#41 17/01/2010 17:00:04

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Lorhkan a écrit:

Pour moi, le film de super héros parfait, c'est The Dark Knight. Mais il faut considérer Batman comme un super-héros, ce qui je vous l'accorde, est discutable.

The Dark Knight, j'aime bien, mais c'est quand même dommage que la réalisation (trop plate) et le montage (parfois catastrophique) ne se mettent jamais au niveau du scénar, plutôt bien écrit (et qui aurait mérité plus d'ampleur). Heureusement que c'est super bien interprété histoire de rattraper les lacunes techniques.

(Les Burton restent les meilleurs Batman, à mon humble avis)

Hors ligne

 

#42 17/01/2010 17:16:47

Tisse Ombre
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2006
Messages: 266

Re: Adaptations comics

Il existe à mon sens 3 monstrueux film de super héros :

3- The Dark Knight, pour le joker dont on restitue enfin l'essence dérangeante, folle et nihiliste à la place des pitreries de Nicholson. C'est bien filmé 'la scène "western" dans le boulevard est un grand moment.
2- Incassable, parce qu'il est le premier film de super-héros absolument réaliste et extrêmement bien pensé, tout en finesse. C'est l'apothéose de Shymalan qui ne retrouvera plus jamais ce génie.
1- The Watchmen qui est l'adaptation comics ABSOLUE. Lorsque l'on regarde la version de 3h35 en Ultimate Cut, ce film devient le classique instantané du film de super héros, des super-héros noirs, réalistes, ambiguë et qui représentent chacun un versant de l'humanité. Le propos intelligent du comics est toujours présent et même améliorer. Les acteurs jouent à la perfection et le film contient la meilleur BO, la meilleur réalisation, et les PLUS belles scènes que j'ai pu voir au cinéma (la monumentale scène du Dr Manhattan qui laisse pantois ou celle de Rorschah, absolument terrifiante), ce film est un must have.

Hors ligne

 

#43 18/01/2010 10:13:40

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: Adaptations comics

Hum j'ai pas entendu que du bien des Watchmen, beaucoup le trouve moyen, en plus j'aime pas beaucoup Snyder qui me donne l'impression d'être un tacheron. Cela dit je l'ai pas vu, et j'ai envie de le voir. Du coup j'essaierai de chopper cette version longue.

Incassable est un chouette film, tout à fait d'accord, mais j'ai du mal à le considérer comme un film de super-héros, tant pour moi c'est apparenté aux costumes et tout, plus qu'au super pouvoir (Batman et Iron man n'en ont pas par exemple). Incassable, c'est trop réaliste. Mais le film est vraiment top.


The Dark Knight, et celui d'avant aussi, enfonce sans problème je trouve les batman de Burton. J'aime bien ces derniers aussi, mais bon, entre un acteur pas du tout crédible, un décor de carton pate, une floppé de scènes kitch, des méchants qui cabotinent un max (nicholson, et le pire étant le pingouin qui passe son temps à geindre)...Tout ça a bien vieillit je trouve...j'en retiens essentiellement les quelques confrontation Batman/catwoman dans le 2ème, surtout parceque j'aime bien Pfieffer.
Les Batman de Nolan sont bien plus proches des comics de Miller, un batman sombre et torturé, campé par un acteur parfaitement à l'aise et crédible dans ce rôle. Un décor plus réaliste, des scènes d'actions d'anthologie, des méchants à la hauteur, et surtout dans The dark Knight, plus que le joker (excellent), c'est surtout le personnage d'Harvey Dent qui est super bien traité.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#44 18/01/2010 14:18:32

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5560
Site web

Re: Adaptations comics

Incassable : je rejoins tout à fait Tisse Ombre, bien que parfois j'ai dû mal à me dire que c'est un film de super-héros, c'est là son originalité.


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#45 18/01/2010 22:48:19

Tisse Ombre
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2006
Messages: 266

Re: Adaptations comics

Dark Schneider a écrit:

Hum j'ai pas entendu que du bien des Watchmen, beaucoup le trouve moyen, en plus j'aime pas beaucoup Snyder qui me donne l'impression d'être un tacheron. Cela dit je l'ai pas vu, et j'ai envie de le voir. Du coup j'essaierai de chopper cette version longue.

Oui je sais.
Mais c'est quelque chose qui me dépasse totalement : Quand on s'éloigne du comics, on hurle à l'outrage, quand on y colle au plus près comme ici on hurle à l'inutilité. Bref n'importe quoi.
Snyder n'est pas un tâcheron mais s'adapte à l'ouvre qu'il met en scène : 300 est ainsi car c'est la BD de Miller, si on aime pas c'est surtout qu'on aime pas Miller.
Ici rien est à jeter : c'est le plus grand comics de tout les temps mis en image avec des acteurs incroyables ( Le comédien et Rorschah sont HALLUCINANTS), une BO mythique (Bob Dylan, Simon & Garfunkel, Jimi Hendrix, My Chemical Romance, Mozart, Philip Grass...) et tant d'autres choses.
De toute façon, c'est lorsque l'on voit le générique qu'on comprends, à lui seul c'est juste un bijou, je te le met ici :

Générique Watchmen

C'est en connaissant notamment le comics d'origine que ce générique est proprement un miracle de beauté, d'intelligence et de trouvaille ! Mais même sans connaitre, ça dépote tout simplement et quelle musique !!!

P.S: La version Ultimate Cut n'est disponible qu'en passant par les USA.

Hors ligne

 

#46 18/01/2010 23:27:28

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Tisse Ombre a écrit:

C'est en connaissant notamment le comics d'origine que ce générique est proprement un miracle de beauté, d'intelligence et de trouvaille !

Mouais enfin dans le comics le fait que le Comédien bute Kennedy c'est finement amené car seulement sous-entendu dans les divers documents inter-chapitres. Là comme d'hab Snyder t'assène ça avec sa lourdeur habituelle (que j'aime bien dans 300 parce que c'est à-propos, alors que pour Watchmen c'est à côté de la plaque).

Ceci dit j'ai plutôt trouvé le film agréable dans l'ensemble (ça se laisse suivre quoi), mais lire un truc comme "Le propos intelligent du comics est toujours présent et même améliorer", ça me défrise pas mal quand même. J'aimerais bien que tu développes parce que je trouve justement qu'adapter Watchmen littéralement le vide de toutes ses thématiques.

Hors ligne

 

#47 18/01/2010 23:42:09

Tisse Ombre
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2006
Messages: 266

Re: Adaptations comics

Le comédien bute Kennedy et il le montre dans le générique et dans ce même générique en 10mn il retrace l'histoire des Minutemen et les premiers pas des Watchmen et de la géopolitique, si c'est pas un putain de tour de force, qu'est ce que c'est? D'autre part, subtilement il glisse une intervention Du comédien dans un autre gros scandale dans le film.

Le propos du comics est parfaitement restranscrit :
- Des supers héros qui n'ent sont pas ou plus, des super-héros ambigues et ou carrément extrémistes où chaque personnage représente un courant de pensée de l'extrême gauche à l'extrême droit ce qui est parfaitement rendu, finalement interdit par la loi Keene.
- Les notions flous et totalement subjectives de bien et de mal
- La bande-dessinée The Black Freighter qui est ni plus ni moins que l'évolution du personnage d'Ozymandias
- Les acteurs sont TOUS formidables, Rorschah est bien un extrémiste sans concession au passé horriblement terrifiant, la scène face au psy est dantesque, Le Comédien est une ordure qui connait la nature humaine et l'exacerbe comme ds le film par les flash back incroyable lors de l'enterrement, Le Hibou est un peureux aux tendances centristes et impuissant qui retrouve confiance que par son costume, Le Spectre est du même acabit voir même plus laxiste encore, Ozymandias est un "bienfaiteur pour le bien commun" aux tendances homosexuelles (important car réprouvé par Rorschah) qui va finir en monstre absolu, Le Dr Mahnattan est un Dieu sur Terre le seul super héros qui démontre que le pouvoir inclut une déshumanisation...
- La fin est amélioré, l'extraterrestre assez ridicule aujourd'hui de Moore est remplacé par le Dr Manhattan, au début j'ai failli hurlé au scandale et j'ia réfléchi et c'est ultra intelligent en fait car cette fois c'est la métaphore du Dieu qui se retourne contre l'humanité et l'humanité s'unit contre Dieu, c'est très fort comme image et très crédible.
- A aucuns moment Snyder ne fait une seul concession au politiquement correct et chapeau bas pour une telle production.

TOUT est présent dans le film TOUT. C'est juste formidable. Dire que le film est vidé de ses thématiques est un non-sens absolue, c'est exactement la même chose avec une fin encore plus forte dans la métaphore!
C'est brillant, simplement brillant.

Et puis les scènes suivantes :
- la naissance et le vécu du dr Manhattan sur la musique de Philip Grass ++++++++++++++++
- Le survol de Mars +++++++
- La naissance de Rorschach ++++++++++++++++++
- Les flash back sur le Comédien (le bar, la manifestation anti-héros...)
- Rorschach face à Manhattan
- La mort du Hibou premier du nom
- L'arrestation de Rorschach
- Les monologues lugubres et extremistes de Rorschach
- Ozymandias seul dans son palais d'Antarctique sur Requiem de Mozart
- La toute fin IDENTIQUE au comics

Et j'en oublie, ces scènes sont irréprochables et scotchantes

Non je suis un fan absolu d'Alan Moore, et je connais très bien son oeuvre, oui La ligue et From Hell sont une trahison du comics, V pour Vendetta une trop libre interprétation mais pas si mauvaise ...
Mais Watchmen est simplement un miracle, il n'existe ni de film de super-héros plus noir ou plus intelligent !

Dernière modification par Tisse Ombre (18/01/2010 23:51:06)

Hors ligne

 

#48 25/03/2010 22:22:20

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Hors ligne

 

#49 26/03/2010 17:16:34

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Adaptations comics

Après Kick-Ass alors. wink
Le premier teaser ne m'a pas franchement emballé je dois dire.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#50 26/03/2010 19:07:22

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Gillossen a écrit:

Après Kick-Ass alors. wink

Disons que j'ai plus confiance en Wright qu'en son compatriote Vaughn... wink (mais ça a l'air sympa, Kick Ass, quand même)

En fait c'est surtout que pour Pilgrim j'ai lu l'œuvre originale, qui est un peu à la BD ce que Spaced est à la série télé, à savoir des histoires d'amour et d'amitié très premier degré, auxquelles viennent se greffer des tas d'influences diverses et variées (jeu vidéo, ciné, mangas, rock...), qui ne tombent pas comme un cheveu sur la soupe mais au contraire s'intègrent tout naturellement à la narration.
Du coup le fait que Wright s'occupe de l'adaptation ça me semble être d'une cohérence absolue. Et au-delà de ça y'a un casting et une équipe technique en béton (Bill Pope, Bradley James Allan...).

Et le teaser c'est sûr qu'il doit pas vraiment parler à ceux qui savent pas trop de quoi il s'agit, mais perso j'y trouve tout ce que j'attendais (rien que le "No Clues / Gets It", ça démonte mrgreen).

Hors ligne

 

#51 27/03/2010 13:13:36

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Adaptations comics

Pour ma part, j'ai lu le premier tome en VF, paru ce mois-ci, sans trop savoir dans quoi le classer d'ailleurs. wink La transition entre un contexte normal et les éléments "délirants" est tellement naturel, que bon... C'est sûr, Wright est sans doute le "meilleur" des deux, mais les échos sur Kick-Ass sont également très positifs apparemment. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#52 25/04/2010 21:50:35

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Bon ben t'avais sacrément raison Gillo, Kick Ass c'est mortel !

En fait ce dont j'avais surtout peur au vu de la BA,c'est que le film ne joue que sur le côté fun et oublie de donner à ses personnages une réelle gravité. Et heureusement, c'est loin d'être le cas.
D'ailleurs j'ai été très étonné que ce penchant émotionnel vienne des deux personnages les moins "réalistes", à savoir Hit Girl et Big Daddy, qui sont fascinants du début à la fin, et portés par deux acteurs fabuleux dans leur rôle (et c'est pas peu dire venant de quelqu'un qui peut pas blairer Nic Cage d'habitude mrgreen). Le personnage de Kick Ass étant finalement le moins intéressant, d'autant plus qu'il est flanqué d'une love story ni vraiment drôle ni particulièrement attachante, et tant bien que mal intégrée à la narration (s'il y avait un réel reproche à faire au film, ce serait son écriture).

Après, comme l'annonçait le trailer, le film reste super fun. La BO y joue vachement, reprenant tubes récents (dont deux du dernier album de Prodigy, qui font forcément leur petit effet quelques jours après le concert au Zénith smile), plus anciens (Bad Reputation...) ou mêmes ziques de film (dont celles de John Murphy écrites pour 28 Days Later et Sunshine, et du Morricone pour la meilleure scène du film). C'est un tel régal que j'ai presque envie d'y retourner, en espérant que les quelques problèmes de rythme passent mieux à la seconde vision.

En dire plus m'obligerait à évoquer les éléments clés du film, donc je m'arrêterai là pour laisser la surprise à ceux qui ne l'ont pas encore vu (le film est bourré d'idées, ce serait dommage de les gâcher). Sachez simplement que c'est une excellente mise en bouche en attendant que Scott Pilgrim se retrouve seul contre le monde... wink

Hors ligne

 

#53 04/05/2010 10:15:08

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6525

Re: Adaptations comics

Je rejoins NeoSib concernant Kick-Ass : c'est du très bon et du très fun. Je n'ai pas lu la BD, j'ai cru comprendre qu'elle était bien plus trash (notamment concernant l'amourette de Kick-Ass et le côté plus extrême de Hit-Girl) mais le film me va très bien comme ça.

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi les gens pensaient voir un film (voire une pure comédie) pour ados façon Supergrave pour super-héros : ni la promo ni la BA ne laissaient transparaître ça. Certes, les héros sont des ados avec leur lot de loser-attitude, mais passé l'introduction du personnage de Dave (bien faite et très drôle, à défaut d'être originale), ces problématiques sont vraiment relayées au second plan, si ce n'est totalement effacées. Pas de conflits familiaux rébarbatifs et hors-sujet, pas de grosses blagues potaches, une crise identitaire assez discrète,...

En plus de ce côté teen-movie, le côté moraliste est aussi plutôt absent. C'est pas le but du film de s'interroger directement sur ces justiciers qui veulent faire la loi tout seul, avec beaucoup d'effusion de sang si possible. Watchmen est déjà passé par là et je ne crois pas que Vaughn ou même Millar aient franchement quelque chose à ajouter.
Idem pour l'idée d'une gamine de 11 ans enrôlée par son père pour tuer du mafieux.

Non, Kick-Ass offre du fun et de l'action sans forcément délaisser une certaine profondeur chez les personnages et se permet même le luxe de ménager quelques instants de réel suspense. J'ai trouvé la réalisation plutôt soignée, qui évite les combats filmés pour tuer les quelques épileptiques restant sur cette planète. Bon d'accord, le stroboscope ne va pas les aider (très jolie scène d'ailleurs) mais on comprend au moins ce qu'il se passe.

Contrairement à NeoSib, j'ai trouvé l'écriture bien ficelée (vu en VO) : les dialogues sont franchement drôles et rythmés, et les punchlines fusent smile Les références sont plutôt bien amenées sans envahir le récit.

La seule réserve que j'aurais concerne certains éléments un peu trop over-ze-top qui contrastent avec le côté réaliste voulu. Autant ça peut passer pour Hit Girl qui est présentée dès le début comme un personnage très fantaisiste autant ça passe moins pour Kick-Ass qui devrait justement ce qu'il y a de plus "normal".

Spoiler:

Je trouve qu'il se remet bien vite de son tabassage en règle en direct sur internet. Certes, il a quelques connexions nerveuses foireuses et des pièces métalliques sur les os, mais rien de cassé, juste quelques gouttes de sang sur le visage ? Et vu le coup de batte qu'il se prend là où je pense, je sais que trois heures plus tard je serais encore plié en deux, si j'étais lui.
Et un jet pack, serieux ? George Michael Bluth est bien plus intelligent que Dave Lizewski et, pourtant, même avec de l'entraînement il le ne manipule pas aussi bien. tongue

Ah, et Red Mist est bien un peu lourd et pas très subtil...


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#54 04/05/2010 10:24:40

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 2663

Re: Adaptations comics

C'est partit pour le message qui tue du jours : +1!!! lol


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#55 04/05/2010 16:23:05

Sered
Vala
Date d'inscription: 02/09/2007
Messages: 302

Re: Adaptations comics

J'ai moi aussi bien aimé Kick-ass. Par contre, une chose m'a horripilée, c'est le placement produit Apple qui est tellement omniprésent qu'on dirait parfois de la vrai publicité...

S.

Hors ligne

 

#56 04/05/2010 17:48:49

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Merwin Tonnel a écrit:

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi les gens pensaient voir un film (voire une pure comédie) pour ados façon Supergrave pour super-héros : ni la promo ni la BA ne laissaient transparaître ça.

Superbad et Kick Ass n'ont effectivement rien à voir au niveau de l'humour, par contre on peut faire le rapprochement dans leur traitement du passage à l'âge adulte (ou tout du moins de la fin de l'adolescence). C'est traité finement en sous-texte dans les deux films, mais il est indéniable que ceux-ci partagent ce côté "garde ton âme d'ado en commençant à te comporter comme un adulte".

Sinon concernant l'écriture du film, je parlais pas forcément des dialogues (qui sont effectivement très bons), mais plutôt de la narration. Vaughn utilise de trop nombreuses fois un élément qui semble incongru au premier abord et dont on comprend seulement par la suite à quoi cela servait (je pense au nounours de McLovin', au faux Kick Ass...). Je sais pas si je suis très clair, mais cet aspect "vous allez tout piger à retardement" m'a gêné (ça aurait suffi pour des effets de surprises qui fonctionnent, comme l'arme ultime commandée sur le net par Cage et sa fille, mais quand tout le film est basé sur cette astuce c'est un peu lourd).


PS : Ah et sinon Iron Man 2 c'est pas bien du tout. sad Et pourtant j'étais enthousiaste, vu que j'avais trouvé le premier plutôt agréable et que le casting me plaisait bien. Mais v'là la douche froide, quoi...

Hors ligne

 

#57 31/05/2010 17:30:54

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Alors Gillo, toujours pas ? wink


(Nan parce que perso, c'est le trailer le plus excitant que j'ai vu depuis.... fiouu.........)

Hors ligne

 

#58 31/05/2010 18:01:54

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6525

Re: Adaptations comics

J'étais sûr de te voir revenir à la charge. tongue Perso, le premier tome de Scott Pilgrim m'a plutôt plu jusqu'aux dernières 10 pages et quelques qui tombent comme un cheveu dans la soupe. Mais les différents trailers sont vraiment excitants. Et puis merde quoi, Edgar Wright ! Qui de mieux placé pour adapter une œuvre qui est une digestion de cultures et de références tout en gardant une identité propre ? Sans parler de Michael Cera (même s'il faudra bien un jour qu'il change de registre wink)


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#59 31/05/2010 18:13:51

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3042
Site web

Re: Adaptations comics

Merwin Tonnel a écrit:

J'étais sûr de te voir revenir à la charge. tongue Perso, le premier tome de Scott Pilgrim m'a plutôt plu jusqu'aux dernières 10 pages et quelques qui tombent comme un cheveu dans la soupe.

Je comprends que ça puisse "choquer". Perso j'ai pas eu cette impression parce que je me suis enchainé les cinq tomes presque d'affilée, donc ça m'a paru limpide, mais le premier volume est pas forcément le plus réussi.

Quant à Cera, Wright a dit dans une interview que lorsqu'il a commencé l'adaptation (avant que Hot Fuzz ne se fasse), il se disait que c'était dommage que George Michael Bluth soit pas plus âgé. Donc bon, pas étonnant qu'il ne change pas trop de style. smile

(Ceci dit, honnêtement, sur le petit "So yeah, 8 o' clock" qu'il sort à Ramona, j'ai vraiment l'impression de voir le perso de la BD, et pas Cera. A confirmer quand le film sortira, mais si ça se trouve il va nous étonner)

Hors ligne

 

#60 31/05/2010 18:26:17

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6525

Re: Adaptations comics

En tout cas, quand on voit les changements de format d'image, certains visuels très jeu vidéo, etc. on remarque vite fait que Wright doit être un des rares réalisateurs a avoir compris ce que doit être une adaptation : raconter la même histoire (encore que la fin sera différente, vu que le dernier tome sort en même temps que le film, non ?) mais sur un format différent, avec des codes différents. En ne respectant pas cela, c'est l'erreur qu'a fait Snyder sur Watchmen. C'est l'exemple le plus flagrant vu que Watchmen est une BD sur la BD mais ça peut s'appliquer à beaucoup d'adaptations.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

Pied de page des forums