Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 23/03/2008 14:35:09

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Critique ! [Le Couteau du partage]

Critique du tome 1, par belgarion :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/le … artage-132


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 23/03/2008 14:43:19

Moonywood
Mage
Date d'inscription: 24/03/2006
Messages: 107

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Il me semble que ce tome n'est que la première partie du premier tome du couteau de partage. Non ?

Hors ligne

 

#3 23/03/2008 15:38:21

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Sur le site de Bragelonne ils parlent d'une histoire en deux parties. Ca me chiffonne car il existe déjà 3 livres en VO (beguilement, legacy et passage) et un quatrième est prévu, horizon. Je me demande ce qui va bien pouvoir se passer en trois autres tomes pour faire rebondir l'intrigue.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#4 24/03/2008 11:29:58

Misanthrope
X Ray Men
Date d'inscription: 04/10/2007
Messages: 1158

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Moonywood a écrit:

Il me semble que ce tome n'est que la première partie du premier tome du couteau de partage. Non ?

Vraiment c'est pourtant pas trop leur habitude chez Bragelonne de couper les volumes... Moi j'avais  compris qu'il s'agissait d'un dyptique... Tout bêtement...

Sinon, au niveau de la critique, le manque d'action est-il vraiment le point "noir" de cet ouvrage?... Car l'auteur nous avait habitué à mieux... Et s'il s'agit vraiment d'un dyptique, un seul volume pour redresser la barre c'est risqué...


Lecture actuelle : Tigane de Guy Gavriel Kay

Hors ligne

 

#5 24/03/2008 11:44:23

Moonywood
Mage
Date d'inscription: 24/03/2006
Messages: 107

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

belgarion a écrit:

Sur le site de Bragelonne ils parlent d'une histoire en deux parties.

C'est cela qui me faisait penser que c'était coupé. Mais en regardant sur Amazon le nombre de page j'ai trouvé ça

édition française : 350 pages
édition vo : 368 pages.

Hors ligne

 

#6 24/03/2008 11:52:36

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Misanthrope, concernant le manque d'action comme je le souligne ce n'est pas tant un défaut qu'un style de livre particulier qui ne plaira pas à tous. Les lecteurs amateurs de rebondissements à répétition seront nécessairement déçus mais ceux qui aiment les romans plus sentimentaux seront ravis.
Ce qui m'a plus gêné c'est l'intrigue qui reste relativement simple (mais ce n'es qu'un premier volume) et le silence sur certains mystères. en revanche, la qualité d'écriture et la grande psychologie de l'auteur restent aussi bons que dans ses autres livres. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#7 24/03/2008 12:16:16

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1692
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Moi, je n'ai pas trop accroché!
J'ai trouvé le monde assez original mais pas assez ambitieux (du moins pour le moment). L'histoire, si elle n'est pas inintéressante, ne m'a pas accroché comme certains autres de ses romans ont su le faire.
Bujold peut faire mieux, beaucoup mieux (elle l'a déjà prouvé).
Bref, une déception.

Zedd

Hors ligne

 

#8 26/03/2008 18:00:36

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

J'ai été un peu déçue moi aussi, mais de façon plus marquée que Zedd. wink

Quoi qu'il en soit, je ne recherchais pas de l'action dans ce roman et chez cet auteur. smile De la part de quelqu'un d'autre, j'aurais certainement eu moins de réserve, mais quand on a été habitué au meilleur... wink

Hors ligne

 

#9 30/03/2008 20:57:00

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1692
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Hwi Noree a écrit:

De la part de quelqu'un d'autre, j'aurais certainement eu moins de réserve, mais quand on a été habitué au meilleur... wink

Cette phrase résume bien mon avis! Les cycles Vorkosigan et de Chalion sont dix crans au-dessus de cette nouvelle série...

Hors ligne

 

#10 12/05/2008 15:11:13

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13246
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Une longue interview avec l'auteur :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/Un- … ter-Bujold


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#11 12/05/2008 15:33:23

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6043

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Merci pour  cette interview instructive qui éclaire son point de vue sur sa nouvelle série le couteau de partage. Je suis d'accord avec elle quand elle souligne l'intérêt de sortir du champ de l'action pure ou de la politique qui caractérisent la quasi totalité des livres de fantasy, mais je ne suis pas certain que l'usage de l'histoire d'amour ait été exploité au mieux ici. J'attendrai de voir la sortie du tome 2.

En tout cas je suis aussi intéressé que comblé par l'annonce de sa sortie d'un nouveau livre de compilation de la saga Vorkosigan! smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#12 12/05/2008 18:46:56

Tanis-Rune de Sombrepierr
Capitaine ! Oh mon Capitaine !
Lieu: Entre ici et nulle part
Date d'inscription: 13/03/2003
Messages: 9713
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Merci pour la traduction de cette longue et intéressante interview. j'aime assez le point de vue de cette auteure et elle semble ne pas manquer d'humour wink

Tanis


http://virginie.perrien.free.fr/Images/elricsig.jpg

Hors ligne

 

#13 13/05/2008 10:44:27

SA_Avenger
Elbakinien d'Argent
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 24/01/2007
Messages: 481
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Merci pour l'interview, assez intéressé par Miles Vorkosigan aussi wink

Hors ligne

 

#14 13/05/2008 11:22:28

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1692
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

belgarion a écrit:

En tout cas je suis aussi intéressé que comblé par l'annonce de sa sortie d'un nouveau livre de compilation de la saga Vorkosigan! smile

Oui, super nouvelle!  smile
Merci pour la traduction de cette interview! smile

Zedd

Hors ligne

 

#15 16/06/2008 14:06:35

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Après avoir fini hier la lecture d'ensorcellement (le 1er tome VF), je ne peux que constater que l'intrigue paraît au premier abord moins riche et moins originale que celle du cycle de Chalion. Plus que le manque d'action, c'est surtout l'ampleur du roman qui est restreinte au champ des deux héros qui peut poser problème. Il ressemble plus à une classique histoire d'apprentissage "à l'anglaise" entre une jeune femme et un guerrier usé par la vie.
Néanmoins le monde apparaît prometteur et laisse présager de bonnes choses pour la suite.
Au niveau des points positifs on peut noter l'admirable délicatesse du style dans lequel Bujold enveloppe ces personnages. Elle saît nous toucher avec des personnages simples, nous les faire aimer sans montrer la moindre condescendance à leur égard.
Voir à cet effet la scène

Spoiler:

de l'initiation sexuelle de la jeune Faon

traitée avec beaucoup de sensibilité, sans ironie facile alors qu'il s'agissait d'une scène sur laquelle beaucoup d'auteurs trébuchent.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#16 11/07/2008 14:20:00

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Pour une fois, la tronche des couvs VO...

http://www.fantasticfiction.co.uk/images/n50/n251770.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 21/09/2008 21:07:55

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Lecture de Legacy terminée et ce deuxième roman reste dans la même ligne que le précédent. Bujold nous apporte des développements intéressants sur les us et coutumes des Marcheurs des Lacs, leur magie et sur leur passé.
Le couteau du Partage est vraiment un cycle qui tranche sur la plupart des romans de fantasy et se révèle assez attachant avec sa volonté de rester constamment "à hauteur d'homme", ce qui constitue à mon avis à la fois sa force et sa limite.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#18 31/10/2008 10:18:06

Pumila
Montagne russe
Lieu: Trop loin de la rivière
Date d'inscription: 10/03/2006
Messages: 1567
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Critique du tome 2 en ligne, toujours par Belgarion :

arrow Héritage


L'éclat des épées que les Noldor tiraient des fourreaux était semblable à l'embrasement d'un champ de roseaux ; et si féroce et vive fut leur attaque que les plans de Morgoth faillirent être déjoués.

Les enfants de Hùrin

Hors ligne

 

#19 13/02/2009 14:07:58

Lisseut
Novice
Date d'inscription: 14/01/2009
Messages: 12

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Bonjour,

Pour mon premier message, critique du tome 4 en VO happy (Je vois qu'il manque le tome 3 mais je l'ai lu il y a longtemps donc difficile à dire happy). Pour les personnes n'ayant pas lu les premiers tomes, cela risque de faire un peu spoiler...

Situation dans une série : 4° et dernier tome (pour le moment) de la série The Sharing Knife.

Synopsis : Dag et Fawn sont à Graymouth avec toute leur famille et companie. Dag explore ses nouveaux pouvoirs de « maker » avec un nouveau professeur et tout ce petit monde et de nouvelles additions remontent vers le nord, rencontrant en chemin de nombreuses péripéties…

Qualité du scénario : Le schéma du scénario est semblable à ceux des livres précédents : un voyage, des ennuis, un happy end (je ne surprends personne en annonçant la couleur je pense). Ce côté répétitif (4 livres sur le même modèle) est compensé par les originalités qui parsèment le roman apportant des touches particulières à chaque roman. Le thème de la rivière développé dans le troisième volume est toujours présent même si ce volume s’attache plus à la route.
Le scénario même si il est prévisible dans ces grandes lignes est bien ficelé avec relativement peu d’incohérences et agrippe le lecteur de manière efficace. J’ai eu du mal à lâcher le bouquin dans sa deuxième partie.

Qualité des personnages : Les personnages sont nombreux dans ce 4° volume avec un retour de la troupe entourant Dag et Fawn et de nouvelles arrivées, ‘farmer’ et ‘Lakewalker’. Les personnages sont attachants et crédibles, leur personnalité n’est pas très fouillée sauf pour les deux personnages principaux et Arkady (un nouveau ;-)). Normal ce sont les trois seuls personnages que l’on voit tout du long. Je regrette un peu que le personnage de Berry soit si effacé, je l’aimais bien. Les méchants même si ils ont des éléments communs avec les méchants des autres volumes (un malice reste un malice !) ne sont pas une copie conforme de ceux que l’on a pu voir précédemment. Dans l’ensemble les personnages peuplant le volume sont décrits suffisamment pour nous permettre de les connaître sans rendre le récit confus : bon travail sur cet aspect.

Qualité du style : Le style de Lois McMaster Bujold est agréable à la lecture. Niveau de lecture pour les francophones lisant de l’anglais : intermédiaire. L’auteur privilégie un style léger, adapté à l’aspect romantique de l’histoire. Ce côté romantique/social (découverte mutuelle des farmers et des lakewalkers) est plaisant pour les adeptes de la fantasy romantique mais également pour tous ceux qui recherchent un moment de détente sans trop de « prise de tête » ni de stress. On peut déplorer que le « happy end » soit un peu trop prévisible et peu crédible mais le roman restant dans le ton instauré dès le début du volume ce n’est pas une surprise. Adeptes des grands rebondissements totalement inattendu, passez votre chemin ! Il est heureux de noter que malgré une bonne dose de bons sentiments, l’auteur ne sombre pas dans la mièvrerie.

Qualité de l’univers: C’est le meilleur atout de ce roman ! Une conception de la « magie » résolument différente de ce que j’ai pu lire dans le passé et une explication « naturelle » des phénomènes magiques. L’univers mélange humains ‘normaux’ et une race humaine plus ancienne, les Lakewalkers. Notre couple mixte est le prétexte pour toute une série de questions sur la vie en communauté de ces deux types d’humain et pour la mise en place de l’aspect ‘social’ du livre, qui avec l’amour occupe la plus grande place dans la série.

Conclusion : Sans être un chef d’œuvre, cette série est très sympathique et agréable à la lecture. Du suspens mais pas de stress, de l’amour et des bons sentiments, sans tomber dans la mièvrerie pour autant. Des éléments originaux qui changent de la fantasy plus classique et une communauté bien différente de celles que l’on a pu voir par le passé smile

Vous aimerez si : vous avez la fibre romantique, vous avez aimé les précédents romans de la série, vous recherchez une nouvelle forme de magie dans un environnement rural (oui c’est précis happy)

Rapprochements avec d’autres auteurs : pas d’idée pour le moment smile

Hors ligne

 

#20 13/02/2009 14:52:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Critique ! [Le Couteau du partage]

Lisseut a écrit:

Bonjour,

Pour mon premier message,

Ah, je commençais à me demander si le problème d'inscription avait vraiment été corrigé. wink

Bienvenue au passage ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums