Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 05/05/2009 15:45:03

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Gillossen a écrit:

Je parlais d'un point de vue éditorial, je ne te "visais" pas ! smile

Et merci à Tisse Ombre pour la couv, énorme. smile
Pour les deux autres, elles sont sur la page critique !

j'avais bien compris!
Crom nous garde de se trouver entre Kane et Conan!


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#42 03/06/2009 23:13:04

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7217
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Tome 3 reçu et lu dans la foulée. Sur l'ensemble, je trouve ce tome un peu en dessous des deux précédents, impression surtout due aux dernières nouvelles se déroulant dans un contexte moderne auxquelles je n'ai pas trop accroché; j'en ai trouvé l'ironie un peu lourde et les textes manquants un peu de fini à mon goût.
Heureusement les deux premiers tiers de ce tome 3 sont très réussies, la plupart dans une ambiance gothique très prenante (Réflexions pour l'hiver de mon âme, la Froide Lumière, Mirage).
Le tout baigne toujours dans cette  atmosphère sauvage, nihiliste et désespérée chère à l'auteur (cf. la fin ouverte de la Froide Lumière et la dernière phrase magistrale de L'Autre.
A noter également un amusant cross-over entre Kane et Elric, une version alternative de Lynortis que l'auteur a écrit à 16 ans et qui permet par comparaison de faire ressortir l'évolution de l'écriture de Wagner.
L'ouvrage se termine par un article très intéressant de Wagner écrit en 1977 où il expose sa conception de la fantasy, du personnage de Kane, sa passion pour les oeuvres de Howard...
Un très bon cycle au final donc.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#43 19/07/2009 15:09:56

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4822

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

john doe a écrit:

Tome 3 reçu et lu dans la foulée.

Pour Gillossen également, et voici son avis !

arrow Kane, l'intégrale 3 / 3

Hors ligne

 

#44 19/07/2009 18:02:34

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Merci pour la critique
Ce bel ouvrage (je trouve les couv' très réussie) m'attend dans ma pal : j'escompte une période de tranquillité bientôt!)
Je suis bien intriguée par ce que peut donner Kane dans notre époque!
(je le prendrais bien pour des "négotiations syndicales"...... )


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#45 20/07/2009 15:34:33

Drizzt Do Urden
Elbakinien d'Argent
Lieu: Ici et ailleurs
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 544

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

La nouvelle avec Elric, on ne la trouvait pas déjà dans Les contes du Loup Blanc par hasard ? Ca me dit quelque chose. unsure

Hors ligne

 

#46 20/07/2009 19:04:53

Tanis-Rune de Sombrepierr
Capitaine ! Oh mon Capitaine !
Lieu: Entre ici et nulle part
Date d'inscription: 13/03/2003
Messages: 9713
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

l'ultime affrontement du Mal contre le Pire.

J'aime beaucoup mrgreen

Merci pour cette critique qui fait bien envie. Je serais également curieuse de voir ce que peu donner un tel personnage à notre époque. Et aussi de lire la nouvelle avec mon albinos préféré smile

Tanis


http://virginie.perrien.free.fr/Images/elricsig.jpg

Hors ligne

 

#47 23/07/2009 14:06:59

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35548
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Drizzt Do Urden a écrit:

La nouvelle avec Elric, on ne la trouvait pas déjà dans Les contes du Loup Blanc par hasard ? Ca me dit quelque chose. unsure

Je n'ai pas les bouquins sous la main, et à l'époque, 10 ans peut-être (!), je ne connaissais pas Kane, donc là, de tête, désolé, mais je ne sais pas.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#48 02/08/2009 21:43:29

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

8) Voilou, fini cette intégrale
Elle devrait figurer dans toutes les bonnes bibliothèques :
faites le forcing : il parait que c'est un échec commercial pour Denoel lunes d'encre,
et c'est parfaitement immérité :cry:
Ce qu'il y a de bien, avec les intégrales, c'est qu'on a une vision d'ensemble de la création et du "créateur"
Sacré personnage, que ce K E Wagner!
Un grand fan de Howard! mais il s'explique sur la comparaison Kane/Conan de façon convaincante et intelligente :
( une interview passionnante à la fin du tome 3, que perso, j'ai trouvée bien placée -mais que les sceptiques pourraient lire en 1er)
Je n'ai pas très rapidement fait le rapprochement Kane/Caïn qui est indispensable - et qui était pourtant bien vu dans la critique du site...
Sincèrement, je ne pense pas "spoïler", car il semble une évidence pour Wagner et peut-être aussi pour les anglicistes distingués... mrgreen
Kane est un rebelle, un révolté contre tout ce qui représente l'Ordre : nihiliste, libertaire, anarchiste?
En tout cas, un homme libre et donc maudit! :twisted:
Un portrait intéressant de l'auteur sur wiki :
Imagehttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/59/Karl_Edward_Wagner_Seattle_1989.jpg
un "clin d'oeil que je n'avais pas repéré : regardez sur les splendides couv' ! ya comme une ressemblance!
Bon, c'est vraiment pas un physique de jeune premier...
Et même si Kane à notre époque ne "donne" pas autant que dans le reste des oeuvres, il suffit de penser à Karl Edward dans le rôle!
Les "phantasmes sexuels" dans 2 de ces nouvelles - nan, pas ceux de Kane! n'apportent pas grand chose...
et rétrospectivement, peuvent faire marrer en pensant que K E Wagner est bien conventionnellement freudien, comme psychiatre...
Curieusement, cette intégrale et surtout l'interview m'ont donné envie de lire les "Conan" de Howard, avec un autre regard
Merci, m'sieur Wagner !


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#49 03/08/2009 19:07:37

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7217
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Merci pour la critique, et même s'il est vrai que les nouvelles "modernes" sont moins réussies, j'aurais quand même bien aimé savoir ce que Wagner avait prévu comme confrontation finale (?) entre Kane et son "créateur". Dommage.neutral


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#50 22/09/2009 20:33:02

Lord Burydan
Novice
Date d'inscription: 20/08/2007
Messages: 18

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Je viens de trouver le tome 3 de l'intégrale de Kane d'occaz', en excellent état et comme c'était un achat prévu à terme, ben je l'ai pris...
Est-ce les nouvelles de ce tome se lisent indépendamment des précédentes, ou vaut-il mieux que je mette le bouquin de côté en attendant d'acheter les deux autres ?

Hors ligne

 

#51 22/09/2009 20:45:28

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7217
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Honnêtement, tu peux commencer à lire les nouvelles du 3 sans attendre les deux premiers, mis à part la 2ème nouvelle, "Réflexions pour l'hiver de mon âme", qui contient un spoiler sur la fin du 2ème roman sur Kane, "la croisade des ténèbres" (qui figure dans le tome 1).
Si tu veux, et mis à part cette nouvelle, tu peux t'y lancer sans attendre, même si je te conseille de ne pas lire tout de suite les dernières nouvelles se passant à notre époque, c'est à dire après la nouvelle "Lacunes", qui ne sont pas tout à fait dans le ton des textes précédents de l'auteur.

Dernière modification par john doe (22/09/2009 20:45:47)


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#52 23/09/2009 17:55:00

Lord Burydan
Novice
Date d'inscription: 20/08/2007
Messages: 18

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Merci bien ! Je vais donc de ce pas commencer ma lecture...

Hors ligne

 

#53 07/09/2010 11:42:04

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

J'ai terminé le 1er tome de Kane il y a quelques temps, c'est pourquoi je remonte ce topic.

Ce 1er tome est constitué de 2 romans.
Malgré un démarrage en fanfare, le perso de Kane est très attrayant au débuts, de part son côté ambivalent et égoïste, mais j'ai été au final très déçu par le changement de point de vue à partir de la centième pages du 1er roman il me semble. L'histoire s'enlise, les personnages n'ont aucun relief à part Kane,  l'intrigue est convenue et quelconque (heureseument que le perso de kane se veut plus haut en couleurs, rapellant beaucoup les héros de western spaghetti)... Quant à l'écriture, je l'ai trouvé parfois too much, quelqu'un l'a évoqué en début de topic, y'a 2 ou 3 moments où Wagner en fait des tomes et ça en devient ridicule. Il n'a pas le talent de Howard. Quant au deuxième roman, il est sympathique sans plus, très anecdotique. Mieux que les pastiches de Conan, mais sans grande envergure quand même.

Bref, une lecture qui ne m'aura guère marqué, néanmoins je n'ai pas du tout eu l'impression de perdre mon temps, ça reste sympathique et divertissant. Mais j'en attendais plus. En tout cas, pour moi ça ne vaut pas un achat grand format (je l'ai emprunté à la biblio). Bon paraît-il que les nouvelles sont d'un autre niveaux, je pense donc que je m'y remettrais dans quelques mois.

Pas trop présent ne ce moment, car je ne lis pas de fantasy en ce moment.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#54 07/09/2010 22:22:53

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Nigelle de Damas a dit :
Parfois, il faut attendre un certain temps pour s'apercevoir de toutes les qualités d'une œuvre ;
j'ai lu avec grand plaisir (...), mais le souvenir de l'ambiance est meilleur que pendant la lecture!

C'est marrant j'ai écrit sensiblement la même chose concernant Howard dans le sujet sur Kull (cf. #13), remarque que j'aurai pu écrire pour la plupart des récits du prolifique auteur texan !

"Bref, une lecture qui ne m'aura guère marqué" : laissez un peu de temps au temps et vous jugerez à postériori ce Kane ! wink

Dark Schneider a dit :
le perso de Kane se veut plus haut en couleurs, rappelant beaucoup les héros de western spaghetti

J'aime bien cette réflexion : comme l'homme sans nom, Django, Sabata et autres clones ils sont mi-héros mi-salauds.
Foncièrement égoïstes ils ne s'occupent que de leurs propres intérêts et de leur propres ambitions et se trouvent souvent piégés par leurs propres manipulations... Mais ponctuellement il font réellement preuve d'humanité.

Par contre je suis en désaccord avec de nombreux arguments avancés par Dark Schneider, beaucoup trop négatifs par rapport à ce que laisse entendre la conclusion de son avis.

Quant à l'écriture, je l'ai trouvé parfois too much, quelqu'un l'a évoqué en début de topic, y'a 2 ou 3 moments où Wagner en fait des tomes et ça en devient ridicule

C'est pas parce que l'adjectif "coruscant" apparaît de manière récurrente dans le 1er roman que l'auteur écrit mal.
Au contraire j'ai trouvé sa plume très agréable et très immersive, justement grâce à un vocabulaire assez recherché.

Il n'a pas le talent de Howard.

Étant fan de Howard et ayant lu tout ce qui été réédité de lui ces derniers temps, je peux affirmer de manière objective que c'est Howard qu'il n'aurait pas tout le talent de Kard Edward Wagner (il n'y a là aucun mérite criant car ce dernier s'inspire de l'univers du premier (mais attention s'inspirer n'est pas copier comme j'ai pu le lire par ailleurs)).
Disons qu'affirmer que l'écriture de l'auteur de Kane est parfois ridicule par rapport au talentueux Howard qui utilise la formule "comme un panthère" toutes les 3 pages dans la plupart de ses romans et dans toutes ses nouvelles c'est un peu fort de café...

Dernière modification par Albéric (03/07/2012 19:24:16)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#55 07/09/2010 23:21:02

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Oui, c'est vrai que chez Howard il y a nombres de formules répétitives.
Pour illustrer ce que je voulais dire, y'a un passage dans "pierre de sang", quand Kane entre en collusion avec la pierre de sang, juste avant que le récit ne change de point de vue, où ça devient totalement délirant, genre hard science...et là franchement j'ai pas du tout accroché. Mais bon ça ne représente que quelque pages, mais symptomatique d'un auteur qui parfois tend à vouloir trop en faire. Quant Howard écrit "les miroirs de Thuzun thun" (pour rester dans kull), je trouve ça juste, psychédélique mais pas trop, alors que là Wagner sombre clairement dans ce que je considère du "too much". C'est dommage car en fait j'avais beaucoup accroché à son écriture au début, mais ce passage puis le scénario qui finalement s'enlise un peu m'ont un peu gâché la lecture. Il n'y a pas ce genre de problème dans le second roman, il est sympathique mais reste anecdotique à mon avis.
Néanmoins, comme je l'ai dis, je pense que je vais persévérer avec ce cycle, j'ai un peu le sentiment que ce type de personnage, de anti-héros comme on dit, est plus adapté à des récits de type nouvelles que des romans. Donc j'ai bon espoir pour la suite tout de même.
Autre chose qui fait la différence avec Howard, c'est que chez Howard son univers est un véritable brassage de cultures (logique quand on sait pourquoi Howard à écrit de la fantasy de ce genre), alors que chez Wagner on reste trop dans du médiéval fantastique pur et dur. C'est aussi une des raisons qui me pousse à lire la suite : pour voir si son univers réserve autre chose.
Et puis j'avais placé de grande espérances en cette lecture, c'est peut-être un peu à cause de ça si je suis déçu, si j'avais découvert cette œuvre par hasard, je n'aurais peut-être pas réagis ainsi.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#56 08/09/2010 00:18:05

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

@ Dark Schneider

Pour illustrer ce que je voulais dire, y'a un passage dans "pierre de sang", quand Kane entre en collusion avec la pierre de sang, juste avant que le récit ne change de point de vue, où ça devient totalement délirant, genre hard science...

Ouais. Les incursions de Karl Edward Wagner dans la science fantasy lovecraftienne ne m'ont pas piqué les yeux, mais c'est vrai que ce passage là est vraiment trop SF dans un roman de fantasy pour être digéré sereinement.

j'ai un peu le sentiment que ce type de personnage, de anti-héros comme on dit, est plus adapté à des récits de type nouvelles que des romans

C'est pas bête comme comme analyse.
En effet certaines nouvelles du personnages m'ont laissé autant sinon plus de souvenir que les 3 romans.

Autre chose qui fait la différence avec Howard, c'est que chez Howard son univers est un véritable brassage de cultures (logique quand on sait pourquoi Howard à écrit de la fantasy de ce genre), alors que chez Wagner on reste trop dans du médiéval fantastique pur et dur.

J'ai pas eu le sentiment d'avoir lu du médiéval fantastique pur et dur en raison :
- des incursions dans la science fantasy et dans l'univers lovecratifien
- dans la différence d'ambiance des 2 romans du tome 1 qui m'ont évoqué 2 "Moyen-Âges" différents justement

C'est aussi une des raisons qui me pousse à lire la suite : pour voir si son univers réserve autre chose.

Le 3ème roman m'a presque fait l'effet d'un péplum lovecratien, il y a des nouvelles presque plus fantastiques que médiévales fantastiques (un manoir gothique, une lande mystérieuse, une forteresse piégée...), il y a la quête du prince des géants dans un désert, un huis glos très réussi dans un château du grand nord, un immense champ de bataille qui rappelle les terres du Mordor...
Sans parler de la nouvelle La Froide Lumière qui aurait fait un excellent western spaghetti si Kane avait pu troquer son épée bâtarde contre une paire de colts (Kane doit se débarrasser d'un groupe de chasseurs fanatiques dans un village à moitié abandonné)
Bref il y a sans doute plus d'Elric que de Conan dans Kane et les contrées visitées par ce derniers me font beaucoup penser aux Jeunes Royaumes de Michael Moorcock avec un peu de recul sur la question.

Et puis j'avais placé de grande espérances en cette lecture, c'est peut-être un peu à cause de ça si je suis déçu, si j'avais découvert cette œuvre par hasard, je n'aurais peut-être pas réagis ainsi.

Cela nous arrive à tous : à trop attendre, on est forcément déçu. sad
Ayant découvert Kane un peu par hasard elbakinien je n'ai pas eu le temps de m'en faire une montagne donc j'ai adoré ! smile

Dernière modification par Albéric (03/07/2012 19:25:50)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#57 28/03/2011 13:53:15

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Bon bah j'ai enfin terminé le 2ème tome des aventures de Kane.

Le troisième roman, le Chateau d'outrenuit, ne m'a vraiment pas marqué, c'est le moins qu'on puisse dire. Scénario quelconque qui reprend en plus la même trame narrative que les 2 autres romans (pour résumer : 2 territoires se mettent sur la tronche, Kane est au milieu et va faire double jeu, auquel on ajoute une touche lovecraftienne très prononcé, et des seconds rôles peu consistants). Ca se lit bien, c'est divertissant, mais on en retient vraiment pas grand chose. Et puis 3 romans très semblable dans leurs narration, ça lasse forcément.

Viens ensuite les  nouvelles, et sans surprise c'est bien meilleur! Situations originales, histoire qui sont chacune unique (pas de recyclage contrairement aux romans), concision du récit (et donc efficacité, pas de longueurs) et le personnage de Kane beaucoup plus intéressant dans les nouvelles que dans les romans. Il traverse les âges, laisse sa trace partout où il passe, dans plusieurs nouvelles il y a une énigme sous jacente où Kane en est bien sur à l'origine... C'est très sympa et à quelques reprises on est surpris par la direction prise par l'auteur. Du coup, il est évident que je lirais le troisième tome.

Je pense que pour le coup l'éditeur ne s'est peut-être pas trés bien débrouillé : à mon avis il aurait mieux fait de distribuer les romans sur les trois volumes. Perso si je n'avais pu les emprunter, je n'aurais jamais acheté le tome 2 et 3 suite à l'achat du premier, alors que je l'aurais fais si j'avais déjà eu un aperçu des nouvelles dès le 1er volume.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#58 17/04/2011 17:46:24

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

@ Dark Schneider

Je serai moins sévère que toi concernant les romans, mais force est de constater qu'au-delà d'une touche lovecratienne que je ne renierai pas, ils sont de facture classique et surtout comme tu l'as dis similaires entre eux.
Les nouvelles sont plus vivantes, plus punchy, plus inventives : le poète illuminé, le huis-clos du loup-garou assassin, les gueules cassées pacifistes, l'amante immortelle, le prince des géants, la règlement de comptes à "OK Corral", la fille de Kane... Oui effectivement ces nouvelles m'ont laissé un très bon souvenir !

Je pense comme toi qu'il aurait mieux valu distribuer romans et nouvelle de manières plus équilibrée : 1 roman et quelques nouvelles par tome au lieu de présenter les 3 romans d'emblée.

Dernière modification par Albéric (17/04/2011 17:46:47)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#59 12/05/2011 16:15:44

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Juste un petit mot pour dire que j'ai achevé le tome 3 il y a quelque jours, et ça reste globalement du très bon niveau.

Les 3 1ères nouvelles (ou plutôt novella je crois) son vraiment excellente!! Une version fantasy de l'Auberge rouge mêlé avec le mythe faustien, une superbe histoire de loup-garou dans un contexte gothique parfaitement restitué, et enfin une chasse à l'homme dans un milieu urbain façon western. Ca tue!

Le reste est aussi assez sympa, hormis peut-être les deux courtes nouvelles freudienne qui m'ont laissées de marbre.

J'ai beaucoup aimé l'article de Wagner à la fin, qui nous rapelle le contexte de l'époque (fin des 70's), notamment son propos sur les dialogues qu'il veut réaliste et proche de nous.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#60 12/05/2011 19:12:44

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7217
Site web

Re: Critique ! [Kane - Karl Edward Wagner]

Wagner avait un sacré talent pour trouver des idées originales et des dialogues incisifs, surtout dans ses nouvelles. Quelle dernière ligne dans la nouvelle de chasse à l'homme !smile
Dommage que cela ne se soit pas complètement concrétisé dans les romans.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums