Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

Sondage

Quand un livre ne marche pas... Qui incriminer ?

Le roman lui-même
44% - 27
L'éditeur qui ne l'a pas soutenu correctement (pub)
21% - 13
Les critiques (online ou presse papier)
4% - 3
Le traitement de la VF ( traduction, date de sortie...)
1% - 1
Le buzz (trop d'attente tue l'attente)
1% - 1
Autre !
26% - 16

Total : 61

#1 28/07/2008 17:16:06

John Carter
Epéiste de Mars
Lieu: Barsoom
Date d'inscription: 03/04/2004
Messages: 2135
Site web

Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

En complément de mon autre sujet du jour - j'espère ne pas faire de bêtise - j'avais envie d'en lancer un autre, peut-être plus de fond, sur les échecs en librairie. ohmy

Qui devrait porter le chapeau en priorité ?

Apparemment, généralement, on essaie de cacher le bide, ou 9/10, ça retombe sur l'auteur, comme ça, ça ne fait qu'une seule personne à blâmer. En même temps, le marché est de + en + concurrentiel, de nouveaux entrants veulent une part du gâteau, etc, etc...

Avez-vous un avis ? wink

Hors ligne

 

#2 28/07/2008 17:51:48

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13064
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Le bouc émissaire entre : le public qui n'a pas acheté/adhérer, la communication qui n'a pas suffisamment donné envie, la ligne éditoriale qui a mal ciblé le public, l'auteur en panne d'inspiration....ou les réseaux parallèles.
Quand on voit le succès de librairie de "multilogie" dont la qualité n'est pas forcément l'argument premier, on peut chercher à qui le crime ne profite pas.

Hors ligne

 

#3 28/07/2008 19:15:19

Tanis-Rune de Sombrepierr
Capitaine ! Oh mon Capitaine !
Lieu: Entre ici et nulle part
Date d'inscription: 13/03/2003
Messages: 9713
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Bonne question, mais vaste sujet.
Si le roman est mauvais, je crois qu'on peut facilement dire que c'est le roman lui-même. Mais comme le souligne Foradan, parfois des romans de moindre qualité se vendent bien, voire très bien rolleyes
Dans le cas d'un roman de qualité, les raisons peuvent être variées, mais je dirais d'une manière générale que c'est parce qu'il n'a pas su rencontrer son public quelqu'en soit la raison wink (oui, je sais, je ne réponds pas à la question tongue ).

Tanis


http://virginie.perrien.free.fr/Images/elricsig.jpg

Hors ligne

 

#4 28/07/2008 21:16:13

Eldermê
Vala
Lieu: ici, ou peut-être ailleurs
Date d'inscription: 14/06/2007
Messages: 300
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Le public qui n'a pas su l'apprécier ? L'artiste qui a fait une image trop moche pour la couverture ? Un roman "concurent" qui a récupéré toute l'attention du public au moment où le roman est sorti ? Le mauvais temps et la mauvaise humeur des gens qui font qu'ils n'ont envie de lire une histoire triste, par exemple (ou n'importe quoi qui fait que le roman n'est pas sorti au bon moment) ?

Toutes les réponses peuvent être justes, ça dépend tellement de la situation... Personnellement, je ne ressens pas le besoin de toujours chercher un "coupable".

Hors ligne

 

#5 29/07/2008 14:12:47

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Eldermê a écrit:

Personnellement, je ne ressens pas le besoin de toujours chercher un "coupable".

En général, ce n'est pas le lecteur qui en cherche un, mais bien l'éditeur j'imagine. wink Comme partout, les mea culpa sont rares. ohmy

Hors ligne

 

#6 29/07/2008 19:48:28

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4900

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Tanis-Rune de Sombrepierr a écrit:

mais je dirais d'une manière générale que c'est parce qu'il n'a pas su rencontrer son public

Voilà le type de réponse fourre-tout qui va faire plaisir à Gillossen, ou plutôt qui va lui rappeler quelque chose ! wink

Plus sérieusement, les raisons d'un échec peuvent être multiples, et je ne pense pas, comme beaucoup, qu'il y ait de responsabilité automatique... Mais je retiens surtout que certains "bides" peuvent être élevés par la génération suivante, ou le temps, au niveau d'oeuvre majeure, donc tout reste relatif. (Je ne vois pour l'instant qu'un exemple au cinéma, assez caractéristique, à savoir 3les Tontons flingueurs"... Oui je sais, question fantasy, on fait mieux... tongue)

Hors ligne

 

#7 30/07/2008 13:16:03

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Je ne sais pas qui a voté pour "les critiques", mais, surtout en fantasy, je ne pense tout de même pas qu'elles influent réellement sur les ventes. smile A la limite, une critique très négative donnera plus envie de tester malgré tout le roman par soi-même plutôt qu'une critique simplement tiède.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 30/07/2008 13:19:52

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6503
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

J'ai voté pour autres, parce que à mon avis, c'est généralement plusieurs facteurs qui font qu'un livre marche (ou pas). Mais j'aurais pu hésiter avec l'éditeur, qui doit effectivement fournir un sacré travail pour éviter le bide : bien sûr, il y a la pub mais il y a aussi la distribution ! Une mauvaise distrib et on peut être sûr que le livre n'arrivera jamais sur un étalage... Rien de pire.


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#9 30/07/2008 14:14:39

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13064
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Si je prend un exemple totatlement au hasard, il y a certaines rééditions d'oeuvres de Tolkien qui n'ont pas si bien marché que ça, mais qui, subitement, deviennent "tendance"...
l'échec d'une parution peut devenir le succès de la suivante (et la première édition devient collector wink )

Hors ligne

 

#10 30/07/2008 15:50:29

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 2039

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Globalement, il me semble que tout peut-être à un moment un facteur de "bide" pour un roman. Que ce soit la trad, l'auteur, l'éditeur ou simplement le marché qui ne se prête pas au thème abordé...

J'aime beaucoup la remarque concernant les visuels (couverture, pub) car de plus en plus le public va être attiré par ça. Et moi le premier, je me suis rendu compte que même si je connaissais le roman, je ne l'achetais pas si la couverture me rebutai (faut quand même que ça fasse bien dans la bibliothèque wink )

Je ne crois pas qu'il y ai UNE réponse. Mais si il faut absolument taper sur quelqu'un, je propose les éditeurs, qui diversifient tellement leur offre que les pires navets côtoient les perles et que le public s'y perd car la pub est la même pour le tout... :s (m'enfin, j'ai quand même voté "autres")


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#11 30/07/2008 17:02:02

Drizzt Do Urden
Elbakinien d'Argent
Lieu: Ici et ailleurs
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 544

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Je veux bien que de très mauvais romans se vendent et que de très bons restent injustement sur les étagères, mais en cas de plantage, c'est peut-être quand même un peu la faute du roman lui-même, parfois. Enfin, je dis ça... tongue

Hors ligne

 

#12 01/08/2008 17:40:36

Gouki
Ta'veren
Lieu: Japon
Date d'inscription: 22/07/2008
Messages: 219

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Question intéressante... Je dirai tout de même l'éditeur, qui est tout de même responsable de quasiment toutes les autres raisons, en dehors des critiques. Même la qualité du roman, il est censé jouer dessus, puisque c'est lui qui prend la décision de le publier.

Hors ligne

 

#13 09/08/2008 19:49:50

John Carter
Epéiste de Mars
Lieu: Barsoom
Date d'inscription: 03/04/2004
Messages: 2135
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Dommage que comme toujours, on est plus de votants que d'avis exprimés par un message ! smile
Enfin, mon sujet n'a pas été un bide total, c'est déjà quelque chose. wink

Hors ligne

 

#14 01/03/2013 13:52:01

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

C'est un peu tout le contraire du sondage, alors si quelqu'un voit un meilleur sujet où poster ça... smile

arrow http://www.elbakin.net/edition/18672-Qu … e-un-livre


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#15 01/03/2013 14:24:09

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Alors, pour le sondage tout en haut, j'ai dit que c'était le roman lui-même... Parce que je pense qu'en règle générale, quand un roman est édité et qu'il est bon, eh bien il se vend. Et vice versa

Et sinon pour l'article, moi perso, la raison qui me décide à lire un livre c'est beaucoup (pour beaucoup) l'avis d'autrui + (un peu moins) l'avis que je me fais moi-même au final en lisant un résumé et en accrochant sur une couverture wink


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#16 01/03/2013 15:02:26

Zaebas
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 2469

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Comme le disait Gouki plus haut, pour moi c'est l'éditeur avant tout car il est responsable du reste ou qu'il est le point de départ.

Sur l'auteur car si le titre n'est pas bon il n'avait pa forcément à l'éditeur
C'est lui qui choisit le traducteur et qui juge de la-dite traduction.
Sur la publicité, s'il n'envoie pas de service de presse et qu'il ne communique pas dessus c'est encore sa faute.
Et c'est la même chose sur le prix, la couverture, la 4ème etc...

Les autres ne sont tributaires que du travail de l'éditeur.


Après il arrive aussi qu'un livre se plante alors que tout a été fait pour le soutenir et que le boulot de l'éditeur était très bon sur le livre.

Dernière modification par Zaebas (01/03/2013 15:03:59)

Hors ligne

 

#17 01/03/2013 15:09:44

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13064
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Si je lis bien l'article, je me dis que "l'avis d'un ami fiable" + critiques, c'est ce que fait elbakin.net.

Hors ligne

 

#18 01/03/2013 15:25:23

stupidboy
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 11/12/2009
Messages: 552

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Yksin et l'épée de vérité et eragon whistling sans parler du livre malazéen des glorieux défunts wink


Si les livres étaient des femmes et la lecture de la baise, cet endroit serait le plus grand bordel du pays. Quant à moi, je serais la maquerelle la plus impitoyable qu'on ait jamais connue. Une claque sur les fesses et je les enverrais illico au turbin.
Nosfera2 de Joe Hill

Hors ligne

 

#19 01/03/2013 15:52:22

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

stupidboy a écrit:

Yksin et l'épée de vérité et eragon whistling sans parler du livre malazéen des glorieux défunts wink

Ouais...

De penser que l’Épée de Vérité se vend par millions et que l’œuvre d'Erikson se fait trainer dans la boue... J'en pleure !!

sad

Eragon ! N'en parlons même pas... Vu le niveau d'écriture... tongue


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#20 01/03/2013 16:59:09

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Quel coupable en cas de bide d'un roman ?

Ben j'essaie de te suivre hein* mais si tu es d'accord avec les exemples de stupidboy, donc cela met complétement à terre ce que tu dis sur le "coupable" non ? tongue wink

(et non pas le Colonnel Moutarde avec le chandelier smile )







* Et Eru sait que ce n'est pas facile big_smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

Pied de page des forums