#1 20/06/2008 19:45:10

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Critique ! [Bohme]

Eh non, on ne l'avait jamais critiqu....

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/livre/boheme-417


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#2 21/06/2008 08:51:05

Misanthrope
X Ray Men
Date d'inscription: 04/10/2007
Messages: 1158

Re: Critique ! [Bohme]

Merci pour la critique... Cependant j'ai l'impression qu'il y a un dcalage entre la note et la critique... 6.5 c'est pas vraiment lev alors que la critique n'est pas spcialement ngative (pas super positif non plus d'accord).

Je n'ai pas lu Bohme mais pour avoir lu d'autres Gaborit, je m'tais fait la rflexion que l'auteur savait trs bien crer des univers, avait un talent pour inventer mais peu pour conter. Est-ce le cas ici?

Dernire modification par Misanthrope (21/06/2008 18:04:53)


Lecture actuelle : Tigane de Guy Gavriel Kay

Hors ligne

 

#3 21/06/2008 10:27:48

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12636
Site web

Re: Critique ! [Bohme]

Il y a la note, il y a la critique, et les deux donnent le ressenti du chroniqueur; d'une part, 6.5, a donne 13/20, a fait une mention au bac, d'autre part, j'ai envie de dire qu'une note de 8 ou 9, a se mrite.
Apparemment, il manque quelques petits machins trucs et bidules pour monter d'un cran "aurait pu mieux faire".

Mais tout cela reste subjectif, un autre lecteur mettrait 5 et un autre 7.5.

(remarque finale: une note pas trs leve pour une livre qui a bien du, a donne 3 ou 4, et les livres qui dpasse 8 sont pas si nombreux, 9 encore moins, et 10, c'est rarissime).

Hors ligne

 

#4 21/06/2008 11:04:05

Misanthrope
X Ray Men
Date d'inscription: 04/10/2007
Messages: 1158

Re: Critique ! [Bohme]

Je suis d'accord et je ne pense pas que ce livre mritait un 8 ou 9. Le 6.5 de la critique, je ne le remets pas en cause loin de l... Je n'ai pas lu Bohme... Mais aprs c'est un ressenti... Celui que Belgarion avait au final pas si mal accorch que a l'oeuvre de Gaborit.. Maintenant lui de le dire...

Enfin je pensais lire Bohme un jour donc je me ferai mon propre avis (peut tre lui metrrai-je un 5tongue)


Lecture actuelle : Tigane de Guy Gavriel Kay

Hors ligne

 

#5 21/06/2008 16:32:25

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5893

Re: Critique ! [Bohme]

En fait Bohme est difficile classer car il est trs prometteur avec de bonnes trouvailles mais prsente aussi plusieurs dfauts qui m'ont empch de m'en enthousiasmer. Comme je le soulignais dans la critique le monde invent par l'auteur est trs intressant. A l'inverse, comme tu le dis Misanthrope, c'est peut-tre le talent de conteur qui manque avec un ton trs froid.

Concernant le dcalage allgu entre la note et la critique, c'est vrai que les dernires phrases sont plutt positives en ouvrant de nombreuses possibilits de lecture. Mais le chapitre d'avant l'est quand mme moins: wink
Il est cependant dommage que le format du livre, un seul, ne permette pas le dveloppement de nombreux pans de l'intrigue lis l'chryme qui est un mystre important qui aurait mrit plus d'explications. De mme, on peut regretter le peu d'approfondissement de personnages secondaires intressants comme le comte ou le capitaine des hussards Lon, laisss de ct au profit de la figure centrale du livre, Louise Kelchelev. Avocate duelliste, l'hrone est dote d'une forte personnalit et d'une psychologie trs travaille qui clipsent l'intrt de ses adjudants. Enfin, le ton froid de l'auteur, qui correspond parfaitement l'atmosphre polaire et sombre du livre, accentue paradoxalement l'intrt limit de certains hros auxquels on a du mal s'attacher.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru aprs l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#6 21/06/2008 19:20:10

Sered
Vala
Date d'inscription: 02/09/2007
Messages: 302

Re: Critique ! [Bohme]

belgarion a crit:

En fait Bohme est difficile classer car il est trs prometteur avec de bonnes trouvailles mais prsente aussi plusieurs dfauts qui m'ont empch de m'en enthousiasmer. Comme je le soulignais dans la critique le monde invent par l'auteur est trs intressant. A l'inverse, comme tu le dis Misanthrope, c'est peut-tre le talent de conteur qui manque avec un ton trs froid.

