le texte d'Elise dart ne doit pas se confondre avec le dard (qui équivaut au sting)  même si dans le cas qui nous intéresse cela peut faire sens. Mais ce n'est pas celui de l'abeille ou alors l'abeille comme quand on explique maladroitement le principe de la fécondation avec fleurs/pollen/pistil en réponse à la question "c'est quoi cette bouteille de lait" whistling ouh là je digresse lol


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#11 10/09/2008 15:40:17

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 442

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

C'est juste ! Merci Witch pour la correction wink

En revanche je ne savais pas que Carey citait Nick Cave ! Honte à moi étant donné que je suis aussi une grande fan de cet artiste (et ses fidèles bad Seeds) à la voix si envoûtante wub. Maintenant que tu le dis, on peut effectivement faire un parallèle (tant est que cela est possible entre musique et littérature...) entre Carey et ce merveilleux crooner, on retrouve bien cette atmosphère "dark-romantique" pleine d'élégance. Hum pas sûre que ça ait beaucoup de sens ce que je viens de dire...rougi

Dernière modification par elise (10/09/2008 15:41:17)

Hors ligne

 

#12 11/09/2008 14:38:33

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

http://www.fantasticfiction.co.uk/images/n50/n252707.jpg

Le dernier en date est sorti en juin, c'est bien ça ? smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 11/09/2008 14:57:38

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Exactement ! smile

Personnellement je préfère la couverture des premiers et troisième tome de la première trilogie mais il en faut pour tous.

Et l'auteur annonce une nouvelle trilogie pour l'été prochain


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#14 11/09/2008 15:21:27

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 442

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Moi j'aime beaucoup cette couv, je lui trouve une certaine sensualité en parfaite harmonie avec l'univers de Carey.

Et l'auteur annonce une nouvelle trilogie pour l'été prochain

Oui cette nouvelle série mettra en scène un nouveau personnage féminin, mais Carey a bien précisé qu'elle serait très différente de Phèdre, ne serait-ce de par ses origines et son éducation...Le focus principal ne sera pas Terre d'Ange et son peuple, mais une autre contrée. wink Difficile de ne pas spoiler quand on a pas lu la 2nde trilogie. Et puis ce sera situé quelques centaines d'années après les évènements avec Phèdre.

Dernière modification par elise (11/09/2008 15:21:49)

Hors ligne

 

#15 11/09/2008 19:36:33

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Si le résumé me tente bien les couvertures sont moins à mon goût. Je n'aime pas le pincipe de mettre un seul personnage en gros plan quasiment sans décors sur un style photographique.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#16 11/09/2008 19:41:52

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 442

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Si le résumé me tente bien les couvertures sont moins à mon goût. Je n'aime pas le pincipe de mettre un seul personnage en gros plan quasiment sans décors sur un style photographique.

Oui enfin bon, l'important c'est le contenu. Ce serait dommage de passer à côté à cause de la couverture, non ? wink. De plus la couverture pour Bragelonne ne reprendra pas les couvertures originales mais sera inédite.

Hors ligne

 

#17 11/09/2008 19:46:35

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Je comprends ta réserve

Et pourtant compte tenu du ton souvent très explicite des livres, il était, je pense, difficile de rendre justice à l'ensemble du contenu.

Je trouve que les couvertures font vraiment justice à l'atmosphère raffinée du livre et plus c'est parfois trop smile

Et comme j'ai découvert aujourd'hui même les couvertures des éditions allemandes, je dois dire que j'attends avec impatience ce que donneront les choix de Bragelonne !!
pour en profiter c'est là arrow http://ofearna.us/books/carey.html

@ Elise : arrête, arrête ne désespère pas wink


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#18 12/09/2008 19:59:38

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

elise a écrit:

Si le résumé me tente bien les couvertures sont moins à mon goût. Je n'aime pas le pincipe de mettre un seul personnage en gros plan quasiment sans décors sur un style photographique.

Oui enfin bon, l'important c'est le contenu. Ce serait dommage de passer à côté à cause de la couverture, non ? wink. De plus la couverture pour Bragelonne ne reprendra pas les couvertures originales mais sera inédite.

Ne t'inquiète pas, vu mes avis précédents je ne risque pas de passer à côté du contenu. mais je maintiens ma réserve pour la couverture! wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#19 12/09/2008 20:34:34

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3294
Site web

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Même chose pour la couverture smile Si je l'avais vu sur un étalage il y a peu de chance que je l'eusse retourné pour lire le résumé... Bon le discours de Stéphane Marsan a piqué ma curiosité et je vais le lire, c'est évident, mais je suis contente de ma couverture, elle est beaucoup plus sobre big_smile

Hors ligne

 

#20 12/09/2008 20:55:13

Dorilys
Mage
Date d'inscription: 24/07/2005
Messages: 109

Re: Critique ! [Kushiel - Jacqueline Carey]

Ca a l'air interressant tout ca ! Je note et je commanderai !

Hors ligne

 

Pied de page des forums