Je n'ai pas lu ce Gaborit-l, mais c'est la constatation que j'ai la lecture des autres...

Sered

Hors ligne

 

#7 27/06/2010 20:02:31

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

Bravo Belgarion qui a vraiment russi retranscrire l'essentiel d'une uvre atypique dans sa critique : chapeau bas !

http://3.bp.blogspot.com/-utPkD8o5fsc/TXEAAJ8_QsI/AAAAAAAAAhw/KZtK4_ZS2xk/s1600/Boheme-rive-antipolie.jpghttp://1.bp.blogspot.com/-GWtgUxoB_Wc/TXEAAKgpCFI/AAAAAAAAAho/SVf4CWcN9t4/s1600/boheme-revolutsya.jpg

Le roman en lui-mme est divis en 2 parties pour un total de 280 pages (donc on peut tenter l'exprience sans se perdre dans des centaines de pages qui pourraient dplaire aux ventuels futurs lecteurs) :

* Les rives d'Antipolie qui se rsume en une qute des secrets de l'Ecryme dans une Europe divise entre rgimes autoritaires nationaux et mouvements rvolutionnaires internationaux (chacun espre trouver dans la cit cache de Bohme un avantage dcisif dans les conflits qui s'annoncent)

* Revolutsyia qui pourrait constituer un mlange fantastique entre l'Octobre de Serge Einsentein et le Docteur Jivago de David Lean


Bohme est une intressante uchronie (qui utilise d'ailleurs le calendrier rvolutionnaire franais...) qui mlange des aspects steampunk avec ses trains, ses ballons et ses dirigeables, ses chassiers et ses scaphandriers, des aspects post-apocalyptique avec cette Europe rong par un brouillard toxique qui ne cesse d'engloutir de nouvelles terres et de nouvelles structures, et des aspects fantastiques qui s'accentuent dans la 2me partie avec

Spoiler:

l'apparition des cratures d'Ecryme

Il s'agit d'un traitement original de l'Europe de l'ge Industriel avec beaucoup de bonnes trouvailles, au-del des mystres de l'Ecryme.
Le roman aborde la fois les exactions des rgimes autoritaires et les drives des mouvements rvolutionnaires.
Aborder des thmatiques politiques et sociales, c'est assez rare en fantasy pour tre signal.

Spoiler:

Quand le roman bascule dans le fantastique de nouvelles thmatiques apparaissent, mais la fuite en avant dans l'onirisme nuit la bonne comprhension de l'intrique et abouti un dnouement un trs flou...

Mathieu Gaborit nous offre aussi une belle galerie de personnages de Louise Kelchelev la froide avocate duelliste Igor Bladiek le compltement barr conteur populaire.
Mais on d'autant plus de mal s'attacher eux que l'auteur lui-mme se semble pas trop s'attarder sur leur sort : des personnages secondaires intrigants qui disparaissent au fur et mesure que d'autres apparaissent...
Ex: le hussard Lon Radurin, l'assistant Igcho, la famille Koropouskine, les frres Bobovitch, Diotch le savant fou

Comme Belgarion je trouve que tout cela manque d'approfondissement et qu'on se retrouve avec un roman trs inabouti.
Mais il est tellement atypique qu'il pourrait quand mme valoir le dtour : aux futurs lecteurs de se faire un avis ! wink

Un univers qui mlange fantasy et steampunk, de nombreuses trouvailles ingnieuses, des pistes intressantes notamment concernant es problmes politiques et sociaux, des hros auxquels on a du mal s'attacher...
Cela rappelle les uvres de China Miville AMHA (mais ce dernier boxe dans une catgorie suprieure).

EDIT :
Malgr mes grosses rserves j'ai pass un bon moment surtout en coutant durant la lecture "Les Braves Cosaques", "Plaine ma Plaine", "Korobeiniki" , "le Rocher sur la Volga", "Troika", "Le Chant des Partisans", "Kalinka" et autres classiques...

Dernire modification par Albric (08/04/2012 19:54:28)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#8 28/06/2010 10:18:24

Duarcan
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 21/08/2009
Messages: 461

Re: Critique ! [Bohme]

Comme les autres, je suis un peu mitig. tongue
Autant le monde uchronique de Bohme est intressant et original, autant l'criture ne lui rend pas hommage et le dveloppement est ingal.

Le monde Bohme avec ses trains  dirigeables, royaumes, etc... m'a beaucoup sduit surtout l'ide des traverses, mais il aurait gagn tre approfondi. Les lments se posent ici et l au gr du rcit avec la subtilit d'un lphant dans un magasin de porcelaine et sans trop d'explication. c'est comme a un point c'est tout. huh

Spoiler:

L'cryme est une sorte de brouillard/boue acide qui ronge tout. Les gens utilisent des chasses pour s'y dplacer, excellente ide, mais pourquoi diable les chasses ne sont pas ronges. J'ai bien pens que l'cryme bouffait que ce qui tait organique mais vu que c'est prcis nulle part

D'o mon impression de lire une srie dvnements se droulant dans des lieux bien prcis

Spoiler:

le duel, l'imprimerie, le train, chez Koropouskine

relis malhabilement entre eux avec l'impression que l'auteur voulait raconter une histoire sans s'ennuyer avec tous les dtails qui, pour lui, coulaient de source (mais qui manquent cruellement au lecteur).

En plus l'criture est, comme releve plus haut, froide et monotone. Il dcrit de faon trs objective ses vnements mais alors pour faire passer une motion au lecteur... l'auteur crit aussi mal les passages guerriers que les intermdes sexuels, c'est dire... whistling

A l'exception de quelques passages, comme un huis clos chez un seigneur des traverses assez glauque et bien crit mais plomb par une fin brouillone avec des lments contradictoires

Spoiler:

lon qui "ne peut plus se rsoudre s'chapper sans elle" (Elizabeth), mais qui l'abandonne joyeusement lors de sa fuite... huh

Mention spciale aux ellipses du rcit qui  nous font faire des bonds dans le temps avec, (rarement), un flashback explicatif d'une ligne pour viter un chapitre

Spoiler:

le dernier chapitre et l'pilogue des rives d'antipolie

.
Les mmes ellipses oscultent (souvent) des parties essentielles du rcit pour avancer plus rapidement rendant l'apparition de tel personnage et tel vnement compltement vaine.

Spoiler:

Le gnral moscovite qui se prend une branle: entre dans une partie plus pique du rcit du point de vue du gnral sur 5pages, passage au point de vue du mongol sur 3pages. Au bout de 8 pages,le moscovite est prsent au lecteur, l'escarmouche du mongol se termine (a son dsavantage) et... POUF!Bilan:  la guerre finie les mongols ont gagn, exit les mongols et l'arme (et tous les personnages qui vont avec) et le lecteur ressort abasourdi et larmoyant devant tant d'inachev.

a, c'tait un exemple "d'ellipse subtile", maintenant une "ellipse lourde":

Spoiler:

Les trois intermdes du bouquin consacrs au personnage d'El Ramsa 2+3+3, 7pages en tout:
le premier intermde fait apparatre El Ramsa d'istambul et en filigrane toute une civilisation d'influence musulmane beaucoup plus raffine que la civilisation moscovite ou praguoise. Bref a met l'eau la bouche, en plus le personnage a l'air d'en connatre un rayon sur l'cryme.
Le deuxime intermde augmente les enjeux et fait baver le lecteur en attente d'une grosse baston qui va enfin secouer le rcit
LE Troisime intermde: El Ramsa en fuite, sa flotte dtruite... l'quivalent d'une page sur trois consacre sa concubine qui le branle, l'occasion pour lui de s'oublier et pour le lecteur  de l'effacer du rcit et, au passage, saluer la performance de la Propagande En effet, liquider une flotte entire de dirigeables au dessus de Moscou sans qu'aucun autre personnage ne semble l'avoir mme remarqu, c'est magnifique...

Bilan: on ressort des ces intermdes compltement lobotomis et baveux avec la nette impression de s'tre fait avoir d'une telle faon qu'il serait malsant d'expliquer ici tout en ayant rien compris ce que venait faire ce personnage au milieu du rcit part, bien sr, grapiller quelques pages. wallbash

Et il doit bien avoir une dizaine de chapitres sur autant de personnages qui apparaissent et disparaissent (ou plus souvent restent un endroit) et dont on n'entend plus parler. Et je ne parle mme pas des personnages secondaires rcurrents qui servent pas grand chose de plus. Cela plombe le rcit tout autant que les ellipses. sad

Le roman est original sur le fond mais souffre d'une forme dsastreuse, (il manque environ la moiti du rcit... whistling ). Gaborit aurait d sortir son rcit sous la forme plus commune d'un dyptique plus approfondi plutt que de nous imposer un one shot brouillon coup en deux qui n'a de coup que le nom. wink

Je prcise que j'ai bien aim le bouquin...

PS: je trouve la note gentille. tongue

Dernire modification par Duarcan (28/06/2010 10:20:16)


Its when youre safe at home that you wish you were having an adventure. When youre having an adventure you wish your were safe at home. -Thornton Wilder

Security is a kind of death. -Tennessee Williams

Hors ligne

 

#9 28/06/2010 10:48:08

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

Tes souvenirs sont plus prcis que les miens Duarcan. wink
Tu mets bien en vidence, avec des exemples trs prcis, le principal problme du bouquin : le manque de rigueur !

Mathieu Gaborit semble press d'en finir alors mme qu'il vient juste de dmarrer son nouveau livre.
Donc les personnages font un petit tour et puis s'en vont, clairement sous-utiliss et sous-exploits.
On a l'impression de survoler un univers dans lequel on pntre on zoomant sur tel ou tel personnage.
Et faute de fil conducteur on saute d'ellipse en ellipse et le rcit se dsagrge lentement mais srement.
C'est d'autant plus dommage que le monde de l'Ecryme entre uchronie steampunk et ambiance rvolution russe tait intressante...

J'ai l'impression que ce contraste en univers passionnant, personnage intrigants et manque de matrise du rcit est un peu la marque de fabrique de l'auteur : ne viendrait-t-il pas du monde du jeux de rle par hasard ???

Dernire modification par Albric (28/06/2010 18:21:18)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#10 28/06/2010 11:03:45

Duarcan
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 21/08/2009
Messages: 461

Re: Critique ! [Bohme]

Pas de mrite pour les souvenirs, je viens de le lire wink

Oui, il vient du jeu de rle, tout comme le roman...
Aprs recherche, Gaborit a sorti un jeu nomm Ecryme en 1994 et Boheme en 1997... Sans l'excuser, a explique peut-etre l'aspect zoom sur personnage, s'il l'a crit pour les fans de son jeu...huh


Its when youre safe at home that you wish you were having an adventure. When youre having an adventure you wish your were safe at home. -Thornton Wilder

Security is a kind of death. -Tennessee Williams

Hors ligne

 

#11 28/06/2010 11:08:51

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1457
Site web

Re: Critique ! [Bohme]

Albric a crit:

J'ai l'impression que ce contraste en univers passionnant, personnage intrigants et manque de matrise est un peu la marque de fabrique de l'auteur : ne viendrait-t-il pas du monde du jeux de rle par hasard ???

C'est vache et a ne veut rien dire : Jaworski a aussi commenc comme auteur de jeux de rle, mon cher... on ne peut pas dire que a l'ait spcialement handicap wink (pas plus que Fabrice Colin, d'ailleurs)

En revanche, il faut garder en tte que Bohme fait partie des premiers romans de Gaborit (parus initialement en 1997), et que ses deux tomes ont t crits assez vite. Il a probablement gagn en matrise depuis (ou pas, les avis futurs le diront tongue).

Hors ligne

 

#12 28/06/2010 17:15:00

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Bohme]

Je rejoins tout fait les avis exprims ci-dessus.

J'avais voulu le lire il y a quelques mois, mais j'ai t tellement du que je ne l'ai mme pas fini sad
Pourtant au dpart je trouvais que l'univers cre par l'auteur avait du potentiel, malheureusement tout (l'uchronie comme les personnages) reste compltement superficiel. Et le ton froid et compltement dtach m'a totalement rebute. Un peu comme si l'auteur voulait se dbarrasser vite fait de son histoire.
C'est dommage parce qu'il y avait vraiment les prmices d'un monde trs intressant et beaucoup de bonnes ides dvelopper


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#13 28/06/2010 18:03:13

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

@ Duarcan : quelque chose dans ce genre l ! wink

http://www.legrog.org/visuels/couvertures/4486.jpg

@ Tybalt :
Les rlistes ont tendance se concentrer principalement sur l'univers et son ambiance.
C'est pas une critique, c'est une constatation... Aprs la construction du rcit en ptit ou pas !
Si les ouvrages suivants de l'auteur sont d'un niveau suprieur, ils n'ont jamais t mon sens totalement matriss et aboutis.
Mais les dfauts constats dans les avis prcdents taient visibles chez une bonne partie des auteurs de la mme gnration.

EDIT :
Concernant Jaworski, il fallait quand mme un sacr culot d'laborer un jeu de rle sur les guerres de religion.
C'est quand mme beaucoup plus original et ambitieux qu'un nime truc mdival-fantastique...

Dernire modification par Albric (15/04/2012 21:03:55)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#14 28/06/2010 19:20:07

Duarcan
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 21/08/2009
Messages: 461

Re: Critique ! [Bohme]

j'aime bien l'illustration,  tu sais qui l'a faite


Its when youre safe at home that you wish you were having an adventure. When youre having an adventure you wish your were safe at home. -Thornton Wilder

Security is a kind of death. -Tennessee Williams

Hors ligne

 

#15 29/06/2010 17:16:54

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

Aprs recherche, j'ai trouv un nom : Cyrille Leriche


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#16 29/06/2010 18:14:36

Duarcan
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 21/08/2009
Messages: 461

Re: Critique ! [Bohme]

Dj? huh
merci bien;)


Its when youre safe at home that you wish you were having an adventure. When youre having an adventure you wish your were safe at home. -Thornton Wilder

Security is a kind of death. -Tennessee Williams

Hors ligne

 

#17 13/07/2010 22:30:44

Spiritjo
Novice
Date d'inscription: 13/07/2010
Messages: 9

Re: Critique ! [Bohme]

J'ai aim ce livre, mais je suis reste sur ma faim. Le monde est riche, les inventions tout fait intressantes (l'cryme, les Pierrots, les corbeaux, etc...), mais l'auteur ouvre des portes qu'il ne referme pas. Bien sur, je ne parle pas de la fin trs ouverte (j'adore), mais des personnages secondaires qu'il nous dsigne comme les porteurs d'une mission capitale. Je m'explique. Il y a une menace, il y a un sauveur, mais on ne sait ni d'Eve ni d'Adam comment ils sont arrivs l ni comment ils vont intervenir. Pour tout dire, je cherchais dsesprment s'il y avait une suite quand je suis tombe sur ce post. Ca, c'est ce que je trouve dommage.
En ce qui concerne le style froid de l'criture, j'estime qu'il sert bien l'histoire. C'est clair, prcis, on visualise parfaitement les dcors. Il va droit au but et cela s'adapte bien un monde en crise et la rvolution qui clate. Et la fin... omg!! Et la fin !!!!
Il faudrait que je lise d'autres livres appartenant au steampunk pour pouvoir affiner mon avis, mais je trouve qu'il mrite un 7 voir un 7.5.
La lecture m'a fait dcoller et a, c'est la plus belle chose qu'on attend d'une fiction, non ? J'ai ador l'univers malgr les dfauts noncs ci dessus. alors, bonne lecture tous.

Hors ligne

 

#18 18/08/2010 17:36:42

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

@ Spiritjo
J'ai trouv ton avis trs intressant, ne serait que pour le fait que j'avais omis de parler des Pierrots.
En steampunk franais, il y avait Confession d'un automate mangeur d'opium de Fabrice Colin et Mathieu Gaborit.
L'histoire se droulait Paris, et si la 1re partie se rapprochait d'un Wild Wild West franais, la 2me partie elle pourrait avoir des similitudes pour le meilleur comme pour le pire avec Bohme.
Il y avait aussi l'uchronique Trilogie de la Lune de Johan Heliot qui tait intressante, mais l on s'loignait vraiment du fantastique pour entre dans la Science-Fiction...

Dernire modification par Albric (14/01/2012 14:40:08)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#19 08/04/2012 19:50:55

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Bohme]

Des fois que la sortie poche puisse amener de nouveaux lecteurs et de nouvelles lectrices l'oeuvre :

http://1.bp.blogspot.com/-bjDpsBcICtU/TXD_2x4v5oI/AAAAAAAAAhg/xPwxiSjjImk/s1600/boheme-gaborit-10.jpg

Dernire modification par Albric (08/04/2012 19:51:11)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#20 03/03/2015 20:48:10

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11603
Site web

Re: Critique ! [Bohme]


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums